toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Combats violents entre le Hezbollah et des djihadistes à la frontière libano-syrienne


Combats violents entre le Hezbollah et des djihadistes à la frontière libano-syrienne

Image à la Une : La région de Ersal. Archives AFP

Au moins deux combattants du parti chiite et des « dizaines » d’assaillants tués.

Au moins deux combattants du Hezbollah ont été tués dimanche dans des combats violents avec des jihadistes à la frontière libano-syrienne, a indiqué un responsable du parti chiite.

Ce responsable, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat à l’AFP, a précisé que les affrontements avaient eu lieu du côté syrien de la frontière, et que des « dizaines » d’assaillants avaient été tués.
Mais selon une autre source au sein du mouvement chiite et des habitants, les combats ont eu lieu en territoire libanais après que des hommes armés venus de Syrie se sont attaqués à des positions du Hezbollah.

« Des positions du Hezbollah dans les montagnes autour de Nabi Sbat, à l’est de Baalbeck, ont été attaquées par des groupes armés venus de Qalamoun » en Syrie, a expliqué un membre local du mouvement chiite.
« Le Hezbollah a répliqué, infligeant de lourdes pertes aux assaillants », a-t-il ajouté.

Des habitants de Nabi Sbat ayant fui les combats ont indiqué à l’AFP avoir vu des convois du Hezbollah emmener des combattants blessés.
Le bruit des affrontements pouvait être entendu dans la ville de Baalbeck, à plusieurs kilomètres de là, selon un correspondant de l’AFP, qui a ajouté que l’armée libanaise se déployait dans la zone des affrontements.

L’Agence nationale d’information (Ani, officielle) a également affirmé que ces combats avaient eu lieu au Liban, ajoutant que les assaillants venaient de la localité d’Asaal al-Ward, dans la province syrienne du Qalamoun.
La frontière entre le Liban et la Syrie est en grande partie poreuse, habitants et passeurs en tout genre la franchissant aisément.

Le Hezbollah y a cependant quelques postes militaires, mais est en général avare de détails sur les affrontements qui peuvent y avoir lieu.

Selon la chaine LBCI, les combats ont opposé le Hezbollah et des jihadistes du groupe de l’Etat islamique (EI, ex-Daech) et de la branche syrienne d’el-Qaëda, le Front al-Nosra. Le parti chiite a bombardé aux obus les positions des jihadistes.

En août, des jihadistes de l’EI et du Front al-Nosra avaient attaqué les forces de sécurité libanaises à Ersal, une autre ville frontalière de la Syrie. Les jihadistes ont fini par se retirer dans des montagnes proches après une trêve mais ont enlevé des dizaines de soldats et policiers. Trois ont été exécutés.

Les jihadistes, de confession sunnite, réclament le retrait du Hezbollah de Syrie –où il combat aux côtés des forces du régime–, accusant en outre l’armée libanaise d’être sous la coupe de ce parti. Ils réclament aussi un échange avec des prisonniers islamistes détenus au Liban, ce que Beyrouth refuse.
Le conflit en Syrie a exacerbé les tensions au Liban entre sunnites et chiites. Le Hezbollah a été à plusieurs reprises visé par des attentats.

OLJ/AFP

05/10/2014

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Combats violents entre le Hezbollah et des djihadistes à la frontière libano-syrienne

    1. meshol

      ca c est une bonne nouvelle pour notre bonne annee,
      je leur chanterais le million le million nikez vous bien

    2. Moshé_007

      « Au moins deux combattants du parti chiite et des « dizaines » d’assaillants tués. »

      C’est ce que l’Agence France-palote » rapporte, interdit aux médias français d’annoncer les multiples déculottées prises de face par les amis pro-iraniens !

      Même les journaux iraniens sont plus objectifs !

      Mais je ne peux qu’accueillir cette nouvelle comme une excellente nouvelle !

      Tuez-vous cher barbus, mais tuez-vous, si c’est pas pour vous, faites-la pour alah !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap