toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un «nouvel antisémitisme» grandit en France


Un «nouvel antisémitisme» grandit en France

DieudonnéJean-Marie Le PenMehdi NemmoucheMohammed MerahYoussouf Fofana et le gang des barbares. Qu’ont-ils en commun s’interroge la presse anglo-saxonne? Les journaux américains et anglais multiplient les articles depuis plusieurs jours sur le «nouvel antisémitisme» qui grandit en France, pour reprendre l’expression du Washington Post.

Le New York times met lui en avant l’augmentation rapide du nombre d’émigrants juifs qui quittent la France pour Israël. Le quotidien cite Taieb Nizard, une femme de 32 ans, mère de deux enfants qui s’explique: «j’aime la France et c’est mon pays, mais je suis dégoutée. En Israël il y a une armée qui va nous protéger. Ici, je ne vois pas d’avenir pour mes enfants».

«L’anxiété française illustre l’anxiété générale des juifs d’Europe qui craignent pour leur sécurité et leur avenir», explique au quotidien de New York Serge Cwajgenbaum, un Français qui est le Secrétaire général du Congrès juif européen à Bruxelles. «Si cette situation continue, il y aura une accélération des départs d’Europe», ajoute-t-il.

Pour le Washington Post, le succès des spectacles antisémites de Dieudonné qui en a fait sa marque de fabrique, son principal message au fil des années et pour finir un mouvement politique est le symptôme d’un problème bien plus large de la société française. Le «nouvel antisémitisme» est le résultat de la convergence de quatre facteurs principaux. A savoir, la recherche classique d’un bouc-émissaire en période de crise économique, la force grandissante de l’extrême-droite nationaliste, la détérioration des relations entre les noirs et les juifs et les tensions grandissantes avec la population musulmane en expansion rapide en Europe. Mais en Europe occidentale «aucune nation n’a vu le climat se détériorer pour les juifs comme la France».

Loading...

L’antisémitisme et les actes antisémites n’avaient pas disparu en Europe depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Il y a notamment eu deux vagues dans les années 1980 et au début des années 2000 liées au conflit israélo-palestinien. Mais il ne s’agissait pas de mouvements touchant une part non négligeable de la population et qui s’accompagnaient d’une véritable libération de la parole antisémite et fait nouveau, pas seulement de la parole.

Ainsi, c’est un Français, Mehdi Nemmouche, qui est le principal suspect de la tuerie en mai au musée juif de Bruxelles. Il s’agit de l’acte antisémite le plus violent depuis qu’en 2012, Mohammed Merah, un autre Français, a abattu trois enfants dans une école juive à Toulouse. La France qui abrite la plus importante communauté juive d’Europe a vu les actes antisémites augmenter de 40% au cours des trois premiers mois de l’année pour atteindre le nombre de 140. Il y a trois semaines, deux jeunes juifs qui sortaient d’une synagogue à Créteil ont été roués de coups. Un fait divers presque ordinaire.

Pour finir, une récente étude menée dans le monde pour l’organisation juive américaine Anti-Defamation League suggère que la France a aujourd’hui le plus important pourcentage de population ayant des préjugés antisémites en Europe occidentale: 37% contre 8% en Grande-Bretagne, 20% en Italie et 27% en Allemagne. «Pour les dirigeants juifs, cela est lié à la radicalisation de la jeune population musulmane française et aux attaques permanentes dans les médias français sur la politique israélienne envers les palestiniens», écrit le Washington Post.

Mais le quotidien reconnaît aussi que la situation est plus complexe que cela. L’antisémitisme est devenu socialement plus acceptable et dans des registres différents Dieudonné et Jean-Marie Le Pen illustrent et ont permis cela. Ils incarnent la libération de la parole anti-juive avec leurs allusions répétées aux chambres à gaz et à la shoah et pour Dieudonné aux vieilles théories d’extrême droite et d’extrême gauche sur la domination juive du monde.

Et les «dérapages» répétés de Jean-Marie Le Pen, président d’honneur et fondateur du Front National, dont le dernier sur «la fournée» qu’il réserve au chanteur d’origine juive Patrick Bruel,  n’ont pas été un obstacle au fait que ce parti a remporté les élections européennes en France.

Pour le Guardian, la résurgence de l’antisémitisme doit amener et rapidement un sursaut dans toute l’Europe. «Nous ne pouvons nous permettre sur ce continent d’être une fois encore des témoins passifs. Nous devons reconnaître l’ampleur du problème, comprendre les forces qui sont derrière et y mettre fin: tolérance zéro».

 

Slate





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Un «nouvel antisémitisme» grandit en France

    1. pactole

      Mehdi Nemmouche, Mohammed Merah, Youssouf Fofana,…. des « français » ça ?
      Cherchez plus loin dans leurs racines, certainement pas bretonnes, corses, basques, vendéennes, alsaciennes….etc
      Les vrais français sont encore la majorité silencieuse, mais pour combien de temps encore ?
      Pauvre France, à quand le sursaut ?

    2. Men

      «aucune nation n’a vu le climat se détériorer pour les juifs comme la France».

      Nous sommes sur un site Juif donc je peux me permettre de rappeler ce que le Rabbi de Loubavitch (ZT »L) avait affirmé :

      « La France est le pays le plus [immoral, dépravé, impur…] au monde or le Mashia’h se dévoilera là où il existe le plus de Touma (impureté). C’est pourquoi la Guéoula des Juifs commencera par la France. »

      Il semblerait que le Rabbi ne se soit pas trompé ; En tout cas, ça en prend bien le chemin.

    3. Nemo

      Pauvre pilou …. un petit peu « limité » au niveau argumentation …
      C’est quoi qui le chagrine le plus ?
      Le constat que la France est effectivement devenu un pays où sévit l’antisémitisme comme symptôme d’un retour de la barbarie ?
      Où le fait que ce soit en France que va commencer la lutte contre cette barbarie ?
      Je m’interroge ….. 🙂

    4. Men

      Et ta sœur…!!! Essaye un peu de gifler un Rabbi (celui-ci n’étant plus de ce monde), juste pour voir!

      Si tu n’es pas capable de voir de tes yeux cette évidence, c’est que tu tiens une sacrée couche de « Touma ».
      Va voir un peu ce que la quasi intégralité du monde pense des Français! Quand je suis à l’étranger, je me fais tout petit tellement j’ai honte de la façon dont se comportent mes compatriotes.

      Sérieux, tous les Français ne sont évidemment pas des crétins mais une bonne proportion l’est! (Disons ceux qui par leurs votes, font que l’on mérite un gouvernement comme celui qu’on a car on n’a que le gouvernement qu’on mérite or si le peuple français avait été un peuple majoritairement bien, nous aurions eu un gouvernement à la hauteur et dont on pourrait être fier ; CQFD!)

      Les Français sont tellement mal vus depuis l’étranger, qu’on est même actuellement considéré ni plus ni moins comme le tiers monde aux yeux des Suisses, des Allemands, des Russes et j’en passe…
      Il y a une sale mentalité qui prédomine en France et ça ne date pas d’hier.

      C’est le « chacun pour soi » (l’égoïsme) qui semble être la règle d’or ; On le voit partout, même sur la façon de conduire des Français, ou dans les files d’attente, etc… Et du coup, c’est même la raison pour laquelle les Juifs sont plus détestés en France qu’ailleurs, car dans les autres pays, la notion de solidarité existe mais pas ou très peu en France. Or vu que les Juifs sont très solidaires Baroukh HaShem, ça déplaît à beaucoup de Français qui ne se regardent que leur nombril et qui nous détestent gratuitement car ils jalousent notre solidarité. C’est donc de bonne guerre de remettre ici un peu les pendules à l’heure.

      Ceci dit il y a un fait nouveau car j’ai eu l’heureuse surprise de voir fleurir des petits drapeaux français sur les voitures (à l’occasion des récents matchs, semble-t-il). Et ce qui est une première en France c’est qu’il y en a vraiment beaucoup! Est-ce que le peuple français se réveillerait enfin de sa léthargie et manifesterait enfin quelques prémices de solidarité autour de la Nation?

      Bon aller, il y a quand une qualité chez les Français, c’est que quand la coupe est pleine, ils se bougent enfin le c.. et font le ménage donc que les islamistes ne poussent surtout pas le bouchon trop loin (en espérant que les Juifs ne soient pas emportés aussi par le mouvement… 🙁 ).
      Si j’ai tord, qu’on me dise où !

    5. Nemo

      Coucou Men …. j’avais bien sûr compris que le « et ta soeur » ne s’adressait pas à moi !!
      😉

    6. Laurence

      Pilou
      Comment pouvez vous dire ça?
      Si vous aviez eu affaire à eux vous saurriez que plus gentil qu’eux il ya pas , alors votre giffle vous vous la collée où vous voudrez

      Et je ne suis pas religieuse , juste une personne qui les à rencontrés

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *