toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La mère d’Ilan Halimi révoltée par Aymeric Caron


La mère d’Ilan Halimi révoltée par Aymeric Caron

Le chroniqueur de « On n’est pas couché » a tenu des propos « inadmissibles » selon Ruth Halimi.

Samedi dernier, un clash a opposé Aymeric Caron au réalisateur Alexandre Arcady, venu défendre son film « 24 jours » sur l’affaire Ilan Halimi. Un échange tellement tendu qu’il a d’ailleurs été coupé au montage.

Le chroniqueur de Laurent Ruquier aurait comparé le sort d’Ilan Halimi à celui des enfants palestiniens. « Je trouve ça invraisemblable », a réagi la mère d’Ilan, Ruth Halimi.

Loading...

Aymeric Caron s’était déjà illustré en tentant de ridiculiser Véronique Genest lors d’une émission. Alain Wagner lui répond point par point et le ridiculise ici:

 

« Je ne vois pas quel est le problème. Un jeune Français qui se fait tuer parce qu’il est juif et voilà qu’on remet sur le tapis le problème israélo-palestinien qui n’a rien à voir avec ça. Je trouve ça inadmissible. »

La mère d’Ilan Halimi a également attaqué le discours de Dieudonné à propos des Juifs. « Il faut qu’il sache que la parole, c’est pire qu’une arme. Il dit : Je suis un humoriste. Mais je suis désolé. Quand on lance des paroles très dangereuses à l’égard des Juifs, ça veut dire : Il faut les tuer. C’est un message de violence absolue ».

CLIQUER SUR LA BANDE SON DE L’INTERVIEW

MP3 - 9.3 Mo

La mère d’Ilan Halimi, ce jeune Français de confession juive tué en 2006 par le « gang des barbares », était hier l’invitée de Marc-Olivier Fogiel sur RTL. Elle s’exprimait à l’occasion de la sortie en salles mercredi 30 avril de « 24 jours », le film d’Alexandre Arcady retraçant l’enlèvement et le meurtre de son fils.

Au cours de cet entretien, Ruth Halimi est d’abord revenue sur la décision de France Télévisions de ne pas financer « 24 jours ». Pour justifier sa décision, le service public avait évoqué la trop grande violence du film. Une raison que la mère d’Ilan Halimi a visiblement du mal à entendre. Expliquant avoir fait part à François Hollande d’une réflexion à ce sujet lors d’une projection du film à l’Elysée, Ruth Halimi a estimé que la justification de France Télévisions était « inadmissible ».

« Quand on sait ce que Ilan a subi comme violence quotidiennement (…), je trouve ça inadmissible » a-t-elle confié, expliquant que le film ne comporte « absolument aucune scène violente ». Et Ruth Halimi de lâcher : « C’est honteux de dire ça quand on sait le nombre de films violents qu’on diffuse dans les télévisions. Le film d’Ilan n’est que là pour dire qu’il faut arrêter et stopper ce genre d’agressions ».

Learn Hebrew online

La sortie « inadmissible » d’Aymeric Caron

Marc-Olivier Fogiel a ensuite évoqué avec elle une séquence de « On n’est pas couché » coupée au montage. Au cours de cette dernière, Aymeric Caron se serait vivement accroché avec le réalisateur du film, Alexandre Arcady, et aurait, d’après ce dernier, comparé la souffrance endurée par Ilan Halimi à celle des enfants palestiniens. « Je trouve ça invraisemblable » a confié Ruth Halimi à propos de la sortie supposée du chroniqueur. « Je ne vois pas quel est le problème. Un jeune Français qui se fait tuer parce qu’il est juif et voilà qu’on remet sur le tapis le problème israélo-palestinien qui n’a rien à voir avec ça. Je trouve ça inadmissible » a-t-elle taclé.

Une vive altercation a opposé jeudi, lors de l’enregistrement de l’émission « On n’est pas couché«  (France 2), Aymeric Caron et le réalisateur Alexandre Arcady.Une altercation qualifiée de « violente » par la polémiste que les fidèles de Laurent Ruquier n’ont pas pu voir samedi soir. Et pour cause : elle a été coupée au montage.

Loading...

Les avocats de la famille d’Abel Chennouf, victime de Mohamed Merah, saluent la décision de coupure de la part de Fr 2, car constituant une apologie du TERRORISME.

Que s’est-il exactement passé sur le plateau de Laurent Ruquier ?

Elisabeth Lévy raconte par le menu cet accrochage entre le sniper et le cinéaste, venu promouvoir son film « 24 jours », récit du calvaire d’Ilan Halimi, torturé à mort en 2006 par Youssouf Fofana et son « gang des barbares ». Selon la journaliste, la discussion – autour du thème de l’antisémitisme – est passée du gang des barbares à l’affaire Mohamed Merah.

Voici ce qu’écrit Elisabeth Lévy, qui s’appuie sur le récit que lui a livré Alexandre Arcady : « Consultant ses fiches soigneusement préparées, il [Aymeric Caron] déplore, chiffres à l’appui, que le film passe sous silence les actes islamophobes qui ont bien plus augmenté que les actes antisémites (…) Le ton monte (…) Arcady ne sait plus comment la discussion en arrive à Merah. Si on interrogeait Merah, déclare alors Caron, il dirait qu’il a tué des enfants juifs parce que l’armée israélienne tue des enfants palestiniens (…) D’ailleurs, là encore, il a les chiffres. Sous le regard médusé des invités, il brandit ses notes, puisées dans le rapport d’une ONG. J’ai les chiffres ! Qu’est-ce que vous répondez à ça ? Arcady s’étrangle. Vous osez dire que l’armée israélienne tue des enfants !, hurle-t-il (…) Polony demande à son partenaire s’il n’a pas perdu la tête : tu viens à une émission sur Ilan Halimi avec des données sur les Palestiniens tués par l’armée israélienne, est-ce que tu te rends compte de ce que tu fais ? ».

La chaîne confirme que cet échange a bien eu lieu. France 2 confirme également que la production a aussitôt décidé, en accord avec la chaîne, que cette séquence ne serait pas diffusée. « Alexandre Arcady venait parler de son film, les propos d’Aymeric Caron étaient hors sujet et n’avaient rien à faire dans cette discussion ». Au passage, France 2nuance : non, il n’y a pas de « violente altercation » entre Alexandre Arcady et Aymeric Caron, mais plutôt un accrochage dans une émission qui, globalement, a été enregistrée sous tension. L’un des invités d’ »On n’est pas couché », présent ce soir-là sur le plateau, nous a également confirmé que l’accrochage n’avait pas été « si violent que cela ».

« Désinformation », « raccourcis abjects » : invité ce lundi sur RMC, Alexandre Arcady est revenu sur cette séquence et sur l’analogie entre Tsahal et les tueries de Mohamed Merah formulée par Aymeric Caron : « J’ai été tellement estomaqué ! (…) Il a plongé son nez dans ses notes et il a cité des chiffres donc tout ça été préparé, ce n’était pas improvisé (…) Ce monsieur vient avec des affirmations d’un antisionisme et d’un anti-Israël d’une façon tellement caricaturale. Ces raccourcis font mal ». Interrogé hier soir sur Europe 1 par Patrick Roger et Sonia Mabrouk, le comédien Pascal Elbé, à l’affiche de « 24 jours », était lui aussi revenu lui aussi sur cet incident. « Il y a deux jours, Arcady a fait une émission sur le service public avec Ruquier, et l’un des journalistes – ça a été coupé au montage, moi ça m’a révolté – a commencé à justifier [le meurtre d’Ilan Halimi] (…) Vous vous rendez compte qu’on parle d’un jeune Français, torturé à mort, sous alimenté, parce qu’il était né juif, et qu’on en vient à convoquer tout d’un coup le conflit israélo-palestinien. Heureusement que les dirigeants de l’émission ont immédiatement réagi en disant que ce serait coupé au montage ».

JForum





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “La mère d’Ilan Halimi révoltée par Aymeric Caron

    1. sarfati

      Je ne suis pas d’accord avec la mère d’Ilan.
      L’assassinat de son fils a à voir avec le conflit nommé ! De la propagande anti-sioniste et anti-juive ont dérivé ce meurtre et bien d’autres ( ceux de Toulouse, par ex.).
      Depuis des années, les media en France veulent faire passer les « palestiniens » pour des anges et les israéliens pour d’horribles bourreaux.
      Le dernier film en date s’étant diffusé sur Arte, à propos de Jérusalem, où aucun des propos mensongers des palestiniens interrogés n’a été vérifié mais pris pour « argent comptant » !
      Les chaines publiques sont responsables ! Donc, l’Etat !
      Qu’elles donnent toutes un droit de réponse et tous ces mensonges pourraient être décortiqués, dénoncés et une réalité plus juste établie !
      Est-on encore en démocratie si les journalistes fonctionnent comme des propagandistes de la pire espèce et ne font plus leur métier avec honnêteté et probité ? Ils portent une lourde charge devant l’Histoire !

    2. Et si......

      Franchement, au lieu de féliciter France-Télévision et faire cette pub au salopard antisémite Caron, je l’aurais d’une part, sorti de l’émission, ensuite j’aurais porté plainte contre lui – si tant qu’il soit condamné…. – pour « incitation à la violence contre les Juifs de France, sous couvert d’amalgame d’une tuerie contre un jeune français juif et le conflit Israélo-« palestinien ». POINT! Ce sale type devrait être EXCLU de cette émission de Ruquier:

      IL Y EN A MARRE de ces journaleux qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas!

      En revanche, les médias tous confondus ne font pas étalage de l’assassinat d’une jeune fille israélienne de 20 ans par des arabes de « Palestine », contrairement à celle d’un terroriste arabe « Palestinien » ciblée!

      HONTE À EUX! HItler n’aurait pas fait mieux!

    3. Laurence

      Cette maman a été brisée dans son cœur, cette famille à perdu leur frère et leur fils , et on leur rajoute de la douleur en plus
      CETTE FAMILLE A SUFFISEMMENT SOUFFERT POUR QU’ON LEUR FASSE ENCORE DU MAL!!!!!

      C’EST INADMISSIBLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    4. SAUVAGE LUCIE

      Tout d’abord ma plus grande compassion à Mme Halimi qui a vécu l’horreur de perdre un enfant dans des conditions ignobles.
      Maintenant cet Aymeric Caron ne vaut même pas la peine que l’on débatte, ce type est une nullité d’incorrection prétentieuse, un perroquet de salon voilà ce qu’il est en fait! peut être impressionne t-‘il certaines personnes, c’est bien dommage.
      Quand à la complicité des médias envers la Palestine et des peuples arabes en général c’est un fait réel et quotidiennement constaté.
      L’Europe est gangrenée par l’immigration arabe mais «  » »chut » » » c’est politiquement incorrect que de le dire, par contre dénigrer les juifs français fiers de l’être de surcroît alors là les «  » » journaleux » » » ne s’en privent pas et l’amalgame entre Israël et diaspora qu’importe c’est bancable! l’important étant de vendre à n’importe quel prix le «  » »torchon » » » du jour.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *