toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France: condamné pour antisémitisme alors qu’il pensait être couvert en parlant des « sionistes »


France: condamné pour antisémitisme alors qu’il pensait être couvert en parlant des « sionistes »

Le directeur de la publication du brûlot antisémite Rivarol, Fabrice Bourbon, a été condamné vendredi à 100 jours amende à 80 euros pour provocation à la haine et injure raciale, pour un article antisémite évoquant le festival de Cannes en 2013.

Cette peine, prononcée par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, implique que le condamné voit sa peine transformée en emprisonnement s’il ne s’acquitte pas la totalité de l’amende, en l’occurrence 8.000 euros.

Le parquet avait engagé des poursuites après un signalement du ministre de l’Intérieur au sujet d’un article publié le 31 mai 2013 dans Rivarol, intitulé « Cannes: le festival de l’impureté« .

L’article était signé sous pseudonyme par un journaliste non professionnel, dont Rivarol avait refusé de donner l’identité.

Le texte résumait le festival de Cannes en trois mots: « pornographes, invertis et sionistes ». Mais à la lecture de la totalité de l’article, souligne le tribunal, il est établi que l’auteur emploie le terme « sioniste » comme synonyme de « juif ».

Le rédacteur s’en prend aux cinéastes « sionistes » Roman Polanski et Steven Spielberg, avant d’évoquer quelques lignes plus loin, « les désirs pervers de ces cinéastes étoilés », référence « évidente », relèvent les juges, « au port imposé de l’étoile jaune aux juifs pendant la deuxième Guerre mondiale ».

L’article recourt ensuite à un « cliché récurrent chez les antisémites », souligne le tribunal, l’auteur évoquant « +un certain milieu+ au sens des affaires crochu et aux griffes acérées », puis se livre même à « une apologie du IIIe Reich en la personne de son ministre de la propagande et de l’information, Joseph Goebbels ».

« En associant les juifs à l’impureté, à la pornographie, à la délinquance sexuelle, à l’amoralité, à la rapacité, à l’insolence de la richesse devant laquelle tout cède (…), l’auteur de l’article, dont le but est évident, stigmatise les juifs et les désigne clairement à la vindicte des lecteurs », juge le tribunal.

Le jugement souligne que le directeur de la publication « ne se désolidarise aucunement d’un article qu’il a reconnu ne pas avoir lu avant de le publier et à propos duquel il a déclaré à l’audience : moi, rien ne me choque, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce qui est dit est exact ».

Déjà sanctionné par la justice à plusieurs reprises, Fabrice Bourbon avait déclaré à l’audience au sujet de ses condamnations: « Je les vois presque comme des décorations. »

Maintenant que jurisprudence est faite sur ce sujet: il ne nous reste plus qu’à attaquer en justice ceux qui usent de la même « technique » pour s’en prendre aux juifs sans avoir le courage de la faire vraiment…

Par Antoine Chatrier – JSSNews







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “France: condamné pour antisémitisme alors qu’il pensait être couvert en parlant des « sionistes »

    1. Robert Davis

      Cet affreux petit gros puant la sueur probablement, s’il craignait une bombe dans son bureau ou sa voiture n’oserait même pas sortir de sous son lit! Il a de la chance que les Juifs ne déposent pas de bombes!

    2. TARTIERE

      LA vraie question est de se demander comment l’anti-sionisme peut-il servir de couverture à quoi que se soit.Ne décelons-nous pas ici une terrible responsabilité chez tous ceux(y compris des Juifs ) qui prétendu qu’il existait un antisionisme légitime.

    3. beny

      Oui ils déposent pas de bombes , ils les envoie par F16 interposés sur des civils et ce qui du combat au corps à corps c est hors de question trop dangerous…for you . Veulerie quand tu nous tiens..vous êtes des génies dans la création du mal …et du bon reconnaissez le enfin !

    4. Lion

      Je ne comprends pas ce jugement . Quand une communauté a une place prépondérante dans le cinéma qui est aussi une sorte de propagande cette communauté doit assurer les critiques qu’elle peut recevoir d’un Mr Bourbon . Je ne dis pas que Mr Bourbon ait raison mais il a le droit de porter un jugement sur le festival de Canne et les cinéastes pour les films qu’ils proposent . Mr Bourbon a le droit de se tromper dans son jugement sur les messages du festival du cinéma de Canne . Le cinéma est aussi de la manipulation des esprits . On ne peut pas l’empêcher et c’est normal que le cinéma soit un instrument de propagande . C’est peut-être regrettable mais c’est une vérité qu’il faut admettre . Donc les cinéastes ont une responsabilité morale dans les les messages de leur film . Mais ils ne doivent pas être considérés comme des coupables , les cinéastes sont des défricheurs d’idées . Ceux qui les critiques comme Mr Bourbon ont le droit d’avoir un jugement , de se tromper , de dénoncer une manipulation d’une communauté qui a une place prépondérante dans le cinéma , je ne trouve rien d’anormal .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap