toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Juifs de France n’ont pas tort d’avoir peur. Réponse point par point à Christophe Barbier


Les Juifs de France n’ont pas tort d’avoir peur. Réponse point par point à Christophe Barbier

Image: LICHTFELD EREZ

Laissons tomber nos jugements sur la personne de Christophe Barbier1, et intéressons-nous aux points qu’il soulève.

1er point

Loading...

« La peur est mauvaise conseillère ». En réalité, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Il faut avoir un sacré humour involontaire pour conseiller à des Juifs qui n’ont pas oublié l’histoire des Juifs d’Europe de ne pas écouter leur peur.

Les Juifs qui sont partis de Pologne ou d’Allemagne par peur et à temps ont eu raison. Les autres sont morts. Si, en vertu d’une probabilité non nulle, un enfant juif était assassiné par le prochain Mohamed Merah, que dirait Christophe Barbier au père juif qui aurait écouté son conseil? Il est indécent et imprudent de conseiller l‘héroïsme aux autres.

2ème point

Les Juifs de France respectueux de la République ont-ils le droit de se comporter en un groupe ayant des intérêts particuliers à faire entendre et à défendre ?

Le droit de s’organiser, de se faire entendre et de se défendre le cas échéant, qui vaut pour toutes les composantes de la société française, – qu’il s’agisse des ouvriers, des homosexuels, des femmes, ou d’autres- ce droit s’applique pleinement aux Juifs. L’appartenance organisée à une communauté cesse d’être compatible avec la République quand, et seulement quand cette communauté s’oppose aux valeurs, aux principes et aux intérêts de la République. En dehors de quoi, cette appartenance correspond aux principes d’une démocratie pluraliste. C’est le cas du CRIF, qui ne parle qu’au nom des institutions qui en font partie, qui n’enferme personne d’office dans cette communauté instituée, et qui ne se place d’aucune façon hors de l’appartenance la France et à la République.

3ème point

Learn Hebrew online

Le rapport passionnel de très nombreux Juifs de France à l’existence et à la sécurité de l’État d’Israël n’est-il pas incompatible avec l’appartenance pleine et entière à la France ?

La réponse est non. Non seulement les Juifs de la diaspora ont plus peur pour les Juifs d’Israël que les Non-juifs, mais ils ont une dette énorme envers les Juifs d’Israël, qui ont créé un État dont l’armée ne tiendra plus l’anéantissement des Juifs pour une question secondaire ou pour une non question. Les Kurdes d’Irak, que Saddam Hussein a exterminés par centaines de milliers, ont intérêt à avoir un État et une armée qui les défende.  Les Juifs ne veulent plus être dans la situation qui leur a coûté cher, celle des Chrétiens d’Irak qui dépendent de la force militaire et de la bonne volonté des autres. Oui, l’attachement de nombreux Juifs de France à l’existence et à la sécurité d’Israël est comme leur peur, elle est viscérale.

La peur que tout Juif un tant soit peu visible doit ressentir varie selon les contextes et les moments : elle est à conserver comme un réflexe acquis à un prix énorme.

Loading...

André Sénik

Image: LICHTFELD EREZ

  1. Voir son édito dans L’Express “Les juifs ont-ils raison d’avoir peur?”
  • L’AUTEUR

    André Sénik est professeur agrégé de philosophie ; à la retraite, heureusement pour lui.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Les Juifs de France n’ont pas tort d’avoir peur. Réponse point par point à Christophe Barbier

    1. israel

      pourquoi peur?

      peur de quoi?on a toujours été persécuté et on a réussi depuis la nuit des temps!!!

      il y avait un article sur les juifs au USA qui ont réussi à arrêter sec une manifestation pro hamas juste en criant ISRAEL!!!

      allez on se motive,on oublie la peur qui vient de la superstition et on ne veut pas de superstition chez nous!
      les français vous êtes chez vous et pas les barbares des cités!
      faites vous entendre bon sang!

      bonne rentrée à tous et bonne réussite!!!

    2. israel

      de rien Laurence 😉

      il serait bien que les gens écoutent avec plus d’ouverture les cours par exemple de rav dynovisz.

      finalement,si on vit des moments de solitude ou de peur c’est bien à cause de nos ashkénazes bien que j’en ai dans ma famille qui pensent que tendre la main à la manière occidentale est un signe de paix mais il ne veulent pas comprendre que tendre la main c’est un signe de faiblesse et de lâcheté avec certains peuples tels que la racaille des banlieus
      ils ne comprennent pas que l’arabe ne comprends que le gros bras.

      le rav a le courage,lui même étant ashkénazi de dire tout haut la vérité,et qu’on on dit la vérité on est vite insulté de raciste,
      mais la vérité blesse nos dirrigeants juifs qui se sont occidentalisés.

      ils ne comprennent pas ces juifs de l’occidentalisme que tendre la main ce n’est pas la solution.

      les blancs sont de nature pacifistes,on les voit dans le monde à sauver des vies à se dévouer corps et âmes,ils ne craignent ni ebola ni rien car ils sont de nature douce.

      ils aiment aider,mais tu ne peux pas aider tout le monde car D ieu dans sa Création a crée les peuples et à chaque peuple sa spécificité.

      chaque peuple a son langage,alors tu ne peux pas traiter un arabe comme un blanc comme un noir et ainsi de suite.

      si on a peur c’est à cause des notres de notre sang de notre Peuple qui ne comprennent rien.

      d’accord chacun a le droit de croire ou ne pas croire,mais il faut savoir une chose,c’est que tu verra jamais un blanc s’exploser,jamais un juif,toujours un arabe.

      si golda meir nous a enseigné des paroles sages et dépourvues de toute notion religieuse,juste des analyses bien fondées c’est pour qu’on les comprennent dans leur sens profond,avec méditation et reflexion,

      l’a racaille de banlieue, si tu lui tend la main il va dans son langage comprendre que t es lâche,si tu veux la paix avec lui faut pas lui imposer une démocratie qu’il ne va pas accepter ça ne sert à rien.
      il faut lui montrer que t’es fort,tu fais ta place!

      alors toi homme politique ashkénaze et même séfarade ouvre tes yeux et soit réaliste,n’oublie pas tes origines,et même si en cours de route t’es devenu un converti ou un membre de secte,

      soit ferme.

      ne pas condamner de manière sévère un barbare qui viole,vole,insulte un juif c’est lui dire ‘vas y continue je suis faible toi tes fort’.
      la notion de seconde chance ne doit pas exister avec eux!

      laisser ces merdes manifester comme des sauvages c’est pas leur montrer que t es démocrate et tu leur laisse le droit d’expression,

      c’est leur dire ‘moi je suis faible,lâche,t plus fort même si t sur mon territoire,je peux rien faire contre toi’.

      c’est pas raciste,c’est que chaque peuple a son langage c’est tout.

      avec eux si t’es sympa il va se retourner contre toi et se remplir d’orgueil.

      les blancs ne comprennent pas,qu’en appliquant le principe de seconde chance aux barbares,c’est justement leur dire qu’ils peuvent continuer.

      les blancs se sont tus quand ils ont vu les arabes de banlieuz aller en syrie faire le djuhad,,car ils savent qu’ils ont un passé de croisages,on l’a vu à l’école,mais puisque les arabes étaient en espagne,on est quitte,
      le problème du blanc c’est qu’il connait la culpabilité et il ne veut pas comprendre ce blanc que la culpabilité ça n’existe pas chez tous les peuples.

      D ieu n’est pas injuste,au contraire,il ne nous dit pas qu’il faut tuer et hair,juste que chacun son langage,c’et normal.

      est ce qu’un pigeon va être compris par un chien?non!

    3. Marie l'Alsacienne

      Israël,

      Si les journalistes dans les médias n’étaient pas aussi collabos (pro-Hamas) il n’y aurait pas eu non-plus tous manifs…

    4. Marie l'Alsacienne

      Israël,

      Si les journalistes dans les médias n’étaient pas aussi collabos (pro-Hamas) il n’y aurait pas eu non-plus toute ces manifs…

    5. Men

      Israel,

      Tu as malheureusement tout à fait raison. Cette engeance ne comprend que la force.

      Et s’agissant des journaleux gauchistes… 🙁
      Beurk!

      Tschüss Marie l’Alsacienne 😉

    6. edwards phillip

      Dis moi roland,
      as tu été à l’école?
      Tu n’as pas appris comment ton pays c’est comporté comme une sous merde en pillant les colonies?
      Vous comptez nous rembourser quand?
      Tu n’as pas appris que les grand parent de ceux que tu insultes se sont battus pour vous libérer?
      Tu parle de l’islam comme une secte sanguinaire mais tu devrais aussi parler des croisades.
      As tu seulement discuté avec un musulman?
      Es tu capable de faire la différence entre islam et intégrisme?
      Tu n’as sans doute jamais mis les pied dans une cité,dommage car tu verrais que les barbares sont de toute les couleurs, qu’ils savent dire bonjours et bonsoir madame et qu’ils parlent mieux francais que toi…
      Quand à ton amie marie, je lui conseil de monter un peu le son de sa télévision, elle comprendrais que les média ne sont pas spécialement pro-hamas.
      Tu vois, au fond, je te comprends, moi aussi j’ai envie de nettoyer la france de ses sous merde comme vous, mais réflection faite je penche pour la torture: je vous souhaite de vivre éternellement? pour voir la france se parer de toute ses couleurs.
      prend soin de toi roland, passe le bonjours à jean marie et sa fille!

      De la part d’un nègre, descendant d’esclave, dont les grands parents américain ont participé au débarquement de normandie

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *