toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat à Jérusalem après des propos antisémites de Mahmoud Abbas (que les médias ne répètent pas)


Attentat à Jérusalem après des propos antisémites de Mahmoud Abbas (que les médias ne répètent pas)

Nous devons empêcher les juifs d’entrer au mont du Temple, ils n’ont pas le droit de le souiller

Le 17 octobre dernier, le modéré Mahmoud Abbas faisait une déclaration lourdement antisémite, dans une vidéo qui a été diffusée 19 fois en trois jours sur la station de télévision officielle de l’Autorité palestinienne :

« Nous devons empêcher les juifs d’entrer au mont du Temple (l’esplanade de la mosquée), ils n’ont pas le droit de le souiller. »

Hervé Roubaix: Mes amis juifs seraient impurs, il souillent les lieux qu’ils visitent, et aucun journaliste juif ne proteste ?

Il incita ensuite les palestiniens à la violence, en déclarant :

« Nous devons les empêcher [de pénétrer au mont du Temple] par tous les moyens. C’est notre sanctuaire, la mosquée Al-Aqsa [construite par dessus et pour recouvrir le temple juif, plus haut lieu saint du judaïsme]. Nous devons les empêcher d’entrer. Dressons-nous devant eux pour protéger nos lieux saints. »

Mahmoud Abbas, donc, comme l’ex leader terroriste Arafat, déclarait que 1) les juifs sont impurs et souillent la terre qu’ils foulent, et 2) appelait à la violence pour « les empêcher par tous les moyens » d’entrer sur le mont du Temple.

En droit pénal, il s’agit là d’une incitation à la haine raciale pour motif religieux et un appel à la violence.

Laquelle violence ne tarda pas :

Hier mercredi 29 octobre, un islamiste de 32 ans, Mu’taz Hijazi, vivant à Abu Tor en banlieue est de Jérusalem, a tiré à bout portant sur Yehuda Glick, un militant des Droits de l’homme qui réclame la liberté religieuse pour les juifs de se rendre au mont du Temple. (le terroriste Mu’taz Hijazi a été tué ce matin par la police israélienne et les services de sécurité du Shin Bet après avoir ouvert le feu sur la police.)

De tout ceci, c’est la réaction des journalistes français qui a retenu mon attention

De sensibilité de gauche, la profession est particulièrement rapide à dénoncer les incitations à la haine, et à la violence. On se souvient qu’il y a dix jours, Pierre Haski avait lancé une meute de 40 journalistes des principaux médias français pour dénoncer ce qu’il avait qualifié de « menaces », contre lui proférées par Philippe Karsenty dans un tweet (en réalité humoristique).

On attendait donc, tout naturellement, que Pierre Haski fasse preuve d’un peu de courage, car son père est enterré en Israël, et dénonce les propos antisémites d’Abbas.

On attendait aussi que la profession soit en première ligne pour dénoncer les propos antisémites de Mahmoud Abbas et son appel à la violence.

Mais rien. Pas une ligne, pas un entrefilet…

Ainsi dans Le Point, Armin Arefi (qui écrit aussi pour le CRIF depuis qu’il a été repris en main par des gauchistes), au lieu de dénoncer les propos antisémites du leader palestinien, choisissait de publier les insultes proférées par un membre de l’administration Obama contre le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, (insultes que Barack Obama a immédiatement et fermement condamné).

Ignorer les déclarations antisémites, les incitations à la haine des juifs et les appels à la violence, de la part des médias, est un choix coupable signifiant, et qui renoue avec les heures sombres de cette profession.

Qui ne dit mot consent, et le silence des journalistes français a toutes les apparences d’un antisémitisme lâche, qui n’a pas le courage de s’avouer, un antisémitisme par procuration.

Lorsque Armin Arefi choisit de taire les propos antisémites de Mahmoud Abbas et de parler des insultes contre Netanyahou, il dépasse la ligne rouge qui sépare l’information de la propagande anti-juive.

Lorsque Laurent Marchant, dans Ouest France, au lieu de dénoncer la déclaration antisémite du chef de l’OLP, préfère écrire que « Israël attise le feu », il utilise les arguments de la presse antisémite d’avant guerre, qui accusait les Juifs d’être responsables de l’antisémitisme dont ils étaient victimes.

Lorsque l’AFP occulte les appels à la violence anti-juive de Mahmoud Abbas et ses déclarations antisémites, et que Michael Blum, employé de l’AFP en Israël, garde le silence pour protéger son beef steak, elle se place à la tête de la guerre médiatique des Palestiniens contre Israël.

Ni SOS Racisme, ni la LICRA, la LDH, le MRAP, où aucune organisation anti-raciste, ni même le CRIF et les nobles intellectuels et artistes qui défendent habituellement les minorités ne s’émeuvent.

Ceci parce que le monde médiatique français est devenu très tolérant au retour d’un antisémitisme insidieux qui avait disparu depuis les années 50, (sauf lorsqu’il vient de l’extrême droite).

La gauche est championne pour abandonner ses valeurs essentielles au profit de la basse politique.

Elle le montre une fois encore, en couvrant l’antisémitisme soft des organisations d’extrême gauche et de la presse pour conserver ses alliés électoraux.

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Attentat à Jérusalem après des propos antisémites de Mahmoud Abbas (que les médias ne répètent pas)

    1. HENRIETTE Irène

      Mammoud Abbas a toujours été un faux-cu ! Excusez le terme. Un musulmans est incapable d’être sincère surtout quand ses intérêts sont en jeu, et même dans la vie de tous les jours. Ce sont des menteurs pathologiques.

      On s’étonne que tant de gens « intelligents à mon avis » deviennent anti-musulmans….. ! Ils savent bien que ce racisme est provoqué par les musulmans eux-mêmes et.. avec de très bonnes raisons.

      Par contre, je n’ai jamais compris, déjà toute jeune, l’antisémitisme ! Les juifs nous apportent énormément de choses. Il y avait un livre intitulé « Ces juifs qui ont fait la France » et un livre similaire concernant la Belgique.

      Cela veut dire qu’outre Hitler, des millions de gens sont jaloux, stupides .
      Surtout les catholiques, je parle des catholiques d’il y a cinquante ans et plus.
      Peut-être que cela a changé, mais la religion catholique a fait énormément de mal partout où elle est ancrée, surtout aux juifs. Le pape Jean-Paul II (je crois) a demandé pardon… Mais pas assez fort pour que tout le monde l’entende.

      J’ai lu dans un journal, il y a de longues années déjà, (et je n’arrive pas à l’oublier) que même les Allemands étaient dégoûtés, écoeurés du nombre de dénonciations de la part des Belges ! Pas tous, heureusement, car beaucoup ont hébergé des Juifs. J’aurais aimé que ma famille fasse la même chose.

      Et ces dénonciations étaient en grande partie étaient dirigées par la jalousie, puisque les demeures appartenant aux Juifs ont été vidées après qu’ils aient été arrêtés.

      A propos des musulmans, il n’y aura plus qu’un désert intellectuel, artistique après leur passage. Déjà maintenant…. Quelle tristesse que ce monde….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap