toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Enfance difficile » disent les médias: mais oui, la vraie victime de Bruxelles c’est Mehdi Nemmouche!


« Enfance difficile » disent les médias: mais oui, la vraie victime de Bruxelles c’est Mehdi Nemmouche!

Lors de l’attentat de Toulouse, que l’on a très vite appelé « l’affaire Merah » on a pu voir moult reportages sur Mohamed Merah, son enfance difficile, la psychologie de ce « loup solitaire »… Pas un seul reportage sur les victimes !

A nouveau les médias français nous inondent de reportages pour nous convaincre que Mehdi Nemmouche a eu une enfance difficile ! Et toujours rien sur les victimes ! Les médias français sont plus préoccupés de trouver des circonstances atténuantes à cet islamiste que de rendre hommage aux victimes dont la vie a été cruellement stoppée par une ordure de la pire espèce !

Les médias français feraient surement moins de zèle si l’assassin avait été d’extrême droite… Or tous les assassins antisémites sont des islamistes !

Loading...

Nous sommes une fois de plus dans cette inversion des valeurs où les médias tentent de trouver toutes les circonstances atténuantes pour les assassins et oublient les victimes !


 

« Enfance difficile » disent les médias: mais oui, la vraie victime de Bruxelles c’est Mehdi Nemmouche ! Jean-Patrick Grumberg

Quatre personnes sont mortes, abattues à bout portant à la Kalashnikov, dans le cou et au visage, par un terroriste musulman, un acte antisémite. 

Deux jeunes filles israéliennes, les filles du couple de touristes, se retrouvent orphelines, elles ont perdu d’un coup leurs deux parents. Un jeune garçon d’une vingtaine d’année, juif aussi, a été fauché au début de sa vie, celle de ses parents est brisée. La famille de la quatrième victime ne contient pas sa douleur.

Mais que disent les médias…

Ils dressent le portrait d’un Mehdi Nemmouche victime de la société, victime de la vie.

Sans domicile fixe -le pauvre

Pour le HuffPost, Mehdi Nemmouche, était sans domicile fixe -le pauvre. D’ailleurs il a été condamné « dans une affaire anodine de conduite sans permis » ajoute le quotidien en ligne pour souligner l’acharnement de la justice, et il « niait farouchement avoir commis les faits » : voilà, il est la victime d’une erreur judiciaire.

20minutes.fr le décrit comme un « jeune homme » [il a 29 ans mais jeune homme, ça fend le cœur]… et Slate comme un « jeune homme sans ressources. » – émotion.

Learn Hebrew online

Nemmouche n’avait pas eu une vie facile

« Une enfance difficile, mais un jeune homme intelligent » dit RTLinfo Belgique, qui en rajoute en expliquant que « M. Nemmouche n’avait pas eu une vie facile » [violons]. « Il a été placé très jeune et s’est retrouvé à la rue à l’âge de 17 ans. » [on sort les mouchoirs]

« Il avait une intelligence et était vif d’esprit«  ajoute une journaliste pour montrer toute attendrie combien la vie est injuste: il avait tout pour réussir, mais la vie cruelle en a décidé autrement.

« Des jeunes gens qui sont en déshérence, qui on rencontré des difficultés d’ordre familial, d’ordre personnel comme ce fut le cas pour M. Nemmouche » s’empresse de dire Me Soufila, son ex-avocate, ajoutant qu’il « n’a pas su trouver dans la société la solution à ses difficultés » – vite une marche blanche et des pages Facebook pour soutenir Mehdi !

Loading...

Il aurait même une petite amie belge

Et RTL nous fait verser une larme : « sa famille est sous le choc » [ah oui, j’oubliais : c’est la famille du tueur qui est sous le choc, dans les médias]. « Le suspect aurait de la famille en Belgique, il aurait même une petite amie belge. » – Vous rendez-vous compte ? Pauvre petite chérie au cœur brisé, comme elle doit souffrir d’être privée de son amoureux. Je suis sûr qu’un média va l’interviewer pour lui faire dire que Nemmouche était un garçon très gentil, très attentionné et très romantique.

Et voilà la merveilleuse tante de M. Nemmouche qui parle de son neveu, « placé dans un foyer d’accueil peu après sa naissance » [c’est Zola !] « avant d’être hébergé par sa grand-mère à l’âge de 17 ans ». [Faudrait savoir : tantôt il s’est retrouvé à la rue à 17 ans, tantôt il vivait chez sa grand-mère ?]

Quelqu’un de gentil, d’intelligent

Et la tante d’ajouter que Nemmouche est « quelqu’un de gentil, d’intelligent, scolarisé, qui avait fait une année d’université ».

Vous ne comprenez pas : il a tué quatre personnes, mais avec gentillesse.

D’ailleurs c’est même un fils exemplaire et attentionné : « A sa sortie de prison, fin 2012, la famille a « eu la surprise de le revoir. Il est venu faire un petit bonjour, pour nous rassurer » dit encore la tante. Comme c’est touchant, on en frissonne.

Ca y est je pleure

Messieurs les journalistes, vous m’avez convaincu : la vraie, la seule victime de la tuerie du musée juif de Bruxelles, c’est Mehdi Nemmouche.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “« Enfance difficile » disent les médias: mais oui, la vraie victime de Bruxelles c’est Mehdi Nemmouche!

    1. Laurence

      Maintenant ça suffit de trouver des excuses à cet enfoiré, il a commis plusieurs meurtres de sang froid
      Pour tuer soit il faut etre foncièrement mauvais
      Combien ont eu une enfance difficile et ne commetent pas de MEUTRES

    2. andre

      Les Juifs ne font pas de bonnes victimes (on le disait deja de Dreyfus, meme
      dans le bon camp): c’est sans doute pour cette raison que le delegue francais a
      l’ONU, lors des larmes de crocodile versees au Conseil de Securite, a presente
      ses condoleances au peuple belge.

    3. Raphail Soffer

      Yes, all these terrorist are created by the media and to justify their creation the convert them to victims and we must believe it and buy it.

      Raphail Soffer

    4. Bobb

      Si ces crétins d’Afrique et du Maghreb sont pauvres c’est surtout de leur faute et pour de mauvaises habitudes « culturelles » : quand leurs mères cesseront de se laisser engrosser, mômes après mômes, par des imbéciles guidés par leur zob, qui les abandonnent aussitôt après chaque naissance pour recommencer dans chaque pays d’Europe, il y aura moins de bouches à nourrir dans chaque foyer et un peu plus d’argent pour acheter des cahiers et des livres.

      Le problème, c’est qu’ils en font exprès et qu’ils n’ont aucun respect de la vie ni aucun sens des responsabilités, qu’ils soient musulmans ou non d’ailleurs, les africains cathos sont très contents eux aussi d’avoir un pape qui les encouragent à ne jamais prendre de moyens de contraception et à se reproduire comme des lapins, puisque dans les deux cas, ou bien, l’enfant crèvera et ils en feront un autre sans états d’âmes, ou alors ils viendront pleurnicher en France pour être régularisés.

    5. Bobb

      Pourquoi les communautés pauvres d’autres pays se sont intégrées ? Italiens, espagnols, polonais, portugais… Parce qu’elles n’avaient pas la mauvaise excuse de nous reprocher un passé colonial ?

      Pas forcément, regardez les indochinois, leurs ainés ont eux-aussi, subi le colonialisme français et combien d’entre eux deviennent délinquants, dealers, terroristes, violeurs, braqueurs, proxos, receleurs, assistés ?

    6. RAMUNCHO1i

      Si on fait un retour sur le passé recent de ce pauvre petit, on peut lui poser la question sur le nombre de personnes qu’il a tué en Syrie

    7. Bobb

      Dites certaines vérités sur les racailles et vous aurez droit à un procès, tuez des juifs, et vous avez droit à toutes les excuses possibles, par les mêmes qui vous interdisent de dire certaines vérités.

      Le problème des musulmans, c’est la surpopulation de familles qui n’ont pas les moyens de se gérer honnêtement dans une France assommée par le chômage. Après trois enfants, supprimons les allocations et remplaçons les par des livres, enfin, pas d’allocs pour les débarqués et destituons de la nationalité française les familles de racailles et de djihadistes avec retour forcé au bled d’origine, c’est le meilleur service que l’on peut rendre à la société et à ces gens, après tout.

    8. Cipora

      Enfance difficile, really – my dad had an enfance difficile – he was put in concentration camps at the age of 10, had to steal/ beg for food and became an orphan at the age of 12, no parents no siblings left, no home, left alone in the world.
      But none of the less he worked hard to give us / future generations a better life, educated us to love and cherish life, accept everyone and try to make it a better world NEVER were we told to revenge or kill or go after seone that is different – PLEASE STOP MAKING EXCUSES for all he screw up people in this world and accept the ones that actually want to make it a brighter world

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *