toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le juif, coupable universel, par Pierre Jourde


Le juif, coupable universel, par Pierre Jourde

Depuis l’entrée de Tsahal dans la bande de Gaza, les médias parlent benoîtement d' »importation du conflit », de « violences intercommunautaires ». Elles sont tout de même un peu à sens unique, les violences « intercommunautaires » !

Cela consiste, en gros, à ce que des jeunes gens d’origine arabo-musulmane s’en prennent à des Juifs, manifestant par là leur soutien à leurs « frères » palestiniens opprimés. Ils n’ont d’ailleurs pas attendu le conflit de Gaza pour pratiquer ce sport, et l’agression ou l’injure adressée aux juifs est devenue un phénomène récurrent.

 

La mort de centaines de femmes et d’enfants palestiniens est un désastre humain qui doit susciter en tout homme l’horreur et la compassion. En conséquence de quoi, il est légitime d’aller casser la figure à un juif de France qui n’y est pour rien. Sans doute parce que ces gens-là, c’est bien connu, forment un lobby. Tout juif est complice.

 

Que soutiennent-ils, en tant que quoi manifestent-ils, ceux qui cassent du juif, et ceux qui manifestent contre l’opération israélienne ?

 

Soutiennent-ils le Hamas ?

Savent-ils que les textes de référence de ce mouvement n’ont rien à envier à ceux du Parti nazi ?

Que son objectif déclaré est de tuer les juifs et de détruire Israël ?

Veulent-ils qu’Israël reçoive éternellement ses missiles sans réagir ?

Savent-ils que l’intrication des combattants et des civils est telle, à Gaza, que faire le tri lors d’une opération militaire est d’une extrême difficulté ?

Learn Hebrew online

 

Réagissent-ils en tant qu’Arabes ?

Mais ils sont français, et en quoi un Français est-il impliqué dans un conflit international, sinon au nom de la justice universelle ? Réagissent-ils alors au nom de la justice universelle ? En tant qu’êtres humains ?

Mais alors, pourquoi ne se révoltent-ils pas quand on massacre les Indiens du Chiapas, les Tibétains ?

Pourquoi les centaines de milliers de morts, les inconcevables cruautés perpétrées au Darfour ne les jettent-ils pas dans les rues ?

Tout de même pas parce qu’elles sont le fait des milices d’un régime islamiste ?

Pourquoi ne trouvent-ils pas étrange que les communautés juives aient quasiment disparu de tous les pays arabes, après persécutions et spoliations ?

Pourquoi ne réclament-ils pas, au nom de la justice, le droit au retour des juifs chassés ?

 

 

PROPAGANDE PARANOÏAQUE

S’ils réagissent en tant qu’Arabes, où étaient-ils quand les Syriens ou les Jordaniens massacraient dix fois plus d’Arabes, palestiniens ou non, que Tsahal ? Savent-ils que l’un des rares endroits du Moyen-Orient où les Arabes bénéficient de droits démocratiques, c’est Israël ? Savent-ils que, pour la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, il vaut infiniment mieux être arabe en Israël que juif dans un pays arabe, et, à bien des égards, qu’arabe dans un pays arabe ?

 

Savent-ils qu’Israël soutient financièrement la Palestine, soigne les Palestiniens dans ses hôpitaux ?

Que les deux millions d’Arabes israéliens ont leurs députés ?

Savent-ils que, si la haine antijuive et le négationnisme se déchaînent dans les pays arabes, attisés par une propagande paranoïaque, qui n’hésite pas à faire usage du faux antisémite des Protocoles des Sages de Sion, la réciproque n’est pas vraie ?

Que si de nombreux Israéliens défendent les droits des Arabes, rarissimes sont les Arabes qui défendent des juifs ?

 

Réagissent-ils en tant que communauté opprimée ?

Mais alors, pourquoi les Noirs de France ne s’en prendraient-ils pas aux Arabes qui les exterminent au Soudan ?

Pourquoi la communauté indienne ne manifesterait-elle pas contre les régimes arabes du Golfe qui traitent leurs « frères » comme des esclaves ?

Voilà qui mettrait de l’ambiance dans la République !

 

Réagissent-ils en tant que musulmans ?

Mais où étaient-ils quand on les massacrait en Bosnie, en Tchétchénie, en Inde ?

Leur silence ne s’explique tout de même pas parce que les massacreurs n’étaient pas des juifs, n’est-ce pas ?

Savent-ils que les musulmans d’Israël pratiquent librement leur culte ?

Que l’université hébraïque de Tel-Aviv abonde en jeunes filles voilées ?

Combien de juifs en kippa au Caire, à Damas, à Bagdad ?

L’exigence de justice est-elle à sens unique ?

 

On finit donc par se dire que ces manifestations, les violences et les cris de haine qui les accompagnent ne sont motivés ni par la compassion envers les victimes palestiniennes, ni par le souci de la justice, ni même par la solidarité religieuse ou communautaire, mais bien par la bonne vieille haine du juif. On peut massacrer et torturer à travers le monde cent fois plus qu’à Gaza, le vrai coupable, le coupable universel, c’est le juif.

 

Une poignée de juifs qui transforment un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d’un océan de dictatures arabes sanglantes, de misère, d’islamisme et de corruption, une poignée de juifs qui, en outre, décident de ne plus être victimes, voilà qui est insupportable. Il faut donc bien que les juifs soient coupables, sinon où serait la justice ?

 

 

 

Le Monde, par Pierre Jourde, romancier, critique littéraire, professeur à l’université de Grenoble-III





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le juif, coupable universel, par Pierre Jourde

    1. tel aviv

      au delà de tout ça,un ami récemment (il n’est pas arabe,il ne fréquente plus la mosquée à cause des arabes,et il se plaignait à moi,je suis le psychologue à l’écoute)me demandait pourquoi les arabes en général détruisent tout et sément la discorde sur terre.
      je donne un exemple:
      les punaise,il y avait un reportage dessus.
      les punaise de lit s’accrochent,elles sucent le sang.elles sont infernales,un enfer.
      elles se reproduisent,il faut jeter le lit et ramener un professionnel qui après plusieurs passage va les éradiquer peut être,car toi aussi il faudra que tu laves tes vêtements etc…
      si tu propose à la punaise de cesser de te sucer car ça te procure des boutons d’allergie,
      en échange propose lui de lui mettre un bol de sang par terre,que va t elle faire?
      elle ne comprend pas le dialogue.
      il y a des faits qui sont ancrés chez certaines ethnies,ces ethnies commettent les mêmes délits à travers les siècles,et ni religion,ni pays ni société ne va les changer.

      d’ailleurs les analystes le disent bien.
      comme nous,j’ai des amis qui jouent au pocker,bon il ne font de mal à personne,mis à part eux même en cas de défaite mais c’est comme une chose
      dont on ne peut se passer.
      (bien entendu je sais faire la différence entre les gentils et les méchants…je ne mets pas tout le monde dans le même sac).

    2. Nemo

      Texte d’une grande justesse qui remet les pendules à l’heure !

      Mais il faut dire d’où vient cette vieille haine contre les Juifs, mais aussi les Chrétiens et tout ceux qui refusent d’être « soumis » : elle vient du coran !
      Les islamistes fanatiques ne font que la mettre en acte, et les « modérés » n’osent pas s’y opposer ou alors de façon inaudible !

      Quand aux bobos-gauchos-alter-mondialistes : ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et ont toujours servi de marchepied aux pires totalitaires
      Sans oublier les fachos d’extrême-droite nostalgiques du bon vieil antisémitisme nazi qui se frottent les mains.

      On leur dit le mot de Cambronne !

      Pour ceux qui sont à proximité : samedi 26 : manifestation de soutien et de solidarité aux chrétiens d’Irak qui sont en train de se faire massacrer dans l’indifférence générale par les islamistes d’EEIL
      – à 14h au Trocadéro.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *