toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

FN : changement de vision sur le Proche Orient, « L’Europe est dans le même bain qu’Israël »


FN : changement de vision sur le Proche Orient, « L’Europe est dans le même bain qu’Israël »

 

Dans un « manifeste », largement commenté dans les milieux d’extrême droite, Aymeric Chauprade, conseiller aux questions internationales de Marine Le Pen, définit une ligne moins antisioniste et plus interventionniste face au fondamentalisme sunnite, seul « véritable ennemi de la France ».

L’analyse fait beaucoup parler d’elle dans les milieux d’extrême-droite. Aymeric Chauprade, conseiller de Marine Le Pen sur les questions internationales, fraîchement élu député européen, a publié le 11 août sur son site internet un « manifeste pour une nouvelle politique internationale de la France ». Que dit Aymeric Chauprade, géopoliticien  connu pour son tropisme pro-Poutine, dans ce long texte de plus de 30.000 signes?

Premièrement, qu’il soutient « sans réserve les frappes militaires américaines contre l’Etat islamique » et appelle la France à « se joindre à ces frappes ». Un point de vue également exprimé dans un communiqué de presse qu’il signe au nom du parti. Mais dans son « manifeste », Aymeric Chauprade va plus loin. Il écrit que « nous devons les éliminer [les djihadistes français partis combattre en Syrie et en Irak] in situ et ce devrait être le rôle de nos services spéciaux de s’en occuper dès maintenant ». Une position, au nom d’une « solidarité civilisationnelle » avec les chrétiens d’Orient, qui tranche franchement avec l’opposition constante du FN au droit d’ingérence.

« Les Européens de l’Ouest se trouvent dans le même bain que les Israéliens »

Deuxièmement, il appelle à une politique plus favorable à Israël, au nom de la lutte contre le « fondamentalisme islamique sunnite », seul « véritable ennemi » de la France. « Les Européens de l’Ouest se trouvent dans le même bain que les Israéliens. »

« Je sais qu’aujourd’hui, certains de mes amis pro-palestiniens auront du mal » à comprendre « mes positions politiques », reconnaît Aymeric Chauprade qui assure même que celles-ci lui « coûtent sur le plan affectif » ayant « une histoire personnelle avec le monde arabe ».

Mais « je me sens plus proche d’un Israélien que d’un membre du Hamas », explique auprès de L’Express Aymeric Chauprade,

Ill était plus connu jusqu’alors pour ses positions anti-atlantistes virulentes et sa sympathie pour les régimes arabes autoritaires, comme ceux de Damas ou de Saddam Hussein. « Je l’assume, les circonstances ont évolué », se justifie-t-il, en référence à la progression de l’Etat islamique et au sort des chrétiens d’Orient. Lequel préfigurerait celui des « Français dans une France majoritairement islamisée comme le sort des juifs de France, de plus en plus victimes de brimades quand il ne s’agit pas de violence ».

 

Une clarification par rapport à la neutralité de Marine Le Pen

Le texte marque une évolution par rapport à la neutralité affichée par Marine Le Pen sur le conflit israélo-palestinien, renvoyant dos-à-dos les deux parties. La présidente du FN a peu évoqué le sujet durant l’été, consciente que le sujet divise au sein du parti. Son père Jean-Marie Le Pen affiche, lui, traditionnellement une position davantage pro-palestinienne. Dans l’un de ses « journaux de bord » mis en ligne cet été, le président d’honneur du FN va même jusqu’à questionner: « Qui envoie ces roquettes [sur Israël depuis Gaza] vraiment? C’est en tous les cas un prétexte utilisé par Israël pour écraser, par des moyens ultra-modernes, une population pratiquement sans défense », argue-t-il. En 2009, le fondateur du FN avait déjà estimé que Gaza était « un camp de concentration dans lequel les gens sont privés de moyens de se défendre ».

Le texte d’Aymeric Chauprade a-t-il valeur de nouvelle ligne politique du FN?

« C’est un peu tôt pour le dire, on ne sait pas quelle sera la réaction de la base, répond le politologue Jean-Yves Camus, chercheur à l’observatoire des radicalités politiques. Avec ce texte d’orientation quasi-générale, il prend en tous les cas date pour le prochain congrès de novembre. Il ne devrait pas trouver de dirigeants, à part peut-être Jean-Marie Le Pen ou Bruno Gollnisch, pour pondre un contre-texte. Certains proches de Marine Le Pen, comme Philippe Péninque ou Frédéric Châtillon [issus de la mouvance nationale-révolutionnaire], vont sauter au plafond mais leur capacité de riposte est limitée puisqu’ils n’apparaissent dans aucun organigramme du parti. » Pour l’heure, les cadres du parti n’ont pas réagi publiquement à cette tribune. Ce qui n’est pas le cas de Bloc identitaire dont les dirigeants ont relayé avec enthousiasme le texte sur Twitter.

Dénoncer un « ennemi mondialiste imaginaire »

« Ce n’est pas moi qui valide la ligne [du FN], je ne fais que suggérer, proposer, assure Aymeric Chauprade à L’Express. Mais je vois l’adhésion, l’enthousiasme que le texte suscite. » Et de rappeler aussi que c’est lui qui rédige les communiqués du parti sur les questions internationales. « Marine Le Pen veut rester sur un point d’équilibre entre Israéliens et Palestiniens. Moi, je différencie le Hamas de la cause palestinienne », explique à L’Express Aymeric Chauprade qui revendique davantage une « clarification » des positions du parti qu’une « rupture ».

Au-delà de la stricte question israélo-palestinienne, Aymeric Chauprade fait dans son texte une mise au point sur l’antisémitisme. Un « vrai patriote français, écrit-il, doit être capable de hiérarchiser les dangers qui menacent la France, de refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale. Israël n’est pas l’ennemi de la France. »

La dénonciation du « mondialisme » est pourtant au cœur du discours de Marine Le Pen. « Moi aussi, je dénonce le mondialisme, nuance Aymeric Chauprade, mais ce que je veux dire, c’est qu’il n’y a pas de bouc-émissaire derrière », explique-t-il à L’Express. Une mise au point qui a valeur de reconnaissance de l’ambiguïté du terme…

« Je ne vais pas attendre que mon pays soit repeuplé par une majorité de musulmans radicalisés pour déclencher le grand soir contre un capitalisme dit apatride! », écrit-il aussi, dans un vocabulaire identifiable à l’extrême droite. « Cela signifie qu’en France, les juifs ne sont plus un problème », traduit Jean-Yves Camus. Cette mise au point serait-elle donc nécessaire au FN? L’antisémitisme « peut exister chez certains militants, qui sont antisionistes avant d’être patriotes », concède à L’Express Aymeric Chauprade. « Mais ils sont ultra-minoritaires », veut-il croire. Sur internet, certains militants d’extrême droite réagissent en tous les cas avec hostilité, notamment dans les cercles soraliens. « Je ne suis pas un néo-conservateur, se défend face à l’avalanche de réactions Aymeric Chauprade, je suis un néo-réaliste. »

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “FN : changement de vision sur le Proche Orient, « L’Europe est dans le même bain qu’Israël »

    1. Joseph

      Mr Chauprade beau discours , je l’ai dit depuis des années que si la France ne se réveille pas eh bien c’est la fin des haricots pour ce pays ou l’islamisme monte en force,je suis juif et ce qu’on voit c’est de la pure folie.
      Sachez qu’Israël se bat pour la liberté de Français et qu’Israël est la frontière entre la liberté de l’Europe et le moyen orient.

    2. DAVID

      AUJOURD’HUI SAMEDI DEMAIN DIMANCHE……
      LES CHRETIENS SONT DES VENERATEURS DU MESSI LE ROI DES JUIFS
      DONC POUR CERTAINS NOUS SOMMES PROCHES DES JUIFS.

    3. Hansi

      Enfin au FN cela commence à bouger , qu’il y ait dans ce parti politique plusieurs courants, c’est tout à fait normal, le principal demeure à mes yeux, que les anciens caciques prennent leur retraite et laissent la place à du sang nouveau.
      Marine n’aura que très peu de support du côté d’électeurs d’origine arabo-musulmane, à part quelques rares descendants de harkis et encore…. par contre si elle ne veut pas voir l’électorat d’origine Juive voter contre son parti, elle a intérêt à se montrer plus réaliste dans son jugement sur la question du Moyen Orient, et faire fi des élucubrations de son père sur un sujet qui lui est complètement étranger.
      Quand au sieur Chatillon, absent en effet dans les instances dirigeantes du parti, il faut savoir qu’il est fortement impliqué professionnellement avec le régime Syrien de Bachar, donc il ne crache pas dans la soupe et pratique pour lui ce viel adage  » Charité bien ordonnée..commence par soi même  » , sa femme par contre, non obstant sa plantureuse poitrine et ses cheveux filasses, semble être, à ce que l’on dit, assez antisémite, mais bon, à part interviewer le pater familias et lui servir la soupe, elle est d’une inconsistance pharaonique..
      Donc en ce qui me concerne….. affaire à suivre .. de près et encouragement au député Chauprade.

    4. Robert Davis

      Evidemment que Israel n’est pas l’ennemi de la france mais on ne peut pas en dire autant de l’inverse! La france est le plus grand ennemi d’Israel et les théories des abrutis antisémites ne sont que du VENT qui coûte cher à la france et RIEN à Israel heuresement. Quant à la théorie non moins imbécile du « capitalisme apatride » c’est une telle ânerie qu’il ne vaut même pas la peine d’en discuter puisque le capital est international de par sa nature. Et comment faire sans capital? CREVER de faim. A vous de choisir!

    5. Hansi

      @Robert Davis
      Ecrire que la France est le plus grand ennemi d’Israël, c’est y aller un peu fort.
      Il y’a quand même une quantité de pays dans le monde qui peuvent hélas briguer cette apostrophe, et nous laisser bien loin derrière eux.

    6. Raggio

      Monsieur,
      Je comprend que vous puissiez changer le sens de votre veste, et le mal est fait, aussi pour ne pas être aussi abruti que les repentis du tabac ou de l’alcoolisme, et pour réparer le mal que vous auriez pu faire par vos discours, faites des meetings et encore des meetings pour dénoncer les tueries, les massacres, les viols, l’esclavage, la corruption de ces peuples sanguinaires depuis la nuit des temps, au moins pour sauver nos enfant, si c’est trop tard pour nous, dans ce cas seulement je pourrai croire en vous, et vous dire merci….

    7. yaakova

      Si Marine Le Pen est intelligente (et je crois qu’elle l’est), elle devrait défendre Israël et travailler avec si elle est élue Présidente en 2017, la France pourrait s’en sortir comme cela et être plus forte, car la France a grand besoin de la technologie Israélienne dans tous ses états, et si la France, comme l’Europe voit partir les Juifs de son Pays sans rien faire, dans peu de temps l’Europe sera tellement affaiblie que seuls les djihadistes auront force de loi !!!

    8. GUEDJ Gaston

      LES CONTRAFICTIONS D’AYMERIC CHAUPARADE
      Le manifeste d’Aymeric Chauparade a le mérite de dénoncer l politique idéologique de la France actuelle contre les intérêts de la nation.
      La France et l’Europe sont dans le même bain qu’Israël. Il n’a pas tot à fait tort.. Il est vrai que la France e l’Europe ont un ennemi commun mais il semble que pour Chaupirade L’ennemi d’Israël est le Hamas et que celui de l’Europe de la France et des chrétiens d’Orient se soit les fondamentalistes.
      La logique politique selon laquelle on refuse d’appeler un chat un chat a amener la politique de la France de l’Europe de légitimer le meurtre en l’attribuant aux extrémistes aux légitimistes aux djihadistes et toujous in autre.
      Il y a toujours une cause à un conflit à un assassinat à un meurtre. Qu’il s’agisse d’Israël comme de la France de l’Europe des chrétiens d’Orient ont un ennemi commun : L’internationale de la terreur islamique. Et leur raison est l’islam.
      Bien sûr que l’on est favorable aux frappes mais à quoi ont-elles servies en Libye en Afghanistan en Egypte si l’on ne combat pas la cause.
      L’aveuglement face à v cette réalité conduit nos politiciens européens français aux mains tremblantes et à la langue sèche face à la prise d’otages à la menace à la terreur de l’internationale islamique et sont soudain pris d’une intransigeance et d’une terrible intolérance à l’égard des nations censées faibles.
      Cette politique de servitude est inéluctablement opposée et contraire auw intérêts de la nation ce qui révolte le patriotisme a national ;
      La question des Etats arabes dits forts pose justement l a question de l’islam.
      Les Etats-Unis ont déclaré la guerre non à l’Irak mais à l’internationale de la terreir islamique qui s’épanouissait en Irak. La situation s’assainissait lorsque le Président Obama décré »ta qu’il n’était plus en guerre contre la terreur.
      Quand ç la Syrie elle ne doit sa survie qu’au véto de la Russie contre la volonté de d’intervention de l’occident et de l’ONU contre le régime légitime.
      Je rappelle aussi que la Tunisie l’Egypte la Libye la Côte d’Ivoire étaient des Etats forts respectueux du droit international et que les interventions de l’occident et de l’ONU ont établi des régimes islamistes qui fondent leur légitimité sur l’islam.
      Je rappelle aussi que les Etats actuels du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord anciennes provinces Ottomanes ne sont que des fictions politiques exception faite de l’Egypte et d’Israël sans identité nationale et que l’occident s’est appliqué à leur donner une identité islamique vous comprendrez pourquoi cette politique de servitude de l’occident.
      La contradiction de Chaucérien sur la question d’Israël renvoyant dos à dos Israël et les palestiniens tient au fait que ce sont les Etats islamiques qui font la guerre à Israël pour la simple raison est l’Etat du peuple juif.
      Les contradictions du manifeste est de feindre d’ignorer ce qu’est l’islam. Renan le définissait ainsi les libéraux qui défendent l’islam ne le connaissent pas. C’est l’union indiscernable du spirituel et du temporel. C’est le règne du dogme. C’est la haine la plys lourde que l’humanité n’ait jamais portée.
      Le statut du non musulman en terre d’islam est celui de dhimi. C’est celui des chrétiens d’Orient aujourd’hui. C’est celui que les juifs ont vécu dans chaque Etat islamique.
      Il n’est pas un Etat islamique qyu ne prône l’extermination du peuple huif et cela avec la bénédiction de l’église e de l’ONU des Etats-Unis et de l’UE.
      Le FN devrait se souvenir le sort qui fut réservé aux français chré aux chrétiens comme aux juifs dès qu l’Algérie française est devenue islamique par la volonté des accords d’Evian
      La Palestine n’est qu’un leurre imaginaire comme le djiha le fondamentalisme et toutes ces associations meurtrières car si vous consultez l’histoire internationale vous vérifierez qu »elle n’a jamais retenu l’existence d’un peuple ou d’un Etat palestinien.
      Alors la neutralité d’aujourd’hui réveil les souvenirs du Munich d’hier.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap