toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Australie suspend toute délivrance de visas aux imams radicaux


L’Australie suspend toute délivrance de visas aux imams radicaux

Image: Meeting Hizb-ut-Tahrir Sydney

Le premier ministre australien Tony Abbott a déclaré hier mercredi avoir suspendu les délivrances de visa aux imams radicaux afin de leur interdire l’entrée en Australie, en raison des tensions avec la communauté musulmane, suite à une série d’arrestations destinées à assurer la sécurité des citoyens.

Sa décision intervient une semaine après la réunion publique, à Sydney, de Hizb ut-Tahrir, une organisation internationale musulmane dont l’objectif est d’instaurer un état musulman mondial (califat) conformément au coran et aux objectifs de l’Etat islamique.

Abbott, a déclaré il y a une semaine que « la balance entre la liberté et la sécurité risque de pencher dans le sens de la protection à cause des musulmans radicaux qui cherchent à commettre des attentats » et qu’il n’était plus question de leur dérouler le tapis rouge lors de leurs demandes de visas.

Le nouveau système, plus dur, ne demandera pas de nouvelles lois, a déclaré le premier ministre.

« Ce que nous voulons, c’est nous assurer que des prédicateurs connus pour leur discours de haine ne mettent pas les pieds dans notre pays et diffuser leurs messages extrémistes, » a déclaré Abbott à la presse, conscient que les mêmes discours sont diffusés en continu sur internet.

« Ce que je fais, c’est mettre en place un nouveau système par lequel les prédicateurs de haine ne peuvent venir en Australie pour diffuser leur idéologie extrémiste venue de l’étranger. »

Décapitez ceux qui insultent l'islam

L’Australie est en alerte rouge en raison de risque d’attentats par des musulmans radicaux ou des militants qui reviennent des zones de combat du Moyen Orient, et la police a fait un certain nombre d’interpellations dans les milieux radicaux des villes principales.

Selon les autorités, environ 160 australiens ont soit été impliqués dans les combats au Moyen Orient, ou soutiennent activement les jihadistes qui s’y trouvent, et au moins 20 d’entre eux sont soupçonnés d’être rentrés en Australie, représentant un risque sécuritaire extrême.

Les leaders musulmans dénoncent qu’ils sont injustement visés par les forces de police, et menacés par les groupes d’extrême droite, et se déclarent inquiets que les actions de la police contre les radicaux risquent d’avoir des contrecoups.

L’Australie participe depuis dimanche dernier aux bombardements en Irak contre l’Etat islamique, mais ses avions se sont retirés du combat en raison du nombre trop importants de dommages collatéraux sur les civils, tués lors des bombardements alliés.

Le Vice Amiral David Johnston a déclaré que les islamistes se déplacent vers des zones habitées, utilisant la population comme bouclier humain contre la puissance de tirs des alliés.

« Des éléments se déplacent vers les zones habitées et cela crée une totale différente sorte de dommage collatéraux que nous voulons gérer, » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Les Etats Unis bombardent l’Etat islamique et d’autres groupes en Syrie depuis presque deux semaines, avec l’aide de pays arabes alliés, et ils ont également atteint des cibles en Irak voisin.

Aucun média international n’a publié les photos des enfants tués, et encore moins leurs noms. Aucun journaliste, aucune organisation humanitaire n’a fait le décompte des morts civils tués par les bombardements occidentaux. Il semble que contrairement à Gaza, le monde médiatique y soit parfaitement indifférent.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’Australie suspend toute délivrance de visas aux imams radicaux

    1. Laurence

      C’est NORMAL!!!!!!!!!!!!!!!!!
      ET C’EST UNE QUESTION DE SURVIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      QU’ATTENDENT LES EUROPEENS !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    2. michel boissonneault

      enfin un gouvernement responsable qui réalise le véritable danger de l’islam…
      vive le parti conservateur de Tony Abbott

    3. madeleine

      Les Français attendent de leur Président Hollande-le-Fainéant qu’il prenne enfin la mesure du danger mortel qu’il fait peser sur le peuple. Il DOIT IMPERATIVEMENT et formellement interdire le retour sur le territoire national aux djihadistes qui sont partis, les déchoir eux et leur famille de la nationalité française. La sécurité des Français est uniquement à ce prix.

    4. abcde

      interdire le retour des djihadistes me paraît une évidence. Il est certain qu’il ne reviennent pas pour rester tranquille. Tout gouvernement qui ne comprend pas cela se rend complice d’éventuels attentats a venir.

    5. Elia

      J’aimerais bien savoir comment feront la distinction entre un imam radical d’un modéré !

      Cela prouve qu’ils n’ont rien compris encore à l’islam !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap