toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Première visite guidée d’un des tunnels entre Gaza et Israël (photos)


Première visite guidée d’un des tunnels entre Gaza et Israël (photos)

Il part de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, et débouche trois kilomètres plus loin, de l’autre côté de la frontière, près du kibboutz Nir-Am : Pour Israël, ce tunnel illustre la menace que les combattants palestiniens font peser sur ses civils. Le point de sortie de celui-ci, dont l’armée israélienne a organisé une visite guidée vendredi pour la presse, a été découvert deux mois avant le début le 8 juillet de l’opération « Bordure protectrice ». Son entrée, dans une serre, a été localisée il y a quelques jours.

 

« Le Gaza sous Gaza »

Depuis le début du conflit, l’armée affirme en avoir découvert une trentaine, segment d’un impressionnant réseau souterrain où le Hamas dissimule des armes, des ateliers et des centres opérationnels, « le Gaza sous Gaza ».

Loading...

 

C’est par ces boyaux creusés depuis l’étroite enclave palestinienne que les combattants du Hamas lancent des attaques au cœur d’Israël. Et par l’un de ces souterrains que le tankiste franco-israélien Gilad Shalit avait été transporté à Gaza en 2006 avant d’être libéré cinq ans plus tard en échange de 1.000 prisonniers palestiniens.

 

Le 21 juillet, un des premiers soldats tués dans l’assaut terrestre lancé à Gaza l’a été dans des combats avec un commando du Hamas qui émergeait d’un de ces tunnels.

 

4f92795885a11ed85e61023ad126231374ef4d9b

Un ouvrage sophistiqué

Et celui que fait visiter le lieutenant-colonel Max, ingénieur en chef de la Division de Gaza qui ne veut pas donner son nom, montre que le réseau souterrain n’a rien d’artisanal. Bétonné sur les parois, au sol comme au plafond, haut d’1,75 mètre, large de 70 cm, l’ouvrage est « suffisant pour permettre à un homme armé jusqu’aux dents de se déplacer en restant debout », explique cet officier. « Le Hamas aurait pu faire passer des dizaines ou même des centaines de terroristes du côté israélien avant que nous nous en rendions compte », assure-t-il.

 

Il calcule que la construction a nécessité pas moins de 26.000 éléments différents et évalue son coût à trois ou quatre millions de shekels (environ un million de dollars).

Près du plafond d’un mur, un râtelier a été creusé pour y placer du matériel électrique. Au sol, des fils électriques et un double système de rails qui évoquent ceux des mines : « Cela sert à évacuer la terre déblayée, mais aussi à transporter les équipements et les armes vers le territoire israélien », précise le lieutenant-colonel Max.

Learn Hebrew online

 91273c774c55a9366913bad73c1c83a1f4f2c2e7

L’armée veut les « anéantir »

Plus loin, une étroite niche a été creusée pour stocker des armes. L’armée prévoit de détruire totalement le tunnel dans les prochains jours à coups d’explosifs. « C’est un travail dangereux, certains des tunnels sont piégés et il y a des risque d’effondrement », selon l’officier. L’armée a besoin « d’au moins une semaine » supplémentaire « pour neutraliser tous les tunnels, du moins ceux dont nous connaissons l’existence », ajoute-t-il.

 

« Nous ne nous contentons pas de détruire ces tunnels en faisant sauter leurs deux extrémités. Nous voulons les anéantir sur toute leur longueur, de telle sorte qu’ils ne puissent plus jamais servir », poursuit-il. Des explosifs israéliens sont introduits le long de l’ouvrage par des tuyaux étroits forés dans le sol pour le détruire. Une mission dangereuse, avec des mines qui peuvent encore être dissimulées ou la possible présence de snipers.

Loading...

 

L’officier israélien ne s’étend pas sur la manière dont les tunnels sont découverts, évoquant, sibyllin, le travail d’« un détective qui mènerait une enquête sur un crime en recueillant des indices » et un « travail de renseignements et de moyens technologiques ».

 

Si elle a accepté de respecter une trêve humanitaire de douze heures samedi, l’armée a prévenu : elle poursuivra ses « activités opérationnelles pour localiser et neutraliser » ces souterrains, sa mission prioritaire.

 

RTL.Be

safe_imageTT8NPJA9

10491285_10152555201605890_8419725306810911914_n

Par ailleurs, il s’avère que la construction des tunnels à Gaza (que Tsahal est en train de détruire actuellement dans le cadre de l’opération « Bordure protectrice ») en vue de passer en Israël pour y commettre des attentats et des enlèvements a provoqué la mort d’un nombre élevé d’enfants palestiniens, selon un rapport publié par l’Institut d’Etudes Palestiniennes en 2012.

Selon l’auteur du rapport, Nicolas Pelham, le Hamas a exploité des enfants pour construire les tunnels en raison de « leur agilité » et qu’au moins 160 enfants ont été tués dans les tunnels en 2012, « selon les dires mêmes des responsables du Hamas ».

BtdcaquIUAAHdED

Btdca0PIIAAjxbP

https://twitter.com/EladRatson/status/492964301695897600

 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 24 thoughts on “Première visite guidée d’un des tunnels entre Gaza et Israël (photos)

    1. Laurence

      IDF détruisez tous ces foutus tunnels , c’est la survie d’Israel

      Nous avons dans le monde une gauche assassine , et je vois qu’en Israel c’est pareil
      Cette abrutie de gauche Israeliène manifeste pour demander la paix , se rendent ils compte que c’est le hamas terroriste qui ne la veut pas
      Ils veulent l’arret des combats , mais savent ils que IDF se bat pour detruire tous les tunnels pour leur permettre de vivre en sécurité

      Pourquoi cette gauche est pouri dans le monde entier????????????

    2. michel boissonneault

      un gros merci au gouvernement du Knesset car l’initiative de montrer ses tunnels est d’une importance crucial car comme les camps d’extermination ,
      il y a des salauds qui affirment que ses camps ont jamais exister donc plus tard d’autre imbécile vont affirmer aussi que aucun tunnel a exister et diront
      que le tsahal avait envahie gaza et tuer plus de 1000 personnes par pur
      racism…… merci a tout les unités de combat , merci de protéger Israel

    3. TAIEB GILBERT

      Je suis heureux de la destruction de ces maudits tunnels;
      Je suis heureux que nos soldats d’ Israël intervienne dans GAZA
      JE PRIE POUR CEUX QUI ONT DONNER LEUR VIE
      VIVE ISRAËL

    4. Aliénor

      bravo et merci à tous ces jeunes qui se sacrifient pour éliminer ces maudits tunnels , le hamas est sans honneur !

    5. beny

      Ils n’ ont pas d’ autres avenir pour ces enfants? Ils me font penser à des gosses en camps de concentration . Incredible!

    6. pactole

      Beny est de toute façon une pro-palestinienne. les tunnels ont la dimension idéale pour un rat, creusés par des rats. Il faut y envoyer du gaz et y allumer le feu. Shalom

    7. David Belhassen

      A Beny. Et vous, avec vos aboiements de propagandiste palestiniste sournois qui exploite la crédulité et la naïveté de Laurence, vous me faites penser à un SS qui lance son chien sur une déportée.
      A propos, « incrédible » est un terme en usage en Suisse romande. En français, on dit « incroyable ». Ce qui donne un indice sur votre véritable identité.

    8. Laurence

      David

      Vous commencez a me fatiguée, si vous voulez que je m’y mette vous me le dites
      Et maintenant vous me dites pourquoi vous me traitez de naive et de crédule je vous prie?????

      Et ce bény vous n »avez pas besoin de venir lui régler son compte il n’a pas répondu à mes questions

    9. David Belhassen

      A Laurence.

      N’avez vous pas compris ce que Beny a insinué ? Que c’est Israël qui fait usage des « enfants de Gaza » pour creuser ces tunnels, comme les SS obligeaient les Juifs à creuser leur tombe avant de les abattre !

      Beny s’en fiche et s’en contrefiche de vos questions ! Il profite du site Europe-Israël pour débiter ses insanités de propagandiste islamique, et à chaque fois vous tombez dans le panneau. C’est d’ailleurs pour cela qu’il aime s’adresser à vous car vous réagissez avec des questions d’une naïveté sans borne !

    10. Laurence

      Non ! c’est pas vrai ??? oh z’avais pas compris!!!
      HEUREUSEMENT QUE VOUS ETES LA POUR M’EXPLIQUER!!!!!!!!!!!!!!!!

    11. Nejma

      car vous réagissez avec des questions d’une naïveté sans borne !
      Bonjour David si je souris à votre phrase est ce que mon coeur est mauvais?
      Laurence n’est pas naïve, c’est la résurrection de Candide.

    12. Laurence

      Vous me révez la nuit , vous pouvez pas vous passé de moi , c’est pas possible

      VOUS AVEZ BLOQUEE????

      Desolée vraiment vous m’interréssez pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    13. David Belhassen

      A « Sandra Dra ». Alors ? Votre ami turc ne vous a toujours pas traduit l’enseigne ? Parce que vous savez, moi, j’attends vos excuses. Ne me faites pas languir, de grâce.

    14. David Belhassen

      A Sandra Dra. Vous vous demandez pourquoi ce commerçant turc a mis dans sa pancarte bilingue « sioniste » en français et « yahudi  » (juif) en turc ? Vous ne savez pas ? Vraiment ?
      Et si je vous disais que ce petit malin sait pertinemment qu’une insulte dirigée contre un « juif » est réprimandée par la loi en Belgique. Mais que par contre insulter le « sioniste », c’est permis et même très à la mode depuis que les gauchos-bobos occidentaux se sont acoquinés avec les arabo-islamistes. Et si je vous disais que lorsqu’il a traduit son torchon en turc, il s’est « lâché » et a révélé son intention cachée (« entrée interdite au chien galeux et au juif »), certain de son impunité étant persuadé qu’aucun policier belge ne comprend le turc.
      Et si je vous disais que le mot « sionist » (c’est comme cela qu’il s’écrit en langue turque) existe dans cette langue et que tout turcophone sait exactement ce qu’il signifie.
      Et si je vous disais, Sandra Dra, que votre copain « turc », c’est un « truc » de votre part, un de vos innombrables trucs pour abuser les gens.
      Et si je vous disais, Sandra Dra, que je n’attendrais pas vos excuses un temps illimité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *