toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Washington Post: «L’hôpital Shifa de Gaza est de facto le Quartier Général des dirigeants du Hamas, que l’on peut croiser dans les couloirs et les bureaux».


Washington Post: «L’hôpital Shifa de Gaza est de facto le Quartier Général des dirigeants du Hamas, que l’on peut croiser dans les couloirs et les bureaux».

Image à la Une : Capture d’écran d’un schéma du Hamas, filmé dans le cadre d’une vidéo de l’opération Tsahal Plomb durci en 2009, montrant comment les armes sont cachées dans les mosquées. Photo: IDF / Capture d’écran.

Note aux lecteurs : Cliquez sur les liens dans le texte, pour avoir les articles originaux du Washington Post

Contrairement aux règles internationales de la guerre, le Hamas a réquisitionné un grand hôpital dans la ville de Gaza comme «de facto le siège de son Quartier Général », a rapporté le Washington Post. [ theWashington Post reported.]

Noyé dans huit paragraphes, le correspondant du W.Post, William Booth, écrivait le 15 Juillet:

«A l’hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza, la foule qui affluait, s’est mise à jeter des chaussures et des oeufs au ministre de la Santé de l’Autorité palestinienne, qui représente le désastreux  ‘gouvernement d’unité’ dans la ville de Ramallah en Cisjordanie. Le ministre a été chassé avant d’atteindre l’hôpital, qui est devenu le siège de facto du Quartier Général des dirigeants du Hamas, que l’on peut croiser dans les couloirs et les bureaux».

La semaine dernière [Last week], Le Post a également rapporté, en fin d’article, comment le Hamas cachait des roquettes à l’intérieur d’une mosquée, au détriment des règles internationales de la guerre [The Post’s dispatch from the front]. Le vendredi, noyé vers le bas d’une ‘dépêche des dernières nouvelles du front’,  un de ses correspondants rapportait avoir effectivement vu des roquettes déplacées dans la mosquée pendant les cinq heures de cessez-le feu humanitaire de jeudi :

 «Pendant la trêve, un groupe d’hommes dans une mosquée au nord de la bande de Gaza a dit qu’ils étaient retournés nettoyer le verre de vitres brisées dans le bombardement de la veille. Mais on pouvait voir qu’ils déplaçaient des petites fusées à l’intérieur de la mosquée».

Selon les règles internationales de l’engagement militaire, les bâtiments civils, publics et religieux, ne peuvent être utilisés pour protéger les armes, mais c’est une tactique utilisée de longue date par le Hamas dans la bande de Gaza.

Le jeudi  [On Thursday], l’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les Secours et les Travaux pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient, a déclaré avoir découvert 20 roquettes cachées dans une école vacante gérée par l’agence à Gaza.

L’UNRWA a déclaré que les roquettes avaient été découvertes au cours d’une « inspection régulière » et qu’elle avait immédiatement «informé les parties concernées et réussi à prendre toutes les mesures nécessaires pour l’élimination des objets afin de préserver la sécurité et la sauvegarde de l’école.»

L’UNRWA a essuyé des critiques sur les médias sociaux pour avoir remis des roquettes aux «parties concernées», qui selon les lecteurs étaient des militants du Hamas qui cachaient les armes dans l’école.

Sources : The Algemeiner – 21 juillet 2014 –  
Par Joshua Levitt

http://www.algemeiner.com/2014/07/21/washington-post-shifa-hospital-in-gaza-city-has-become-a-de-facto-headquarters-for-hamas-leaders-who-can-be-seen-in-hallways-and-offices/

Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Washington Post: «L’hôpital Shifa de Gaza est de facto le Quartier Général des dirigeants du Hamas, que l’on peut croiser dans les couloirs et les bureaux».

    1. Nemo

      Ces informations, pourtant de première importance, sont publiées du bout des lèvres … il ne faudrait pas traumatiser les foules avec la révélation des stratégies perverses du hamas … !!

      Pourtant, celui qui veut savoir le sait depuis au moins 2012 : le journaliste Adrien Jaulmes du Figaro, l’avait mentionné déjà, ainsi qu’Amos Harel, du Haaretz.
      Maintenant on en a la certitude mais c’était un secret de polichinelle !

    2. michel boissonneault

      je ne suis pas d’accord pour la publication de ce dessin car il y a possiblilté
      que ce soit un piège car si il y a une bévue dans un hopîtal avec une intervention
      du stahal alors la planète entière serait contre israel…..
      SVP restont calme , SVP soyont calme et oublier pas le hamas est passé
      maître dans le mensonge et la manipulation …. si le hamas a l’opportunité
      de mettre israel dans le trouble le hamas le fera…..
      pour l’instant le stahal a beaucoup de travail sur les bras avec les tunnels

    3. klein

      On ne peut négocier avec le hamas , seule son élimination définitive est la solution ! ces gens sont des assassins sans âmes !

    4. tel aviv

      leur motivation est la haine,même un cimetière leur aurait servi.
      ce genre d’individu ne respecte ni trèves,ni traité,ni morts,ni malade,ni croyants.
      s’ils mettent cela dans les mosquées,on voit bien leur éloignement flagrant à toute forme de piété.
      l’autre qui disait que les syna servaient d’ambassade sur son twitter,aurait pu filmer les mosquée qui affichent une collecte d’aides pour syriens,pâles estiniens et autres.
      c’est bien au travers des prêches non musulmans des imams,prêches politiques,haineux à l’égard des juifs,anti juif,anti hébreux,anti blanc,que la haine se transmet,se propage,grandi au sein d’une communauté de plus en plus sectaire,bercée par le salafisme,le wahabbisme et le tabligh en grande majorité.
      la taquia n’est pas musulmans dans le fond,elle provient du chiisme,et a été utilisée par ces sectes dans des buts terroristes.

      il y a un problème d’après mes échos de squattes des mosquées par une population salafiste ne désirant pas travailler qui enseigne sa haine.
      le hamas se trouve donc même en france.
      a savoir que la population des banlieues est vivement animée par un désir de djihad,ces gens ne vivent que pour combattre,chercher querelle,la petite bête.
      ils persistent dans leur mal,leur haine et ne s’arrêtent pas.
      ils ont beau mettre le feu aux voitures,ils ont une peur bleue de la police.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap