toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un ressortissant belge grièvement blessé par un tir de roquettes, mais pas seulement…


Un ressortissant belge grièvement blessé par un tir de roquettes, mais pas seulement…

Voici ce que nous apprenons dans le journal belge Le Soir:

Johan Berman, un ressortissant belge de 33 ans résidant à proximité de Kerens Shalom, l’un des points de passage avec la bande de Gaza, a été gravement blessé ce jeudi matin par un tir de mortier provenant de l’enclave palestinienne. Au moment où ses lignes sont écrites, il se trouve à l’hôpital Soroka de Beer-Sheva afin d’y être opéré d’urgence.

Marié et père d’un enfant, Johan Berman, un jeune entrepreneur qui travaille sur place, s’est notamment fait connaître de la communauté belge locale lors de la Coupe du monde de football, en organisant au mois de juin, avec le soutien de l’ambassadeur Jean Cornet d’Elzius, une série de soirées de soutien aux Diables rouges qui avaient attiré des centaines de personnes à Tel-Aviv.

Je vous propose maintenant une traduction de ce que Ynet publie en anglais sur la même histoire:

L’homme, qui était au jardin d’enfants d’un kibbutz avec sa femme, a poussé l’institutrice maternelle ainsi qu’un enfant dans l’abri (NdT: tout bâtiment moderne, tout lieu public, en Israël doit être équipé d’une safe-room), sauvant ainsi leur vie. Des enfants de trois ans vivent dans le bâtiment qui a été touché.

« J’ai vu beaucoup de sang, et il m’a regardé. Il a été si fort – il était réellement inquiet que les enfants le voient ainsi », témoigne l’institutrice à Ynet.

« La victime est probablement le père d’un des enfants. Il a en fait protégé les enfants de son corps », a dit Oren Wecht, infirmier de Magen David Adom.

« Tandis que les sirènes hurlaient toujours, au moins 6 roquettes ont touché le kibbutz. Les enfants se trouvaient dans une zone construite pour être à l’épreuve des bombes à ce moment. Un adulte qui était avec eux les a rassemblé dans une des pièces et les a tenus éloignés des portes et des fenêtres. Il a sauvé ces enfants. » a déclaré le secrétaire du kibboutz.

Encore une fois, vous l’aurez remarqué, en Europe on ne montre pas, on ne parle pas d’enfants… s’ils ne sont pas « palestiniens ».
Il faut dire que, encore une fois, les enfants israéliens ont été protégés, privant les médias occidentaux des images d’enfants morts dont ils sont si friands. Ce n’est pourtant que grâce à cet homme que le pire a pu être évité, et il aurait pu le payer de sa propre vie.

À cette distance de Gaza, les gens ont moins de 10 secondes pour se mettre à l’abri lorsqu’une sirène se déclenche.

[MàJ] Suite à certains commentaires, je juge maintenant bon de dévoiler que l’auteur de l’article pour le journal Le Soir, ayant omis tant de « détails », est en fait juif. Il vit même à Tel Aviv, et écrit pour Le Soir sous un pseudonyme qui ne trahit pas sa judéité. Pour reprendre l’expression de mon contact en Israël, l’homme doit écrire des articles « tièdes » pour être publié, et il le fait quitte à s’éloigner de la réalité.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Un ressortissant belge grièvement blessé par un tir de roquettes, mais pas seulement…

    1. jak40

      Allez donc faire la peau aux journalistes! les Juifs en priorité d’ailleurs! juifs, journalistes miteux qui collaborent par centaines aux mêmes Médias de merde… Puis les autres…. au lieu de vous lamenter en jérémiades démodées et vaines…et couardes.
      J’ai 74 ans et suis malade..Si je peux prendre le risque sans risques (!!!) je ne peux hélas l’exécuter car il me faudrait bien plus de vigueur pour ce faire…! Mais je peux toujours vous porter la batte ou une arme légère!? ça je peux…

    2. Huineng

      Mazel Tov Jak40, avant le grand saut je te propose une décoction de racines de pissenlit pour commencer à t’habituer à ta future demeure !!

    3. NATHAN

      Les journalistes français ne connaissent pas le mot deontologie pourtant c’est un concept important de cette profession. Mais ont’ils tous été formés dans uneceole de journaliste ?, j’en doute ils sont souvent BAC + –

    4. Laurence

      Huineng
      Jack40 est claire lucide, il y a beaucoup de journalistes pas qu’à la tv qui sont Juif , mais on ne sait pas vraiment si ils le sont vu leur point de vue
      C’est vous qui devrier prendre une camomille pour vous détendre

    5. Florimond Post author

      Le journaliste qui a écrit l’article pour Le Soir, en omettant tous ces « détails » est effectivement juif et vit même à Tel Aviv. Il écrit pour le journal Le Soir sous un pseudonyme qui ne dévoile pas le fait qu’il est juif.

    6. Robert Davis

      Il a sans doute éte touché par une roquette pendant qu’il regardait les camions de netanyahou bourrés de nourriture à destination de gaza! Et Bravo Jacqueline j’avais envie de dire la même chose à cet abruti de huineng. Ce sont les gauchistes de son espèce s’il n’est pas carrémment un nazi catho car ce nom ne me parait pas trés juif, qui lient les mains d’un autre idiot tel que netanyahou qui ne devrait pas être un suiveur mais un leader qui devance les actions et n’attend pas qu’on le pousse comme un âne qui ne veut pas avancer. Jak40 a raison il faut expulser les arabes,leur prendre les territoires de la Palestine donné aux Juifs par la Conférence de San Remo et le Traité de Sèvres et n’écouter aucun avis provenant de catho-nazis ou de journalistes juifs opportunistes qui diraient n’importe quoi pour recevoir un chèque des éditeurs européens qui méritent de recevoir des bombes eux!

    7. Florimond Post author

      Robert Davis: Comme je l’ai expliqué plus haut « Serge Dumont » n’est pas son vrai nom, c’est un pseudonyme. Son vrai nom est bel et bien juif.

    8. Yéh'ezkel ben Avraham

      Le journaliste en question, Serge Dumont (Maurice Sarfaty de son vrai nom), sévissait déjà dans la presse belge avant de négocier son départ comme correspondant du Soir en Israël. Déjà en Belgique, son gauchisme était perceptible au travers de ses articles… ce n’est donc pas par nécessité alimentaire qu’il est obligé de tremper sa plume dans l’encre de la propagande que déverse quotidiennement la feuille de propagande islamiste (avec un certain Baudouin Loos – probablement marié à une activiste islamiste du nom de Annie Bannie – qui dirige la partie proche-orientale de la Rédaction) dénommée « Le Soir ». Malgré sa judéité, Monsieur Maurice Sarfaty est à notre peuple ce que représente pour nous Monsieur Charles Enderlin: un journaliste préférant prostituer sa plume plutôt que de casser celle-ci!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap