toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

C’est la guerre sainte, bande d’idiots


C’est la guerre sainte, bande d’idiots

Des brochettes et une bière. A l’ombre de la muraille antique de Melilla, mon interlocuteur – trente ans d’amitié complice – se penche sur la chaise et sourit, amer. « Ils ne se rendent pas compte, ces idiots – dit-il-. C’est une guerre, et nous sommes dedans. C’est la troisième guerre mondiale et ils ne s’en rendent pas compte ». Mon ami sait de quoi il parle, car depuis longtemps il est soldat, dans cette guerre. Soldat anonyme, sans uniforme. De ceux qui souvent ont dû dormir avec un pistolet sous l’oreiller. « C’est une guerre – insiste-t-il en trempant sa moustache dans la mousse de sa bière-. Et nous sommes en train de la perdre par notre stupidité. En souriant à l’ennemi ».

Pendant que je l’écoute, je pense à l’ennemi.

Pendant que je l’écoute, je pense à l’ennemi. Et je n’ai pas besoin de beaucoup d’imagination, parce que, pendant une partie de ma vie, j’ai habité ce territoire. Habitudes, méthodes, manières d’exercer la violence. Tout m’est familier. Tout se répète, comme se répète l’Histoire depuis l’époque des Turcs, de Constantinople et des croisades. Même depuis les Thermopyles. Comme elle s’est répétée en Iran, où les imprudents là bas et les imbéciles ici ont applaudi la chute du Shah et l’arrivée du libérateur Khomeini et de ses ayatollas.

Comme elle s’est répétée dans une bave indiscriminée devant les printemps arabes divers, qui la fin – à la surprise des idiots professionnels – se sont avérés être les préludes d’hivers très noirs. Des hivers qui devraient, d’un autre côté, quand les mots liberté et démocratie, des concepts occidentaux que notre ignorance nous fait croire exportables tel quels, comme cela, en croyant à la bonté du cœur humain, finissent par être administrés par des curés, des imams, des prêtres ou quelque soit le nom que nous voulons leur donner, des fanatiques avec ou sans turban, qui tôt ou tard rendent de nouveau vrai, pour leurs paroissiens fanatiques, ce qu’a écrit le baron d’Holbach au XVIIIe siècle : « Quand les hommes croient n’avoir peur que de leurs Dieux, ils ne s’arrêtent en général devant rien ».

Loading...

Parce que c’est le Djihad, bande d’idiots.

Parce que c’est le Djihad, bande d’idiots. C’est la guerre sainte. Mon ami le sait, à Melilla, je le sais, moi, avec ma petite expérience personnelle, celui qui a été là bas le sait. Celui qui a lu l’Histoire le sait , ou celui qui est capable de regarder les journaux et la télévision avec lucidité. Le sait celui qui cherche sur Internet les milliers de vidéos et photos des exécutions, des têtes coupées, des enfants que l’on montre souriant aux personnes égorgées par leurs parents, des femmes et des enfants violés parce que infidèles à l’Islam, des adultères lapidées – comment les ultra féministes peuvent-elles se taire sur ce sujet, alors qu’elles sont par ailleurs si sensibles à d’autres imbécillités – des criminels égorgeant en direct tout en criant « Allah Akbar » et des dizaines de spectateurs les enregistrant avec leur putain de téléphone mobile. Le sait celui qui lit les pancartes exhibées par un enfant musulman- pas en Irak, mais en Australie – avec le texte: « Égorgez ceux qui insultent le prophète ». Le sait celui qui voit la bannière exhibée par un jeune étudiant musulman – pas à Damas, mais à Londres – où il prévient : « Nous utiliserons votre démocratie pour détruire votre démocratie ».

À l’Occident, à l’Europe, il a fallu des siècles de souffrance pour accéder à la liberté dont on jouit aujourd’hui.

À l’Occident, à l’Europe, il a fallu des siècles de souffrance pour accéder à la liberté dont on jouit aujourd’hui. Pouvoir être adultère sans qu’on vous lapide, ou blasphémer sans qu’on vous brûle ou qu’on vous vous accroche à une grue. Porter une jupe courte, sans qu’on vous traite de putain. Nous jouissons des avantages de cette lutte, gagnée après de nombreuses batailles contre notre propre fanatisme, dans laquelle trop de gens bien ont perdu la vie : des combats que l’Occident a livrés quand il était jeune et avait encore la foi.
Mais maintenant les jeunes sont autres : l’enfant à la bannière, le coupeur de têtes, le fanatique prêt à s’en prendre à trente infidèles et à aller au paradis. En termes historiques, ce sont eux les nouveaux barbares. L’Europe, berceau de la liberté, est vieille, démagogue et lâche ; alors que l’Islam radical est jeune, brave, et a faim, a le désespoir et les couilles, eux et elles, tout à fait à leur place.

Donner une mauvaise image sur Youtube, ils s’en moquent complètement : au contraire, c’est une autre arme dans leur guerre. Ils travaillent avec leur Dieu d’un côté et la terreur de l’autre, pour leur propre clientèle. Pour un Islam qui pourrait être pacifique et libéral, qui souvent le désire, mais qui n’y arrivera pas, pris au piège de ses propres contradictions, socio-théologiques.

Croire que cela se résoud en négociant ou en regardant ailleurs, c’est bien plus qu’une grande connerie. C’est un suicide

Croire que cela se résoud en négociant ou en regardant ailleurs, c’est bien plus qu’une grande connerie. C’est un suicide. Regardez Internet, j’insiste, et dite moi ce que diable nous allons négocier. Et avec qui. C’est une guerre et il n’y a pas d’autre solution que de l’affronter. L’assumer sans complexes. Parce que le front du combat n’est pas uniquement là, de l’autre côté de la télévision, mais aussi ici. Au cœur même de Rome. Parce que – je crois que je l’ai écrit il y a longtemps, ou bien ce n’est pas moi – c’est contradictoire, dangereux et même impossible, de profiter des avantages d’être romain et en même temps, d’applaudir les barbares.

Arturo Pérez-Reverte

Traduction et adaptation Danièle Kaplan pour Europe-Israël – © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Learn Hebrew online

 source Perezrevertecom







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “C’est la guerre sainte, bande d’idiots

    1. madeleine

      LES NOUVEAUX ENNUQUES.
      Le Plan des islamistes a été prévu depuis les années vingt avec la création des Frères musulmans. Tout a été bien prévu. Le premier choc pétrolier dans les années 70, puis le second choc pétrolier dans les années 80, pensés pour affaiblir l’Europe. Ils ont réussi leur coup. Depuis les années 80 est née la crise financière mondiale. Certains pays européens comme la France sont ruinés. En parallèle, les « mutants » sanguinaires ont commencé à envahir peu à peu l’Europe qui, encore à ce jour, continue à ne se rendre compte de rien. Bien au contraire les vannes de l’immigration arabo-musulmane sont grandes ouvertes en France (200.000 par an, sans compter ceux, et ils sont très nombreux, qui sont immigrés et se cachent). Il faut croire qu’ils ont même infiltré toutes les organisations (ONU : 80% de pays musulmans) pour que soit créé l' »Espace Shengen » qui ouvre toutes les frontières de l’Europe, tout bénéfice pour les arabes et les africains qui nous envahissent. Mon quartier à Paris 10ème, est en train de changer vitesse grand V, en deux ou trois ans il est devenu comme Barbès, je ne le reconnais plus. Ils achètent tous les cafés, commerces, laveries, etc… et font des gosses chaque année. D’ici 5 ans maxi, la France occupée à 100%. Ils savaient ce qui faisaient en venant en France. France, pays de lâches, de peureux (viols dans le métro, personne ne bouge), hommes efféminés, homosexuels qui pullulent, français qui se soumettent en offrant leur c., France pays collaborateur. Oui, les arabes savaient où ils voulaient se poser ! Hollande a peur, alors il lèche les pieds du Qatar et de l’Arabie saoudite. Lui et ses journaleux aux ordres tapent sur Israël parce qu’il SONT JALOUX DU SEUL PAYS COURAGEUX SUR TERRE qui a des c. car eux n’en n’ont pas. Ce sont des ennuques, on leur a enlevé leur virilité ! Et Walls, Casevide, Le Drian et Fabius, TOUS ENNUQUES. Que font-ils pour Mbala Mbala ? RIEN. Pauvre France, tu vas voir ce qui va te tomber sur la tête et tu seras à genou et pleureras des larmes de sang !

    2. Meïra

      D’Israël je compatis à votre détresse, sachant que cette analyse est parfaitement juste et que NOUS sommes les SEULS à nous battre contre ces barbares sauvages et lâches, tout en étant condamnés par les médias et dirigeants occidentaux. L’Europe est condamnée et « comme Carthage sera detruite ».Les supposées « grandes voix juives »ne sont pas à la hauteur des enjeux et continuent à analyser ou manifester contre l’antisémitisme revenu!! Les juifs à très court terme n’auront pas d’autre choix :partir de préférence en Israel chez eux, ou bien disparaître….

    3. robert davis

      Excellent article mais le problème vient de NOUS MEMES car c’es NTRE système politique qui est en cause : il y a démocratie et démocratie,une démocratie ENCADREE pourrait fonctionner mais la nôtre est pourrie. Les politicads se la sot appropriée et l’utilisent à leur avantage personnel. Quant aux politicards israéliens,avré de vous contredire Meira ils ne valent pas bcp mieux à la différence près que le pays est plus petit et les menaces pls effraantes.S les dirigeants israéliens stupides et couards come ils sont,gouvernaient un pays de 450.000 km2 comme a France à mon avis ils feraient pareil! En fait,franchement c’est…abbas qui sauve Israel,pas netanyahou! Je suppose que la démocratie ne se prete pas aux périodes de guerre et c’est pourquoi il faut NOMMER UN DICTATEUR DANS CES PERIODES COMME LE FAISAIT L ANTIQUE ATHENES.

    4. Adel

      Rien à voir avec la guerre sainte. Des idiots oui, ils le sont. Des abou riciuts oui ils le sont. Mais ils sont tres très loin de l’Islam.

    5. Shalom-salam

      Pouvez-vous arrêter de dire des stupidités. Cette guerre n’a rien de sainte, Aucune guerre n’est sainte d’ailleurs, ce ne sont toujours que des boucheries où des gens manipulés tuent et se font tuer comme cela existe depuis des siècles. Evidemment, ils sont particulièrement manipulés, c’est certain !
      Pensez plutôt à l’analogie entre les jeux vidéos qui glorifient les armes et la violence, et le délire qui s’empare de ces jeunes paumés et sans repères.
      Je n’excuse rien. Les chefs de EI méritent un tribunal International du type Nuremberg, même si ce parallèle risque d’en gêner certains. Mais, cessez de faire croire que tous les musulmans et toutes les personnes qui critiquent la politique ACTUELLE d’Israël=Hamas=EI=etc…. C’est un raccourci beaucoup trop simpliste et il ne faut pas prendre vos désirs pour des réalités.
      A mon sens, le problème pour Israël est d’apprendre à faire un deuil (celui du mythe de l’Eretz Israël biblique). CE serait est un signe de maturité et d’entrée dans l’âge adulte. A 66 ans, il serait temps pour cette nation !

    6. Europe-Israel.org

      @ Benoit ce genre de thèse complotiste est totalement absurde ! Les franc-maçons n’ont aucun pouvoir c’est une vieille confrèrie qui n’a plus aucune influence ! Quant à Rotchild c’est pareil, financièrement il ne représente plus rien et n’a guère d’influence !
      ce sont les politiques qui détiennent le pouvoir !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *