toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le brillant avenir d’Israël, par Joseph Puder


Le brillant avenir d’Israël, par Joseph Puder

Une nouvelle année est généralement un temps pour évaluer le passé et envisager l’avenir. L’année 5775 (dans le calendrier juif) n’est pas différente. Un coup d’œil rétroactif à cette année passée, avec la triste réalité de l’État islamique (IS), terreur cruelle, l’instabilité générale au Moyen-Orient et la récente guerre de 50 jours à Gaza entre Israël et le groupe terroriste islamiste palestinien Hamas, pourrait facilement conduire à désespérer.

Ce chaos et l’effusion de sang a également occulté le dynamisme et la progression qui sont les marques de la société israélienne.

 Une comparaison entre Israël des années 1984, avec Israël de 2014 révèle l’incroyable croissance du pays et sa maturité comme une nation développée – une nation maintenant communément appelé la « Start-Up Nation. » Quelques faits statistiques donnent la croissance spectaculaire de la nation. La population d’Israël en 1984 atteignait 4,1 millions, elle a doublé en 30 ans à 8,2 millions. Cela signifie plus de sécurité pour la nation en vertu d’une armée permanente et des réservistes et moins d’impact sur l’économie au cours de la mobilisation militaire.

Alors qu’Israël est confronté à une menace existentielle d’un Iran nucléaire, les organisations terroristes comme le Hezbollah au Liban, IS et al-Qaïda d’affiliation al-Nusra Front en Syrie et le Hamas à Gaza, la désintégration de l’Irak et de la Syrie avec leurs armées considérables et leur armement, ont diminué la menace stratégique global pour l’Etat juif. L’Égypte, sous le Président Abdel Fattah al-Sisi, le plus grand et le plus puissant État arabe et l’Arabie saoudite, l’état primaire des Arabes sunnites, ont trouvé une cause commune avec Israël. Ils partagent une préoccupation pour la quête de l’Iran de l’hégémonie régionale et son énergie à mettre au point des armes nucléaires, ainsi que l’opposition d’Israël aux Frères Musulmans et d’autres mouvements islamistes radicaux.

La force d’une nation n’est pas seulement mesurée par la taille de son armée et sa capacité à dissuader ses ennemis.

La Force nationale est également une fonction de ses résultats économiques, sociaux et culturels. Depuis 1984, Israël a connu des améliorations spectaculaires de son économie.

Le taux d’inflation a baissé de 447 % à 1,5 %, et les frais de banques d’intérêt ont diminué de 771 % à 5 % ; dette publique en pourcentage du PNB est passée de 17 % à 2,5 %.

De même, les dépenses de défense en pourcentage du PNB sont descendues de 20 % à 5,6 % (2013), encore un peu plus élevé que les dépenses militaires américaines de 3,8 %. Les réserves de change en dollars est passé de $ 3,3 milliards à $ 90 milliards. En 1984, les exportations ont été de $ 10 milliards et en 2013 avaient atteint $ 291,36 milliards, tandis que le revenu par habitant en 1984 était de 7000 $, et en 2013, il a été de $ 34 120. Le taux des Femmes dans la population active d’Israël s’élevait à 30 % en 1984 ; maintenant, il s’élève à 53 %. Et alors que le produit intérieur brut (PIB) aux Etats-Unis (2013) a augmenté de 1,9 %, au Royaume Uni de 1,7 %, en France de 0,2 %, la croissance du PIB d’Israël était de 3,3 %.

Israël a, naturellement, des problèmes économiques et sociaux. Pour atteindre son plein potentiel, Israël a besoin d’augmenter le nombre de Juifs ultra-orthodoxes et d’arabes dans le marché du travail. Le coût élevé des appartements (en raison de la pénurie du stock) a été particulièrement difficile pour les jeunes couples à la recherche de leur première maison et est un facteur dans l’émigration de brillants jeunes. Il n’y a pas assez appartements de location pour les jeunes libérés du service-militaire. Les dépenses de la défense sont encore élevées, mais inévitables. Cependant, en comparaison avec le reste des Etats de l’OCDE (Organisation de coopération et développement économiques), la situation d’Israël s’améliore chaque année, ce qui n’est pas le cas ailleurs dans les pays occidentaux.

Le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurria avait ceci à dire sur Israël (8 mars 2011) « dans une très courte période, Israël est devenu un important contributeur aux travaux de l’OCDE. Il est désormais membre à part entière de plus de 100 comités et organes et de 5 vice-présidents d’entre eux. Ses connaissances sur des domaines clés pour la viabilité de nos économies, comme la gestion de l’eau, de la « clean-tech » et de l’entrepreneuriat, devient une source de pratiques exemplaires. Sa contribution à nos normes de protection de la vie privée et la politique de protection des consommateurs a été remarquable. Son soutien à notre travail avec les pays de la région est également extrêmement précieux. »

Une vue d’ensemble de l’économie israélienne par l’OCDE a souligné que « la croissance de la production d’Israël a été impressionnante, compte tenu de la faiblesse de l’économie mondiale, et l’écart de production est proche de zéro en revanche à une grande partie de la zone OCDE. Le taux de chômage est à un minimum de 30 ans, et la participation au marché du travail a augmenté régulièrement. En outre, nouveaux champs de gaz naturel ont fourni un coup de pouce supplémentaire au PIB au cours des derniers trimestres. Substantielles réductions des dépenses publiques et mesures d’accroissement des recettes légiféré dans le dernier budget du gouvernement sont définies pour ramener des soldes budgétaires sur la cible pour cette année et la suivante. »

L’Investisseur milliardaire Warren Buffett décrit (02/05/2013) Israël comme le « pivot d’investissement le plus prometteur en dehors des États-Unis ». Buffett a ajouté que, « nous sommes (USA) le cinquième-plus gros investisseur du monde, mais pour moi le pays numéro un est Israël, qui devance largement le pays plu riche et le plus grand. »

L’Indice de développement humain des Nations Unies (UN-HDI) pour 2014 met Israël au 19° rang des 194 États membres, devant la France (#20), l’Autriche et la Belgique (#21), la Finlande (#24) et l’Italie (#26). L’Indice du Développement mesure l’espérance de vie, l’éducation et les niveaux de revenu dans différents pays.

Dans le domaine culturel, Israël est n°1 au monde du nombre de musées par personne. Il compte plus de 200 musées. Israël mène le monde dans la réutilisation des eaux usées (environ 80 %) tandis qu’en seconde place, le taux de l’Australie n’est que de 22 %. L’Etat juif est en tête du monde pour le nombre de personnes employées dans la recherche et le développement… /… Israël est la deuxième nation la plus scolarisée au monde après le Canada, devant le Japon.

Selon Reuter-Maydan Investment House en 2013, pour chaque 10 enfants juifs nés, il était 2,4 enfants arabes nés, un recul par rapport à 2000, quand le ratio était de 10/3 juifs aux enfants arabes. Depuis 2000, la croissance de la population arabe en Israël est stabilisée à environ 40 000 naissances par an. Les Naissances juives dans le même temps ont augmenté de 95 000 à 125 000 par an. Significativement, la croissance des juif-israéliens vient principalement des Juifs laïques, en particulier parmi les immigrants de l’ex-Union soviétique. Il y a également eu une diminution significative du taux de natalité dans le secteur arabe en raison de la meilleure éducation chez les femmes arabes et occidentalisation dans le secteur arabe. Également il est à noter un déclin dramatique dans les taux de natalité chez les femmes bédouines, en raison de l’abaissement de l’assurance nationale versée aux familles avec enfants.

L’économie israélienne est forte. Les nappes de gaz et de pétrole nouvellement trouvées au large rendra Israël un exportateur net d’énergie dans les cinq ans. Un faible taux de chômage et un taux élevé d’investissements fait d’Israël une destination attractive pour les Juifs européens fuyant l’antisémitisme. La Vie culturelle dynamique et le système de santé excellent d’Israël gardent les israéliens heureux et fiers de leur pays. Alors que la récente guerre de Gaza a entraîné des difficultés pour beaucoup d’Israéliens, l’armée israélienne s’est révélée plus que capable de faire face à la situation. En résumé, malgré la triste réalité dans la région, le futur d’Israël semble être brillant.

Source : http://www.frontpagemag.com/2014/Joseph-Puder/Israels-Bright-Future/, adapté par Mordeh’aï pour malaassot.com





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le brillant avenir d’Israël, par Joseph Puder

    1. Sarah

      excellent article, bien documenté et qui donne le moral

      pouvez-vous essayer de soigner la traduction, pour les nuls qui
      comme moi, ne lisent pas l’anglais
      merci

    2. pactole

      Cette belle réussite des israéliens est tout à fait méritée , mais elle fait des jaloux, le monde arabe en particulier, au lieu de profiter de quelques miettes du gâteau en attendant mieux, les arabes ont choisi la voie de la haine, tant pis pour eux. Shalom

    3. Bib

      Pas de triomphalisme, mais des faits. Israel est un pays qui a un réel et bel avenir. Un pays jeune, un pays dynamique, un pays fort. Que tous ceux qui boycottent Israel, qui se déshumanisent et s’islamisent pleurent des larmes de sang. Leur avenir est déjà loin derrière eux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap