toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Hezbollah détient 10 fois plus de missiles que le Hamas


Le Hezbollah détient 10 fois plus de missiles que le Hamas

Israël se prépare à un conflit bien plus meurtrier qu’à Gaza, souligne un colonel de Tsahal

L’armée israélienne a détruit vendredi un dispositif d' »espionnage » des communications du Hezbollah dans la région d’Adloun, au Liban-Sud près de Tyr, ont rapporté les médias libanais. Selon la chaîne Al Manar, appartenant au Hezbollah, Hussein Ali Haidar, âgé de 25 ans, a été tué lors de l’explosion à distance.

« Une patrouille des services de renseignement de l’armée libanaise ont découvert 4 pièces d’un objet suspect près d’Adloun. Alors que la patrouille s’apprêtait à inspecter les éléments, l’ennemi israélien l’a fait exploser à distance, tuant un civil libanais se trouvant dans le secteur », peut-on lire dans le communiqué des Forces libanaises qui précise qu’un appareil de l’armée de l’air israélienne se trouvait au même moment dans la zone.

Loading...

Plusieurs militaires de la patrouille ont également été blessés, selon le site libanais Daily Star. Le porte-parole de l’armée israélienne a refusé de commenter l’incident.

Des responsables libanais et de l’Onu ont régulièrement accusé Israël par le passé d’avoir fait exploser des dispositifs de surveillance identiques à celui d’hier dans une zone sous le contrôle du Hezbollah.

Le Hezbollah prêt à ouvrir un nouveau front ?

Selon des informations émanant de médias israéliens, Tsahal se prépare à « une guerre très violente » avec le Hezbollah sur sa frontière nord qui est pourtant relativement calme depuis la seconde guerre du Liban en 2006.

Selon le colonel Dan Goldfus, commandant d’une unité d’infanterie en Galilée, un conflit avec le Hezbollah « sera une toute autre histoire » que la dernière guerre avec le Hamas à Gaza qui s’est achevée il y a une dizaine de jours. « Il nous faudra utiliser une puissance de feu considérable » contre le Hezbollah soutenu par son allié iranien « afin d’agir de manière plus décisive et plus drastique », a déclaré l’officier israélien.

On estime à 100.000 le nombre de roquettes détenues par le Hezbollah, soit 10 fois plus que la quantité qui était stockée par le Hamas et à 5.000 le nombre de missiles à longue portée qui sont entreposés à Beyrouth et dans d’autres zones du Liban, capables d’une précision redoutable menaçant la totalité du territoire israélien et contre lesquels le système anti-missile Dôme de Fer ne pourrait pas être aussi efficace qu’il le fût contre les tirs du Hamas.

Le colonel Goldfus a précisé que les habitants des localités frontalières du Liban pourraient bien être évacuées au cas où le Hezbollah ouvrirait un nouveau front.

Learn Hebrew online

« Le Hezbollah ne parviendra pas à conquérir la Galilée. Notre mission consiste à défendre les civils et je ferai en sorte qu’ils ne soient pas touchés », a souligné le colonel israélien qui a estimé que contrairement à l’idée reçue, le Hezbollah n’a pas été affaibli par 3 ans et demi de guerre contre les rebelles syriens aux côtés de Bachar al Assad.

Le colonel Goldfus a également évoqué la crainte de constructions de tunnels par le Hezbollah depuis le sud-Liban jusqu’à l’intérieur du territoire israélien à l’instar des tunnels « offensifs » du Hamas dans les localités frontalières israéliennes de Gaza.

I24news

Loading...

 israel liban syrie frontières e







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le Hezbollah détient 10 fois plus de missiles que le Hamas

    1. michel boissonneault

      le hezbollah est malheureusement mieux équipé que le hamas car la syrie
      est le pays voisin du liban donc c’est plus facile pour la donation des armes….
      mais parcontre j’ai une confiance aveugle dans le succès du tsahal pour
      la défense de l’état d’israel

    2. Moshé_007

      Je ne sais pas qui est ce colonel Goldfus, mais ce que je sais, c’est qu’il avance des théories facilement démontables.

      Plus un missile a fait du chemin, contrairement à ceux du hamas, plus sa trajectoire est prévisible et calculable, ce qui facilite son interception, deuxièmement, le Liban n’est pas Gaza et les ripostes seront cette fois contre un état ennemis, ce qui n’est pas vraiment le cas de Gaza (palots et tout le bla-bla).

      Dans un conflit « ouvertement » international et spécialement dans la configuration de la région, Tsahal n’aura plus à justifier autant de retenue comme ce fut récemment le cas avec les salopards du hamas.

      Les explosifs utilisés contre les cibles à Gaza ne dépassait que très rarement 300 kg, alors que des bombes de plusieurs tonnes feront des dégâts, cette fois bien plus dissuasifs contre les quartiers sud de Beyrouth, quartier où se cachent les états majors du hizballah, maintenant concernant les (100’000) missiles des « vaillants » combattants chiites, il faut savoir que les 3/4 se font tailler un short en Syrie et même jusqu’au frontières iraniennes, d’ailleurs mon petit doigt me dit que bon nombre d’entre eux se défilent chez leurs papa-mollahs en grandes tuniques ta mère.

      Quand aux restant de la colère d’allah restés au Liban, ils ont un arrière goût amère lorsqu’ils entendent le mot « Tsahal », si ils n’arrivent qu’à reculer face aux sunnites en Syrie, je n’ose pas imaginer ce qu’ils pourront bien face à des F16 et des drones parlant couramment leurs dialectes locaux.

      Concernant d’éventuels tunnels creusés par le hizballah. Les montagnes de la frontière nord ne sont pas de sable et la bande de sécurité ne laisse pas voir à des kilomètres d’Israël âme qui vivent, personnellement je ne vois pas comment des tunnels pourraient exister dans un terrain aussi rocheux et sur de pareilles distances.

      Surtout que si ça commence avec Israël, les sunnites coté syrien en vont pas laisser passer la bonne occase et ils ne seront pas les seuls.

      Israël doit éventuellement craindre des attaques du hizballah en cas d’intervention israélienne en Iran, et c’est loin d’être sure.

      Dernier point, à chaque conflit entre le hizballah et Israël, comme en 2006, après deux mois, 90% des « vaillants » combattants avaient fuis en Syrie avec le cortège des pressions de l’onu contre Israël aboutissant à un cessez-le-feu sauveur pour les terroristes, comme avec le hamas à Gaza. Seulement avec la configuration actuelle en Syrie, finit le jeu du chat perché chez le tonton el assad !

      Non, les salopards mahdistes du Liban ne vont pas s’en prendre à Israël de si tôt et ne pas oublier que ces missiles ne sont pas facilement installables dans la situation actuelle, ils doivent être, pour une partie sur le théâtre syrien et les autres dans des caches sous terre dans les chefs lieux du hizballah.

    3. Lassaigne jérôme

      La frontière libanaise a mon avis va être attaquée car le gaz represente de gros interets. A qui profite le crime cherchez le petrole. Les jihadistes du Hamas sont allés au casse-pipe comme des cons mais ce n’était qu’une diversion, ce que savent Bibi et Benny..

    4. Charles732

      @Jérôme, les israéliens se battent pour le pétrole ou le Gaz!…
      En parlant de « à qui profitent le crime », qui sont les principaux producteurs de pétrole, de gaz et du terrorisme dans la région… Les arabes, saoudiens, qatari, émirati , etc.
      Concernant la frontière Libanaise, il suffit que les arabes arrêtent de foutre la pagaille comme il le font chez nous en Europe et je suis sûr et certains que les israéliens les laisseront en paix. Le problème est l’éternel recommencement, sous couvert de la plus totale impunité grâce aux « pétro-pressions », à savoir, on attaque et quand on commence à prendre une solide branlée on appelle très rapidement l’onul au secours! Cela dit, un des commentaires plus haut soulève un point intéressant, le Liban est un pays et en cas d’agression de ce pays peut importe quelle faction va tirer, Israel pourrait très bien riposter férocement. Personnellement en tant qu’européen, je ne pourrais pas accepter de recevoir des missiles sans riposter. Voyons dans ce même cas de figure si nos compatriotes du sud accepteraient de recevoir des missiles des Corses sans riposter… J’en doute et dans le cas contraire, si c’est de chez nous que partent les missiles, les Corses s’empresseraient de mettre le pays à feu et à sang et ce, parfaitement dans leurs droits !…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *