toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les salafistes imposent une tenue islamique aux estivantes en Kabylie


Les salafistes imposent une tenue islamique aux estivantes en Kabylie

 

Désormais, l’islamisme radical est bel et bien installé en Kabylie, après l’interdiction de vente de la viande dite «non  Hallal », la chasse aux non jeûneurs, jeunes couples dans les campus universitaires et l’imposition du voile dans  certaines  administrations publiques,  c’est au tour des femmes non voilées à la plage.

En effet, une fitwa est lancée à toutes les jeunes filles, femmes et adolescentes. Elles sont sommées de porter le voile dans les plages, faute de quoi des châtiments et autres sanctions sévères seront appliqués contre celles qui refuseraient d’abdiquer  : ce qu’ils appellent les valeurs de l’islam. Cette campagne d’islamisation est la première du genre en Kabylie.

Selon des témoins,  la propagande a d’ores et déjà commencé à la grande plage de Tigzirt et le petit paradis d’Azeffoun où des groupes de barbus invitent les femmes à s’habiller en tenues décentes (voilées). Conscients de la dangerosité de ces fondamentalistes qui ne reculent devant rien, les estivants, commerçants et autres citoyens se sont constitués en comité de vigilance.

Tous les campings, résidences, camps de toiles, plages et lieux d’animations sont en alerte générale. Des consignes de prudence,  sérénité et calme ont été donné à tous les campeurs  et autres vacanciers. Déterminés à chasser la peur, les citoyens ont décidé d’agir violement contre les prédateurs, agitateurs, excitateurs et destructeurs qui sèment la terreur depuis le début de la saison estivale.

Cependant, les barbus ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils continuent de menacer tous ceux qui refusent de s’aligner avec leur doctrine, multiplient des fitwas, prêches et discours via les mosquées et autres lieux publics, une stratégie qui  gagnent de plus en plus du terrain, les citoyens sont atomisés, effrayés  et inquiets de la terreur installée. Ces deniers jours à travers toute la Kabylie maritime, un vrai cauchemar hante les esprits des estivants. Certains vacanciers ont même écourté leur séjour sous la menace « des fous de Dieu » .

Selon des témoins oculaires, des salafistes radicaux, n’ont pas hésité à demander aux pères de  familles de voiler leurs fillettes de hidjab et le voile intégrale pour leur épouse. Notre source ajoute que des bars et magasins de vente de tenues  plage pour femmes ont été également visités par les obscurantistes : le seul mot d’ordre fermeture et interdiction de vendre l’alcool et de maillots de bain, faute de quoi, des répressions  rigoureuses  et autres punitions  seront appliquées contres celles qui ne respecteront pas ce qu’ils appellent «  la fitwa » .

Toutefois, certains citoyens courageux refusent de se soumettre aux ordres diaboliques, méphistophéliques et sataniques «  des fachos  mollah »  hors la loi,  sans scrupule, ni foi  qui veulent détruire l’humanité au nom D’Allah.  Par conséquent,  pour assurer la protection, la sécurité et le bien être des vacanciers,  les belligérants  se sont constitués en groupe d’autodéfense.

Ils appellent tous campeurs et autres vacanciers à ne pas céder aux intimidations et chantage de ces démons, invitent tous les résidents de la Kabylie maritime à mettre en état de nuire la tactique et la manœuvre satanique, démoniaque de ces derniers. Devant le laxisme, l’opacité des services de sécurité qui brillent par leur absences, les islamistes radicaux  agissent avec impunité au yeux et au su de tout le monde, sans aucune inquiétude ni appréhension. Pour rappel, des cas similaires ont eu lieu durant le mois de Ramadan à Tamda Ouguemoune dans la commune de Tigzirt, où  des restaurateurs et autres non jeûneurs ont subi des menaces.

Même topo à Bejaia,  plusieurs jeunes filles et femmes  ont été menacées par les détracteurs de l’islam des lumières et de tolérance  à capris tours, (une résidence touristique) et tichy une ville côtière très courtisée par les vacanciers. On se demande pourquoi la kabylie est  la cible des fondamentalistes ?  Le  pouvoir est-il complice ?  A Qui profite le crime ?   Qui  sont les commanditaires ?   La Kabylie dérange ?   Toutes ces questions restent  sans réponse ?

Il est à signaler par ailleurs, que les localités balnéaires limitrophes de la Kabylie maritime, comme Dellys, Cap Djenet, Zemmouri, Boumerdes, Ain-Taya entre autre, les femmes non voilées sont indésirables voire exclues des plages. Aussi, des commerces informels,  plages publiques squattées, parkings illégaux payants,  des parasols, tables, chaises appartenant aux campeurs sont formellement interdits. Ces derniers doivent louer tout le matériel, idem pour la nourriture et les sanitaires, tout ce bazars est géré  par les barbus. Des centaines de milliers, voir des millions de centimes sont ramassés chaque jour, nul n’a le droit de contester le racket passé sous silence. Chez nos barbus, le business est hallal !

kabyle.com

Désormais, l’islamisme radical est bel et bien installé en Kabylie, après l’interdiction de vente de la viande dite «non  Hallal », la chasse aux non jeûneurs, jeunes couples dans les campus universitaires et l’imposition du voile dans  certaines  administrations publiques,  c’est au tour des femmes non voilées à la plage.

En effet, une fitwa est lancée à toutes les jeunes filles, femmes et adolescentes. Elles sont sommées de porter le voile dans les plages, faute de quoi des châtiments et autres sanctions sévères seront appliqués contre celles qui refuseraient d’abdiquer  : ce qu’ils appellent les valeurs de l’islam. Cette campagne d’islamisation est la première du genre en Kabylie.

Selon des témoins,  la propagande a d’ores et déjà commencé à la grande plage de Tigzirt et le petit paradis d’Azeffoun où des groupes de barbus invitent les femmes à s’habiller en tenues décentes (voilées). Conscients de la dangerosité de ces fondamentalistes qui ne reculent devant rien, les estivants, commerçants et autres citoyens se sont constitués en comité de vigilance.

Tous les campings, résidences, camps de toiles, plages et lieux d’animations sont en alerte générale. Des consignes de prudence,  sérénité et calme ont été donné à tous les campeurs  et autres vacanciers. Déterminés à chasser la peur, les citoyens ont décidé d’agir violement contre les prédateurs, agitateurs, excitateurs et destructeurs qui sèment la terreur depuis le début de la saison estivale.

Cependant, les barbus ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils continuent de menacer tous ceux qui refusent de s’aligner avec leur doctrine, multiplient des fitwas, prêches et discours via les mosquées et autres lieux publics, une stratégie qui  gagnent de plus en plus du terrain, les citoyens sont atomisés, effrayés  et inquiets de la terreur installée. Ces deniers jours à travers toute la Kabylie maritime, un vrai cauchema hante les esprits des estivants. Certains vacanciers ont même écourté leur séjour sous la menace « des fous de Dieu » .

Selon des témoins occulaires, des salafistes radicaux, n’ont pas hésité à demander aux pères de  familles de voiler leurs fillettes de hidjab et le voile intégrale pour leur épouse. Notre source ajoute que des bars et magasins de vente de tenues  plage pour femmes ont été également visités par les obscurantistes : le seul mot d’ordre fermeture et interdiction de vendre l’alcool et de maillots de bain, faute de quoi, des répressions  rigoureuses  et autres punitions  seront appliquées contres celles qui ne respecteront pas ce qu’ils appellent «  la fitwa » .

Toutefois, certains citoyens courageux refusent de se soumettre aux ordres diaboliques, méphistophéliques et sataniques «  des fachos  mollah »  hors la loi,  sans scrupule, ni foi  qui veulent détruire l’humanité au nom D’allah.   Par conséquent,  pour assurer la protection, la sécurité et le bien être des vacanciers,  les belligérants  se sont constitués en groupe d’autodéfense. Ils appellent tous campeurs et autres vacanciers à ne pas céder aux intimidations et chantage de ces démons, invitent tous les résidents de la Kabylie maritime à mettre en état de nuire la tactique et la manœuvre satanique, démoniaque de ces derniers. Devant le laxisme, l’opacité des services de sécurité qui brillent par leur absences, les islamistes radicaux  agissent avec impunité au yeux et au su de tout le monde, sans aucune inquiétude ni appréhension. Pour rappel, des cas similaires ont eu lieu durant le mois de Ramadan à Tamda Ouguemoune dans la commune de Tigzirt, où  des restaurateurs et autres non jeûneurs ont subi des menaces.

Même topo à Bejaia,  plusieurs jeunes filles et femmes  ont été menacées par les détracteurs de l’islam des lumières et de tolérance  à capris tours, (une résidence touristique) et tichy une ville côtière très courtisée par les vacanciers. On se demande pourquoi la kabylie est  la cible des fondamentalistes ?  Le  pouvoir est-il complice ?  A Qui profite le crime ?   Qui  sont les commanditaires ?   La Kabylie dérange ?   Toutes ces questions restent  sans réponse ?

Il est à signaler par ailleurs, que les localités balnéaires limitrophes de la Kabylie maritime, comme Dellys, Cap Djenet, Zemmouri, Boumerdes, Ain-Taya entre autre, les femmes non voilées sont indésirables voire exclues des plages. Aussi, des commerces informels,  plages publiques squattées, parkings illégaux payants,  des parasols, tables, chaises appartenant aux campeurs sont formellement interdits. Ces derniers doivent louer tout le matériel, idem pour la nourriture et les sanitaires, tout ce bazars est géré  par les barbus. Des centaines de milliers, voir des millions de centimes sont ramassés chaque jour, nul n’a le droit de contester le racket passé sous silence. Chez nos barbus, le bisness est hallal !

– See more at: http://www.kabyle.com/articles/salafistes-imposent-tenue-islamique-aux-estivantes-kabylie-23482-05082014#sthash.UwockTJo.dpuf







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Les salafistes imposent une tenue islamique aux estivantes en Kabylie

    1. FANNY

      Voici au moins un pays dans lequel les habitants résistent. Un grand bravo car c’est vraiment très courageux de s’opposer á ces cinglés. On peut s’imaginer que l’argent rassemblé par les barbus va soutenir le Hamas et aider à l’achat d’armes.

    2. Rachid Abdelli

      Moi aussi j’ai cru que ce sont des corbeaux !
      Beaucoup s’imaginent que les kabyles sont un peuple uni et plus intelligents que les arabes.
      Les barbus qui sévissent en Kabylie sont aussi
      Les kabyles plus intelligents que les arabes sont soit des kabyles chrétiens ou des athées qui partagent vos habitudes et votre facon de penser.
      Pas besoin de plus pour le percevoir plus intelligent !

    3. badr

      On saura très vite que ce ne sont que des mensonges grossiers si on a vu comment des Kabyles ont transgressé le sacré mois de Ramadan en mangeant , en buvant du vin , fumant le tabac en plein jour et dans la place publique de Tizi Ouzou … S’il y avait des salafistes capables d’imposer ses tenues aux estivantes , ils n’aurait pas permis que le Ramadan soit profané à midi devant tout le monde .

    4. Florimond

      Bonjour badr, la source de cet article est un journal kabyle.
      Cet article ne prétend pas que les femmes mettent massivement la burka sur la plage, la photo est là uniquement à des fins illustratives. Ce que l’article dit, en revanche, c’est que des témoins ont vu des « groupes de barbus » inviter les femmes à s’habiller en tenues décentes. Vous n’avez peut-être pas encore eu l’occasion de voir ce phénomène vous même, mais il est rapporté par plusieurs témoins.
      Bien à vous

    5. moulokov

      j’habite la region d’azzefoun, des barbus, on en cotoit, y’a des pires et des moins pires, mais dire qu’il imposent leur lois a la plage, c’est vraiment dire de betises, venez aux plage d’azzefoun et de tigzirth cet ete, vous trouvez des bikini, des maillot traditonnels a 1 ou 2 pieces, des shorts-bustier, des robes, des hidjabs, des tentes, arretez de dire que y » une chasse a la femme sans hidjab qui est lancée !
      je me demande votre interet dans tout cela? est-ce pour nous dire que les barbus sont de mauvaises personnes? ne vous fatiguez pas on le sait deja, vu qu’on a eu l’occasion d’en decoudre avc eux a plusisuers reprises
      azzefoun est une ville prospere en cet ete, je vous informe que on est resté 3 heures dans les embouteillages a cause de l’emcombrement a la sortie de la plage du petit paradis, pour arriver a la ville, j’imagine une toute autre situation genre kaboul ou moussoul ou la lois de ces salopard regne !

      PS: pour ceux qui croient que je defend les islamiste, je suis athé, azzefoun, j’y vais surout pour prendre un coup chez da voudjemaa hedjou pour ceux qui connaissent, pour les autres ne parlez pas de ce que vous connaissez pas

    6. badr

      Bonsoir Florimond

      On veux bien connaitre les avis des autres dans cet espace et donner le notre mais une certaine objectivité s’impose pour pouvoir distinguer le vrai du faux même s’il s’agit d’illustrer une information . Bien entendu qu’il y a des femmes qui portent la burqa partout en Algérie même en Kabylie mais tout à fait libres de la porter ou la rejeter . Donc les inviter à en porter c’est possible mais les forcer jamais .

    7. hakim

      C’est pas pour défendre les islamistes, mais la photo de l’article ne vient pas de Kabylie.
      Ceci n’empêche pas de dire que k’islamise est une vrai menace pour la culture kabyle en particulier.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 Share
    Copy link
    Powered by Social Snap