toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Cour de Justice du Caire, rejette une procédure d’interdiction de toute activité israélienne en Egypte.


La Cour de Justice du Caire, rejette une procédure d’interdiction de toute activité israélienne en Egypte.

Image à la Une : des manifestants égyptiens brûlent un drapeau israélien en face de l’ambassade d’Israël au Caire, en septembre 2011. Photo: Screenshot / Alarabiya.net.

La Cour de Justice du Caire pour les questions urgentes affirme qu’elle n’a pas compétence pour statuer sur une action en justice exigeant que  toutes les activités israéliennes soient interdites en Egypte, a rapporté vendredi, le site arabe site d’information Al- Ahram.

La décision contraste avec une décision prise en mars dernier, par le même tribunal pour interdire en Egypte et à la frontière égyptienne avec la bande, toutes activités du Hamas, dans l’attente d’un verdict dans une affaire beaucoup plus importante contre les Frères musulmans et sa direction, dont le président égyptien déchu Mohamed Morsi.

Loading...

L’affaire contre les Frères musulmans les accuse de collaborer avec le Hamas, le Hezbollah et d’autres groupes pour la contrebande d’armes, l’organisation de formation militaire pour les membres du groupe dans la bande de Gaza et « le financement d’un programme propre à semer le chaos et à menacer la sécurité nationale de l’Egypte», a déclaré Al -Ahram.

Le procès  exigeait la fermeture de l’ambassade d’Israël au Caire «au motif qu’Israël a fait preuve de violence contre les Palestiniens» a rapporté Al- Ahram, notant que d’autres tentatives pour interdire Israël en l’Egypte avaient également été un échec.

En août dernier, Tamarod – le mouvement qui a fomenté les  manifestations du 30 juin qui ont conduit à l’éviction de Morsi – a lancé une pétition sur Internet appelé « Relancer la souveraineté nationale » qui  appelait le gouvernement à refuser l’aide militaire et économique américaine et d’annuler le traité de Camp David de 1979 entre l’Egypte et Israël. Le traité de Camp David a conduit à l’ouverture de l’ambassade d’Israël en Egypte, en 1980,  la première du genre dans un pays arabe.

En 2011, après la démission du dirigeant égyptien Hosni Moubarak, des milliers de manifestants ont pris d’assaut l’ambassade d’Israël au Caire, pour protester contre des représailles israéliennes dans le Sinaï contre des militants qui avaient traversé la frontière pour tuer 8 Israéliens un mois avant. La crise de l’ambassade a pris fin quand elle a été évacuée par l’armée égyptienne.

Sources : The Algemeiner – 18 avril 2014 – Par Joshua Levitt

Traduction Europe-Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “La Cour de Justice du Caire, rejette une procédure d’interdiction de toute activité israélienne en Egypte.

    1. michel boissonneault

      Bravo d’avoir le courage de se tenir debout contre les islamistes et
      ne pas couper les ponts avec l’état d’israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *