toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les espaces vides de la Bande de Gaza. Par Alan M. Dershowitz


Les espaces vides de la Bande de Gaza. Par Alan M. Dershowitz

Les espaces vides à Gaza

Combien de fois avons-nous entendu répéter à la télévision ou lu dans les medias que la Bande de Gaza est la “région la plus densément peuplée au monde “?  Ce n’est pas parce que l’on répète cette affirmation qu’elle est vraie. Certaines zones de Gaza sont denses en particulier Gaza City, Beit Hanoun and Khan Younis, mais il y a des zones moins denses entre ces villes. Il suffit de regarder Google Earth, ou cette carte de la densité de population. [population density map.]

–        Premier point, pourquoi les médias ne montrent-ils pas les zones relativement peu peuplées de la Bande de Gaza? Pourquoi ne montrent-ils que les villes densément peuplées ? Il y a plusieurs raisons possibles : Il n’y a pas de combats dans les zones peu peuplées, alors les montrer n’a que peu d’intérêt.   Mais cela revient  à  ne pas montrer les zones d’où le Hamas pourrait tirer des roquettes et construire des tunnels mais a choisi de ne pas le faire. Ou peut-être la raison pour laquelle les médias ne montrent pas ces zones c’est que le Hamas ne les laisse pas faire. Ce serait aussi une histoire qui vaudrait la peine d’être racontée.Le fait que ces zones peu peuplées existent dans la Bande de Gaza soulève d’importantes questions morales :

Loading...

–        Deuxième point, pourquoi le Hamas n’utilise pas ces zones peu peuplées pour y lancer des rockets et construire ses tunnels ? S’il le faisait, le nombre des victimes civiles  baisserait drastiquement,  mais le taux de victimes parmi les terroristes du Hamas augmenterait  de manière spectaculaire.

C’est pourquoi précisément le Hamas sélectionne les zones les plus denses  à partir desquelles il tire et creuse. La différence entre Israël et le Hamas est qu’Israël utilise ses soldats pour protéger ses civils, tandis que le Hamas utilise ses civils pour protéger ses terroristes. C’est pourquoi, la plupart des victimes israéliennes sont des soldats et que la plupart des victimes du Hamas sont des civils. L’autre raison est qu’Israël construit des abris pour ses civils, tandis que le Hamas construit des abris pour ses terroristes, avec l’intention que la plupart des victimes soient parmi les boucliers humains civils.

La loi est claire à ce sujet : utiliser des civils comme boucliers humains – ce que les manuels des combattants du Hamas recommandent – est un crime de guerre absolu. Il n’y a aucune exception ou question de degrés, en particulier quand il y a d’autres alternatives. D’un autre côté, tirer sur des cibles militaires légitimes  telles que les rockets et les tunnels terroristes est permis, à moins que le nombre anticipé de victimes civiles soit disproportionné par rapport à l’importance des cibles militaires. C’est une question de degré et de jugement, souvent difficile à calculer au plus fort d’un conflit. La loi dit clairement aussi que quand un criminel prend des civils en otage et utilise ces otages comme boucliers derrière lesquels il tire sur des civils et des policiers et si la police réplique en faisant feu, et tue l’otage, c’est le criminel  et non pas le policier qui est coupable de meurtre. C’est le cas du Hamas: quand il utilise des boucliers humains et que les militaires israéliens répliquent en tirant et tuent quelques uns des boucliers humains, c’est le Hamas qui est responsable de leurs morts.

–        La troisième question morale est pourquoi les Nations-Unies  essaient d’abriter des civils palestiniens en plein milieu de ces zones de tirs du Hamas ? Le Hamas a décidé de ne pas utiliser les zones peu peuplées pour tirer ses roquettes et creuser ses tunnels. Pour cette raison,  les Nations Unies devraient utiliser ces zones peu peuplées comme zones de refuge. Etant donné que la Bande de Gaza est relativement petite, ce ne serait pas difficile de transporter les civils en zones plus sécurisées.  Elles auraient dû déclarer ces zones ‘hors zone de combat’ et y construire des abris temporaires – des tentes si besoin est –  comme lieu d’asile des résidents des villes surpeuplées.  Cela aurait empêché  tout combattant du Hamas, toute roquette et tout creuseur de tunnels d’entrer dans ces sanctuaires. De cette manière, le Hamas se verrait refuser l’utilisation de boucliers humains et Israël n’aurait  aucune raison de viser  à proximité de ces sanctuaires des Nations Unies. Le résultat net aurait été un nombre considérable de vies humaines sauves.

Mais au lieu de cela, les Nations Unies font exactement le jeu du Hamas et se mettent à sa merci, en abritant des civils  à proximité des combattants du Hamas, à portée des armes du Hamas et des tunnels du Hamas. Ensuite les Nations Unies et la communauté internationale accusent Israël de faire précisément ce que le Hamas envisageait intentionnellement qu’Israël ferait : à savoir viser les terroristes et tuer les civils protégés par les Nations Unies dans le processus. C’est un jeu cynique que joue le Hamas, mais qui ne pourrait réussir sans la complicité des agences des Nations Unies.

La seule façon de s’assurer que la stratégie du bouclier humain du Hamas – décuplant le nombre des victimes – ne se répète pas encore et encore, est que la communauté internationale et en particulier les Nations Unies, ne l’encourage pas et ne la facilite pas comme elle le fait actuellement.  La loi internationale doit être appliquée  contre le Hamas pour son double crime de guerre: utilisation de boucliers humains civils pour tirer sur des cibles civiles israéliennes. S’il était mis un terme à cette tactique, alors Israël n’aurait aucun besoin de répondre pour sa défense. Appliquer les lois de la guerre à Israël seul ne sera qu’un pis-aller,  car n’importe quel pays confronté à des tirs de roquettes et des tunnels destinés à attaquer ses civils, ripostera. Tant que les combattants et les bâtisseurs de tunnels se cacheront derrière des boucliers humains, il y aura inévitablement des victimes civiles – non causées intentionnellement par Israël, mais causées intentionnellement par le Hamas quelles que soient les précautions prises par la partie agissant pour sa défense. Israël a fait tout son possible pour minimiser les victimes civiles. Hamas a fait le pire pour  augmenter les victimes civiles. A présent les Nations Unies et la Communauté internationale  doivent faire le maximum pour devenir une partie de la solution plutôt qu’une partie du problème.

Learn Hebrew online

Par Alan M. Dershowitz
5 août 2014

http://www.gatestoneinstitute.org/4580/gaza-population-density

Alan Dershowitz’s latest book is « Taking the Stand: My Life in the Law ».

Loading...

 Traduction Europe Israël







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les espaces vides de la Bande de Gaza. Par Alan M. Dershowitz

    1. MisterClairevoyant

      Alan M. Dershowitz, De très bonnes réflexions et analyses, qu’il faut envoyer à l’ONU. Car elle se fait manipuler par les pays islamiques, et donc, proches des islamistes. N’importe quel pays trouve comme un honneur de s’appeler « islamique » souvent c’est inscrit dans leur constitution, mais après, ils vont exécrer qu’un pays comme Israël, soit juif ou sioniste, ce qui est plus logique encore qu’être islamiste par complicité.
      Si tous les pays musulmans auraient une démocratie comme Israël et une éthique comme son armée, le monde ne serait pas a feu et à sang, Gaza ne serait pas dominé par une organisation terroriste qui est néfaste pour sa propre population car le Hamas expose à sa population aux dangers permanents de sa politique d’agression contre Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *