toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour célébrer la Réconciliation Hamas-Fatah, Al -Aqsa TV diffuse des séquences de massacres de soldats de Tsahal. «Notre butin, ce sont vos têtes» (VIDEO)


Pour célébrer la Réconciliation Hamas-Fatah, Al -Aqsa TV diffuse des séquences de massacres de soldats de Tsahal. «Notre butin, ce sont vos têtes» (VIDEO)

Image à la Une :

La télévision du Hamas, Al- Aqsa TV a diffusé une propagande montrant des snipers ramassant les plaques militaires des soldats de Tashal qu’ils viennent d’abattre, tandis qu’un narrateur dit: «Notre butin, ce sont vos têtes.» – Photo: PMW / Capture d’écran.
Tandis que les dirigeants de l’Autorité palestinienne et le Fatah rencontraient le Hamas à Gaza, mercredi pour annoncer leur plan d’union, la télévision du Hamas, Al- Aqsa diffusait sa haine d’Israël.
Palestinian Media Watch, ce jeudi a traduit une propagande effrayante montrant des snipers abattant des soldats de la Force de Défense d’Israël, puis ramassant leurs plaques militaires, tandis qu’un narrateur disait: «Notre butin, ce sont vos têtes.»
PMW a également traduit un article du quotidien officiel de l’AP, Al -Hayat Al- Jadida qui citait le Premier ministre du Hamas, Ismail Haniyeh, insistant sur le fait que la politique de kidnapping des soldats israéliens par le Hamas, se poursuivra sous un gouvernement unifié.
«L’enlèvement de soldats israéliens fait partie de l’ordre du jour de la résistance palestinienne et du Hamas, et continuera aussi longtemps qu’il y aura des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes», a déclaré Haniyeh à Al -Hayat Al- Jadida.

L’article a été publié la semaine dernière, quelques jours avant l’annonce du plan d’union à la presse israélienne et internationale.

Loading...

L’article du l’organe de presse de l’AP attribuait la volonté d’unité à Haniyeh, qui a été cité comme décrivant la stratégie d’unification comme «la prochaine étape» d’un plan pré-agréé.

Al -Hayat Al-Jadida a écrit : «Hier [15 Avril, 2014] matin, le Premier ministre Ismaïl Haniyeh du gouvernement du Hamas à Gaza, a déclaré que la prochaine étape serait la mise en œuvre de la réconciliation [entre le Fatah et le Hamas] suite à un accord passé, et l’annonce de la fin du schisme.»

Le gouvernement israélien a réagi immédiatement et jeudi le cabinet votait à l’unanimité son refus de « négocier avec un gouvernement palestinien soutenu par le Hamas, une organisation terroriste qui appelle à la destruction d’Israël. »

Mercredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait averti que M. Abbas « doit choisir entre la paix avec Israël et un accord avec le Hamas, une organisation terroriste criminelle qui appelle à la destruction de l’Etat d’Israël et que les États-Unis comme l’Union européenne définissent comme une organisation terroriste. »

«Celui qui choisit le Hamas ne veut pas la paix», a déclaré Netanyahu.

Des Groupes de juifs américains ont également répondu à cette nouvelle décision.
Le jeudi, le groupe juif de défense des droits de l’homme, l’Anti-Defamation League (ADL) a dit : «La suspension par Israël des pourparlers de paix est pleinement justifiée à la lumière de cet accord dit ‘d’union’, entre l’Autorité palestinienne et le Hamas.»

Learn Hebrew online

«Avec son rapprochement avec le Hamas, une organisation terroriste qui continue sans vergogne à appeler à la destruction de l’Etat d’Israël, Mahmoud Abbas et l’Autorité palestinienne ont apparemment encore une fois tourné le dos à la paix et à la réconciliation,» a dit Abraham H. Foxman, Directeur nationale d’ADL.

Le groupe de pression pro-israélien AIPAC, le Comité américain, Israël Public Affairs, a déclaré: « La formation annoncée d’un gouvernement d’union nationale Hamas – Fatah représente un affront direct au secrétaire d’Etat John Kerry et un coup sévère aux efforts de paix israélo- palestinien. »
« Le Hamas est une organisation terroriste islamiste qui cherche la destruction d’Israël et attaque des civils innocents », a ajouté le groupe.
« Tout gouvernement palestinien comprenant le Hamas ne peut pas être un partenaire de négociation à moins de répondre aux exigences du Quartet depuis longtemps inscrites dans la loi américaine : reconnaître Israël, rejeter la violence et accepter les accords israélo-palestiniens précédents. »

L’Organisation sioniste d’Amérique a écrit : «Le Hamas appelle dans sa charte à la destruction d’Israël (article 15) et à l’assassinat dans le monde entier des juifs (article 7), tandis que les terroristes du Hamas ont également assassiné plus de 500 Israéliens depuis Septembre 2000.»

Loading...

Mort Klein de ZOA a déclaré jeudi, « Par la conclusion d’un accord de réconciliation avec le Hamas, un mouvement dont l’intention est le génocide des juifs, le Fatah de l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a démontré de façon concluante que non seulement, il n’est pas un partenaire de paix, mais qu’il est un ennemi déclaré des juifs et de l’Etat juif.  »

Klein a également souligné les similitudes du Fatah avec le Hamas : «Le Fatah appelle dans sa Constitution à la destruction d’Israël (article 12) et l’utilisation du terrorisme comme un élément indispensable dans la lutte pour atteindre cet objectif (article 19). Les terroristes du Fatah ont assassiné plus de 500 Israéliens depuis que Yasser Arafat a lancé sa vague terroriste contre Israël en Septembre 2000».
«L’AP de Abbas n’a pas respecté ses engagements en vertu des accords d’Oslo pour arrêter les terroristes, mettre les groupes terroristes hors la loi et mettre fin à l’incitation à la haine et aux assassinats dans les médias contrôlés par l’AP, les mosquées, les écoles et les camps de jeunes qui contribuent à alimenter le conflit,» a-t-il dit.

A Gaza, les mots d’incitation définissent le débat. En Janvier, le jour de l’anniversaire de Mahomet, Haniyeh a prononcé un discours au camp de Jeunesse de Gaza à «Futuwwa », un programme qui a diplômé 13.000 étudiants avec une «éducation djihadiste».
«La meilleure façon pour nous de célébrer l’anniversaire du Prophète est de marcher sur ses traces et de fournir aux générations futures une éducation djihadiste», a-t-il dit à des milliers d’étudiants, selon la traduction d’une émission de TV Al-Aqsa.
«Nous allons marcher sur ses traces et éduquer les générations futures à aimer la mort par amour pour Allah autant que nos ennemis aiment la vie.»
«C’est la génération qui sera qualifiée pour la libération, la victoire, le retour et l’indépendance. Malheur à vous, ô fils de Sion, car la faiblesse ne connaît pas de voie d’accès au cœur de cette génération.»
«C’est la génération de la pierre, la génération du missile, la génération des tunnels, et la génération d’opérations martyres.»
La caméra s’est ensuite concentrée sur l’un des diplômés, qui a dit :
«Notre message à l’ennemi sioniste, partout et à tout moment, est le suivant : Vous ne pourrez jamais jouir d’une vie agréable sur notre patrie bien-aimée. Nous, les fils de camps de jeunes du « Futuwwa», nous vous affronterons sur chaque colline, dans chaque vallée, et sur toutes les routes.»
«Rien d’autre ne vous attend ici, que d’être tué. Rien ne vous attend ici, que d’être tué ou de partir.»

En guise de refrain, des milliers d’étudiants dans le stade de Yarmouk ont scandé en réponse à l’animateur, «Notre plus grand désir est la mort … pour l’amour d’Allah !»

En réponse à la signification politique des décisions du leadership palestinien, le jeudi, Israël a également promis de «répondre à l’action palestinienne unilatérale » avec sa propre réponse.
Klein du ZOA a dit: «Tant que l’AP ne conduira pas de réformes véritables pour éliminer le terrorisme et l’extrémisme, ne combattra pas et n’emprisonnera pas les terroristes et ne mettra pas fin à la culture de la haine et de rejet qui alimente le rejet palestinien violent de l’Etat juif d’Israël, il n’y aura aucune perspective de la paix»

Sur le partenariat avec le Hamas, Klein a déclaré, «Ils ont cloué leurs couleurs au mât.»

Des membres du cabinet israélien, qui ont adopté la résolution à l’unanimité, ont également porté leur attention sur ce que le drapeau du Hamas implique.
Yair Lapid, le ministre des Finances a dit à la presse israélienne que le Hamas est «une organisation terroriste djihadiste qui est fière de tuer des civils – femmes, enfants, personnes âgées – simplement parce qu’ils sont juifs. Si les Palestiniens veulent vraiment un traité avec Israël …pourquoi n’ont-ils pas exigé du Hamas qu’il abandonne le terrorisme, et qu’il s’engage à ne pas faire souffrir des innocents et à respecter le droit international ?»

Le Ministre de l’Economie Naftali Bennett a ajouté une troisième dimension à ce que ce gouvernement d’unité signifie : cela signifierait également l’inclusion du Jihad islamique dans un futur gouvernement, a-t-il écrit sur Facebook jeudi.
Bennett a déclaré: «La signature de la fusion entre le Fatah, le Djihad islamique et le Hamas introduit au Moyen-Orient, une toute nouvelle ère politique.»

«L’Autorité palestinienne vient de devenir la plus grande entité terroriste du monde, à vingt minutes de Tel Aviv. Ces trois groupes terroristes ont tué plus de 1 000 Israéliens dans les rues de Tel-Aviv, Jérusalem et Haïfa depuis 2000».
Bennett a dit : «Tout comme les États-Unis ne parlent pas avec le Hamas, le Jihad islamique et al – Qaïda, Israël doit également être clair : Nous ne parlons pas avec des tueurs.»

Le ZOA a déclaré qu’il  » poussera  » le gouvernement américain à maintenir sa position ferme contre le Hamas, et à passer à la prochaine étape, celle de refuser de reconnaître la coalition Hamas – Fatah.

La dernière mesure que les États-Unis ont pris au Congrès sur la question de l’incitation [à la haine] était en Janvier, lorsque le député Ed Royce, Président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre, a conduit les Etats-Unis à approuver la législation permettant de lier l’aide économique à l’Autorité palestinienne à ses mesures prises pour mettre fin à l’incitation à la haine, dans les médias et l’éducation.

Royce a écrit dans the Algemeiner : « La scène est devenue tristement habituelle : alors que les États-Unis s’emploie à faire progresser les négociations de paix au Moyen-Orient, les médias contrôlés par l’Autorité palestinienne et les systèmes éducatifs enseignent à leurs citoyens et, plus inquiétant, à leurs enfants de haïr Israël et le peuple juif « .

 » Il semble plus souvent que l’Autorité palestinienne prépare son peuple à la guerre au lieu de le préparer à la paix. Les médias sanctionnés par l’AP et les systèmes éducatifs nient systématiquement l’existence d’un Etat juif, en faisant valoir que l’existence d’Israël est une menace directe pour les palestiniens; allant même jusqu’à affirmer que la destruction d’Israël est justifiée. »

Lors d’une conférence de presse mercredi, la porte-parole du département d’État des États-Unis Jen Psaki a dit: «Il est difficile de voir comment Israël peut s’attendre à négocier avec un gouvernement qui ne croit pas à son droit d’exister.»

Interrogée pour savoir si l’aide financière des États-Unis à l’Autorité palestinienne allait subir les conséquences de la nouvelle situation, Psaki a répondu: «Eh bien, évidemment, il y aurait des conséquences.»

Voici la traduction par PMW de la séquence télévisée de TV Al -Aqsa de Gaza.

 

 

Sources : The Algemeiner – 25 avril 2014 – Par Joshua Levitt

Et PMW http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=11284

Traduction Nancy Verdier pour Europe-Israël

 

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Pour célébrer la Réconciliation Hamas-Fatah, Al -Aqsa TV diffuse des séquences de massacres de soldats de Tsahal. «Notre butin, ce sont vos têtes» (VIDEO)

    1. Nemo

      « Notre butin, ce sont vos têtes »

      Ouais.
      C’est sûr qu’en ce qui les concerne, je ne vois pas ce qu’on pourrait faire de la leur … même tenter de leur greffer un neurone me paraît une entreprise vouée à l’échec …

      Il faut laisser Abbas à son triste sort et à sa fuite en avant. Il semble davantage en terrain familier avec ces tueurs.
      Au moins, on aura l’avantage d’y voir clair.

    2. klein

      Rejeter tous ceux qui ne sont pas juifs en dehors des frontières du grand Israël
      Démonter ou plutôt faire démonter toutes les mosquées les livrer au delà du Jourdain , allons y il y a du travail !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *