toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Pas d’amalgame » : pourquoi le message ne passe plus ?


« Pas d’amalgame » : pourquoi le message ne passe plus ?

 

Dès le lendemain de l’assassinat d’Hervé Gourdel, la classe politico-journalistique n’a pas manqué de s’inquiéter des risques d’amalgame entre les djihadistes affiliés à l’EI et les musulmans français. Outre les grands prêtres de la bien-pensance, nos maîtres ont envoyé sur le front médiatique l’iman Chalghoumi, sympathique recteur de la mosquée de Drancy, et l’incontournable Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris. Pour donner crédit aux lassantes imprécations de la religion bobo, ils ont aussi veillé à relayer l’initiative incontestablement courageuse de ces musulmans qui diffusent sur la Toile une photo d’eux même accompagné du slogan « Not in my name », histoire de se désolidariser clairement des crimes djihadistes. À en juger par la tonalité des réactions des lecteurs ou des réactions de comptoir, il semble que le message ait désormais du mal à passer.

Pourquoi, alors que le Français lambda continue à saluer amicalement son voisin musulman sur le pas de sa porte ou à la sortie de l’école des petits, pourquoi ne supporte-t-il plus ce mantra du padamalgame ?

La première réponse tient à l’attitude de nombreux musulmans français. Peut-on croire, en effet, à la représentativité du très spirituel imam Chalghoumi alors qu’à chacune de ses interventions publiques fleurissent des tweets le qualifiant de traître à l’islam et d’imam des juifs ? Peut-on croire à la sincérité de Dalil Boubakeur, alors que celui-ci demandait simplement à ses coreligionnaires – au lendemain des violentes manifestations pro-palestiniennes du mois de juillet – de faire preuve de patience ? De patience en attendant quoi ? Peut-on croire à l’utilité de la campagne « Not in my name » alors même que les modérés sont toujours réduits à l’impuissance en temps de guerre, et que les djihadistes ne tuent pas au nom des autres musulmans mais au nom d’Allah dont ils croient mieux que quiconque avoir discerné la volonté ?

Peut-on croire, enfin, à la bienveillance de la totalité des musulmans de France lorsque nombre d’entre eux (et elles) traduisent par leurs choix vestimentaires ou leur attitude agressive un projet colonisateur ? Car où passe la barrière entre un immigré et un colon, si ce n’est au niveau de sa volonté de se fondre ou non dans les codes de son pays d’accueil ? Reconnaissons, cependant, à leur décharge que, lorsque la classe dirigeante laisse croire que le sommet de la culture française consiste à se pâmer devant des œuvres ou des groupuscules blasphématoires ou encore à se promener les fesses à l’air sur les chars de la Gay Pride, elle n’encourage guère les nouveaux venus au respect de leur nouvelle patrie.

Si le « Pas d’amalgame » est devenu inaudible, c’est donc aussi à cause de l’attitude de la classe dirigeante. Chacun sent bien, en effet, que ce discours ne relève pas d’une volonté d’éviter les tensions ethnico-religieuses dès lors que toute la politique nationale et internationale de la France semble au contraire rechercher à les provoquer, et qu’il ne relève pas non plus d’une analyse raisonnable de la situation, mais simplement de l’incantation antiraciste pavlovienne. Les grands prêtres et les grandes prêtresses rabâchent leurs prières en espérant que cela sauvera leur pouvoir et les sauvera de la vindicte populaire.

La véritable manière d’éviter les amalgames, ce serait donc que chaque Français continue de converser amicalement avec son voisin ou collègue musulman-spirituel tout en ne ratant aucune occasion de dire avec la plus belle des franchises aux musulmans-politiques (les barbus sans moustaches notamment) et aux politiques ou journalistes français ce qu’ils pensent d’eux.

François Falcon

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “« Pas d’amalgame » : pourquoi le message ne passe plus ?

    1. moka

      Si j etais juive , je pourrais demander aux musulmans:Pourquoi lors des conflits à Gaza, moi juive dois je payer pour les morts palestiniens, conflit dont je n ai rien avoir.Alors pourquoi des commerces juifs ont été saccagés, des synagogues encerclés par une bande de fanatique musulmans, pourquoi j ai dû supporter injures antisémites, agression de votre part? Pourquoi lorsque il a des morts à Gaza, nous juifs du monde devont nous subir toute votre violence , votre antisemitisme, vos boycottes à cause des victimes palestiniennes? Pourquoi dans les pays islamiques la communauté juive à dû payer les multiples agressions? Pourquoi des enfants juifs de Toulouse ont dû payer pour les conflits israélo palestinien , est ce que c était en leur nom que de pauvre palestiniens sont morts à Gaza. Pourquoi toujours cet amalgame avec les juifs du monde et Gaza? Pas d amalgame, mais vos amalgames tuent sans cesss dans vos pays islamiques les personnes concernés. Et vous avez le culot de dire à chaque flis pas d amalgame. Allez seulement dire celà aux familles des turies juives du musée de Bruxelles, allez seulement dire celà aux familles juives de Toulouse, dont votre infecte amalgame ont tués d innocents enfants.Vous me répugnez ainsi que votre islame qui n est rien d autre qu un fléau mondial et de loin la religion de paix et d amour dont vous nous parlez à chaque fois.Toujours des paroles creuses mais on en voit jamais le résultat de votre islame de paix , d amour, de respect humain, de grande valeur.Que du blabla pour mieux nous berner.

    2. Judéo-Chrétien

      100% d’accord, et de tout coeur avec vous Moka.

      De l’islam et des musulmans en général, rien d’autre à attendre que mensonge, fourberie, hypocrisie, duplicité, et malfaisance absolue.

      « Race de serpents » disait Jésus le Christ !

      « Vous êtes un peuple de pervers » est-il écrit dans le livre de l’islam !

      Une seule politique possible en France, en Europe, et dans toute la Civilisation Occidentale Judéo-Chrétienne : l’expulsion de la totalité des musulmans, sans aucune exception ! Et pour cela, il faudra prendre le pouvoir par la force, et jeter par terre les traîtres, collabos et crevures qui l’usurpent depuis 40 ans ! Militaires, gendarmes, policiers, et Patriotes de tous horizons, levez-vous et rejoignez la Résistance !

    3. gina

      Merci Moka pour ce témoignage suréaliste
      je croyais que tout le monde etait aveugle et sourds
      les médias se sont tus malgré des témoignages et des vidéos a gaza
      contre le hamas
      les français jusqu a ce jour ne savent aps précisément ce qui s est réellement passé et en veulent aux juifs

      MERCI DE TOUT COEUR

      gina

    4. Franky

      Tant qu’on entendra pas de la part de ces porte-paroles auto-proclamés que le coran n’ est pas un livre incréé et que pas mal de sourates sont tombées en désuétude, il y aura des « amalgames ». Marra qu’on nous prenne pour des imbéciles.

    5. Moshé_007

      Moka, si nous devions suivre la logique des musulmans, il devrait y avoir des massacres de musulmans à travers toute la France !

      Et là, la France politique semble beaucoup plus inquiète qu’envers les juifs !

      Ils sont même obligés de surenchérir avec des débilités comme celle à laquelle on assiste comme des pives !

    6. LACHKAR Norbert

      QUAND NOUS DISONS QUE NOUS JUIFS NE SOMMES PAS RESPONSABLES DE LA GUERRE ENTRE ISRAELIENS ET PALESTINIENS,JE NE SUIS PAS D’ACCORD,IL FAUT ETRE TRES SOLIDAIRES D’ISRAEL ET MENER LE COMBAT A LEUR COTE PUISQUE CETTE RACE DE DEGENERES NE SE GENE PAS POUR CONSIDERER LES JUIFS DU MONDE ENTIER COMME DES COMBATTANTS DE TSAHAL,CE QUI POUR MOI,JE L’ASSUME,EST VRAI.IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LA PEUR N’A JAMAIS EMPECHE LE DANGER.AUX ARMES,CITOYENS !!!!!!!!!!!!!

    7. LACHKAR Norbert

      IL N’Y A PAS D’ISLAM MODERE,IL N’Y A QU’UN ISLAM TOUT COURT,SANS FOI NI LOI ET CELA,LORSQUE LE MONDE S’EN RENDRA COMPTE,IL SERA PEUT ETRE TROP TARD,A MOINS QUE !!!!!!!!!!!!!!

    8. Yéochoua

      « Pas en mon nom » ne veut pas dire que l’on n’approuve pas, car ça peut sous-entendre une suite comme « mais au nom d’Allah ».
      Quant au bon Français qui continue à parler en toute courtoisie avec son voisin musulman, pourquoi ne lui demanderait-il pas sur un ton inquisitoire ce qu’il pense de tous ces agissements perpétrés au nom de sa religion, comme il le faisait si bien envers son ex voisin juif, parti depuis, et à qui il demandait ce qu’il pensait de Sabra et Châtie-la?

    9. Alain le triste

      « pas d’amalgame !!! » effectivement il ne faut pas faire d’amalgame entre un musulman et un arabe, ou un turc, ou un iranien , l’ideologie mortifère peut être et doit être combattue quelque soit la race ou la nationalité !!! Je me sens plus proche d’un irakien chrétien que d’un français de souche converti à l’islam !!!

    10. DJÉBALI B.

      « qui ne dit rien consent  » cette expression est la traduction réelle de l’embryon de manif pour l’égorgement de gourdel partis en algérie rendre visite à amis et homologues. hormis les gauchistes , les journalistes; tout deux défenseurs du hamas (islamistes terroristes féroces reconnus comme tel par les instances internationnales)
      il est très visible que nos compatriotes musulmans ont observé un certain mutisme à ce sujet.il faudrait pour mieux comprendre comparé avec la manif pour gaza et le hamas qui fut l’enfer sur terre 30 fois plus importante.
      Dans aucun cas de figure, un musulman est capable d’agir autrement que dans le sens de l’islam. l’idée même le terrifie.
      tous bons musulmans vit sous l’emprise d’un dogme violent et menacant jusqu’a la mort.( fatwa)
      la culture de cette haine est partout enseigné : tv,écoles madrassa,mos -quées,et surtout par les ainés qui s’en font un devoir.
      en france nous sommes déjà entré dans la guerre israélo-arabe et les autori -tés gouvernementales ont la responsabilité des juifs contre la charia qui se répand dans notre pays.
      l’acte capital est de réagir par la loi contre les gauchistes déjà coupables d’incitation à la haine raciale ( exemple mélenchon extrémiste furieux raciste et ouvertement antisémite et pro terroriste admiratif du hamas.( terroriste et génocidaire des arabes dans la région, boucliers humains afin d’augmenter les victimes et ouvrir un plus grand auditoire vis à vis des médias déjà disposés à la propande du hamas et du fplp
      il est necessaire et urgent que tous gauchistes au propos raciste soient convoqués au tribunal./ les dénoncer ne suffit pas.
      tous ces gauchistes malsains sont obligés de comprendre le mal qu’ils font à l’humanité tout entière.
      soutenir le hamas terroristes incontrollables qui déciment leur propre population qui excutent sans procés et pratiquent l’arbitraire comme dans un western au détriment de l’etat pa d’israél

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap