toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Miriam et Emanuel Riva, victimes de la tuerie de Bruxelles, laissent deux filles.


Miriam et Emanuel Riva, victimes de la tuerie de Bruxelles, laissent deux filles.

TEL AVIV – Miriam et Emanuel Riva étaient  » la crème de la crème », disent parents et amis en deuil  du couple d’une cinquantaine d’années tué dans la fusillade de samedi au Musée juif de Bruxelles, Belgique.

La radio israélienne fait état de deux autres victimes, employées au centre [un belge de 26 ans et une bénévole française de 60 ans]

Le couple, qui devait rentrer en Israël jeudi, vivait à Tel-Aviv et travaillait depuis quatre ans au ministère israélien des Affaires étrangères. Il laisse deux filles de 15 et 17 ans, ont dit leurs amis.

Loading...

« Jusqu’à il y a deux ans, Emanuel était vice-consul à Berlin; c’étaient des gens cultivés et de caractère qui aiment Israël », a déclaré Josia Porat, l’épouse du cousin d’Emanuel.

Tandis que les membres de la famille en Israël et aux Etats-Unis apprenaient la nouvelle, les parents et les autorités scolaires s’apprêtaient à s’occuper des jeunes filles, a dit Porat au quotidien israélien Maariv.

Pour le moment,  » la famille a décidé de ne rien dire au père d’Emanuel qui est âgé de plus de 90 ans »  a dit Porat qui est né en Belgique.

«L’antisémitisme ici est choquant», dit-elle. «Ce n’est plus comme autrefois.»

Pendant ce temps, à Bruxelles, la police et les autorités locales ont émis l’hypothèse que «tout est possible», sur les motifs de l’attaquant.

«Nous savons que le lieu de la tuerie, le Musée juif de Bruxelles, incite à penser qu’il s’agit d’une attaque antisémite, mais nous n’avons pas assez d’éléments pour confirmer que c’est le cas», a déclaré un porte-parole du procureur de l’État.

Loading...

La police a lancé une chasse à l’homme pour retrouver le tireur, et vient de remettre en liberté, un individu initialement détenu immédiatement après la fusillade, selon le site israélien Walla News.

 » L’ensemble de la communauté juive est en état de choc,  » à la suite de la tuerie, a déclaré un dirigeant de la communauté juive. Un autre a dit à la Radio de l’Armée d’Israël que les 45 000 Juifs de Belgique «étaient dans un état de panique.»
«Nous avons décidé de mettre en œuvre des mesures de dissuasion», a déclaré le ministre belge de l’Intérieur Joëlle Milquet, «y compris une augmentation de la présence policière dans les zones de concentration juive.»

 » C’est la première attaque anti- juive à Bruxelles depuis la Seconde Guerre mondiale « , a déclaré le Dr Maurice Sosnowski, le chef de la communauté juive de Belgique.

Loading...

«La communauté juive vit en bonne entente  avec tout le monde, même la communauté musulmane», a dit un autre fonctionnaire juif au quotidien israélien Yediot Ahronot.

De hauts responsables israéliens étaient en contact avec leurs homologues belges, et le président Shimon Peres a appelé les gouvernements européens à lutter contre l’antisémitisme.

«Cet acte criminel est le résultat de l’incitation constante contre les Juifs et leur Etat», a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans un communiqué envoyé aux journalistes.

«Je demande instamment à tous les dirigeants d’Europe – ne prenez pas les incidents antisémites à la légère», a déclaré Peres dans un communiqué.

«Chaque incident appelle une réponse forte. Les dirigeants européens doivent faire la guerre contre l’antisémitisme qui relève la tête dans de nombreux pays européens», a déclaré Peres.

Sources : The Algemeiner – 26 mai 2014 – Par Dave Bender – Extrait

http://www.algemeiner.com/2014/05/25/brussels-shooting-victims-leave-behind-two-teen-daughters/
Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 

 

 ******

Interview avec Julien Klener, du Consistoire Juif de  Belgique

«C’était un couple étonnant, des gens biens, vraiment le sel de la terre» a dit un ami de la famille du couple. «Je ne connais pas d’autres gens, d’une telle stature. Ils étaient aussi patriotes – ont travaillé au ministère des Finances et d’autres institutions d’État pendant des années. Ils sont rentrés d’Allemagne, il y a deux ans, après une mission à Berlin, où ils occupaient des postes de chargés de missions gouvernementales».

Le porte-parole du musée a dit que la sécurité du site est généralement minime sans portes de sécurité,  ni gardiens.

«La plupart de nos visiteurs ne sont pas juifs et nous ne voulions pas créer une atmosphère de peur», a déclaré le porte-parole. «Au cours des quatre dernières années, nous n’avons reçu aucune  menace ni soupçon de violence.»

  Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a condamné l’attaque ce dimanche matin.

«La tuerie de la veille à Bruxelles est le résultat de l’incitation constante contre l’Etat d’Israël par divers éléments au Moyen-Orient et en Europe elle-même,» a-t-il dit, en répétant les commentaires qu’il avait faits la veille.
«Il y a des éléments en Europe qui se précipitent pour condamner la construction d’un appartement à Jérusalem, mais ne se précipitent pas pour condamner – même faiblement – l’assassinat des juifs ici ou en Europe même et, pire encore, accueillent avec bienveillance l’union avec un élément comme le Hamas, qui appelle à la destruction de l’Etat d’Israël,» a déploré le Premier ministre.

«Nous nous opposons à une telle hypocrisie, nous protestons contre, nous continuerons à dire toujours la vérité, nous continuerons à lutter contre le terrorisme et nous continuerons à construire notre Etat.»

La Ministre de l’Intégration, Sofa Landver appelé les Juifs à faire leur Aliya en Israël et à «ne pas rester aveugle devant la vague d’antisémitisme»

 » Il y a une place ici dans l’Etat d’Israël pour tout Juif, nous y sommes préparés et sommes prêts », a-t-elle dit.

Le Ministre des Affaires étrangères Youval Steinitz a également parlé de la fusillade de Bruxelles : «La haine envers les Juifs et envers l’Etat d’Israël est la même haine et la même chose sous une autre forme. L’antisémitisme en Europe est souvent déguisé en sentiments anti-israéliens, mais c’est toujours l’antisémitisme et malheureusement, nous ne sommes pas surpris par cette attaque d’hier.»
Ynet News – Extraits – Par Lior Zilberstein, Itamar Eichner
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4523412,00.html
Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Miriam et Emanuel Riva, victimes de la tuerie de Bruxelles, laissent deux filles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *