toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une heureuse mise au point suite à la controverse sur l’exclusion des élus juifs du conseil municipal de Neuilly


Une heureuse mise au point suite à la controverse sur l’exclusion des élus juifs du conseil municipal de Neuilly

Mise à jour mardi 23 septembre :

Après avoir publié l’article sur l’exclusion des élus juifs du conseil municipal, suite aux informations qui nous ont été transmises, deux conseillers juifs de Neuilly ont apporté le démenti suivant, que nous publions avec soulagement, cette issue étant infiniment plus satisfaisante :

Communiqué commun de Maryline Sfedj et Philippe Karsenty – adjoints au maire de Neuilly-sur-Seine
Depuis la publication d’un article intitulé « Le maire de Neuilly, JC Fromantin, a exclu les élus juifs du prochain conseil municipal », nous, Maryline Sfedj et Philippe Karsenty, recevons de nombreux messages nous questionnant sur l’authenticité de cette information.
Cette information est inexacte.
Depuis notre élection, en mars 2008, les conseils municipaux se sont toujours tenus le jeudi soir à 19h (à quelques rares exceptions près).
Le conseil municipal de rentrée avait été fixé au jeudi 25 septembre à 19 heures.
Après avoir été alerté au mois de juillet par l’un d’entre nous (Philippe Karsenty) que ce conseil municipal coïncidait avec Rosh Hashana, le nouvel an juif, le Maire a déplacé le jour et a avancé l’heure du conseil municipal pour le fixer au mercredi 24 septembre à 18 heures.
Les élus juifs peuvent donc parfaitement participer à ce conseil municipal de rentrée.
Maryline Sfedj et Philippe Karsenty – adjoints au maire de Neuilly-sur-Seine

Avec la publication de ce communiqué, nous présentons bien évidemment nos excuses au maire de Neuilly.

Loading...

+ + + + + + + + + + + + + + +

À Neuilly sur Seine, le maire Jean-Christophe Fromantin a décidé d’exclure les élus juifs du prochain conseil municipal, en le fixant le soir de Rosh Hashana.

Pourquoi écris-je « a décidé d’exclure les élus juifs » ?

Parce qu’il a agi en toute connaissance de cause :

• Franck Keller, conseiller municipal, lui a officiellement demandé, par email daté du 20 juillet, d’en modifier la date.

• Le maire a refusé, dans un email en réponse du 23 juillet en sachant que les élus juifs ne pourraient pas être présents au conseil du 24 septembre au soir, date du 1er jour du nouvel an juif.

Learn Hebrew online

Plusieurs élus se sont plaints, le maire est resté sourd, mon rôle de journaliste est de me faire bruyant.

Est-ce grave ? Je vous dirais que vivant à l’étranger, je suis cependant conscient qu’il se produit, en France, des actes antisémites vraiment très graves. Il me semble que le maire s’est montré insensible au contexte. Antisémite ? Certainement pas. Maladroit, sans aucun doute. Mais chacun aura sur le sujet un point de vue différent, respectable, selon sa conscience.

La France est le terrain d’une remontée si fulgurante de l’antisémitisme que même Bernard Henri Levy, chantre de la gauche torticolis (elle regarde toujours du coté où il ne se passe rien qui la contredise), ne le nie plus.

Loading...

On regrettera bientôt l’époque où l’antisémitisme faisait l’effort de se déguiser en antisionisme

Les élus du Front de gauche et les Verts défilent maintenant solidaires des manifestants qui hurlent « mort aux juifs », au point qu’on regrettera bientôt l’époque où les antisémites faisaient l’effort de se déguiser en antisionistes.

Je dis que dans ce contexte, un report de date par le maire Fromantin eut été pour lui l’occasion de faire un geste civique et solidaire, fraternel comme il est écrit au fronton de sa mairie, envers la seule communauté dont on assassine les membres en raison de leur religion, à Toulouse et à Bruxelles.

Occasion manquée et maladresse, cela n’est pas très bon pour l’image de l’UDI.

D’autant que sa collègue Sylvie Goy Chavent, UDI comme lui, et qui a un grand respect pour les Israéliens, car Israël fut le premier pays au monde, en août 2003, à interdire le gavage des oies pour produire le foie gras, et s’apprête à interdire le négoce de la fourrure, a également fait preuve de maladresse : elle entend faire interdire l’abattage rituel, donc casher.

L’Union des Conseils des Communautés Juives d’Ile de France a parlé d’ « atteindre la liberté de conscience et la liberté de culte des citoyens juifs. »

Autre maladresse, la sénatrice était l’auteur d’une loi destinée à boycotter certains produits israéliens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Une heureuse mise au point suite à la controverse sur l’exclusion des élus juifs du conseil municipal de Neuilly

    1. Hansi

      Comme quoi il est indispensable de toujours recouper ses infos avant de les publier, surtout que M. Grumberg connait bien M. Karsenty.
      Ouf, je suis rassuré !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *