toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les musulmans syriens sont infestés par le Kuru, une maladie provoquée par le cannibalisme (Vidéo)


Les musulmans syriens sont infestés  par le Kuru, une maladie provoquée par le cannibalisme (Vidéo)

Image à la Une : Il y a eu la maladie de la Vache Folle  dont le nom scientifique est l’encéphalopathie bovine spongiforme — un type transmissible d’encéphalopathie spongiforme (TSE), une maladie incurable et mortelle qui affecte le cerveau et le système nerveux  de nombreux animaux, dont les humains. Des autopsies de tissus cervicaux montrent une myriade de petits trous dans le  cortex, lui donnant cette apparence spongieuse.

Ce désordre entraîne des dégâts dans le fonctionnement cérébral et les fonctions corporelles avec des modifications de la mémoire, des troubles de la personnalité et des problèmes moteurs (tremblements, secousses des membres) qui s’aggravent avec le temps.

Comme toutes les TSE, la variante bovine est transmise via les prions (un type de protéine) et non pas par une bactérie ou un virus.
Les prions viennent du cerveau ou des tissus nerveux de vaches infectées par la TSE qui ont été ingérées par une autre vache. Avant l’interdiction, l’industrie de la viande mélangeait en effet des tissus bovins dans l’alimentation des bovins.

Quand les humains mangeaient du bœuf infecté par la TSE, ils pouvaient développer un type de TSE appelé la maladie de Creutzfeldt–Jakob.

Mais il y a une autre forme de TSE appelée Kuru qui est contractée par l’ingestion par des humains de tissus humains infectés. En d’autres termes, Kuru est le résultat du cannibalisme.

Kuru a été identifié pour la première fois en 1961 parmi la tribu Fore en Papouasie (Nelle Guinée). Les recherches ont suggéré que l’épidémie pouvait s’être développée aux alentours de  1900 à partir d’un seul individu qui vivait en marge du territoire Fore et qui semble-t-il a développé spontanément une forme de maladie de Creutzfeldt-Jakob. A partir de cet individu, Kuru s’est répandu largement et rapidement parmi la population Fore à cause de leurs pratiques funéraires  endocannibales [endocannibalistic] dans lesquelles les membres de la famille consommaient les corps de leurs morts, en particulier les tissus cérébraux où les prions sont concentrés, dans le but de redonner les « forces de la vie » du défunt à l’ensemble du village.
Au milieu des années 1960, Kuru était en déclin parmi la tribu Fore grâce aux lois coloniales australiennes interdisant le cannibalisme, ainsi que grâce aux efforts des missionnaires chrétiens locaux.
Mais des cas ont continue d’apparaître pendant plusieurs décennies parce que le mode d’incubation de la maladie dans sa phase asymptomatique est de 14 ans après l’exposition, bien que des cas soient reportés avec des latences de 40 ans ou plus. La phase clinique symptomatique de la maladie dure en moyenne 12 mois, avant que la personne infectée succombe à la maladie.

Le dernier cas en Papouasie est mort en 2005. Peu de gens pouvaient imaginer que Kuru ferait sa réapparition à des milliers de kilomètres de la Papouasie de Nouvelle Guinée – parmi les rebelles musulmans de la guerre civile de Syrie.

En avril de cette année, Time magazine a obtenu clandestinement la vidéo de Syrie par l’intermédiaire d’un “combattant rebelle.” Aryn Baker écrit pour Time magazine, le 12 mai 2013:

Dans cette vidéo l’homme connu pour être le commandant rebelle du nom de Khalid al-Hamad, dont le nom de guerre est Abu Sakkar, se penche sur un soldat de l’armée syrienne, couteau à la main. De sa main droite il retire ce qui semble être le coeur de l’homme mort qu’il pose sur une plaque de bois ou de métal placée en travers du corps. De la main gauche il retire de la cavité ouverte dans la poitrine, ce qui semble être le poumon de l’homme. Selon deux des compagnons rebelles d’Abu Sakkar, qui semble-t-il étaient présents à la scène, Abu Sakkar a ouvert la poitrine de l’homme. Le présumé Abu Sakkar a extrait du fond du torse béant de l’homme les organes, avant de s’exhiber face à la camera, tenant un organe dans chaque main. “Je jure de manger le coeur et le foie des chiens de Bashar,” a-t-il dit se  référant  aux partisans du président syrien Bashar Assad. Hors caméra, un petit attroupement s’est écrié “Allahu akbar” — Dieu est grand. Puis l’homme a porté l’un des organes sanguinolents à sa bouche et a commencé à mastiquer l’un des morceaux à pleines dents.

Deux reporters de TIME ont vu la  vidéo en présence de plusieurs partisans et combattants d’Abu Sakkar dont son frère. Tous ont dit que la vidéo était authentique. Nous en avons obtenu plus tard une copie […] Ces 27 secondes montrent un aperçu de la brutalité de la guerre en Syrie.

Walid Theodore Shoebat, un ancien membre de la confrérie radicale islamique et qui est devenu depuis un authentique activiste de la paix, écrit dans son blog que la maladie de Kuru a été diagnostiquée sur une vingtaine de personnes en Syrie au cours de la guerre et la seule possibilité selon les médecins est qu’elle proviendrait du cannibalisme et de la consommation de cervelles humaines  comme l’avait déjà rapporté une source d’information arabe –  Zaman al-Wasal – et confirmée par Orient News Television.

Deux des personnes infectées ont quitté la Syrie pour l’hôpital de Ghazi Antab en Turquie afin d’y subir un examen approfondi, puis elles ont été transférées dans un autre hôpital en Allemagne. L’une des deux a confirmé avoir mangé de la chair humaine et est décédée ensuite.

Shoebad a amplement écrit sur le cannibalisme islamique, et ses textes se trouvent ICI : hereherehere, and here.

La phase asymptomatique d’incubation de Kuru est entre 5 à 20 ans à la suite de l’exposition initiale, avec une moyenne de 12 ans. Mais la guerre  civile syrienne a commencé en2011. Ceci suggère que le Kuru de ce syrien infecté lui aurait été transmis AVANT la guerre civile.

Ainsi se comporte la Religion de Paix !

Posted on August 11, 2014 by ADMIN

http://themuslimissue.wordpress.com/2014/08/11/syrian-muslims-infected-with-kuru-a-disease-caused-by-cannibalism/

Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Les musulmans syriens sont infestés par le Kuru, une maladie provoquée par le cannibalisme (Vidéo)

    1. FANNY

      Qui sème le vent récolte la tempête. Peut-être est-ce la solution permettant l’éradication des islamistes …!!!

    2. patricia

      et bien sur, ces benêts d occidentaux je parle des medias, ils vont dire que ce s ont leurs coutumes et leurs traditions.
      Une israelienne occidentale

    3. c.i.a.

      Vous savez ce que contiens l’ allal maintenant, le porc est  » dégouttant  », mais l’ humain, est d-é-l-i-c-i-e-u-x!, trouvez l’ erreur!!!

    4. israel

      non c’est bien ce genre de vidéo,elle a été supprimée.
      juste mettez âme sensibles s’abstenir,
      comme cela tu ne sera pas choquée.
      il faut qu’on sache ce que valent les gens,c’est important ça.

      les âmes sensibles peuvent se contenter du texte.

      barbares est le mot qui les qualifie le mieux.

    5. Marie l'alsacienne

      Je souhaite que leurs « amuse bouches » les mènera en enfer, c’est tout ce qu’ils méritent !

    6. Milita

      J’espère que les occidentaux ne s’amuseront pas à les soigner. D’ailleurs soigne-t-on des blattes ? Ces animaux sont vecteurs de toutes sortes de maladies, dont la pire est leur islam démentiel et démoniaque. Il faut les laisser crever.

    7. Is the

      c.i.a. , pour te donner la traduction de viande halal , c juste le fait d’egorger un animal sans qu’il ne souffre , c’est à dire avec un couteau bien aiguisé et de dire en arabe literaire , au nom de dieu le tout puissant , c ‘est tout , il n’y a pas de quoi s’enflamer de la sorte … ( le porc n’est pas inclut en islam pour la viande )

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    6 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap