toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Au-delà de Zemmour et Pétain, par Michel Garroté


Au-delà de Zemmour et Pétain, par Michel Garroté

Depuis plusieurs décennies, la police de la pensée décide qui est raciste et qui est antiraciste. Dans les années 1980, cette police de la pensée focalisait son combat essentiellement sur la droite nationale. A l’époque, les intellos-gauchistes traquaient l’antisémitisme, tantôt réel, tantôt présumé, en vogue dans les mouvances de Jean-Marie le Pen, feu François Brigneau et feu Jean Madiran notamment. Il est vrai que ces mouvances n’ont rien fait pour lever le doute sur leur antisémitisme.

Entre les ambiguïtés, les sous-entendus et quelques énormités, tel le « point de détail de l’histoire de la deuxième guerre mondiale », formule de le Pen pour définir les chambres à gaz, il est vrai qu’avec tout cela, les mouvances de la droite nationale n’ont fait qu’augmenter les soupçons relatifs à leur antisémitisme. La réhabilitation du maréchal Pétain réclamée par feu François Brigneau de son vivant et la confusion – typiquement maurrassienne – entretenue par feu Jean Madiran de son vivant entre mondialistes, francs-maçons et Juifs, cela aussi, n’a fait qu’augmenter les soupçons relatifs à l’antisémitisme de la droite nationale.

Il est frappant que la mouvance dite nationale et traditionaliste, en dépit, ou à cause, de ses effectifs pourtant extrêmement réduits (sur le terrain) et divisés, soit, encore et toujours, incapable de sortir de ses œillères et de ses anachronismes. Mais il reste cependant une réalité incontestable, à savoir qu’en cette période des années quatre-vingt, l’antiracisme prenait principalement les allures d’une lutte sans merci des intellos-gauchistes contre la droite nationale. C’est à dire d’une lutte entre deux minorités qui ne méritaient pas et qui ne méritent toujours pas la publicité imbécile – que leur ont fait et que leur font encore – certains journaleux zélés, journaleux à l’antiracisme douteux ; douteux parce qu’à géométrie variable, notamment sur la question d’Israël.

On peut ainsi se demander – quelle était à l’époque et quelle est aujourd’hui – la légitimité de cet antiracisme d’inspiration intello-gauchiste. Car les intellos-gauchistes – soi-disant antiracistes – étaient aussi, et sont encore, les porte-drapeaux de l’antisionisme. Et en cela, ils sont les catalyseurs d’une haine primaire, systématique et viscérale à l’égard d’un Etat juif et des citoyens juifs de cet Etat juif : l’Etat Israël. Pour ce qui me concerne, le problème numéro un – est et reste – l’idéologie islamiste et son racisme anti-judéo-chrétien. Et en ce qui me concerne, la priorité numéro un est et reste la défense et la valorisation de la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne.

Force est de constater que la police de la pensée n’a guère évolué depuis les années 1980. Elle a même empiré. Car c’est désormais la simple critique du multiculturalisme qu’elle voit comme un nouveau racisme. Elle cautionne l’interdiction de critiquer ceux qui demandent à la France de renoncer à la centralité de son identité. Nous sommes donc ici confrontés une fois encore à l’interdiction de défendre et de valoriser la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. La pénalisation de la défense de la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne signifierait concrètement l’interdiction – et par conséquent la fermeture – de blogues tels que dreuz.info. En clair, l’accusation d’islamophobie est devenue un obstacle à l’expression de l’esprit critique.

Défendre la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne est donc – selon la police de la pensée – un délit d’islamophobie, délit qu’il faudrait pénaliser. En revanche, nul désir chez les soi-disant antiracistes d’inspiration intello-gauchiste de pénaliser ou d’interdire le racisme anti-juif qui – la plupart du temps – se cache derrière l’antisionisme. De fait, la police de la pensée veut pénaliser aujourd’hui la droite chrétienne, néoconservatrice et sioniste, comme elle a pénalisé le Front National et ses dérives antisémites il y a 30 ans. Ce procédé inique à notre endroit est très révélateur. Car il démontre que les soi-disant antiracistes mettent la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne dans le même panier que la société néo-maurrassienne. Leur préjugés idéologiques et leur crasse inculture va jusque-là.

La police politique veut pénaliser les fils spirituels de Jacques Maritain que nous sommes comme si nous étions des maurrassiens. La police de la pensée prône de façon inconditionnelle et exclusive une société soi-disant multiculturelle qui, de fait, donne la part belle à l’idéologie islamiste ; et qui, de fait, ostracise la pensée laïque judéo-chrétienne. Notons que ce choix est typiquement intello-gauchiste : peu importe que derrière la société multiculturelle se profile l’idéologie islamiste ; l’essentiel, pour les soi-disant antiracistes d’inspiration intello-gauchiste, c’est d’en finir avec la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, société qu’ils méconnaissent et haïssent à la fois, avec finalement les mêmes œillères et les mêmes anachronismes que l’extrême-droite. L’antiracisme et son instrumentalisation, c’est cela.

 © M. Garroté, réd. Chef www.dreuz.info







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Au-delà de Zemmour et Pétain, par Michel Garroté

    1. Pot-au-feuj

      ahhhh , ben voilà un article qu’il est bien,
      et qui cause d’un sujet tres grave pourtant, et qui dénonce un vrai problème français , sans concession , et sur le ton qu’il faut.

      Tiens , je vais contribuer un peu au débat :
      la plupart des éditorialistes ( même les meilleurs comme MM Zemmour et Garroté ) qui révèlent le racisme anti-juif et l’anti-islamophobie , ne disent pas comment ça se fait qu’une si grande partie des Français en soient là ; comme si nos journalistes et politiques étaient idiots et ne se rendaient pas compte de l’impasse intellectuellement malhonnête dans laquelle ils se complaisent.

      Helas nos adversaires ne sont pas des idiots.
      Le racisme anti-juif n’est pas immédiat chez les Français ( en tous cas chez les Français qui ne sont pas d’origine arabe , il en reste)

      le cheminement est le suivant :
      1) la droite française aime quand meme un peu la France , d’une certaine maniere en « bon pere de famille », parce que c’est notre pays ;
      2) donc la droite ressent la menace que l’Islam fait peser sur notre pays et notre civilisation et même sur nos finances;
      3) la gauche française se positionne instinctivement , rapidement , systematiquement et habilement contre la droite
      4) donc la gauche française se retrouve pro-arabe ( et tant pis si la condition féminine est un peu en souffrance dans le monde arabe, j’essentiel c’est de s’opposer frontalement à la droite )
      5) donc la gauche française se retrouve mécaniquement anti-juive , comme ça la fout mal , elle dira anti-sioniste.

      C’est laid de leur part, mais c’est pas idiot, c’est de la politique efficace, et ça leur a assuré pas mal de succes électoraux.

    2. Moshé_007

      En effet la Suisse semble très engagée avec ses clients terroristes et dictateurs musulmans !

      Sur le blog de la Tribune de Genève, blog accueillant hani ramadan, c’est l’avalanche de propos antisémites et antisionistes crasses.

      Le fonctionnement est étrange, le journal genevois offre des plateformes à qui le veut, pourtant qu’il soit antisémite à en croire l’abondance des propagandes déversés quotidiennement par les proches du hamas comme ramadan et d’autres soutenant le hamas et tout ce qui pourrait insulté Israël.

      En parcourant ces blogs, heureusement avec une ou deux exception, je suis tombé sur une affaire plutôt forte de café :

      « Mais je profite de la plateforme pour répéter que l’ex-sinistre féministe voilée helvétique vient de se payer un appart à 4,5 millions de Sfr, environ 500 m2 avec des hauteurs de plafonds rappelant, certes à plus petite échelle les goûts des ciaocescus !

      Comment une femme ministre socialiste suisse peut elle après avoir octroyé des passeports diplomatiques au plus hauts membres et fils de membres du hizbollah, mouvement terroriste impliqué dans tous les plus importants trafiques de drogues, de traites des blanches, d’exportations de véhicules et d’autres camions pleins vers les pays de l’Est, une organisation qui blanchit plusieurs dizaines de milliards d’euros par an selon la DGSI française, peut elle avoir le culot de se payer des logements de très grand luxe comme le fait cette personne qui a prêché l’égalité salariale et la défense des plus exsangues des suisses ?

      C’est marrant, depuis que j’ai posté cette info, la police genevoise sans mandat cherche à intimider « Corto » !

      C’est beau la démocratie suisse, c’est vrai que les socialistes ont fait de nombreux séjours en Russie, au nom de l’internationale socialiste ! »

      Consultable à l’adresse suivante :

      http://leblogdjetliberte.blog.tdg.ch/archive/2014/09/27/reveil-des-musulmans-moderes-ou-coup-de-pub-260192.html?c

      Vous savez cette ministre socialiste suisse qui porte le voile pour se rendre en visite chez les mollahs et qui a octroyé des passeports diplomatiques à des centaines de membres du hizbollah ainsi que l’unique représentation officielle du hizbollah en Europe et qui envoie sa police tracasser ceux qui dénoncent ses opérations de blanchiment et qui avait organisé avec tous les loufiots de la paix maintenant des très onéreuses et hors gouvernement, réunions sapant et uniquement dans le but de saper les efforts faits par le gouvernement israélien à Genève en 2012 !

    3. Neige

      @Moshé_007 merci pour le link et le commentaire! C’est bien horrible savoir que la ‘gauche sinistre’ a tant de prise sur les ‘esprits’ politiques suisses… Je m’en doutait pas mal…

      @Pot-au-feuj Belle contribution à la (belle) pièce de M. Garroté! Justement ce qu’il faudrait lire dans la MSM 🙁 Hélas…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap