toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Relation juifs/FN : la gauche israélienne s’inquiète par la voix d’Elie Barnavi


Relation juifs/FN : la gauche israélienne s’inquiète par la voix d’Elie Barnavi

 

Des Juifs français, surtout dans le Midi, ont de tout temps voté pour le Front national. Même à l’époque où ce parti était dirigé par Jean-Marie Le Pen, antisémite assumé et sans complexes, plusieurs fois condamné en justice pour cela même. Des juifs belges d’Anvers ont voté pour le Vlams Belang, le parti raciste de « l’intérêt flamand ». Et ce qui est vrai en France et en Belgique l’est ailleurs en Europe. La raison principale de ce vote contre nature est la peur et la détestation des musulmans. Comme me disait un juif anversois ultra-orthodoxe étrangement venu écouter une de mes conférences sur l’Europe, « ce n’est pas à nous qu’ils en veulent, c’est aux Arabes… »

On ignore le nombre de ces électeurs étonnants, les lois en vigueur en Europe rendant ce genre de statistiques difficiles. Sans doute n’ont-ils jamais été bien nombreux. Mais ils risquent de l’être de plus en plus. Tout joue en ce sens, de la radicalisation d’une frange croissante des populations musulmanes et des incidents sanglants comme l’attaque de l’école Otzar Hatorah à Toulouse ou, dernièrement, la tuerie au Musée juif de Bruxelles, jusqu’au délitement du lien social et l’impuissance des gouvernements à y apporter ne fût-ce qu’un début de solution.

Or, c’est en France, pays qui fait figure d’homme malade de l’Europe, que tous ces facteurs se conjuguent pour ouvrir un boulevard à Marine Le Pen et à son Rassemblement Bleu Marine. En même temps, la fille s’est lancée dans une entreprise de « dédiabolisation » du parti fondé par son père, dans le but d’en faire une formation présentable, digne d’accéder au pouvoir. Opération largement réussie, puisque le FN s’est imposé comme une force redoutable aux municipales de mars, avant de remporter les européennes du 25 mai avec près de 25% des voix.

Loading...

Ce qui est nouveau est que des voix officielles juives se prononcent ouvertement pour en tirer les conséquences qui, paraît-il, s’imposent. Un article d’Anshel Pfeffer dans Haaretz (édition anglaise) du 13 juin m’apprend que les « Juifs européens réfléchissent à [nouer] des relations avec Le Pen et l’extrême droite ». A en croire un personnage haut placé, quoique anonyme, au Congrès juif mondial, « nous ne pouvons plus ignorer le Front national dès lors qu’il remplit un rôle aussi central dans la politique française ». Certes, l’organe politique central du judaïsme français, le CRIF, a décidé de ne pas s’engager dans des pourparlers « officiels » avec le FN. Il en a délibéré donc, soupesé le pour et le contre, avant de prendre une décision que l’on devine provisoire. Mieux, se prononcer contre des contacts « officiels » n’interdit pas des contacts officieux, d’ailleurs explicitement recommandés là où le FN est aux commandes, afin de promouvoir les intérêts locaux des communautés juives.

C’est une politique myope. D’abord, nul ne sait de quoi l’avenir est fait. Le succès actuel du Front national risque de s’avérer éphémère. Le vote FN est un vote défouloir, sur fond de crise et de dégoût face aux « élites » et aux partis qui les représentent. Mais la crise ne sera pas éternelle. Et la « solution » phare qu’il préconise, la sortie de l’Europe et l’abandon de l’euro, est rejetée par les trois quarts des Français. L’extrême droite n’a pas vocation à gouverner la France.

Mais l’opportunité politique est secondaire. La véritable raison est d’ordre moral. Les Juifs n’ont rien à faire dans cette galère. En ce moment, Marine Le Pen est en train de chercher frénétiquement six partis frères qui lui permettraient de constituer un groupe au Parlement européen. Si elle refuse elle-même de s’allier avec des partis ouvertement fascistes (le Jobbik hongrois) ou néonazis (l’Aube dorée grecque, le NPD allemand), ceux qui lui semblent parfaitement honorables – le FPÖ autrichien, le Vlam belang belge ou la Ligue du Nord italienne – donnent la nausée à tout démocrate.

Enfin et surtout, quels que soient les mérites de l’aggiornamento de Mme Le Pen, qu’elle veuille sincèrement oublier les squelettes du passé, que son père ne cesse d’exhumer – voyez encore dernièrement sa saillie sur la « fournée » promise à Patrick Bruel –, ou qu’elle s’y soit résolue uniquement pour atteindre une respectabilité politique dont son père n’a que faire, une chose est certaine : l’ADN de son parti, dont Le Pen père est président d’honneur à vie, reste raciste, nationaliste et xénophobe. Sous la couche épaisse d’islamophobie, s’étale le bon vieil antisémitisme, dont s’exhalent à intervalles réguliers des boules puantes.

Que les juifs et leurs porte-parole se souviennent : quand on s’apprête à dîner avec le diable, il faut se munir d’une très longue cuiller.

Elie Barnavi est historien et essayiste, Professeur émérite d’histoire moderne à l’Université de Tel-Aviv, et ancien ambassadeur d’Israël en France.

Learn Hebrew online

 

i24news.tv







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Relation juifs/FN : la gauche israélienne s’inquiète par la voix d’Elie Barnavi

    1. Pot-au-feuj

      bonjour à tous ,
      à Mr Barnavi : merci pour l’article
      je me permets juste de vous confirmer en ce qui me concerne , ce qui vous a été dit à Anvers : « ce n’est pas à vous qu’on en veut, c’est aux Arabes… »

      Les Juifs tirent notre nation vers le haut,
      Les Arabes la tirent vers le bas.
      Vous êtes les bienvenus, pas eux.
      C’est clair, c’est tout.

      Je vote FN depuis peu , j’ai eu beaucoup de « blocages » avant d’oser franchir le pas, moi aussi je trouve que le discours FN n’est pas assez clairement pro-israélien, loin de là … mais j’invite la communauté juive à rencontrer le FN au moins, à essayer de discuter.
      Alors, si vous aviez un autre espoir un peu sérieux ( au dessus de 5% aux elections ) que le FN , merci de l’indiquer.
      S’il vous plait , ne tirez pas si vite et si gras un trait sur le seul espoir politique qu’il nous reste. Dans notre intérêt commun.

      amitiés à tous.

    2. alamo

      Elie Barnavi n’est pas francais ni juif car il est gauchiste arabisant
      ses lecons de morales qu’il les garde pour ses etudiants arabisant.
      ben gourion disait il faut combattre les anglais comme si il n’y avait pas hitller et reciproquement.
      ce barnavi quant il etait ambassadeur se prenait pour un intellectuel alors qu’il n’est qu’un conformiste et il etait donc incapable de defendre israel vue qu’il a deja capitule a oslo.
      le pen ne peut etre un allier car ils aiment les islamo-africain et c pourquoi je ne voterais par pour ces faux jetons et en aucun cas pour faire plaisir aux capitulars moralisateurs conformistes et arabisantzs

    3. KAZADO Elie

      Monsieur Barnavi vous ète un guauchiste comme parmis
      tant d’autres qui font du mal à l’Etat Juif d’Israel.Vous ètent
      des collabos et profitez de la démocracie remarcable d’ISRAEL.
      Tout le mal se paye tot ou tard je vous le souhaite.
      Elie

    4. richard

      Les juifs de France doivent réfléchir à ce qui est bon pour eux et pour la France ..Tout n’est pas blanc et tout n’est pas noir .Mais il suffit d’entendre les informations ,tous les jours,pour constater que certains des ennemis déclarés des juifs et d’Israel se distinguent particulierement.

    5. Axel

      Je me souviens de l engagement de Barnavi, grand amoureux de la France et de la Sorbonne (fief islamo gauchiste), dans les accords d Oslo, dans la dénonciation permanente des implantations et même son accoquinage avec shalomo Sand sur France culture.
      Les bobo ashké a l israélienne c est un poison pour l ensemble des nations car ils profitent de l aura de 3000 ans de judaïsme pour assassiner la raison des peuples.
      Pauvre guignol de Barnavi raseur de mur jobnick…

    6. Sabra Cadabra

      Tiens, le copain de Leïla Chahid dispense des conseils à ceux visés par les copains de sa copine.
      Son socle moral est à la hauteur de ses amitiés.

    7. shlomo

      quand on ‘dine ‘ avec le diable on doit prévoir une longue cuillère pour ne être trop proche de la descente merci mais vous devez vous plus que d’autres réfléchir a ce que vous faites ou écrivez, et pourtant je lis encore vos livres mais vous avez blesse vos amis réfléchissez il est encore temps et écrivez la VERITE.

    8. myriam

      Comme tout gauchiste qu’il est, ami des grands ennemis d’israël atteint de palestinite aiguë donc disqualifié dans son jugement!!

    9. Savana

      Mr Barnavi ne voie pas plus loin que le bout de son nez !
      Je suis croyant à 0% (par logique et constat); juif à 100% et français à 1000%.Or le seul parti qui ne fasse pas le lit de l’islam et des barbares est le RBM. J’ai voté pour karcherman, il est islamophile , hollande est islamophile, alors Mr Barnavi, c’est bien de hurler contre Marine mais vous avez oublié de dire QUI va nous sortir de cet enfer…..Et si vous aviez un brin de réflexion et de stratégie, il ne restait plus qu’à nous proposer la solution suivante:
      Adhérer au RBM et de l’intérieur expliquer jour après jour, au socle résiduel du père, la différence entre juifs de France et musulmans exogènes et envahisseurs. Les juifs représentent 0,5% de la population et ne sont pas prosélytes; par contre ils contribuent au commerce, médecine, impôts etc…Alors que l’autre partie est mortifère…Et souvent j’ai pu faire ami-ami avec des gens « antisémites » (par adhésion au père) qui l’étaient sans avoir jamais connu un juif.
      Alors moi, je dis aux juifs de France: Adhérez au RBM, Car comme se trompe encore Barnavi en disant « le succés du FN risque d’être éphémère » (???) « risque » n’est qu’une vue de l’esprit;le RBM restera, il est nécessaire car la réalité est que la planète n’a pas connu de guerre depuis trop longtemps et que le « bordel » s’installe sur 3 vecteurs: L’islam en tête (des barbares qui arrivent à vous faire peur) ensuite la drogue et délinquance par lâcheté de la justice, et enfin les politiciens qui, partout prennent ce « job » comme on prend du viagra (et dont il faudrait guillotiner 60%). Alors Mr Barnavi allez conseiller Hollande mais pas les juifs qui pensent …eux !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *