toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Auschwitz: l’enseignant palestinien démissionne


Auschwitz: l’enseignant palestinien démissionne

Dajani, qui avait organisé le 1er voyage d’étudiants palestiniens dans le camp, a été qualifié de « traître »

Courtesy

 

Mohammed Dajani, le professeur de l’université Al-Qods de Jérusalem, qui a organisé le premier voyage d’étudiants palestiniens au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau en mars dernier, a démissionné de son poste après avoir subi de nombreuses pressions.

Le professeur Dajani, qui dirige le département d’étude américaine a déclaré au journal israélien Haaretz qu’il avait estimé ne pas avoir eu le choix de démissionner après que les responsables universitaires ont refusé de le soutenir face à la campagne de dénigrement menée contre lui par certains membres de l’université.

Après le voyage à Auschwitz, Dajani a été qualifié de « traître » et de « collaborateur », et a été expulsé du syndicat du personnel de l’université. Il a justifié ce voyage en expliquant qu’il était important à ses yeux que les Palestiniens comprennent leur « ennemi » – les Israéliens – et notamment le rôle de la Shoah dans l’élaboration de la politique et de la conscience israélienne.

Dajani a présenté sa démission le 18 mai, en espérant que les responsables de l’université la rejetteraient et dénonceraient la campagne menée contre lui.

A la place, la direction du personnel de l’université lui a signifié que sa démission prenait effet le 1er juin.

« Je voulais que le président de l’université prenne position en refusant ma démission et, ce faisant, envoie un message clair et fort aux employés de l’université, aux étudiants et à la communauté palestinienne en général, que l’université soutient la liberté académique et considère mon voyage comme un voyage éducatif, qui n’est pas contraire aux règlements ou à la politique de la faculté », a indiqué Dajani.

Il s’est également dit consterné par le fait que l’université ait pris ses distances avec le voyage en Auschwitz, estimant que le professeur était « en congé » et avait agi « à titre personnel ».

Ce voyage faisait partie d’un programme conjoint de « réconciliation et de résolution des conflits », conduit conjointement avec l’Université Ben Gourion du Néguev et l’Université allemande Schiller.

Le programme, qui rassemble des étudiants israéliens et palestiniens, avait pour objectif d’enseigner la souffrance endurée par les deux peuples, afin de comprendre comment chacune des consciences historiques s’était développée.

Des étudiants israéliens avaient notamment visité un camp de réfugiés au sud de Bethléem pour appréhender l’expérience de la « Naqba » (« catastrophe »), terme employé par les Palestiniens pour qualifier la création de l’Etat d’Israël en 1948.

L’idée finale est d’étudier les réactions de chacun des groupes pour évaluer si la confrontation avec les récits historiques de l’autre facilite la réconciliation entre les deux peuples.

« J’ai été élevé dans une société négationiste, où l’Holocauste était un tabou. Je n’ai jamais rien pu étudier sur ce sujet à l’université. Tout ce que je savais sur le génocide était vague, exagéré ou présenté comme un simple détail parmi tant d’autres atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale », avait déclaré Dajani à i24news lors d’une interview qui s’est déroulée en avril dans son bureau de Beit Hanina, un quartier de Jérusalem-Est. « Par définition, le fait d’avoir été bercé par cette culture et d’effectuer un tel voyage vous met face à une dissonance cognitive.”

A lire sur le même sujet : Un enseignant de la Shoah pas comme les autres

I24 News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Auschwitz: l’enseignant palestinien démissionne

    1. Tamara

      Preuves Preuves qu’il n’y a rien à faire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!horrible et désolant!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Tamara

    2. klein

      Ben voyons ! il ne faut surtout pas que le dit  » peuple palestinien  » apprenne la vérité sur la Shoah ! qu’il se rende compte de la masse de mensonges dont les 54 pays musulmans l’ont abreuvé ! que la vérité doit lui rester cachée !

    3. Mardochée

      Il y a 2 sortes de gens dans le monde : ceux qui recherchent et aiment la VERITE, et ceux qui veulent rester dans les ténèbres et se complaisent dans le MENSONGE. On pourrait dire les enfants de Dieu et les enfants du diable. Ce qui est bâti sur un mensonge ne peut subsister et finira un jour par s’écrouler; il s’agit là d’une loi spirituelle. Avis donc à tous ceux qui invoquent leur soi-disant dieu . Est ce le Dieu de la Vérité ou le dieu du mensonge ? Ce Monsieur Dajani est un homme d’honneur et c’est bien la seule consolation que nous pouvons avoir : il existe des gens honnêtes, des justes, qui recevront un jour leur récompense, lorsque tous les aspects cachés et secrets des coeurs de tous les hommes seront mis en lumière, au jour du Jugement.

    4. Paula Koiran

      Quel que soit le commentaire, la réponse sur ce site est : « Il s’agit d’un doublon »

    5. michel boissonneault

      un juste et intègre mis au rencard …. une preuve de plus que les muzz
      sont des manipulateurs

    6. Eyal

      L’espoir démissionne en effet 🙁 Quelle belle initiative de la part de cet enseignant. Je vous salue Monsieur de ne pas être à la recherche de « la verité », chose qui n’existe pas au singulier, mais des vérités respectives et donc d’une vraie ouverture au dialogue. Que ta voie soit poursuivie par d’autres pour que nos enfants connaissent un jour la paix!

    7. yaakova

      D’accord avec toi, Mardochée !
      Paula, fais comme moi, si tu fais des « doublons », met sur ton facebook !!!!
      Shalom.

    8. une arabe ecoeuree

      il en existe combien des arabes comme cet homme?? domage il y a pas d espoir, au Maroc heureusement juifs musulmans, seront toujours avant tout marocains, mais combien d états arabes vivent e n symbiose avec les juifs???vive le Maroc qui respecte ses nnationaux de confession juive..merci Mohamed 6

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap