toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Alain Finkielkraut: «Juifs et Français de souche sont sur le même bateau»


Alain Finkielkraut: «Juifs et Français de souche sont sur le même bateau»

 

Ivan Rioufol : Désespérer de l’avenir? Alain Finkielkraut partage avec Eric Zemmour un même pessimisme sur les capacités de renaissance de la France. Pour ma part, je pense que tous deux se trompent sur ce point. Ils sous-estiment la préservation des héritages culturels dans les provinces et l’enracinement de la mémoire collective. Recevant, samedi au château de Combourg (Ille-et-Vilaine), le XVI e prix Combourg Chateaubriand (1) des mains de Jean-Marie Rouart, précédent lauréat, Finkielkraut a engagé avec son confrère de l’Académie un échange sur ce thème, sur les lieux d’enfance de leur célèbre aîné.

Extraits.

Jean-Marie Rouart: «Dans L’identité malheureuse, vous faites une différence entre vous, Français de première génération, et les Français de souche. En réalité l’appartenance à la France n’a jamais été acquise. Sous la Révolution, Chateaubriand a vu sa famille massacrée, pourchassée, comme le seront les juifs plus tard.»

Alain Finkielkraut: «Ce que nous vivons est, je crois, du jamais vu. Car, dans les territoires perdus de la république, le Français de souche lui-même est devenu innommable, invisible. Avec le juif, il y rencontre la même hostilité alors que les élites refusent d’assumer la France et de transmettre l’héritage. Juifs et Français de souche sont sur le même bateau»

A une question sur une possible renaissance française:

A.F.: «Il y a des raisons de penser que les Français ou une partie d’entre eux se rebellent contre les mensonges idéologiques sous lesquels ils vivent, et qu’ils s’inquiètent de la direction prise par l’histoire. Une telle révolte peut apporter un certain réconfort. Mais elle peut aussi mal tourner, si la politique ne la prend pas en charge ou si le Front national se l’approprie»

J.-M. R.: «Nous ne vivons pas dans la pire des époques. Même aux plus graves moments de l’histoire française, il y avait des moines qui recopiaient les grands textes pour les conserver et les transmettre. La littérature a toujours fait des miracles pour préserver la France. L’espoir doit rester. Je crois au renouveau, même si l’actuelle disparition de l’Etat me paraît dangereuse».

A.F.: «Nous sommes hélas dans une société post-littéraire et post-culturelle et cela me rend moins optimiste. Je veux bien croire en une révolte pour le maintien de l’héritage français dans ce qu’il a de meilleur. Mais j’attends de voir».

J.-M. R.: «C’est le christianisme qui a permis la Renaissance. Il ne reste des traces ..»

A.F.: «La Renaissance est un hommage à la tradition culturelle. Mais les conditions ne sont pas réunies car le passé est de plus en plus vulnérable, de plus en plus fragile».

Le débat est ouvert.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Alain Finkielkraut: «Juifs et Français de souche sont sur le même bateau»

    1. Claudio

      (…) A.F : A.F.: «Nous sommes hélas dans une société post-littéraire et post-culturelle et cela me rend moins optimiste. Je veux bien croire en une révolte pour le maintien de l’héritage français dans ce qu’il a de meilleur. Mais j’attends de voir».

      Un seul exemple suffit pour donner raison à M. Finkielkraut : Mme la ministre de la Culture qui, interrogée sur l’affaire du plug annal, déclare aux journalistes qu’elle considère cette daube comme étant une oeuvre d’art.

      Quant à la sauvegarde de l’héritage, elle ne peut s’envisager dans une Nation dont les élites affairistes-mondialistes ont signé l’arrêt de mort avec sa perte de souveraineté.

    2. Patrick Girard-Haddag

      Propos totalement débiles. On peut être « juif » et « français de souche », les communautés d’Avignon et du Comtat Venaissin en sont la preuve. Ce monsieur, qui prétend jouer au maitre d’école, ferait mieux de réviser son histoire et relire son Malle- Isaac, dont l’un était « juif » et « français de souche »

    3. Huineng

      En tant connaisseur des enseignements transcendentaux du Bouddha Shakyamuni- la DHARMATA- je vois le choses tout à-fait sous un autre angle : avec la gouvernement de gauche actuel, pas un pour rattraper l’autre, on touche le fond..
      Selon la loi de causalité exprimée par la DHARMATA- la, on ne peut que remonter.
      Le temps de l’inversion de l’Histoire est venu .

    4. Elia

      «  »Juifs et Français de souche sont sur le même bateau » »

      Vous remarquerez que pour ne pas les paniquer il n’a pas nommé le bateau !

    5. maribé

      nous allons certainement vers des ténèbres jamais connues si nous continuons
      de croire en des contes de fées et en la dharmata ou je ne sais quoi
      effectivement nous avons planté des causes mais surement pas les bonnes
      A.F. a raison de s’inquiéter…

    6. Shalom-salam

      Un grand penseur !
      Qu’est ce qu’un « français de souche » ? Quel pourcentage des français actuels ont leur 4 grands parents qui étaient français à leur naissance (la définition d’un « français de souche ») ? La France a toujours été une terre d’accueil qui s’est enrichie par l’apport de tous les émigrés qui ont contribué, eux aussi, à la grandeur de la France, dont un nombre conséquent de juifs.
      En mai 68, il avait choisi d’être maoïste, les plus sectaires des gauchistes de l’époque, avec son copain Beni Levy, et maintenant, c’est un chantre de la réaction. Il y a une certaine logique dans ce parcours, mais il n’a rien d’admirable.

    7. aurelle

      Je respecte une certaine immigration, comme celle du Benin, de la Côte d’Ivoire, de la Chine, de l’Argentine, du Pérou, de la Birmanie, des USA, des Australiens, tous sauf celles des pays musulmans. La France ne veux pas d’Islam chez elle, on fermera nos frontières, on construira plus de mosquée, si les français musulmans sont pas contents, ils dégagent dans leur pays d’origine.

    8. o.icaros

      Jean-Marie Rouart n’est vraiment pas dans le coup!!! Il raconte n’importe quoi et fait partie de ces Français, « les élites (qui) refusent d’assumer la France et de transmettre l’héritage ».
      Les seuls qui ont le courage de dire la vérité ce sont des Français naturalisés. Ils voient la différence de comportement des étrangers (leurs grands-parents et parents) avec le comportement des étrangers d’aujourd’hui qui, sans vergogne, demandent à la France de s’intégrer à eux!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap