toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Emeutes arabes au Mont du Temple : intervention de la police israélienne (vidéo)


Emeutes arabes au Mont du Temple : intervention de la police israélienne (vidéo)

Les erreurs du passé

Israël paye aujourd’hui au prix fort les erreurs du passé : pour ne parler que de celles de Moshe Dayan qui a cru que confier le Mont du Temple aux jordaniens allait créer une atmosphère propice à des relations apaisées entre juifs et arabes …

Quelle erreur ! Aujourd’hui pratiquement les arabes interdissent  aux juifs l’accès à leur lieu le plus saint. Faudra-t-il attendre un séisme pour pouvoir y prier en toute liberté ?  Un comble pour un lieu conquis par la guerre les larmes et le sang !!!!!

Sans le Mont du Temple, les juifs seront toujours des étrangers dans leur propre pays.

Moshe Dayan était un grand général, mais un bien petit Juif…. C’est lui aussi qui est allé rechercher les arabes de Hébron qui avaient pris la fuite vers la Jordanie après la Guerre des Six Jours. Aujourd’hui ces mêmes arabes peuplent la Judée-Samarie, terre juive et posent problèmes.

Il est en effet inconcevable qu’un Juif n’ait pas le droit de prier sur les lieux de NOTRE Temple. Pour les Musulmans, ce lieu ne signifie rien. Ils se prosternent la tête tournée en direction de la Mecque, dos et postérieurs tournés vers le Mont du temple et la Mosquée d’al-Aqsa.

Feiglin

Moshe Feiglin, député du Likoud a déclaré en septembre dernier :

« Le Har Habait (le Mont du temple) est pour Israël ce que le coeur est pour le corps humain. Lorsque nous avons abandonné le Mont au Hamas, nous nous sommes mis entre ses mains. La base spirituelle pour résoudre le problème de Gaza, est au Mont du temple. Ce n’est pas normal de devoir être encerclé de policiers dans ce lieu qui est saint pour le peuple juif. Ce n’est pas naturel de laisser les arabes sur le mont du temple, pendant que les juifs restent limités à quelques heures par jour. Tant que nous ne reprendrons pas contrôle de ce lieu « naturel » pour le peuple juif, rien ne sera naturel pas même notre présence à Tel-Aviv. Sans le Mont du temple, le pays entier devient une erreur. La raison pour laquelle nous continuons (et sommes de plus en plus nombreux!) à monter au Mont du temple, c’est pour rétablir notre présence dans ce lieu qui nous est naturel. Que chaque peuple retrouve son lieu naturel.  Le peuple juif sur le Mont du temple et les musulmans la Mecque – le lieu vers lequel ils se tournent pour prier même à Al-Aqsa.»

Répression de l’émeute et critique de la Jordanie !

Des heures après l’attaque des forces de sécurité israéliennes par les émeutiers arabes sur le Mont du Temple, la Jordanie a critiqué Israël, mercredi pour sa réaction: « Les forces d’occupation … ont empêché les religieux de pénétrer sur les lieux et tous les musulmans ont dû partir, tandis que des extrémistes religieux juifs ont pu prier sous la protection de la police » a déclaré à l’AFP, le porte-parole du gouvernement, Mohammed Momeni.
Il en appelle à Israël de  « cesser sa campagne dévastatrice contre la mosquée al-Aqsa, les religieux et les fidèles, » critiquant la « police… qui a tiré des balles et des bombes à l’intérieur du bâtiment blessant des dizaines de personnes. »
La Jordanie, dont le Waqf a de facto la main-mise sur le Mont du Temple depuis la Guerre des Six Jours de 1967 a fait ces commentaires après que des arabes masqués aient jetés des pétards et des pierres contre les forces de sécurité du Mont du Temple mercredi avant les fêtes juives de Soukkot.

Pour repousser les assaillants la police a installé des barrages mais il en fallait plus pour mater l’émeute. Les émeutiers ont continué à jeter pierres, briques et barres de fer sur la police depuis l’intérieur de la Mosquée, ainsi que des feux et des pétards, arrosant les forces de l’ordre d’un liquide inflammable non identifié.  Ils ont également jeté des cocktails Molotov et des grenades, blessant quatre officiers. Une fois les émeutiers appréhendés, les barrières ont été enlevées et les policiers soignés sur les lieux mêmes. Le Waqf maintient une poigne de fer sur la Mont du Temple et ses activités.
Les juifs sont sans cesse discriminés et attaqués quand ils viennent visiter le site, et il y a une interdiction générale à ce que les juifs viennent y prier.
Les musulmans et les chrétiens, cependant ont toute liberté pour prier et visiter les lieux – L’armée a même autorisé à  500 Gazaouis   de venir au Mont du Temple,  un « geste » durant les discussions de Paix avec le Hamas au Caire – et la communauté arabe de Jérusalem y a récemment célébré l’Eid al-Adha le même jour que Yom Kippur.

Ce n’est pas la première fois que la Jordanie condamne Israël sur d’autres problèmes relatifs au Mont du Temple. En juin, la Jordanie avait contesté que 400 juifs soient autorisés à faire un pèlerinage au Mont du Temple.

 http://www.israelvideonetwork.com/

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Emeutes arabes au Mont du Temple : intervention de la police israélienne (vidéo)

    1. David Belhassen

      Cet article concrêtise tous les pièges sémantiques dans lesquels l’Etat d’Israël est tombé en faisant l’amalgame entre les notions de peuple et de religion, entre « arabes » et « musulmans », entre « Hébreux » et « Juifs », bref une confusion de la pensée qui ne peut que faire le jeu du palestinisme.

    2. Laurence

      C’est une HONTE QUE CES ARABES SE COMPORTENT DE CETTE MANIERE SUR LE LIEUX LE PLUS SAINT DU PEUPLE JUIF

      Israel doit faire quelque chose , les arabes s’en foutent de ce lieux !!!!!!!!!!!!!!!

    3. Nemo

      Le seul « piège sémantique », c’est l’inversion paranoïaque des faits chez les arabes : d’agresseurs, ils essaient systématiquement de se faire passer pour les « agressés » alors qu’ils ne respectent visiblement ni la sainteté du lieu ni les accords passés avec Israël pour l’autorisation des visites (ce qui est pourtant un minimum !!)

    4. David Belhassen

      A Nemo. Il n’y a qu’un nombre infime de véritables « arabes » (donc originaires du Hedjaz). La plupart des « arabes » d’Israël ne sont en réalité que des « arabisés » et des « arabophonisés ». De plus, il y a arabophones musulmans, et il y a arabophones chrétiens et arabophones druzes. Ces chrétiens et ces druzes arabophones s’identifient avec Israël, sont potentiellement nos alliés et veulent combattre les islamistes.
      Alors pourquoi faire le jeu du palestinisme, le fer de lance de l’islamisme,en les mettant tous dans le même sac, en faisant l’amalgame entre « arabes » (et donc arabophonisés) et « musulmans », en poussant des arabophonisés non musulmans dans les bras de l’arabité musulmane ???!!!
      Oublions-nous du reste qu’avant que Muhammad impose l’islam par la force et la violence aux habitants arabophones du Hedjaz, ces derniers étaient les opposants les plus virulents à l’islam (encore plus virulents que ne l’étaient les juifs et les chrétiens).
      Au lieu de dire à ces ‘arabophonisés’ :  » Désislamisez-vous ! », nous les confortons au contraire dans leur aliénation en faisant nous-mêmes l’amalgame entre « arabophones » et « musulmans ».
      On ne peut lutter contre la théologie criminelle et totalitaire qu’est l’islam, en adoptant sa propre sémantique perverse.
      C’est ce que je reproche à l’article et non pas le fait qu’il critique (assez mollement) la main-mise musulmane sur l’Esplanade du Temple. Lisez mon article paru sur ce site : « La Bible n’a pas ‘droit de cité’ au cœur de Jérusalem ! » et vous comprendriez ce que je dénonce.

    5. Marie

      Israël a été stupide de donner à chaque religion le pouvoir de gérer
      Seul le ministre de l’intérieur d’Israël a le droit et devoir de gérer tous ces lieux religieux
      Israël doit imposer le retour des juifs sur le mont depu temple par la force et retirer à la fin de l’année ces pouboir aux musulmans er chrétiens de gérer ces lieux religieux .
      C’est une nécessité absolue
      Nos généraux Dayan, Barak, wsharon. Rabin étaient de grands soldats mais de piètres politiques qui par le départ du Liban Gaza, par les accords de gestion des lieux religieux et des accords d’Oslo ont mis en péril Israël
      Que d’erreurs de ces soldats qui ne conaisssent pas la mentalité des musulmans et des chrétiens très fanatisés surtout les premiers
      Si ces généraux avaient été des sepharades d’Algérie rien de tout cela n’aurait eu lieu car lorsqu’on se montre faible avec les arabes ils vous tuent
      Ils ne respectent que la force et si vous leur donner un doigt il récupère un bras puis tout le corps
      Être fort et ne rien donner sans échange sont les deux commandements que doivent savoir les israéliens

    6. Nemo

      A David : certes, vous avez raison, c’est un discours et une inversion des faits typiquement islamiste, qui vise à établir une hégémonie sans partage, alors que ce lieu est sacré pour toutes les religions, et particulièrement pour la première d’entre elles, qui a consacré la sainteté de ce lieu en y construisant le Temple : le judaïsme.

      Cette volonté d’hégémonie islamiste va de paire avec la volonté d’effacement du substrat biblique, tant Juif que Chrétien.

      Et le problème est qu’il y a une identification à ce discours islamiste pour une grande majorité des arabophones de confession musulmane et que le « palestinisme » surfe dessus, voire en découle directement.

    7. Bib

      Les musulmans sont passés maîtres dans l’art de la désinformation et de la victimisation y compris des pires criminels qu’ils comptent dans leurs rangs. Ils gagnent ainsi des batailles médiatiques en emportant la compassion, en particulier des occidentaux qui sont incapables de réellement comprendre quels sont les enjeux et qu’elles sont les règles qui s’appliquent dans cette partie du monde. Les musulmans ne respectent et ne comprennent que la force et le dictat. Israel est une démocratie, or appliquer des règles démocratiques à des individus en marge de toute règle, hors l’islam, est une énorme erreur. Il n’existe pas de démocraties arabo-musulmanes. Le seul modèle de gouvernance des pays musulmans est la dictature, soit militaire, soit islamique. Chaque pas que fait une démocratie dans le sens de l’islam est un pas en arrière qui fait reculer cette démocratie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap