toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La-mort-aux-Juifs, le lieu-dit au nom qui choque


La-mort-aux-Juifs, le lieu-dit au nom qui choque

On se demande bien pourquoi le nom de son village, «La mort aux Juifs»,  ne choque pas l ‘adjointe au maire, qui ne veut pas suivre l’exemple des élus du village espagnol : ceux-ci  ont débaptisé le leur, «Castrillo Matajudios» (Castrillo Tue-les-juifs)  pour  «Mota de Judios» (La-Colline-des-Juifs). La colline aux juifs, ce serait plus joli, non?

Le centre Simon Wiesenthal, fondé aux Etats-Unis par le célèbre chasseur de nazis, réclame, dans un courrier adressé au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, qu’un lieu-dit du Loiret baptisé «La-mort-aux-Juifs» soit débaptisé.

C’est Shimon Samuels, le directeur des relations internationales du centre Simon Wiesenthal, qui a écrit au ministre de l’Intérieur français pour lui faire savoir qu’il était «choqué de découvrir l’existence d’un village de France nommé officiellement «La-mort-aux-Juifs». «Que ce nom soit passé inaperçu pendant les soixante-dix ans qui ont suivi la libération de la France du national-socialisme et du régime de Vichy est extrêmement choquant», ajoute-t-il.

Loading...

Marie-Elizabeth Secretand, adjointe au maire du village de Courtemaux (289 habitants, près de Montargis), dont dépend le lieu-dit, assure: «Ce n’est pas la première fois que j’entends parler d’une telle démarche». «Un conseil municipal précédent, il y a au moins vingt ans, avait déjà refusé de débaptiser ce lieu-dit, qui est constitué d’une ferme et de deux maisons», ajoute-t-elle. «C’est ridicule, ce nom a toujours existé. Personne n’en veut aux Juifs, bien sûr. Cela ne m’étonne pas que cela revienne encore une fois sur le tapis.»

«Il faudrait pour changer de nom une décision du conseil municipal, mais cela m’étonnerait bien» a-t-elle encore dit. «Pourquoi changer un nom qui remonte au Moyen-Age, ou à plus loin encore? Il faut respecter ces vieux noms».

En 1992, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) avait effectué la même demande auprès du maire de l’époque, des autorités préfectorales et du ministère de l’Intérieur.

En mai, un village espagnol proche de Burgos (nord) baptisé «Castrillo Matajudios» (Castrillo Tue-les-juifs) a voté lors d’un référendum en faveur du changement de nom de sa commune qui était, selon son maire, un peu lourd à porter. Vingt-six des 52 votants ont voté en faveur d’un nouveau nom, «Mota de Judios» (La-Colline-des-Juifs).

 

LeProgrès.fr







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “La-mort-aux-Juifs, le lieu-dit au nom qui choque

    1. Esaü

      Pas question de débatiser nos noms pour plaire aux américains qui eux évidemment n’ont pas eu de mpyen age. « Mort aux juifs » nous rapelle de leur présence en un lieu, on ne reecrit pas l’histoire. Ca n’a pas d’implications en bien ou en mal sur notre rapport aux juifs. L’oubli si. Et ce ne sont pas les fermiers , s’il en reste qui ont la haine d’Israël en ce moment.
      Aujourd’hui j’ai vu « nike Israël » sur un panneau de circulation – dans l’indiférence de la pluspart des gens, ça me fout le cafard – que le MRAP vienne donc dans la rue s’il veut donner des leçons.

    2. 'Ami Artsi

      Je suis toujours très admiratif des actions du Centre Simon Wiesenthal, et pour la dernière (changer le nom du hameau « La mort aux Juifs »), j’étais tout prêt à le remercier aussi, mais, à bien y réfléchir, je trouve que cette revendication est une erreur :

      Je suis Juif moi-même, et même si je ne l’étais pas, je serais horrifié par un tel nom.

      Mais, à bien y réfléchir, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée d’effacer les vestiges/preuves du passé antisémite de la France.

      L’Europe a besoin de preuves pour se souvenir… Surtout en ce qui concerne son attitude par rapport aux Juifs !

      Si elle n’a pas de preuve alors l’horreur ne s’est, à ses yeux, jamais produite .

      C’est aussi ce pourquoi on n’efface pas les vestiges/preuves de l’antisémitisme de l’Allemagne ou de l’Autriche…

      Je pense qu’effacer les vestiges / preuves d’antisémitisme européen est une grande erreur, surtout en ce moment où l’Europe a grand besoin de se souvenir parce que sa peste brune tente son retour !

      Je suis contre la modification de ce nom. Il est atroce, insupportable, mais c’est exactement ce qu’il doit être et c’est ainsi qu’il fait office de piqûre de rappel !

    3. o.icaros

      copier-coller. Cet article a été publié sur plusieurs sites (le même au mot près) mais aucun site n’a cherché à savoir quelle est l’origine historique de ce nom

    4. Ratfucker

      Shlomo Sand prétend qu’il n’y avait pas de Juifs en Europe Occidentale au Moyen Age. Ses inconditionnels dateront donc l’origine de ce lieudit de l’Affaire Dreyfus, de la Milice, ou d’un complot du Mossad.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *