toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat djihadiste à Ottawa : une fusillade éclate dans le Parlement. Vidéo à l’intérieur du Parlement.


Attentat djihadiste à Ottawa : une fusillade éclate dans le Parlement. Vidéo à l’intérieur du Parlement.

Des dizaines de coups de feu ont été tirés le 22 octobre dans l’enceinte et à proximité du Parlement d’Ottawa. Le tireur a tué un soldat, avant d’être lui-même abattu par un membre de la sécurité.

L’auteur de la fusillade mortelle au Parlement d’Ottawa, abattu par la police pendant l’attaque survenue dans la matinée du mercredi 22 septembre, a été identifié comme étant Michael Zehaf-Bibeau un djihadiste récemment converti à l’Islam.

Des coups de feu ont été tirés le 22 octobre « à proximité et à l’intérieur du Parlement fédéral ».

« Une personne aurait été atteinte mortellement devant le monument aux morts, qui se trouve presque en face de l’hôtel du Parlement », explique le journal. Il s’agirait, selon un tweet du ministre du Travail Jason Kenney, d’un soldat en uniforme. « Une autre personne aurait été blessée à l’intérieur du Parlement », ajoute La Presse, qui rapporte en outre un autre tweet du député conservateur Bernard Trottier, assurant que « l’homme armé du Parlement a été abattu et tué » par le sergent d’armes du Parlement.

Ces événements interviennent deux jours après qu’un jeune Canadien islamiste a fauché deux soldats (dont l’un est mort des suites de ses blessures), non loin de Montréal

Ce Canadien de 32 ans, considéré par les services de renseignement comme un« voyageur à haut risque », s’était fait retirer son passeport récemment. Le Canada le soupçonnait de vouloir partir faire le djihad en Syrie.

L’agence de presse Reuters, qui cite des sources américaines, affirme qu’il était né Michael Joseph Hall et s’était converti à l’islam, avant de se radicaliser récemment. Selon la chaîne CTV, ce fils d’une fonctionnaire fédérale et d’un homme d’affaires libyen avait également vécu quelque temps en Libye.

Michael Zehaf-Bibeau présentait un casier judiciaire de petit criminel. Il avait notamment été condamné à deux ans de prison pour vol et possession d’armes en 2003, et était poursuivi pour possession de stupéfiants, près de Montréal et d’Ottawa. CBC affirme également qu’il avait été détenu en prison pendant une journée en 2012, après avoir proféré des menaces de mort.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

Voici une séquence vidéo filmée par un journaliste de The Globe and Mail à l’intérieur du Parlement, au moment de la fusillade : 

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentat djihadiste à Ottawa : une fusillade éclate dans le Parlement. Vidéo à l’intérieur du Parlement.

    1. Laurence

      CE SONT TOUS DES CRIMINELS QUI SE CONVERTISSENT !!!!!!!!!!!!

      INTERDISONS CE CORAN DE MALHEUR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    2. Pilou

      Quoi qu’on en dise, quoi qu’on en fasse, tous les pays ont la responsabilité de leurs présumés terroristes territorial.

      L’analyse simpliste de tels événement tragiques est de mettre en premier lieu, la radicalisation psychologique de ces terroristes dormants en laissant les chartes des, Droits et Libertés, protéger ces mêmes terroristes en incubation.

      Ne soyons pas dupes, il faut revoir nos principes de Droit et Liberté à l’égard de ces individus illuminés d’une mission idéologique.

      Il est la responsabilité de chaque pays de gérer son terroriste territorial potentiel et non pas en souhaitant leur expatriation de croisade.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap