toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

D’un côté des palestiniens qui sont fiers d’un enlèvement et d’un meurtre, de l’autre des israéliens qui condamnent et se remettent en cause


D’un côté des palestiniens qui sont fiers d’un enlèvement et d’un meurtre, de l’autre des israéliens qui condamnent et se remettent en cause

3 adolescents juifs sont enlevés en Judée. Dans les médias du monde, silence.

Les Palestiniens exultent, se font photographier avec trois doigts brandis pour dire « on en a eu trois », font faire ce geste à leurs enfants, certains armés et en treillis. Des caricatures montrent une canne à pêche palestinienne attrapant trois rats estampillés de l’étoile juive.

Les médias s’intéressent enfin à l’affaire mais pour montrer l’arbitraire des forces israéliennes qui fouillent toutes les maisons et ces jeunes sont qualifiés de « colons », sous-entendu des suppôts d’un impérialisme qu’il convient de combattre par tous les moyens. Quand les corps des adolescents sont découverts morts, mutilés et brulés, les Palestiniens expriment leur joie, distribuent des bonbons, font la fête, expriment leur fierté des meurtriers et tendent même un guet-apens à l’ambulance qui transporte les trois corps. Silence des médias.

Un adolescent palestinien est enlevé et brûlé vif dans les heures qui suivent. On évoque une vengeance juive. Les Palestiniens s’embrasent en émeutes, Mahmoud Abbas demande une enquête de l’ONU, les médias internationaux parlent d’une escalade de violence. Pendant ce temps, à l’idée que ce crime horrible a pu être commis par des juifs, les israéliens et les juifs du monde entier sont unanimes pour condamner ce crime et exprimer leur dégoût d’être associés à cette horreur, y compris des gens qui ne sont habituellement pas tendres avec les arabes. Les juifs vont même jusqu’à tristement se déchirer en s’accusant mutuellement d’avoir inspiré ce geste.

D’un côté des gens qui sont fiers d’un enlèvement et d’un meurtre, de l’autre des gens qui condamnent et se remettent en cause.
Oui, formellement et franchement, je soutiens Israël qui réclame la sécurité et la justice et condamne la haine et la vengeance.

 

Timothée Larribau







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “D’un côté des palestiniens qui sont fiers d’un enlèvement et d’un meurtre, de l’autre des israéliens qui condamnent et se remettent en cause

    1. tel aviv

      je trouve la caricature excellente,un grand bravo.
      l’arabe se cache derrière la femelle,la femme,un lâche pour lyncher,il cache son visage car il est peureux dans le fond et la forme,
      quant au juif,c’est un homme,un vrai,un bogoss,il défend sa femme en tichel et son enfant.
      il a le visage découvert.
      l’arabe a plein d’armes quant au juif,le necessaire pour sa défence.
      vivra t on éternellement la guerre avec eux,c’est pesant à la longue!

    2. Patrick

      Il y a 100 arabes pour 1 juif sur cette terre. Ce qui fait que lorsque les arabes tuent un juif, les juifs devraient tuer 100 arabes
      Pour l’instant le compte n’y est pas

    3. popi soudure

      je dirais plutot 1 juif pour 10 000 arabes , ils sont pas loin d’un milliard et demi pour 14 MILLIONS DE JUIFS a tout cassé ;;;;;;

    4. michel boissonneault

      normal parce que chez les muzz la violence est une normalité et
      chez les juifs la normalité est la lucidité

    5. guedj

      Deux faCons de penser
      Ce n’est pas très fréquent, mais cette fois, je suis d’accord avec vous. Les israéliens  » normaux  » n’acceptent pas de brûler vif un ados, même palestinien. Mais à l’inverse, l’assassinat des trois jeunes israéliens provoquent beaucoup trop de satisfaction du côté de Gaza..
      Marc Guedj .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap