toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Genève: Sympathisants d’al-Qaïda, ils s’affichent en ville


Genève: Sympathisants d’al-Qaïda, ils s’affichent en ville

 
Des islamistes suspectés de liens avec le terrorisme ont investi une place vendredi. Ils possédaient une autorisation.

 

«Je suis choquée qu’un groupe salafiste reconnu comme organisation terroriste par la Tunisie et les Etats-Unis puisse tenir un stand à Genève.» Cette jeune Tunisienne est indignée. Selon elle, deux hommes distribuaient tracts et corans vendredi sur la place du Molard, à Genève. Elle les accuse d’être affiliés à Ansar Al-Charia, suspecté de plusieurs attentats (voir ci-contre). En tant que femme, elle n’a pas osé aller leur parler. Le nom apparaît sur une nappe, confirme Hasni Abidi, directeur du Centre d’étude et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève. «Si leur appartenance à ce groupe est établie, ce serait une première en Europe qu’il s’affiche ainsi», juge-t-il.

Comment est-il possible qu’Ansar Al-Charia ait obtenu l’aval de la Ville? «La demande est pour une personne physique qui dit appartenir à un centre culturel albanais. Nous pouvons difficilement découvrir qui se cache derrière», explique Antonio Pizzoferrato, chef du Service de la sécurité et de l’espace public. Les autorités s’en remettent aux policiers municipaux, qui veillent à ce que les groupes ­religieux ne fassent pas de prosélytisme. «Aucune distribution de tracts n’a été constatée ici. Les agents ne lisant pas l’arabe, ils n’ont pas pu savoir qu’il s’agissait d’un tel groupe.» Si l’utilisateur du site différait effectivement du demandeur, ce dernier ne pourra plus tenir un stand à Genève, indique la Ville.

Un groupe controversé
Ansar Al-Charia, en français Partisans de la Charia, a été fondé en 2011 en Tunisie après la chute de Ben Ali. Le groupe est accusé de l’assassinat de deux opposants aux islamistes. Par ailleurs, il serait responsable de l’attentat commis contre l’ambassade américaine de Tunis en septembre 2012. «Les Etats-Unis sont persuadés que son lien avec al-Qaïda est établi», précise Hasni Abidi.

 

20min.ch







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap