toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Département d’État américain fait des contorsions verbales pour justifier son soutien au Pacte d’Union Hamas-Fatah après les frappes de rockets sur Israël


Le Département d’État américain fait des contorsions verbales pour justifier son soutien au Pacte d’Union Hamas-Fatah après les frappes de rockets sur Israël

La porte-parole du département d’État des États-Unis, Jen Psaki, s’est lancée mercredi dans un «incroyable simulacre d’Alice au pays des merveilles», selon les mots du blogueur Elder of Ziyon, une gymnastique verbale pour justifier l’appui du gouvernement américain au nouveau gouvernement d’unité Fatah-Hamas.

Dans une transcription de son point de presse, Psaki a insisté sur le fait que le nouveau gouvernement de l’Autorité palestinienne présidé  par Mahmoud Abbas serait purement technocratique, justifiant le soutien des États-Unis pour le régime, affirmant que le Hamas ne ferait pas réellement partie du gouvernement.

Mais ensuite, le journaliste d’Associated Press, Matt Lee, a demandé comment pourrait-il y avoir un gouvernement d’union, réunifiant substantiellement le Hamas et le Fatah, dans lequel le Hamas n’aurait aucun rôle?

Psaki a dit que l’attaque à la roquette qui a frappé Israël depuis Gaza mercredi n’aurait pas d’incidence sur la décision des États-Unis de soutenir l’Autorité palestinienne et de continuer à financer le régime.

« De toute évidence, nous sommes préoccupés et nous la condamnons en termes vigoureux. Mais la capacité du président Abbas d’être en prise sur ce type d’attaques est vraiment très limitée à ce point de l’agenda», a-t-elle dit.

Lee a répondu: «Eh bien, oui … cela fait partie de l’ensemble du problème pour s’accorder à travailler avec un gouvernement, n’est-ce pas? Je veux dire, les Israéliens ont dit tout le temps que ces attaques allaient continuer. Si vous reconnaissez que sa capacité est extrêmement limitée pour éviter ce genre de chose, pour qu’il y ait une coopération de sécurité entre lui, son gouvernement, et les Israéliens, comment avez-vous fait le saut pour aller de l’avant et dire: ‘Très bien, il s’agit d’un gouvernement avec lequel nous pouvons traiter’»?

Après que Psaki ait répondu que c’était le cas, Lee a insisté: «Alors je ne comprends pas pourquoi … Je veux dire, si vous pensez que ce gars-là n’a de contrôle sur aucun membre de son gouvernement ni sur tous les soutiens à son gouvernement d’union, pourquoi voulez-vous traiter avec lui ? Pourquoi voudriez-vous lui donner de l’argent?»

«Je veux dire, si vous étiez une partie de – je ne sais pas, un segment de la société israélienne, de la société politique ou autre, vous pourriez, si vous teniez Abbas pour responsable de cette attaque, tenir les États-Unis, dans un sens, responsable de cette attaque parce que vous les gars vous continuez simplement à soutenir le gouvernement d’unité».

Et Psaki de dire : «Eh bien, comme vous le savez, il n’y a pas de membres du Hamas dans le gouvernement d’union technocratique – le gouvernement technocratique, je devrais l’appeler ainsi, c’est le terme exact pour cela. C’est l’un de nos critères pour continuer à fournir une assistance».

Learn Hebrew online

Qassam-300x197 

Lanceurs de roquettes Qassam à Gaza. Photo: Forces de défense israéliennes.

Lee a demandé, «Mais si le Hamas a le sentiment qu’il peut tirer des roquettes à partir de Gaza sur Israël en toute impunité et que cela n’a aucun effet quel qu’il soit, par exemple, sur sa capacité à former un gouvernement d’union avec l’Autorité palestinienne, même s’il n’y a pas de membres du Hamas dans le gouvernement actuel – vous avez un effet dissuasif que vous pouvez utiliser ici, qui serait de cesser de traiter avec le gouvernement d’unité ou de cesser de le financer, ce qui pourrait être un signal pour le Hamas, ‘Eh bien, peut-être que nous devrions réfléchir à deux fois sur l’envoi de fusées.’ Mais de la façon dont vous agissez, ils peuvent envoyer un nombre illimité de roquettes et ils peuvent encore appuyer ce gouvernement d’unité et vous donnerez toujours de l’argent à ce gouvernement d’union et à l’A.P.»

Psaki a répondu: «Eh bien, nous avons décidé en tant que gouvernement des États-Unis que notre aide à l’Autorité palestinienne est importante pour les États-Unis. Et c’est pourquoi elle se poursuit. Et ils ont rempli les conditions – y compris les principes du Quartet qui avaient été énoncés. Nous jugerons ce gouvernement par ses actions et nous allons régler les problèmes au besoin en allant de l’avant, mais rien n’a changé à ce point de l’agenda.»

Puis, après avoir décrit la façon dont le Hamas ne joue aucun rôle dans ce gouvernement technocratique, Psaki, en réponse à une autre question, a déclaré: « Je pense que nous sommes tous familiers avec la connexion entre le Hamas et Gaza et la façon dont ils contrôlent la bande de Gaza. »

Source : The Algemeiner – 12 juin 2014 – Joshua Levitt

http://www.algemeiner.com/2014/06/12/u-s-state-department-in-verbal-gymnastics-to-justify-support-of-hamas-fatah-unity-government-after-rocket-strikes/

Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le Département d’État américain fait des contorsions verbales pour justifier son soutien au Pacte d’Union Hamas-Fatah après les frappes de rockets sur Israël

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *