toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rien n’arrêtera le désastre Obama : jusqu’en Janvier 2017


Rien n’arrêtera le désastre Obama : jusqu’en Janvier 2017

Bien des nouvelles concernant ce qui se passe aux Etats Unis ne traversent pas l’Atlantique. C’est regrettable. C’est sans doute censé ne pas inciter ceux qui ont tant idolâtré Obama à reconnaître leurs erreurs. C’est sans doute destiné aussi à faire que ceux qui reçoivent les nouvelles en France continuent à ignorer ce qui se passe vraiment dans le monde. C’est vraisemblablement, en outre, parce que ceux qui diffusent les nouvelles s’obstinent à voir le monde en chaussant des lunettes idéologiques qui leur obscurcissent la vue jusqu’à les rendre aveugles.

Obama vient de voir ses décisions de procéder à des « recess appointments » (nominations quand le Sénat ne siège pas), rejetées par une décision unanime de la Cour Suprême. Parce que ces décisions ont été prises quand le Sénat siégeait. Et c’est effectivement une violation de la Constitution.

Mais ce n’est là que l’une des multiples violations de la Constitution effectuées par Obama.

Si Obama n’a pas signé davantage d’ « executive orders » (décrets présidentiels) que ses prédécesseurs, nombre des « executive orders » qu’il a signé (ce qui n’était pas le cas de ses prédécesseurs) relèvent de l’arbitraire et sont dignes d’un dictateur : il a, entre autres, modifié la loi sur la santé, dite Obamacare, un nombre incalculable de fois sans aviser le pouvoir législatif (l’une de ces modifications vient d’ailleurs d’être rejetée, elle aussi, par la Cour Suprême). Il a annulé des ordres d’expulsion d’immigrants illégaux, accru les pouvoirs d’agences fédérales.

S’il s’était limité à violer la Constitution et de procéder à de « recess appointments » qui n’en étaient pas, ce serait déjà graves, mais il a fait et continue à faire pire.

Les décisions de harcèlement fiscal prises contre des opposants politiques entre 2009 et 2012 sont d’une gravité sans précédents depuis plusieurs décennies et reposent sur la complicité très active de membres de l’IRS (Internal Revenue Service) jusqu’au plus haut niveau. La personne chargée du harcèlement, Lois Lerner, responsable des organisations bénéficiant d’exemptions fiscales, convoquée par une Commission d’enquête de la Chambre des représentants, aux fins de ne pas fournir de preuves, a invoqué le fait que le disque dur de son ordinateur s’est détruit. Les ordinateurs où les données concernées étaient stockées ont vu leurs disques durs détruits au même moment (six en tout). L’entreprise de « cloud computing » chargée de sauvegarder l’ensemble a déposé son bilan peu après et a disparu. Sous un autre Président, il y aura abus de droit, destruction de preuves, et sans doute outrage à la justice, mais nous sommes sous Obama. Et Obama traite le sujet sur un ton désinvolte.

Le dossier Benghazi, dont j’avais dit à l’époque, à juste titre, qu’il était infiniment plus grave que le Watergate, s’est perdu de commission d’enquête en commission d’enquête. Des témoins ont disparu. D’autres ne sont jamais venu témoigner. Des transactions très louches ont eu lieu entre l’administration Obama et des groupe islamistes en Libye, transactions qui ont à voir avec l’armement de groupes islamistes en Syrie : on ne saura sans doute jamais rien de ce qui s’est passé exactement. Le principal responsable de l’attaque de Benghazi, Ahmed Abu Kattala, vient d’être arrêté par les services américains, alors que chacun savait depuis des mois où il se trouvait, et il a immédiatement été traité comme un criminel de droit commun, ce qui veut dire qu’il gardera le silence jusqu’à son éventuel procès.

Le dossier des écoutes illégales de journalistes et le dossier de trafic d’armes dit « Fast and Furious » ont eux-même disparu. « Fast and Furious » avait consisté pour des services du Ministère de la justice à fournir des armes à des gangs mexicains impliqués dans le commerce de la drogue et dans le passage de clandestins aux Etats Unis. Les armes censées être traçables n’ont en réalité pas été traçables et ont servi à tirer sur des agents de la patrouille des frontières : l’un d’entre eux est mort.

Une décision prise par « executive order » de ne plus expulser des enfants arrivés clandestinement sur le territoire américain a débouché sur l’envoi du côté américain de la frontière avec le Mexique de milliers d’enfants d’Amérique latine sans le moindre document, par l’entremise des gangs susdits, et ces enfants, sur décision d’Obama sont désormais dispersés sur tout le territoire américain. Obama vient de demander au Congrès deux milliards de dollars pour traiter un « problème » né de sa décision. Des médecins ont souligné que ces enfants n’avaient fait l’objet d’aucun contrôle sanitaire et que nombre d’entre eux étaient porteurs de maladies infectieuses : Obama les a fait évincer des camps d’accueil des enfants clandestins, et menacer par des gens qui s’appellent eux-mêmes « chemises brunes », recrutés spécialement pour cela. Les habitants de villages américains se sont révoltés contre l’arrivée d’autocars chargés d’enfants, et financés par le gouvernement fédéral. A Murrieta, au sud de Lake Elsinore, en Californie, ils ont fait reculer les « chemises brunes ». Pour combien de temps ?

Je pourrais allonger la liste, et elle deviendrait interminable.

Obama est un révolutionnaire. Il entend détruire les Etats Unis de l’intérieur. Il entend désagréger la séparation des pouvoirs, piétiner la Constitution, insécuriser la population, la transformer, car il régularise des millions de clandestins à qui il offre des assistances sociales. Il entend réduire les entreprises à la dépendance et à l’asservissement : et c’est à cela que sert l’Obamacare. Il entend ruiner le pays et le rendre dépendant : c’est à cela que sert l’endettement record qu’il a mis en place. Il entend réduire ses opposants au silence ou à l’insignifiance. Il entend conduire l’économie américaine vers une asphyxie à l’européenne : la croissance négative, moins 2,9 pour cent, enregistrée au premier trimestre de cette année est un signe de l’asphyxie qui vient (et pas l’effet des intempéries hivernales, comme le disent quelques abrutis).

Il entend renforcer les ennemis des Etats Unis : la constitution du djihadistan aux mains de l’EIIL en Syrie et en Irak ne s’est pas faite sans la contribution de l’administration Obama. J’ai dit ici qui a relâché Abu Bakr al Baghdadi et qui a entraîné ses hommes : Baghdadi vient de proclamer un « califat ». L’avancée de l’Iran vers l’arme atomique sans encombres ne s’est pas faite sans la contribution de l’administration Obama, qui a, de facto, empêché toute intervention israélienne contre les installations nucléaires iraniennes et oeuvré pour la levée de l’embargo en novembre dernier. La coopération entre administration Obama et Iran qui se profile ne viendra pas sans la coopération de l’administration Obama, tout comme le retour des talibans au pouvoir en Afghanistan (pourquoi croyez-vous qu’Obama vient de faire relâcher cinq importants chefs militaires talibans de Guantanamo? En échange d’un déserteur passé chez les talibans, Bowe Bergdahl). Je pourrais, là encore, allonger la liste longtemps.

La Chambre des représentants, sous l’égide de John Boehner, vient de déposer plainte en justice contre Obama pour abus de pouvoir. C’est une démarche qui a peu de chances d’aboutir avant la fin de 2016, donc la fin de la présidence Obama.

En novembre prochain, les deux Chambres du Congrès devraient être à majorité républicaine. Je ne pense pas qu’une procédure d’ « impeachment » sera enclenchée contre Obama, même si on pourrait remplir un dictionnaire avec les motifs d’ « impeachment » utilisables. Les Républicains ont peur : Obama est le premier Président noir, et il a les grands médias avec lui. Malgré tous ses forfaits, sa cote de popularité est encore à 37%. La Cour Suprême pourra voter encore à l’unanimité contre Obama. Je ne pense pas que cela arrêtera Obama.

Je ne pense pas, tout bien pesé qu’Obama sera un « lame duck », canard boiteux, pendant ses deux dernières années de présidence, car il méprise les institutions américaines et les viole autant qu’il le peut.

Entrerons-nous dans l’après Obama en janvier 2017 ? J’en suis de moins en moins sûr.

Le parti républicain est plus divisé que jamais entre « establishment » et tea parties. Après la défaite d’Eric Cantor aux élections primaires en Virginie face à un candidat « tea party », Dave Brat, le Parti républicain s’est mobilisé pour sauver d’autres candidats de l’establishment et faire battre des candidats « tea party » dans plusieurs primaires. Aucun candidat républicain pour 2016 ne se dégage, et les candidats de l’ »establishment », Chris Christie ou Jeb Bush, auront les plus grande difficultés à s’assurer le soutien de leaders des tea parties (Ted Cruz, Rand Paul, Marco Rubio), qui eux-mêmes, s’ils veulent se présenter, doivent s’attendre à une politique de la terre brûlée de la part de l’ « establishment ».

Du côté démocrate, Hillary Clinton vient de commettre des erreurs majeures en disant qu’elle n’était pas riche (sa fortune personnelle s’élève à cent millions de dollars) et en acceptant en parallèle de faire des conférences payées plus de deux cent mille dollars l’unité. Son livre Hard Choices se vend très mal, et ses interventions publiques sentent la langue de bois. Si Benghazi n’a pas fait tomber Obama et ne le fera pas tomber, cela pourrait être différent pour Hillary Clinton.

Obama pourrait préférer à Hillary Clinton, de gauche, mais plus modérée que lui, une gauchiste marxisante assumée à même de continuer le désastre Obama après Obama. Il en dispose en la personne d’Elisabeth Warren, sénatrice du Massachusetts.

Si Elizabeth Warren était candidate et si elle était élue, je serais plus inquiet encore que je le suis aujourd’hui.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 20 thoughts on “Rien n’arrêtera le désastre Obama : jusqu’en Janvier 2017

    1. Elia

      Tous ça, ça sent mauvais. On dirait qu’un complot mondial est mis en place par l’argent du pétrole des arabes. J’ai l’impression que l’on se dirige tout droit progressivement vers le chaos généralisé.
      Comme je le crois Obama est une taupe des frères musulmans, de l’islam, qui ont réussi à infiltrer les USA ont réussi à le faire élire pour démanteler ce pays.
      Tout le désordre actuel dans le monde vient de là !
      Et personne ne semble s’en soucier, au contraire ! Hollande y veille !

    2. Adam_Akiva

      Malheureusement ce n’est pas pour être pessimiste mais Elizabeth Warren a toute l’étoffe pour devenir le successeur de Obama car c’est une femme et parce que Obama va surement la soutenir. J’ai très peur pour l’avenir des US. Courage Guy Millière ce sont des gens comme vous qui peuvent faire changer des choses…

    3. Pot-au-feuj

      et il y a un parallele crucial ( ou croissantal plutôt ) à faire entre Obama et Hollande , vous dites :
      Il entend désagréger la séparation des pouvoirs, piétiner la Constitution, insécuriser la population, la transformer, car il régularise des millions de clandestins à qui il offre des assistances sociales

      Hollande est passé en 2012 grace au vote musulman qui s’est porté sur lui à 90% sans lequel il perdait , de la meme maniere Obama est passé avec 90% du vote communautaire noir.
      Maintenant les deux comperes travaillent chacun chez lui au grand remplacement qui implique un remplacement du corps electoral !!! chaque fois qu’ils naturalisent quelqu’un Ils font rentrer un electeur qui lui est acquis ; c’est à ce titre qu’on est plus vraiment en democratie ni aux USA ni en France.
      Et si Mr Milliere me permet , je lis dans vos lignes que vous redoutez sinon une reelection de Obama , en tous ca l’arrivee de quelqu’un qui va poursuivre son oeuvre, et moi de meme je crains la reelction de Hollande qui embastille son principal opposant et qui naturalise ses futures troupes électorales.

      J’ai bien compris que le FN de Marine le Pen etait mal vu ici , tant par Mr Milliere que par la communauté des amis juifs,
      mais pour ma part , je ne vois pas d’autre alternative pour defendre nos deux civilisations ( francaise et communauté juive francaise ) contre les envahisseurs et les collabos ;
      en esperant qu’on commencera tous à se defendre reellement avant qu’il soit trop tard. ( et on a un exemple dans l’histoire de France d’une defense qui s’est réunie trop tard : l’OAS , laquelle est bien sur trainéee dans la boue depuis, par ses vainqueurs )

    4. JHAIM

      Cette caricature est scandaleuse, elle ne peut que nuire a Israël.
      Certes Barak Hussein Obama d’origine musulmane n’est pas notre meilleur ami loin sans faut. Mais dela a l’affubler comme l’image le montre est franchement une idiotie monstrueuse qui n’eleve pas le ou les auteurs.
      En tant que Juif je me dissocie de ces provocateurs odieux. Je ne peux croire qu’il puisse s’agir de membres de la communauté.

    5. Europe-Israel.org Post author

      votre aveuglement vous regarde Obama est l’ennemi des juifs et d’Israël mais surtout il est un vrai dictateur, lisez l’article

    6. Europe-Israel.org Post author

      vous démontrez juste que vous n’avez pas lu l’article mais que vous commentez une caricature
      il n’est évoqué dans l’article qu’Obama soit musulman ce n’est pas le propos !

    7. DarkVador

      Simplement parce que Obama considère que les USA n’ont pas à faire tout ce que désire faire Israel, vous le caricaturez en Nazi ; il faut apprendre l’histoire car les noirs ont été victimes des nazis bien avant le début de la 2ème guerre mondiale via l’épuration et la stérilisation. Bref, cette caricature est une insulte à la mémoire de tous ceux qui ont péri victimes de ces nazis mais c’est un concept que le cerveau des crétins qui ont osé faire cette caricature ne peut concevoir. Bande de trous de balle.

    8. DarkVador

      @pot-au-feuj vous faites un commentaire étrange ; il faudrait selon vous que le prochain président français sauvegarde la civilisation française et juive française mais vous voulez que la civilisation musulmane soit rejetée. En France, on n’est pas aux USA, soit on s’assimile soit on s’en va mais pas de place au communautarisme. Par conséquent, pas de civilisation musulmane mais pas de civilisation juive française non plus, juste une civilisation française. C’est ceci être Français.

    9. Men

      Reprenons:
      Qu’est-ce qui fait la force d’un pays?
      Réponse : Son prestige (l’armée), son économie, ses symboles (les idéaux de la nation).

      Les guerres d’Irak et d’Afghanistan ont ruiné financièrement (et moralement) les USA : On parle de 6000 milliards de dollars, soit 75 000 dollars pour chaque ménage américain. la plus grande part de ces milliers de milliards de dollars (sans compter les coûts qui continuent à s’accumuler) sont attribués pour soigner et indemniser des centaines de milliers de soldats laissés physiquement et psychologiquement blessés par ces deux guerres. Or c’est sous le gouvernement d’obama et suite à la « surge » que le président démocrate a ordonnée en Afghanistan, que se sont produites les pires blessures et pertes humaines. Le prestige américain et son économie en ont pris un sacré coup face à l’islam.

      Après avoir ridiculisé ainsi extra-muros la monnaie et le prestige des USA, l’islam a attaqué intra muros ce que les USA ont de plus symbolique : Ses 2 Tours ! Songez donc : Puissance, économie, influence mondiale… qui s’écroulent comme des châteaux de cartes.
      Mais l’islam ne s’est pas arrêté là : Il a placé à la tête des USA son homme de main le plus puissant (dont les membres de la famille proche font bien partie des islamistes intégristes).

      Finalement, après avoir ruiné son économie, ridiculisé son armée, brisé ses symboles, l’islam entend pilonner de l’intérieur en la personne de son président, tout ce que les USA avaient mis 3 siècles au moins à construire d’idéal de vie pour son peuple.
      Si après ça, les USA s’en remettent, ils forceront alors l’admiration du monde entier car pour l’instant, le seul au monde qui sache relever ce genre de défis avec une grande expérience de plus de 3 millénaires, c’est Israel! 🙂

    10. Marie

      Heil Obama le nouveau führer arabo musulmans qui se dit américain mais qui baise la main du roi d’Arabie saoudite en signe de soumission
      N’y a il pas un héros américains qui comprend que ce muzz a affaibli les USA en l’islamisant ou en prenant comme alliés des terroristes duHamas. des voyous turcs, des merdes iraniens…..
      Prions que ce führer ne termine pas son mandat et qu’il démissionne d’une manière ou d’une autre

    11. Men

      Ich bin total damit mintweje leeb Roland! 😀
      Tu sais, obama de klaan doddele est le président le plus détesté aux USA depuis 70 ans!

    12. Men

      Exact, je crois aussi que le temps est venu!

      Or mon cher Roland, tu n’es certainement pas au bout de tes (bonnes) surprises!
      😉

      Par contre, la maîtresse d’école a été tuée par une personne d’origine espagnole d’après ce que je sais. (et comme d’habitude, on nous ressort le coup des « antécédents psychiatriques » ; C’est tellement pratique! C’est fou le nombre de dingues qui sont en liberté… ! 🙁 )

    13. JHAIM

      Comme fils de victime de la shoa et comme fils d’un combattant proche de Menahem Begin, comme ex ami de Mosche Scharet. Je pense avoir le droit d’exprimer un point de vue essentiellement motivé par l’intérêt de l’etat souverain d’Eretz Israël, non seulement pour ceux qui par leur engagement lui permet de se developper admirablement malgré tous les périls qui le menacent.
      En conséquence nul ne m’empêchera d’exprimer mon point de vue honnête et parfaitement vrai. Je les fait seul devant des auditoires Musulman en terre Arabe alors ce n’est certes pas ceux qui prétendent servir l’etat d’Israël en produisant une caricature odieuse et parfaitement blessante a l’egard du chef d’état de la seule Nation au monde a encore nous soutenir. Imaginez vous ce que ce cliché pourrait produire de dégâts si le célèbre personnage incriminé en prenait ombrage. Je n’ose l’imaginer. Pour faire le ménage a l’extérieur faut il être clean chez nous, n’est pas ?

    14. Eoné

      Bien que Obama soit le diplomate de Satan ,je vois une chose de moins sur Obama ne pourra plus dire grande chose en Israel et que les années qui lui reste à servir qui , je ne sais pas côté des États-Unis ,Mais côté il tentera de jouer avec les esprits du côté arabes, du côté Israel , se voyant être dénoncé ou dévoiler , comme le travail de Satan, Obama tentera , faire du semblable .à un faux rapprochement au près du gouvernement Israelien , tout cela ,c’est pour amadouer la volonté d,Israel d’exposer l’Iran..
      Obama ne peut plus rien faire , car son plan contre israel , avait un point du départ:FRÈRES MUSULMANS!! DU MOMENT OU CE PLAN DIEU L’A DÉTRUIT OBAMA DÉTOURNE VERS LE FATAH D’ABBAS ET ENFIN VOIR LES DEUX S’ALIGNER POUR FORMER UN PAYS , ET LÀ LE HEZBOLLAH ,L’IRAN, LA SYRIE ET TENTER DE FORMER UNE PUISSANCE D’INFLUENCE CONTRE ISRAEL . MAIS VOICI LA SYRIE EST DANS L’EAU CHAUDE ET ,LE HAMAS NE RÉPONDRA PLUS À CE PLAN.

      JE VOUS DIT AUSSI QUE, ABBAS EST UN HYPOCRITE MONDIAL. IL EST CONTENT DE CE QUI SE PASSE MAINTENANT CONTRE LE HAMAS, ABBAS NE PARLERA PAS , CAR IL A PEUR DU HAMAS, POUR CORROMPRE LE COEUR DU HAMAS , IL TENTERA À PLUSIEURS FOIS DE  »CONDAMNER  »ISRAEL POURTANT , IL SE DIT DANS SON COEUR…CONTINUE ISRAEL À AFFAIBLIR MON ENNEMI ,CONTINUE À DÉTRUIRE LEUR ARMEMENT QUI POURRA TOURNER CONTRE LE FATAH.
      ISRAEL NE DOIT PAS ARRÊTER LE PREMIER QU’IL CONTINUE À DÉTRUIRE , L’IRAN , LA RUSSIE , LA CORÉE ETC .CE SONT CES PAYS QUI VIENNENT EN PALESTINE POUR LES AIDER À FABRIQUER CES ENGINS QUI TUENT . J’ESPÈRE QUE , CES FABRICANTS SONT PRISONNIERS À GAZA ET SUBIR LES BOMBARDEMENTS.
      SI ISRAEL ARRIVE À DÉTRUIRE MÊME 7O% DE SON ARMEMENT, LE HAMAS SE SENTIRA FAIBLE .ISRAEL CONTINUE!!DIEU EST AVEC TOI!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap