toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Otage français : plus de 1 500 soldats participent aux recherches


Otage français : plus de 1 500 soldats participent aux recherches

Plus de 1 500 soldats de l’ANP, dont des parachutistes, participent aux recherches pour retrouver le touriste français enlevé dimanche soir à Ait Ouabane sur les hauteurs de Tizi Ouzou, a-t-on appris ce mardi 23 septembre de source sécuritaire.

« Il y a deux unités du secteur opérationnel de Bouira et trois unités de Tizi Ouzou qui sont déployées sur le terrain. Parmi les soldats mobilisés, il y a des parachutistes. Il y a au moins 1 500 soldats sur le terrain », explique notre source.

Des éléments du DRS participent aussi aux opérations de recherche et de ratissage déclenchées lundi après la confirmation de l’enlèvement de Hervé Gourdel par un groupe terroriste se réclamant de l’organisation Daech. « Les opérations sont supervisées sur place par les chefs de secteurs opérationnels de l’armée à Bouira et Tizi Ouzou », précise notre source.

Loading...

Hervé Gourdel, 55 ans, a été enlevé dimanche à Ait Oubane alors qu’il participait avec des amis algériens à une randonnée.

http://www.tsa-algerie.com/- le 23 septembre 2014  – Riyad Hamadi.

 

Le chef terroriste Khaled Abou Slimane, derrière l’enlèvement du touriste français

Les services de sécurité semblent avoir réussi à identifier le terroriste à l’origine du kidnapping du touriste français Hervé Gourdel. « Les premières investigations ont révélé que l’auteur du kidnapping était le terroriste Abdelmalek Gouri surnommé Khaled Abou Slimane », rapporte le site d’informations Al Hadath.

« Responsable du groupe ‘’El Houda’’ ayant fait scission avec Aqmi pour prêter allégeance à l’organisation de Daech, ce groupe est derrière l’enlèvement du ressortissant français Pierre Hervé Gourdel, dimanche soir, dans les hauteurs de la Kabylie », ajoute le journal qui cite une source sécuritaire.

Le terroriste a occupé plusieurs fonctions et grades au sein d’Aqmi. Les services de sécurité ont « repéré » ses récents déplacements  dans la région où le ressortissant français a été kidnappé. Agé de 37 ans et originaire du village de Boudahr (Si Mustapha) à Boumerdès, l’homme a rejoint le maquis, depuis des années, après avoir été emprisonné pendant cinq ans à Tizi Ouzou pour soutien aux groupes terroristes.

L’armée a entamé, depuis la matinée du lundi, des opérations de recherches sous la direction des chefs opérationnels militaires de Bouira et Tizi Ouzou dans la chaîne montagneuse liant Saharidj à Bouira aux forêts des Ouacifs en passant par Tikdjda, à la recherche de l’otage français, selon Al Hadath.

Learn Hebrew online

http://www.tsa-algerie.com/ le 23 septembre 2014 – Hadjer Guenanfa.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Otage français : plus de 1 500 soldats participent aux recherches

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *