toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Mot à Mot » une exposition de Bibles séfarades en ladino à Madrid


« Mot à Mot » une exposition de Bibles séfarades en ladino à Madrid

« Mot à Mot », « Palabras por Palabras « c’est le titre d’une très importante exposition d’éditions de la Bible en ladino publiées par les séfarades qui a lieu au « Cercle des beaux arts » de Madrid.

En termes chronologiques, les livres exposés sont datés entre 1553 et 1946 – près de quatre siècles – et en ce qui concerne leur répartition géographique, ils ont été imprimés à Amsterdam, Constantinople, Smyrne, Ferrara, Jérusalem, Liorna, Londres, Pise, Thessalonique, Venise et Vienne.

C’est la plus vaste exposition monographique de Bibles séfarades organisé jusqu’à présent, qui rassemble des exemplaires originaux de soixante-dix éditions de bibles séfarades ainsi qu’une vingtaine de livres avec des textes de la Bible en ladino. Toutes les pièces exposées proviennent d’une collection privée de Madrid.

 

 

bible ladinoimg_exposicion_194

Les éditions de la Bible en ladino avaient une importance énorme dans les domaines religieux, sociaux, culturels, linguistiques, folkloriques, dans la vie et dans le développement des communautés séfarades.
Pour la recherche moderne, elles ont une valeur fondamentale dans différents domaines, en particulier pour les études bibliques, philologiques et bibliographiques.

 

 

 

adaptation et traduction Danièle Kaplan © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Círculo de Bellas Artes

C/ Alcalá, 42
28014 MADRID

91 360 54 00

 

Palabra por palabra es una amplia muestra de ediciones de la Biblia en ladino publicadas por los sefardíes. Cronológicamente, los libros expuestos están datados entre 1553 y 1946 –casi cuatro siglos– y en cuanto a su distribución geográfica, los hay impresos en Ámsterdam, Constantinopla, Esmirna, Ferrara, Jerusalén, Liorna, Londres, Pisa, Salónica, Venecia o Viena.

Estamos ante la más amplia exposición monográfica de biblias sefardíes organizada hasta el momento, que reúne ejemplares originales de unas setenta ediciones bíblicas sefardíes más una veintena de libros con textos de la Biblia en ladino. Todas las piezas expuestas proceden de una colección particular madrileña.

Las ediciones de la Biblia en ladino tuvieron una enorme importancia y trascendencia religiosa, social, cultural, lingüística y folclórica en la vida y en el desarrollo de las comunidades sefardíes. Para la investigación moderna tienen un valor fundamental en diversas áreas, en particular para los estudios bíblicos, filológicos y bibliográficos.

Comisario: Uriel Macías

HORARIO
de martes a domingos de 11:00 > 14:00 y de 17:00 > 21:00 lunes cerrado







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “« Mot à Mot » une exposition de Bibles séfarades en ladino à Madrid

    1. Nemo

      Cette exposition vaut certainement le déplacement à Madrid … à moins qu’elle ne se déplace ultérieurement pour que différents musées européens puissent en bénéficier.

      Juste une petite explication du titre (« mot à mot ») : le ladino est ce que Haïm Vidal Sephiha appelle le « judéo-espagnol calque » c’est à dire une langue liturgique avec lequel était traduit mot à mot la bible hébraïque, dans la langue vernaculaire (djudezmo ou haketiya) des lecteurs.
      Mais le ladino n’est pas une langue parlée (contrairement aux langues juives vernaculaires), c’est une langue « traduisante » qui « plonge » dans l’hébreu et irrigue les langues parlées courantes.

      Voilà l’exemple d’un des « chaînons » qui relient la langue parlée à la langue « sacrée ».

    2. Nemo

      Dans le même ordre d’idées, les commentaires de Rachi (talmudiste – c’est à dire commentateur – de la Torah (la Bible hébraïque), poète et vigneron champenois du 11ème siècle, sont également une mine d’or pour tous les grammairiens de la langue française car à ses commentaires en hébreu, il ajoutait systématiquement des explications dans la langue parlée de son époque (le français du 11ème siècle) alors qu’à cette même époque tous les écrits savants sont en latin et qu’il n’y a que très peu – sinon aucun – témoignage de la langue parlée du commun des mortels !

      N’est-ce pas un pont d’une richesse infinie entre les âges et les cultures ?

    3. D - Europe-Israel.org Post author

      Merci Nemo pour ces commentaires. Quand à l’exposition, il s’agit d’une collection privée, je ne sais pas si elle voyagera.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap