toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nicolas Sarkozy II et la communauté juive de France, par Raphaël Draï


Nicolas Sarkozy II et la communauté juive de France, par Raphaël Draï

Le retour de Nicolas Sarkozy à la compétition politique pose autant de questions qu’elle est censée en résoudre. La France d’aujourd’hui, il ne peut l’ignorer, n’est pas celle des années 2007 à 2012. Les problèmes sociaux, économiques, culturels, confessionnels et moraux s’y sont aggravés, comme l’a montré la dernière conférence de presse de François Hollande. Pour la communauté juive la question se présente en deux volets.

Nicolas Sarkozy II a-t-il l’intention de reprendre à son compte et telle qu’elle la fameuse politique arabe de la France, décrétée par de Gaulle en 1967 dans les circonstances traumatiques que beaucoup ne sont pas prêts d’oublier ?

Le monde arabe n’est plus le même que celui d’il y a un demi-siècle, au temps de Nasser et de la Guerre froide. Le monde arabe actuel est plus divisé que jamais et il serait abusif de parler à son propos d’une politique et d’une seule.

Loading...

Qui se doutait il y a quelques mois à peine qu’un Etat pirate islamique aux ramifications internationales allait mettre à nouveau la région à feu et à sang et que la France allait de son propre chef participer à des frappes aériennes en Irak ?

Le relever c’est souligner en même temps les extraordinaires défis que doit assumer la démocratie israélienne dans un pareil environnement, comme on vient de le voir lors de la confrontation avec le Hamas à Gaza. Il importe alors que la France cesse de stigmatiser Israël lorsque celui-ci doit se défendre, comme si c’était un Etat de l’Europe tempérée, bénéficiant d’un voisinage convivial tout entier voué à bâtir une civilisation de paix. Nicolas Sarkozy y est-il disposé ?

Ou l’entendra -t-on une fois encore reprendre les thématiques récurrentes d’un gaullisme retors sur ce plan ?

Il n’en va pas autrement s’agissant de la sécurité de la communauté juive de France. Si la France a décidé de faire la guerre à l’Etat Islamique c’est que ses plus hautes autorités ont mesuré les risques que le djihadisme fait courir désormais sur le territoire français proprement dit. La sécurité est une des conditions de la dignité. Si, en effet, des Juifs quittent la France ce n’est pas seulement parce qu’ils ne s’y sentent plus en sécurité notamment depuis les affaires Mérah, Nemouche ou Dieudonné mais parce que vivre dans cette insécurité permanente devient une atteinte gravissime à leur condition de citoyen et qu’il n’est pas question de revivre, en gros ou en détail, les années 40.

Tout cela Nicolas Sarkozy doit le comprendre et l’intégrer et ne pas se contenter de condamner dans l’abstrait « les communautarismes » pour n’avoir pas à affronter en toute clarté l’islamisme anti-juif et antirépublicain qui rêve d’établir le règne du Califat de Roubaix à Marseille. Le reste relève de la conscience personnelle de l’ancien président de la République et du choix des Français, sachant qu’en général, et sauf exceptionnelle capacité de dépassement, il est peu de retours gagnants et surtout durables dans l’histoire politique de la France.

Source : Raphaël Draï, chronique Radio J, 22 septembre 2014.

Learn Hebrew online




Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Nicolas Sarkozy II et la communauté juive de France, par Raphaël Draï

    1. madeleine

      Je n’ai aucune confiance en Sarkosy. Il a déjà prouvé que seul l’argent compte pour lui. Et l’argent du Qatar et de l’Arabie saoudite (et même de Libye) il en a reçu et beaucoup. Contre quelles services à la clé d’après vous ? Souvenez vous le geste (énorme) qu’il a eu envers les « palestiniens » qui ont franchi, grâce à lui, un palier supplémentaire dans la reconnaissance de leur cause. Et ce, au détriment d’Israël qui a reçu ce geste comme une gifle. Il a bien manœuvré pour se faire élire en 2007, en évoquant son grand’père Juif, etc. Ce type est prêt à tout pour reprendre le pouvoir et nager à nouveau au sein du « gâteau » dont ils se régalent tous ! A éliminer aussi le repris de justice exilé un an au Canada, et toutes les autres racailles prétendants au « Trône ». Il faudrait un miracle, quelqu’un de nouveau, un Mendès France…. Qui sait ? avec l’aide de D.

    2. klein

      Non Madeleine vous vous trompez ! regardez plutôt ce que le gouvernement actuel a fait pour l’islamisation en France !

    3. Disraeli

      C’est blanc bonnet et bonnet banc.
      Et comme on disait jadis : La France est pleine d’anciens ministres amis d’Israël et de ministres anciens amis d’Israël.
      Le problème n’est pas à l’Élysée mais dans ce nid de vipères anti-israélien qu’est le Quai d,Orsay.

    4. Robert Davis

      Sarkozy est un opportuniste qui n’a strictement RIEN fait dans aucun domaine: en politique il a soutenu les arabes et les faux palestiniens contre sûrement une obole du quatar et peut-être même d’autres états pétroliers, sans parler de son adoration pour l’infâme de gaulle qui a réintroduit l’antisémitisme en france,sans parler de l’invasion arabe,un personnage à l’ego aussi démesuré que sa cervelle était petite,en économie il a fait progresser la dette de 600 M. laissé les 35 heures etc. bref brassé beaucoup d’air,ciré bien des bottes mais rien achevé. Evidemment comparé à fh il tenait ou faisait croire qu’il tenait mieux le cap et peut-être que dans la france d’aujourd’hui noyautée par une extrême gauche nazie, antisémite et toute puissante,toute réforme semble difficile sinon impossible mais si ce n’est que pour faire comme les autres,qu’il ne vienne pas faire le faux modeste en disant qu’il ne prétend pas être LE sauveur de la france car c’est ce que cela implique.

    5. ARBEZ Alain René

      « que beaucoup ne sont pas prêts d’oublier… »
      non: que beaucoup ne sont pas près d’oublier.
      ou: que beaucoup ne sont pas prêts à oublier.
      en politique et en orthographe, les détails sont révélateurs!

    6. Etoi2334

      Militante, NS m’a déçue de par ses contacts avec Khadafi, le Qatar, en gros la politique arabe de la France. Actuellement je teste un franc de la Droite Républicaine, digne d’un renouveau tant pour le parti que pour le courage de lancer les réformes qu’il nous faut avoir, et je pense qu’il y en a UN ! A suivre …

    7. Guedj

      sARKO regarde ailleurs ….
      Voilà une chronique qui ne relève même pas qu’en 40 minutes ‘allocution, Nicolas Sarkozy n’a même pas évoqué clairement les préoccupation s du monde avec la menace de l’Etat islamique et l’antisémitisme e,n forte progressIon en Europe? Lui, le guerrier des quartiers sensibles aurait-il pris trop de hauteur pour ne pas voir ce qui se passe sous ses yeux ??
      Marc Guedj

    8. madeleine

      Depuis De Gaulle et sa FAUSSE VISION de la politique pro-arabe à long terme, et sa phrase assassine « Juif, peuple d’élite, autoritaire et dominateur ». Son successeur, Pompidou, était un antisémite notoire : souvenez-vous, lors d’une conférence de presse, quand un journaliste juif l’avait interpellé sur sa politique anti-israélienne, il lui avait répondu, ironique : « il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez demandé ». Ce pourri a eu une fin de vie à la mesure de son antisémitisme. Ensuite, Giscard (vénal, l’affaire des diamants remis par « son cousin » Bokassa, les valises pleines de billets de banque d’Arabie saoudite et de certains pays africains musulmans) qui a inauguré « le regroupement familial » multipliant par 10 la présence en France des arabo-musulmans. Puis vint Chirac, alias Ochirac qui a fait construire en Irak de Saddam Hussein la centrale nucléaire d’Osirak menaçant directement Israël, Chirac, alias Chateau-Chirac, dont les comptes en banque en Suisse grossissaient à mesure que sa politique pro-arabe s’amplifiait. Ensuite, Sarkosy dont l’appétit féroce pour l’argent le vit pleurer sur l’épaule de l’émir du Qatar qui lui a « offert » 3 millions d’Euros demandés par son ex-Cécilia pour divorcer. Sarkosy, dont la campagne présidentielle a été payée, à hauteur de 50 millions d’Euros par Khadafi dont il a planifié l’assassinat pour l’empêcher de parler et pour récupérer les documents compromettants sur lui. Sarkosy vendu aux arabes. Et enfin, Hollande, sans honneur, qui n’est pas prêt à démissionner alors que les Français le lui demandent, Hollande qui n’en revient pas de pouvoir nager dans le gâteau à la crème dont il se gave. Hollande, ami intime de l’émir du Qatar (le même qui finance l’EIIL). Hollande, exigeant que le mot « islamique » ne soit plus prononcé (Califat islamique, Etat islamique, etc…) mais remplacé par « Daesh » pour ne pas froisser les musulmans. On croit rêver : il est sourd et aveugle lorsqu’on crie dans les rues françaises « mort aux Juifs ! ». Pas un mot de sa part. Dernière provocation hollandaise : nommer une musulmane à l’Education nationale française. Tout cela en échange de quoi ? de valises bien pleines bien sûr. Le plus écoeurant : cette coalition Etats-Unis et pays de l’Europe contre les terroristes de l’EIIL, alors que tout ce beau monde a critiqué avec fracas Israël lorsqu’il se défendait contre les mêmes terroristes du Hamas. EIIL = HAMAS = HEZBOLLAH = BOKO HARAM = AL QUAIDA = LA NOSTRA = FPLP.

    9. Marie

      Vous oubliez que Sarkozy a été le fer de lance pour que les arabes des territoires (qui pour moi appartiennent à Israël ) puisse être membre de l’uNESCO et l’ONU( membre observateur) , et a traité Nethanyaou de menteur
      Personnellement pour BIBI celui ci n’est pas à la hauteur et à cause de lui 66soldats de Tsahal ont été tués à cause de ces hésitations et de ces pourparlers de trêves avec cette merde du Hamas .Israel devait liquider une fois pour tout cette racaille et détruire Gaza : eh bien Bibi a tout arrêté ??vendu aux américains?
      Si ce n’est pas Sarkozt ce sera pire avec le ch. iraqien arabe Juppe ou les autres : peste ou choléra c’est la France actuelle qui nous désespère depuis le traitre de Gaulle , le planqué de Londres et le putschiste de 1958 et le 1er vendeur de la France aux arabes , le maurassien lors de son discours de novembre 1967 stigmatisant israel et le peuple Juif tellement son discours était antijuif ouvrant la porte à l’antijudaisme et à la politique proarabe et anti israélienne qui se poursuit encore
      Ne parlons pas de ses successeurs surtout Giscard et son droit du sol .le regroupement familial , la reconnaissance de l’OLP et l’ouverture à Paris du bureau terroriste et les premiers attentats contre les juifs français rue des rosiers……une véritable pourriture

    10. Laurence

      @ Alain René
      « que beaucoup ne sont pas prêts d’oublier… »
      non: que beaucoup ne sont pas près d’oublier.
      ou: que beaucoup ne sont pas prêts à oublier.
      en politique et en orthographe, les détails sont révélateurs

      Tout à fait !!!!!!!!!!!!!

      Idem sur ce que vous écrivez !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *