toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Polémique autour d’un voyage d’étudiants palestiniens à Auschwitz


Polémique autour d’un voyage d’étudiants palestiniens à Auschwitz

Une trentaine d’étudiants palestiniens ont visité le camp d’Auschwitz Birkenau. Ce voyage inédit, organisé par un enseignant féru de réconciliation, a suscité de vives condamnations au sein de la société et du monde académique palestinien.

Des réactions de gêne et parfois de colère ont accueilli le retour, en milieu de semaine, d’une trentaine d’étudiants palestiniens de Jérusalem et de Cisjordanie partis visiter le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Ce voyage, sans précédent, a été organisé dans le cadre d’un programme de recherche sur la réconciliation, financé par l’université allemande Friedrich Schiller (Iéna) et associant deux facultés israéliennes. Côté palestinien, le déplacement était organisé par Mohammed Dajani, professeur d’études américaines à l’université al-Qods. Laquelle, visiblement embarrassée, s’est empressée de faire savoir qu’elle n’était pour rien dans cette initiative…

Selon Mohammed Dajani, la visite d’Auschwitz visait précisément à lutter contre les réticences de la société palestinienne à développer l’enseignement de la Shoah, inexistant dans les écoles et la plupart des universités de Cisjordanie et de Gaza.

Simultanément, un groupe d’étudiants israéliens a visité les camps de réfugiés de Dheisheh (Bethléem) et Shoafat (Jérusalem).

Selon Mohammed Dajani: «Confrontés au refus israélien de reconnaître leur souffrance, la majorité des Palestiniens refusent de regarder en face ce que fut l’holocauste. Pour eux, l’extermination des juifs est avant tout reliée à la création de l’État d’Israël, qui s’est fait à leur détriment. Ils ont le sentiment de payer pour un crime qu’ils n’ont pas commis et craignent, trop souvent, que la commémoration de la Shoah ne serve à justifier les crimes dont ils sont aujourd’hui victimes.» 

Mohammed Dajani oublie que les juifs n’ont jamais quitté la Palestine depuis 2000 ans et étaient largement majoritaires avant la création de l’Etat d’Israël.

La Shoah n’est historiquement pas reliée de la création de l’Etat Hébreu puisque dès 1917 la déclaration Balfour engageait le gouvernement britannique à créer un Etat Juif en Palestine ce qui fut confirmé par la Société Des Nations (ancêtre de l’ONU) lors du vote de San Remo en 1920. Mais la propagande palestinienne a totalement déformé l’histoire de la création de l’Etat d’Israël et inventé le mythe de la Nakba en déformant la vérité historique…

Des pressions pour dissuader des étudiants

Malgré les précautions prises pour que l’initiative ne s’ébruite pas trop vite, les réactions négatives n’ont pas tardé. Selon Mohammed Dajani, quatre étudiants de l’université palestinienne de Bir Zeit ont renoncé in extremis à participer au voyage, visiblement à la suite de pressions. Avant même le retour des étudiants, l’université d’al-Qods a pour sa part marqué ses distances avec l’enseignant, rappelant qu’elle a suspendu fin 2008 toute collaboration avec des universités israéliennes et précisant que «le professeur Dajani a entrepris ce voyage dans le cadre de ses congés.» «Tout le monde est embêté par cette initiative, qui touche une corde sensible dans notre société», confie un ministre de l’Autorité palestinienne, sous le couvert de l’anonymat.

Sur le site Watan.tv, un article critique durement ce «pèlerinage» d’Auschwitz. «Nous sommes des êtres humains et nous condamnons bien entendu tous les massacres, écrit l’auteur, Abdallah Dweikat, mais notre humanité rejette aussi toute tentative visant à faire oublier les souffrances de notre peuple, qui se fait massacrer quotidiennement par l’occupant.»

Learn Hebrew online

Mohammed Dajani, qui affirme avoir été indirectement menacé de perdre son emploi à l’université, n’en projette pas moins de renouveler l’initiative dès que possible. «Les étudiants, confrontés à des émotions très fortes, ont été profondément surpris par ce qu’ils ont découvert à Auschwitz», raconte-t-il. Avec l’aide de psychologues, de sociologues et de spécialistes de l’éducation, il s’apprête désormais à étudier la façon dont les jeunes Palestiniens réagissent à cette expérience.

La paix n’est donc pas pour demain dès lors où l’on enseigne la détestation et la haine dans les écoles et les universités palestiniennes…

Reproduction encouragée avec la mention:

© Nanou Cohen pour Europe Israël

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Polémique autour d’un voyage d’étudiants palestiniens à Auschwitz

    1. Laurence

      Il a du courage , il en faudrait beaucoup comme lui pour MONTRER LA VERITE DES CAMPS , ET QU’ILS ONT MALHEUREUSEMENT BIEN EXISTES

    2. Ixiane

      Ce qu’il faut faire comprendre, au Monde entier, pas qu’aux palestiniens mais surtout aux occidentaux incultes, que la Palestine c’est le pays des Hébreux depuis des millénaires ( au moins plus que 3).
      Que les juifs ne l’ont jamais quitté , qu’ils étaient toujours majoritaires, malgré les massacres et les exils forcés !!
      Et ce n’est pas parce que le Mont du Temple a été usurpé, une Mosquée construite sur les fondations du Temple , que cette Terre leur appartient; tout n’est que vol et mensonge .
      Quand l’Occident aura compris cela, il y aura un pas de géant qui aura été fait .

    3. Tamara

      Absolument d’accord avec Ixiane : La propagande palestiniste sévit et la collaboration venant de partout fait très mal. Israël a eu son indépendance en 1948 après un exil forcé de 2000 ans dans des pays où les persécutions, tueries et des accalmies éphémères ont été la vie de milliers de Juifs, mais comme on devrait le rappeler souvent, une population Juive y était présente depuis plus de 3500 ans au moins, et rappelons le encore et encore, la Palestine d’avant 1948 n’était qu’un mandat britannique, et non un Etat et donc Israël et les Juifs n’ont colonisé aucun pays, et à l’instar de nombreux pays, il a retrouvé son indépendance en toute légitimité. Alors les palestinistes, arrêtez vos jérémiades, vos ennemis sont vos dirigeants qui vous font endormir afin de ne pas les gêner dans leur vie de pachas à vos dépens. L’Angleterre a fait beaucoup de bêtises en distribuant la terre d’Israël avant d’octroyer à Israël un petit territoire, et en plus, on vient leur demander encore et encore des terres afin lui prendre à terme tout son pays si développé, si riche en connaissances, scientifiques et technologiques, sans parler de l’agriculture en plein désert.
      Les dirigeants d’Israël devraient oser et oser pour indiquer au Monde qu’il se moque d’eux, et qu’il devrait clamer la Vérité que tous savent pourtant!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Tamara

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *