toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Oui, le Hamas est préférable à l’Autorité Palestinienne


Oui, le Hamas est préférable à l’Autorité Palestinienne

Il est certes difficile d’écrire – et de lire – un tel titre alors que nous sortons (peut-être…) de sept semaines de feu quasi ininterrompu de la part du Hamas et du Djihad Islamique. Mais contrairement à l’idée exprimée par Avraham Burg dans son dernier article, cette guerre n’est pas « la première » guerre de religion entre Israël et les Arabes palestiniens. Et le Hamas, malgré son fanatisme sanguinaire, n’est pas notre ennemi le plus dangereux.

A lire : Gaza ou la première guerre de religion entre Israël et les Palestiniens par AVRAHAM BURG

Même s’il ne s’agit pas d’une guerre de religion classique le conflit qui oppose Israël aux Arabes palestiniens est basé sur des motifs religieux et civilisationnels dont l’aspect territorial n’est que l’une des expressions, sans doute la plus commode sur le plan du « marketing ». Toute tentative de trouver une solution durable doit obligatoirement débuter par une juste appréhension de ses fondements sans quoi l’issue sera comparable à un pansement appliqué sur une plaie non désinfectée. Avec toutes les conséquences qui en découlent, comme nous l’avons vu après les Accords d’Oslo.

L’opposition arabe au sionisme est née bien avant la création de l’Etat d’Israël, à plus forte raison avant la Guerre des Six Jours. Elle s’est traduite dès les années 1920 par la création artificielle d’un mouvement national « palestinien » autonome, sous l’impulsion du mufti de Jérusalem Hadj Amin Al-Husseini. Toute son idéologie fut puisée dans le Coran et la tradition religieuse musulmane. C’est au nom de l’Islam qu’il consacra sa vie au combat contre le sionisme, c’est en son nom aussi qu’il prêcha un antisémitisme virulent et encouragea les premiers massacres de Juifs en Palestine mandataire, et c’est au nom de l’Islam toujours que le mufti adhéra au nazisme et collabora activement avec Hitler. Yasser Arafat y vit son père spirituel et tous les courants musulmans djihadistes qui sévissent aujourd’hui dans la région – Hezbollah, Frères Musulmans, Hamas, ESIL – le vénèrent. Celui qui ne comprend pas cette donnée fondamentale rate le point de départ du conflit.

Et c’est pour cela que sur ce point, le Hamas est paradoxalement « préférable » au Fatah. Burg n’a pas tout à fait tort lorsqu’il affirme que Netanyahou, pour des raisons stratégiques, « préfère un Hamas fort et un Fatah faible » et rechigne à un renforcement du pouvoir d’Abou Mazen suite à l’Opération « Bordure Indestructible ». Mais ce que Burg voit comme un écueil et un frein à son obsession de voir Israël renoncer à la Judée et la Samarie, la droite israélienne y voit un retour salutaire des projecteurs vers la nature du conflit. Le monde se rend aujourd’hui compte de plus en plus de l’aspect politico-religieux hégémonique de l’Islam et du refus de voir prospérer des communautés non-musulmanes dans l’espace géographique islamique. Ne parlons pas d’un Etat juif !

Depuis des années, on nous rabâche de manière simpliste « qu’Israël doit lutter contre les extrémistes du Hamas mais doit par contre négocier avec les ‘modérés’ représentés par l’Autorité Palestinienne d’Abou Mazen ». Or concernant le refus arabe palestinien de l’existence d’un Etat juif, la distinction entre « extrémistes » et « modérés » comme celle entre « religieux » et « laïcs » n’est que pure fiction. Sur cette question, le Hamas « religieux » et le Fatah « laïc » ne sont que les deux faces d’une même pièce. Le premier joue cartes sur tables alors que le second avance de manière masquée et sournoise face à la communauté internationale, ce qui le rend beaucoup plus dangereux. Cette répartition tacite des tâches a permis à tous les dirigeants de l’OLP de séduire les opinions publiques internationales mais aussi la gauche israélienne, en leur faisant admettre que l’OLP était mue par un nationalisme classique, politique, rationnel et surtout pragmatique. Mais l’analyse des discours en langue arabe et du système d’éducation montre clairement que l’opposition au sionisme chez ceux qui se réclament du laïcisme, ou même du marxisme, repose sur un socle culturel et religieux islamique qui dénie à un peuple dhimmi le droit de s’affranchir sur une terre jadis islamisée.

Il est préférable d’affronter un ennemi qui annonce franchement sa volonté plutôt qu’un ennemi qui utilise la ruse et ment sur ses intentions réelles. Les Accords d’Oslo ont voulu pérenniser cette césure artificielle entre des prétendus « extrémistes » et « modérés ». Shimon Pérès l’a encore récemment rappelé, se disant « fier d’avoir scindé le mouvement national palestinien en deux camps, dont l’un, celui d’Abou Mazen, est le camp de la paix » (sic).

La tactique adoptée par le Fatah a été de produire en anglais un langage audible pour des opinions publiques sensibles aux discours sur la décolonisation et la défense des opprimés. Ainsi, sur le long terme, l’Autorité Palestinienne est bien plus dangereuse pour Israël que le Hamas car elle se livre à une entreprise méthodique et sournoise de délégitimation d’Israël qui recouvre peu à peu la planète.

La différence tactique entre Hamas et Fatah se résume donc à ceci : les deux sont convaincus que l’Islam ne peut supporter la présence d’un Etat juif dans la région, quelle que soit sa taille. Alors que les premiers pensent y arriver par la guerre et le terrorisme, les seconds pensent tactiquement l’obtenir au moyen d’un processus de paix, étape intermédiaire vers l’objectif final.

Shraga Blum est un journaliste indépendant qui contribue à l’hebdomadaire « P’tit Hebdo » et un analyste politique pour plusieurs sites internet en français





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Oui, le Hamas est préférable à l’Autorité Palestinienne

    1. Carlos Martell

      parce que la haine portée contre les Juifs par l’occident (alimentée depuis 17 siècles de christianisme) étant plus forte que le dégoût qu’il a des Arabes, il sûrement préférable d’avoir un ennemi, aussi dur soit-il contre nous, que les fourbes comme le mufti, arafat et leur édile abou mazen.
      ils l’ont bien compris puisqu’ils ont agi de cette façon.
      le seul à s’être impliqué violemment a été le mufti, mais c’était pendant la guerre et il était principalement à Berlin

    2. israel

      la guerre avec les arabes ne se terminera jamais,car ils ne savent pas stopper.
      ils sont fautifs,mais n’acceptent pas de reconnaitre leur personnalité invivable.
      le vrai problème est bel et bien les barbares et leur mentalité qui est non modifiable.
      ils ne s’adaptent pas au temps.l’histoire de leur existence est ainsi.
      ils ne sont pas sensibles aux nouveautés,ils sont resté à un stade arrièré.
      ils sont comme ça,ça ne sert à rien de proposer une démocratie qu’ils ne supportent pas.
      ils sont toujours en conflit,quelque soit le pays où ils vivent.
      on voit que même en allemagne et ça m’a choqué,ils ont manifesté pour ei.
      même à new york.
      s’il y a un parti non arabe vous verrez la paix.
      pourquoi les autres muzz sont discrets et pas les barbares?
      ces deux partis n’ont rien à faire,israel est un état uni,il doit être gouverné par le même parti,le même président,puisque la nationalité est israelienne.

    3. israel

      au passage les têtes qu’on ces gens déchirent le coeur.
      c’est pas possible de coopérer chez eux?je ne comprends plus rien,
      un seul président pour un pays,
      ces barbares commencent vraiment à trop de faire remarquer ces temps ci ils sont épuisants!
      de toute façon personne n’aime les juifs,ça n’a rien à voir avec la religion,la majorité des antisémites sont athés,tout comme on trouve des hébreux athés,chacun a le droit de faire ce qu’il veut de sa vie.
      sauf que le juif athée ne porte atteinte à personne,mais les autres…

      il y a des black d’origine chrétienne qui sont antisémite,je voudrais savoir quel est le rapport entre un noir et un juif,jamais il n y a eu vie commune,ou problèmes.
      en europe les ashkénazes ont vécut des problèmes c’est vrai avec les « chrétiens »,au maghreb avec les « arabes muzz et chrétiens ».

      c’est une haine comme ça que les barbares transmettent.

    4. alamo

      Au japon il n’y a jamais eut de juifs mais il y a de l’antisemitisme qui a ete vehicule par les jesuites.
      C une croyance ,ils croient en dieu ,au diable,aux saints…..ils ne les ont jamais vus…..

    5. TEMAM

      bonsoir ,
      je répands a isreal les erreurs ne s’oublie pas mes s’assume Mr ce que vous dite ce n’ait pas tt a fais vrai c’est les Allemands et les Français vous exterminé avant alors vous vivez dans la paix avec les arabes ! regarde v propos tt du racisme anti-arabes!
      quand je vu le film Français le « RAFEL » j’ai pleuré pour vous enfants innocents j’avais pitié pour vous je n’aime pas l’injustice mais regardé que ce que vous avez fais au Gaza et ses enfants ! c de la barbarée si vous avez pas de la haine contre les arabes il y’aura pas de conflit personnellement j’ai des amis juives on vis en paix .

    6. Europe-Israel.org Post author

      @TENAM : C’est faux de dire que les juifs vivaient en paix avec les arabes. C’était selon les humeurs des dirigeants arabes et les pogroms en pays arabes furent nombreux.

      De plus il est gonflé de dire que « vos propos sont raciste anti-arabes » alors que l’on a vu à Paris, à Sarcelles et ailleurs des milliers d’arabes défiler en criant « mort aux juifs »… Les arabes devraient balayer chez eux avant d’accuser toujours les autres…

    7. Robert Davis

      Les hypocrites du genre temam MENTENT en prétendant que tuer quelques enfants durant une guerre est…la fin du monde!! Il sait parfaitement qu’il y a des morts dans TOUTES les guerres et que TOUS nles pays du monde en font autant et même BIEN PIRE. Ce genre de propos cache un PROFOND ANTISEMITISME ET LA VOLONTE DE VOIR LE PAYS D ISRAEL DONNE A N IMPORTE QUI MEME AUX MARTIENS SAUF…AUX JUIFS! Quant à ce propos «  »j’ai des amiiiis juifs,que je suiiiis bon » c’est justement LA MARQUE DES ANTISEMITES! Il n’y en a pas un qui loupe cet « argument » qui n’a rien à voir. Ils ne sont pas contre le juif individuellement mais contre le pouvoir qu’ils refusent aux Juifs. Or avoir un Etat c’est un GRAND POUVOIR d’où leur haine d’Israel. Quant à la tactique du PM elle est BONNE pas de doute, le problème est dans sa stratégie qui en fait est inexistente ou exécrable.

    8. afota sam

      pour avoir la paix dans frontieres sures israel doit l’imposer par la force ,que ce soit a gaza et en cisjordanie .

    9. Lion

      Pour moi c’est une très bonne analyse , l’autorité palestinienne est le pion qui avance avec le soutien des intellectuels européens et juifs de gauche . Mais l’intention de l’autorité palestinienne et du Hamas est la même la destruction d’Israël .
      Je n’ai pas une sympathie particulière pour Israël mais Israël existe point à la ligne . Israël a droit à tous les moyens pour se défendre , même la bombe tonique .

    10. israel

      Roland L’Alsacien,

      non je pense que les black chrétiennes antisémites ne sont pas très chrétiennes,peut être que leurs parents sont pratiquants mais pas elles,et certainement elles ont été influencées par les propos antisémtes de la racailles de banlieue.elles vivent avec eux…

      alamo,vous avez raison,

      il y a des sectes aussi qui sont insupportabes comme les messianiques,
      quand tu voyages en israel c’est pour le pays,prendre l’air ou accomplir tes rituels religieux,pas autre chose…

      de toute façon de nos jours,les gens sont tellement desinformés qu’ils peuvent du jour au lendemain se retourner contre vous sans raisoin valable.

      vous avez raison,si le bien venait des arabes,on les aurait aimé.
      c’est une réaction normale quand on a vécut les persécutions de cultiver un sentiment de peur ou de révolte.
      alors qu’aucun rabbin n’insulte l’islam,au contraire,ils le reconnaissent en bien,mais c’est pas réciproque.
      les arabes qui crient mort aux juifs c’est inadmissible,

      de toute façon on s’en moque,chacun rendra des comptes.
      Europe-Israel.org Post author
      shalom.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap