toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des Islamistes qui prétendent «sauver» Jérusalem !, par Pinhas Inbari


Des Islamistes qui prétendent «sauver» Jérusalem !, par Pinhas Inbari

La détérioration de la situation sécuritaire à Jérusalem est indissociablement liée aux turbulences qui frappent le Moyen-Orient, mais surtout à la bataille que mènent les « Frères musulmans » et les djihadistes pour « sauver » l’esplanade des Mosquées [qui est en réalité le Mont-du-Temple]. La stratégie de la confrérie vise à fédérer tous les mouvements islamiques de la région autour de l’idée d’un grand califat musulman avec la mosquée Al-Aqsa en son cœur.

 

Lors de la dernière opération israélienne à Gaza, la confrérie islamique a incité les musulmans européens à manifester dans les rues pour imposer l’Islam sur le continent chrétien. Aujourd’hui, les Islamistes utilisent la campagne « Sauver Jérusalem » pour mobiliser les millions de musulmans vivant en Europe.

 

Le chef du Bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, a appelé le peuple arabo-palestinien et toutes les nations musulmanes à « défendre Jérusalem et al-Aqsa contre les crimes de l’occupant sioniste ».

 

Le premier appel pour libérer al-Aqsa a été lancé pour la première fois par le chef spirituel des « Frères musulmans », Sheikh Yousouf al-Qaradawi, installé à Doha.

Il a lancé cet appel en février 2011, immédiatement après le départ du président Moubarak, et suite aux gigantesques manifestations place Tahir au Caire.

Par la suite, il publia un ouvrage intitulé Jérusalem : Le devoir de chaque musulman.

 

Cheikh Qaradawi a appelé à « inonder » Jérusalem de pèlerins afin de préserver son caractère musulman et à contrer la « judaïsation de la ville sainte ». Toutefois, il pense que la visite touristique de Jérusalem est interdite aux musulmans tant que la ville sera sous occupation israélienne, et il précise : « Jérusalem ne doit être libéré que par la force ».

 

L’un des représentants du mouvement islamique en Israël, Sheikh Raed Salah, a déclaré que « Jérusalem sera la capitale du califat islamique qui verra le jour prochainement. »

 

En observant les sites internet du Hamas et de la confrérie musulmane, nous constatons que depuis le départ de Mohamed Morsi du pouvoir, et la répression des « Frères musulmans » en Egypte, les appels se multiplient pour semer la discorde à Jérusalem.

 

Le Qatar joue un rôle significatif et finance les différents groupes terroristes tels que « l’Armée d’al-Aqsa » pour justement focaliser l’attention de l’opinion internationale sur Jérusalem. D’ailleurs, la chaîne qatarie al-Jazzera agit dans ce sens.

 

Le fait que Khaled Mechaal vive au Qatar aide bien entendu les Qataris à réaliser leur objectif sur la question palestinienne et à mobiliser les masses arabes pour manifester dans les rues des capitales européennes.

 

La focalisation médiatique sur Jérusalem a permis d’exercer des pressions sur les dirigeants du monde arabe et en particulier sur le roi hachémite de Jordanie, Gardien des lieux saints, selon le traité de paix signé avec Israël en 1994.

 

Le fait que l’Autorité palestinienne ait rejoint la dernière campagne du Hamas a obligé le roi Abdallah à fustiger la politique israélienne sur la question de Jérusalem. Soulignons que le roi hachémite se trouve lui-même en détresse suite à la guerre civile en Syrie et l’émergence de l’organisation de l’Etat islamique.

 

Durant les deux précédentes Intifada, le Fatah avait pris soin d’écarter Jérusalem du conflit et ne pas transformer la « Révolte populaire » en une guerre de religion.

 

Aujourd’hui, la situation est bien différente : A Gaza et en Judée et Samarie (Cisjordanie) règne un calme relative tandis que des émeutes éclatent quotidiennement à Jérusalem. La raison principale tient à la faiblesse du Fatah et à la montée en puissance des mouvements islamistes tels que le Hamas et le mouvement international Hizb ut-Tahrir, qui prône un califat.

 

Cette faiblesse du Fatah et de Mahmoud Abbas risque, avec les fonds qataris, d’augmenter l’influence des mouvements djihadistes en Judée et Samarie (Cisjordanie), et en particulier à Ramallah.

 

Source : LE CAPE, par Pinhas Inbari





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Des Islamistes qui prétendent «sauver» Jérusalem !, par Pinhas Inbari

    1. benzimra

      « Les islamistes qui prétendent « sauver » jérusalem »
      Bonnes explications de la situation par Pinkas INBARI
      à lire à relire…Mariane de Tel Aviv

    2. Robert Davis

      Merci à ces c. de confirmer ce que j’ai toujours dit : si un état arabe était créé au coeur d’Israel,la première chose que feront ces maudits arabes est d’apeler tous les états musulmans à leur envoyer leurs armées. En fait ils n’ont MEME PAS ATTENDU D AVOIR UN ETAT POUR LE FAIRE! Seulement là c’est illégal etils ne peuvent le faire qu’avec de trés petit groupes presque des individus alors que s’ils avaient n état il pourrraient le faire à une grande échelle et…légalement! Créer un tel état serait une FOLIE que seul un crétin comme nétanyahou peut envisager. Il n’y a aucune restriction qui tienne,un état arabe en Palestine Occidentale c’est la mort d’Israel. Si le m croit que f.dehors les arabes c’est..difiiiiicile alors qu’il ultiplie cette petite difficulté par 1 million et il saura ce que difficile veut dire!

    3. DJÉBALI BENJAMIN

      MENSONGE HISTORIQUE
      comment peut-on mentir à ce point. l’islam n’a rien à voir de prêt ou de loin avec jerusalem.vous pouvez passer le coran au skaner et vous ne lirer jamais le mot jérusalem.
      il est vaguement question d’un rêve de mahomet ou il dit « emmenez du coté de la grande muraille » et on pense qu’il s’agitde jerusalem circonscrite dans ces murailles romaines
      dans la torah par contre on peut le lire 679 foissans ambiguiété le mot JÉRUSALEM.
      par la même la palestine n’existe les palestiniens n’existe pas. les romains ont sunommé les judéens palestiniens.
      si les palestiniens arabes ont existés vraiment
      1) qui est leur président leur chef,leur président
      2)quelle langue parle-il
      3)quelle constitution ont-il
      4 quel es leur folklore
      5)QUELLE est LEUR GASTROMIE
      même arafat etait égyptien
      depuis 1917 l’état d’israél a été désigné par la chambre des lords.
      en 1948 les arabes ont attaqué les juifs plutôt que d’accepter le partage
      cinq armées incapable de juguler quelques millers de juifs démunis
      les gauchistes sutout francais ne s’interrêsse pas à l’histoire ils sont antisémite et anti sionisme sans chercher à comprendre.
      benjamin djébali

    4. Cyrano

      Mr DJEBALI ce que vous dites est absolument vrai pas besoin d’être historien pour le savoir . Seulement on ne peut le lire dans aucun journal français ou européen . Je ne peux admettre que de nos jours les journalistes sont si peu informés ou bien les écoles de »journaleux » sont de piètres écoles . Autrefois ils vérifiaient l’information avant de la divulguer maintenant c’est à qui ouvre plus grand sa bouche pour être entendu le premier . Comme chez le poissonnier à la différence près que ces derniers ont encore l’honneur du métier .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap