toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gaza: la propagande du Hamas relayée par les islamistes du monde entier ment sur le nombre de victimes civiles !


Gaza: la propagande du Hamas relayée par les islamistes du monde entier ment sur le nombre de victimes civiles !

Tous les jours des chiffres tombent sur le nombre de victimes à Gaza de l’opération « Bordure Protectrice »: 1.035 morts, 6.233 blessés… de « source médicale palestinienne » ce qu’il faut traduire par « source de la propagande du Hamas »…

Les chaines d’information françaises et les radios, toujours prompt à relayer toutes informations en provenance du Hamas ou de l’Autorité palestinienne sans aucune vérification relaient ces chiffres en précisant que 80 % des victimes sont des civils. A croire que dans ce conflit il n’y a aucun combattant du Hamas !

France Info, que l’on devrait renommer « France Info Palestine » car tous ses journalistes distillent une désinformation quotidienne sur le conflit, en rajoute à chaque flash d’information. Les chaines de France Télévision dont les journalistes sont tous acquis à la cause du Hamas en font de même.

On sait et plusieurs médias étrangers l’ont dénoncé, que la propagande du Hamas, relayée par les islamistes et les gauchistes pro-Hamas, diffusent sur les réseaux sociaux de fausses images d’enfants morts qui viennent de Syrie ou d’autres conflits.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo qui démontre la manipulation de l’image fait par le Hamas et les organisations islamistes.  C’est cette vidéo réalisée par Europe Israël qui a inspirée la BBC qui a diffusé un sujet sur ces manipulations d’images en provenance de Syrie utilisées pour faire croire qu’il s’agissait de victimes de gaza…

Qu’en est-il réellement ? N’y-a-t-il aucun combattants du Hamas ? N’y a-t-il que des victimes civiles innocentes ?

Avant d’aborder la question de la nature des victimes, étudions un peu les chiffres annoncés.

Plus de 1000 morts et plus de 6000 blessés :

La source de ces chiffres ne dépend que du Hamas et personne, ni l’ONU, ni l’UNWRA, ni aucune autorité neutre, ne peut actuellement vérifier ces chiffres. Aucun organisme international n’est autorisé à vérifier ces chiffres !

Learn Hebrew online

Aucune ONG présente sur place ne peut confirmer ces chiffres issus de la propagande du Hamas !

Or on le sait depuis l’opération « Plomb Durci » en 2009, les chiffres qui avaient été annoncés par le Hamas pendant l’opération étaient faux ! Le rapport Goldstone tout d’abord instruit à charge contre Israël a finalement été dénoncé par son propre auteur qui a reconnu avoir été manipulé par le Hamas.

De plusieurs milliers de morts, on en est arrivé à 1300 morts environ dont 80% étaient des combattants du Hamas, ce qui a été reconnu par le Hamas lui-même ! Personne dans les médias français n’a jamais rétabli la vérité alors que tous avaient relayé des chiffres hallucinants déclenchant des manifestations anti-israéliennes dans toute l’Europe.

Sur Twitter et Facebook le Hamas a donné la consigne à tous ces relais islamistes dans le monde de ne jamais parler de combattants du Hamas morts, de toujours indiqués en parlant des morts « victimes civiles innocentes » ceci afin de mieux manipuler l’opinion publique internationale.

Si en 2009 le Hamas n’a cessé de mentir et de manipuler l’opinion publique en annonçant des chiffres démesurés, on est certain aujourd’hui qu’il en est de même et que le nombre de victimes est bien inférieur à celui annoncé par le Hamas !

Si un jour une commission d’enquête internationale obtient le droit d’entrer dans Gaza afin d’enquêter elle confirmera que tous ces chiffres sont de la pure propagande. Encore faut-il que le Hamas autorise cette commission d’enquête…

Or l’on sait que le Hamas contrôle chaque mot diffusé par les journalistes internationaux comme l’on indiqué plusieurs journalistes de retour de Gaza qui ont confirmé que l’organisation terroriste les menaçait de mort si ils diffusaient d’autres informations que la « voix officielle » du Hamas…

Sur la nature des victimes de ce conflit.

Plusieurs analystes spécialisés dans les guerres modernes ont déjà indiqués que cette guerre était surement la « plus propre » qu’une armée moderne ait faite depuis la Seconde Guerre Mondiale.

D’après ces analystes, le ratio des victimes civiles lors d’un conflit moderne en milieu urbain est de l’ordre de 2 civils tués pour 1 combattant.

Or, ils indiquent que dans le conflit à Gaza actuel le ratio serait de 1 victime civile pour 1 combattant, soit bien inférieur à ce que la France, les USA et les alliés ont fait en Afghanistan ou sur d’autres théâtres d’opérations ces dernières années.

Pour mémoire, rappelons qu’en Syrie depuis presque deux ans il y a entre 250 et 300 morts civils par jour sans que cela ne soulève la moindre émotion tant dans les médias que chez les « humanistes » qui ne s’émeuvent que pour Gaza. Au total, le nombre de victimes en Syrie s’élève à plus de 180 000, ce qui représente 6 fois plus que le nombre total de toutes les guerres opposant Israël aux pays arabes puis aux palestiniens depuis 1948…

Et les combattants du Hamas dans tout ça ?

Israël communique quotidiennement le nombre de soldats morts au combat, mais le Hamas quant à lui n’en parle jamais.

Or, on le sait l’opération menée par Tsahal n’a pas d’autre objectif que de réduire à néant la capacité militaire du Hamas. C’est donc essentiellement des cibles stratégiques de l’organisation terroriste qui sont visées: site de lancement des roquettes, abris et réserves de roquettes, maisons des dirigeants du Hamas, tunnels, etc…

Ces cibles sont essentiellement peuplées de terroristes du Hamas.

Donc même si le Hamas ne communique jamais de chiffres concernant ses pertes, l’on sait qu’il représente l’essentiel des morts comme en 2009 où 80% des morts étaient des combattants du Hamas.

Le fait que le Hamas interdise à la population civile de quitter leur maison, qu’il utilise volontairement des civils comme bouclier humain comme l’ONU et tous les organismes l’ont confirmé entraîne nécessairement des victimes civiles. Mais en aucun cas dans les proportions communiquées par le Hamas et relayés par les médias français !

De plus, ce qui complique fortement les choses c’est que le Hamas a construit des tunnels et des caches d’armes dans beaucoup de maisons de civils dont il est parfois difficile de savoir si les « civils » sont directement impliqués ou non dans l’organisation terroriste.

Les médias français et européens devraient apprendre leur métier au lieu de jeter volontairement de l’huile sur le feu.

Ainsi dans de telle condition d’information et de propagande, les médias français devraient être beaucoup plus circonspects en annonçant des chiffres qu’ils sont incapables de vérifier.

La précision « selon le Hamas, organisation terroriste » serait une précaution qu’ils ne devraient pas omettre dans leurs informations.

Mais les médias français adorent la victimisation du peuple « palestinien ». Ils ont depuis longtemps pris fait et cause pour les palestiniens sans avoir la même compassion pour les victimes du reste du monde…

De journalistes, dont ils ont oublié la déontologie et le métier, ils sont devenus des propagandistes et les principaux relais de la cause du Hamas, organisation reconnue par tout le monde comme « terroriste », qui prône la destruction d’Israël, l’extermination des Juifs et l’établissement d’une Califat islamiste dans tout le Moyen Orient (confère la Charte du Hamas).

En ne prenant aucune précaution sur les chiffres des victimes, les médias français participent, volontairement ou non chacun jugera, à attiser la haine d’Israël mais surtout à donner du « grain à moudre » aux antisémites et aux islamistes en Europe qui se sentent légitimer à détester les Juifs « tueurs d’enfants à Gaza », représentant supposés de l’Etat d’Israël en France.

Médias, journalistes, relayés par des hommes politiques de gauche et d’extrême gauche participent à la détestation d’Israël et des Juifs.

L’éthique n’existe plus quand il s’agit d’Israël et des Juifs…

C’est pourquoi grâce à la légitimation indirecte des médias, les extrémistes de tout bord, tous unis dans la même haine, défilent en France en criant « mort aux Juifs »…

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

Les faux enfants morts à Gaza:

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

Les faux bombardements à Gaza:





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *