toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Chuuut! Ne dites pas à Aymeric Caron que les gentils palestiniens nient la Shoah…


Chuuut! Ne dites pas à Aymeric Caron que les gentils palestiniens nient la Shoah…

Le professeur de l’université Al-Quds qui a emmené pour la premier fois un groupe d’étudiants palestiniens visiter Auschwitz vient d’être très symboliquement expulsé du syndicat des travailleurs de l’université (car il n’en était pas membre).

Le Professeur Mohammed Dajani avait décidé que la réconciliation avec les Juifs passait par la connaissance, et il avait trouvé logique d’emmener ses étudiants découvrir par eux-mêmes le camp d’Auschwitz et comprendre un peu mieux ce que le peuple juif avait traversé.

Mais les opposants de Dajani n’ont pas vu les choses de cet œil là.

Loading...

Car chez les arabes palestiniens, l’holocauste est considéré soit comme un élément de la propagande sioniste, soit comme une référence au traitement que les Israéliens réservent aux Palestiniens – en un mot : la Shoah est une invention.

Les intellectuels qui soutiennent Dajani espéraient que les harcèlements qu’il subit depuis son retour d’Allemagne auraient diminué après les déclarations de Mahmoud Abbas sur la Shoah.

Mais le 30 avril, les professeurs et le syndicat des travailleurs de l’université Al-Quds University ont annoncé dans un courrier qu’ils suspendaient l’adhésion de Dajani en raison à son « comportement qui contrevenait aux règlement et aux normes » du syndicat.

Car les normes et le règlement du syndicat des travailleurs de l’université palestinienne Al-Quds nient l’existence de la Shoah et interdisent d’en parler autrement que comme une propagande sioniste.

Rima Najjar, assistant professeur de littérature anglaise à Al-Quds, a justifié la décision du syndicat en expliquant que les « normes » que Dajani a violé sont le boycott académique des universités israéliennes, sans être capable d’expliquer le lien entre Auschwitz et les université israéliennes, et la malheureuse au cerveau confus a ajouté sur sa page Facebook que “la lettre [d’expulsion] ne dit pas cela, mais la discussion qui a précédé l’annonce se réfère au voyage qu’il [Dajani] a fait avec des étudiants pour visiter Auschwitz,”.

Ce à quoi Dajani a répondu – non sans humour – qu’il n’a jamais été membre du syndicat, donc que son “expulsion” était une blague. Il a cependant déclaré qu’il a l’intention de déposer plainte contre la décision, qui est une insulte à sa sécurité personnelle et met sa vie en danger.

Learn Hebrew online

“Vous savez, je ne suis pas membre de votre syndicat, et je ne m’y suis jamais inscrit. Je n’ai rien à voir avec votre syndicat, et je n’ai jamais participé à vos activités ni à vos élections. Par conséquent, vous devez comprendre que votre décision de m’expulser d’un syndicat dont je ne suis pas membre revient à une provocation, une diffamation, et une atteinte à mon intégrité professionnelle et personnelle, en violation flagrante de la loi »,” a répondu Dajani aux dirigeants du syndicat.

Najjar, membre du syndicat qui a le soutient de la majorité des personnels de l’université, a dénoncé le voyage à Auschwitz comme une “cascade d’erreurs”, et a rejeté la comparaison avec la visite organisée d’un camp de réfugiés palestiniens par des étudiants israéliens.

“Qu’est ce qu’un camp de réfugiés palestiniens a à voir avec le camp de la mort d’Auschwitz, à part renforcer le narratif mensonger des sionistes qui justifie la colonisation de la Palestine en raison de la souffrance des Juifs par les nazis ? Toute cette affaire est une erreur, une cascade d’erreur,” a déclaré Najjar qui n’a jamais entendu dire que 51 nations ont voté à l’unanimité le ré-établissement du foyer national juif sur ses terres de Palestine, quasi inoccupées, en 1920 à la chute de l’empire Ottoman, après avoir donné le gros des restes de l’Empire aux Arabes en créant la Syrie, et l’Irak.

Loading...

Screen Shot 2014-05-07 at 16.58.16 PM

”On peut discuter le fait que l’expérience des étudiants israéliens [qui ont visité un camp de réfugiés palestiniens] peut contribuer à une juste paix. Mais demander à des étudiants palestiniens de visiter Auschwitz ne peut que leur envoyer le message qu’ils doivent assumer une responsabilité pour le mal absolu dont ils ont été témoins, et accepter de renoncer à leurs droits fondamentaux, à cause d’une telle horreur,” a ajouté la professeur dans ce grand élan de réciprocité de vues qui caractérisent le camp palestinien et ses soutiens.

Le professeur Dajani a ensuite déclaré qu’il n’entend pas demeurer silencieux, car les sanctions montrent la force des pressions pour censurer ceux qui critiquent les nazis.

Dajani : “Voilà pourquoi j’ai pris la décision de ne pas rester passif. Dans cette lutte contre la corruption [du gouvernement palestinien], contre le détournement de la religion, contre l’absence de moralité, j’ai décidé de ne pas rester silencieux.”

Dajani : “Un voyage éducatif destiné à honorer la mémoire des victimes de la plus horrible atrocité de l’histoire devient un procès inquisitoire teinté de politique mensongère, et nous regardons sans rien faire ? Les mots de sympathie et de compassion d’un leader palestinien [Mahmoud Abbas] destinés à montrer de l’empathie et de l’humanité vis à vis de la souffrance d’un ennemi historique ont été ridiculisés et accueillis avec cynisme. La lutte des Juifs pour la justice, la paix et la réconciliation est boycottée par les Palestiniens qui appellent au boycott et au rejet de toute normalisation. Concernant les frictions entre les valeurs morales et les petites magouilles politiques, le diable continuera à dominer si le bien regarde et ne fait rien.”

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Chuuut! Ne dites pas à Aymeric Caron que les gentils palestiniens nient la Shoah…

    1. Nemo

      Je n’ai qu’un mot à dire : Bravo Mr Dajani d’avoir tenu tête à vos « collègues » complètement brain-washés !

      Votre idée de déposer plainte à l’égard de cette pipelette qui annonce vous exclure d’un syndicat dont vous n’êtes pas membre, est excellente !

    2. Laurence

      Mr Dajani vous avez essayer de montrer la vérité à vos coréligionnaires mais ils ne veulent pas le voir
      Bravo vous avez éssayer d’oeuvrer pour la paix

    3. Tamara

      De toutes les façons, les haineux avec leurs mensonges n’ont aucun avenir!!!!!!!!!!!!!Tamara

    4. Robert Davis

      Tout cela c’est du cinéma et totalement inutile encore que on peut apprécier la bonne volonté de ce monsieur. Mais la SOLUTION du problème israélo-arabe est entre les SEULES MAINS

    5. Robert Davis

      ;;;du PM d’Israel qui SEUL peut faire le nécéssaire en expulsant les « palestiniens ». C’est le SEUL moyen de créer des relations avec les pays arabes,d’avoir la paix à l’intérieur et de montrer aux arabes et au reste du monde qu’Israel n’est pas le pays des couards politiques qu’ils croient (avec raison…)Tout le reste n’est que blabla,temps perdu par un PM qui n’est hélas pas un homme d’action mais un mondin papoteur que les arabes ne peuvent pas respecter.

    6. klein

      Que les palestiniens interrogent leurs ainés qui pendant la dernière guerre ont suivi le triste mufti de Jérusalem qui soutenait hitler en visitait les camps ,de la mort avec lui ! et qui, participaient aux rafles en Europe !

      Désolé je n’arrive toujours pas a écrire les mots palestiniens et mufti avec des majuscules ! ils ne le mérite
      pas !

    7. Pilou

      Chers amis, à toutes les fois que vous employez le mot, palestinien, vous faites sourire les squatteurs arabes qui ont envahi la Judée-Samarie.

      La Palestine n’existe plus depuis 1948. Alors c’est quoi un, palestinien ?

      Le mot « Palestinien », est une invention de Yasser Arafat pour flatter le cerveau de ses supporters par de lucratives aumônes.

    8. Haganah

      Et ce sont des soi disants hommes intelligents qui ont commis les pires exactions … Mon peuple , mon sang , mes frères , n ont pas fait leurs deuils de l abomination … Jamais pardonner et le symbole est fort .. Pas un pays , un homme , un état , un continent … Ne pourront plus mettre en péril mon peuple .. La Thora dans une main et une épée dans l autre … Nous ne renierons jamais notre foi devant personne et seul HM (D-ieu) pourra nous faire plier … Que tous les barbares du monde soient prévenus , l âme de nos 6 millions de frères disparus veillent sur nous …pour l éternité….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *