toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisionisme : une idéologie génocidaire


Antisionisme : une idéologie génocidaire

Par les temps qui courent, il est de bon ton de masquer son antisémitisme  derrière le paravent de l’antisionisme, bien plus respectable a priori. User habilement de ces deux termes, en s’appuyant sur l’un pour nier l’autre, permet aux antisionistes d’entretenir une double confusion.

La première confusion est propre au terme « antisémitisme ». Pour les antisionistes, l’accusation d’antisémitisme est caduque du fait même qu’étymologiquement, il ne s’applique pas qu’aux juifs mais à tous les peuples sémites, arabes inclus. Les antisionistes les plus cultivés (il y en a) bottent donc en touche en arguant qu’il serait plus opportun de parler d’antijudaïsme ou de judéophobie. Deux nouveaux termes qui ajoutent à la confusion et permettent de brouiller encore davantage les pistes.

Le premier de ces termes, « antijudaïsme », désigne selon Wikipedia une hostilité à la religion juive. Ce mot ne s’applique donc pas aux antisionistes, qui légitiment leurs discours et leurs actes par le soutien à leur cause de groupes religieux juifs, ultra-minoritaires certes, à l’image de Naturei Karta, mais qui ont le tort d’exister. Le terme «  judéophobie » désigne quant à lui une hostilité à la communauté juive, juifs antisionistes inclus. On se rapproche donc de la notion d’antisionisme sans parvenir à faire concorder avec précision les deux idées.

La seconde confusion est liée au terme « antisionisme », et ce grâce à une manipulation sémantique introduite par les antisionistes eux-mêmes pour justifier leur idéologie. L’antisionisme, selon eux, se résume à la lutte contre une mainmise supposée d’un pays, Israël, et d’une communauté, les juifs, sur le reste du monde.

Résumons : l’antisioniste ne peut pas être antisémite puisqu’il ne s’attaque pas aux arabes. Il ne peut pas non plus être antijuif puisqu’il lui est le cas échéant donné d’avoir pour alliés des juifs religieux. Il peut à la rigueur être judéophobe sans que cela soit systématique.

L’antisioniste n’est donc qu’antisioniste et cela lui donne, croit-il, toute légitimité et respectabilité. Mais il n’en est rien et c’est là que l’antisioniste commet une lourde erreur.

Les antisionistes définissent leur doctrine comme une opposition au sionisme qui consiste en… en quoi au juste ? La charte d’Egalité & Réconciliation ne mentionne pas ce mot, que son président et ses militants brandissent pourtant tel un étendard, une sorte d’épouvantail en forme d’hydre capitaliste ultralibérale ou de pieuvre mondialiste aux contours vagues, dont on sait juste que sa tête de pont pour conquérir le globe est l’Etat d’Israël. La charte du parti antisioniste, quant à elle, parle bien de sionisme, ce qui est logique. D’ailleurs, elle aime tellement ce mot qu’elle le matraque jusqu’à plus soif, sans en donner clairement la définition.

Donc, il est bon de rappeler que le sionisme est un mouvement politique né au XIXème siècle et ayant pour but d’établir un foyer de peuplement juif, si possible en Palestine. Le premier constat que nous pouvons faire est donc que le sionisme, au sens premier du terme, est mort dès lors que l’État d’Israël a été créé. On peut aisément en déduire que les antisionistes ont deux siècles de retard, mais passons.

Le sionisme, dans son sens moderne, ne peut donc que désigner la volonté de faire perdurer ce foyer de peuplement juif en Palestine. Le sioniste est donc celui, juif ou non, qui reconnaît la légitimité de l’Etat d’Israël, reconnaît à ce pays le droit d’exister, de faire ses propres choix politiques et sociétaux, de développer ses propres modèles économiques, etc. Et bien entendu, le sionisme reconnaît à ce pays le droit de se défendre et d’assurer sa sécurité.

Learn Hebrew online

A la lumière de ces définitions, qu’en est-il de l’antisionisme ? Si le préfixe anti- marque l’hostilité ou l’opposition, n’oublions pas qu’il indique également l’idée de neutralisation, voire d’extermination. Un anti poux a pour vocation d’éradiquer les poux. Un antiseptique a pour vocation d’éliminer toutes sortes de bactéries. De même, l’antisionisme a pour vocation d’exterminer l’Etat d’Israël, d’exterminer, de chasser ou de déporter les populations juives qui y vivent, et de faire taire par tous les moyens celles et ceux, juifs ou non, qui reconnaissent à Israël le droit d’exister.

L’antisionisme est donc loin d’être innocent. Il n’est pas une simple opposition à la politique d’un pays. Il constitue une idéologie génocidaire qui se pare des atours d’un militantisme humanitaire bon teint. Si l’antisémitisme est abject, comprenons que l’antisionisme l’est tout autant, et il est grand temps que le masque tombe. Que l’on ne prenne plus les antisionistes pour de joyeux agitateurs ou des boyscouts des droits de l’homme. Considérons-les pour ce qu’ils sont, les idéologues du prochain holocauste.

Auteur : Mark Breddan – Enquete et Débat





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 98 thoughts on “Antisionisme : une idéologie génocidaire

    1. EDL

      Nemo, encore une question, vous dites qu’un peuple se définit, entre autres et je vous cite :

      « les Juifs sont un peuple …/… et ils peuvent être religieux ou laïcs.
      Un peuple se définit par… une culture commune (la référence au Livre,… ) »

      De quel Livre vous parlez ?

    2. EDL

      Hey, tu m’étonnes (pardon, « vous m’étonnez ») que je suis pot de colle, moi j’aime comprendre. Alors si ce rabbin est « en toc », déjà faudrait voir à pas l’afficher rabbin sur ce même site.

      Ensuite, faut pas en faire une fixette pareille, je l’ai dit et redit : je ne prends qu’UN exemple sur lequel VOUS MÊMES êtes allés (bon, visiblement, pas de bol pour moi, un mauvais) pour illustrer qu’il existe une quantité non négligeable de juifs anti ou non sionistes, qui n’en sont pas moins juifs pour autant, et qu’il est impossible par définition de taxer d’antisémites. C’est une réalité, point. Votre problème, c’est que cette simple réalité balaye d’un coup au moins 50% de vos écrans de fumée.

      De même, vous sous entendez pour justifier la politique d’Israël, que tous les peuples ont leur état sauf les juifs, bon bah OK, d’accord, alors moi je vous en demande des exemples, quels peuples donc, ont leurs états ?

      Soit vous êtes clair avec vous même et vous êtes capable de me donner des réponses à vos propres propos, soit…

      …pas ! 😀

    3. Nemo

      Les antisionistes/antisémites ont plusieurs caractéristiques qu’il est aisé de constater sur le web :

      – ils sont vulgaires et n’ont aucun respect de l’autre, et en viennent très vite aux insultes
      Après ça, ils projettent leurs propres travers sur l’unique objet de leur fixation, en essayant de les faire passer pour ce qu’ils sont eux … et ils menacent

      – ils ne savent pas lire, n’ont aucune réelle curiosité, et essaient de se faire passer pour d’anodins promeneurs, en posant des questions auxquelles même un enfant de 4 ans pourrait répondre
      Soit avec une hypocrisie consommée
      Soit parce qu’ils ne sont même pas conscients de l’évidence de la réponse (c’est dire le niveau)

      – ils ne se rendent pas compte qu’ils passent pour des idiots car ils n’ont aucune distance par rapport à eux-mêmes ni à l’autre = ils sont collants car ils ne peuvent réfléchir par eux-même
      Et insistent pour se ridiculiser
      D’ailleurs leur but n’est pas de réfléchir ou d’en apprendre de leur interlocuteur ou d’un univers inconnu dont ils ont la tête farci de préjugés, mais seulement de provoquer

      – ils mentent comme des arracheurs de dent et sont prêts à croire n’importe quel ânerie de leur gourou

      – Ils sont fiers d’être incultes, inconsistant dans leur réflexion qui ne tient pas debout, et de ne rien connaître ni comprendre aux sujets dont ils discutent

      – ils n’ont rien de mieux à faire car ce sont des paumés qui tournent en rond dans leurs obsessions

    4. EDL

      Ah, merci, grâce à ce chouette portrait, je suis enfin sûr (des fois que je doutais encore), de n’être ni antisioniste, ni antisémite :).

      Bon, je note aussi que vous êtes incapable de répondre à des questions que vous avez vous même provoqué, mais j’en avais déjà tiré mes conclusions, alors…

      Et merci au passage de m’avoir brossé un aussi beau portrait de l’extrémiste nationaliste bas du front incohérent et refoulé qui esquive avec une pirouette genre pleurniche le débat dès lors qu’il devient recentré et un peu sérieux, qui ne sait pas répondre a ses propres arguments qu’il essaie d’envoyer sous forme d’écrans de fumées ici et là, qui ne sait pas répondre non plus à ses propres injonctions, et qui jette de la poudre aux yeux au mépris de ses propres contradictions, des évidences, des définitions de la langue française, voire de l’histoire même. Enfin, quand il est acculé de ne plus pouvoir tourner en rond ni noyer le poisson, il est incapable de clore un débat d’une autre manière qu’un enfant qui piquerait une colère injustifiée, et qui fuit lâchement devant celui qu’il à provoqué…

      Bref, un bas du front incapable d’assumer ses convictions, incitant à l’antisémitisme le plus primaire, et qui viendra plus tard chouiner sur ce qu’il à contribué à semer. Sa seule chance, et heureusement pour lui, c’est que comme en 40, il y aura des résistants. 😀

    5. EDL

      PS : sur ce que je vous ai dit plus haut aussi, « Soit vous êtes clair avec vous même et vous êtes capable de me donner des réponses à vos propres propos, soit…

      …pas !  »

      J’ai ma réponse et mes conclusions 😀

      Allez, j’vous laisse, vous n’avez définitivement pas le niveau pour continuer à jouer avec moi. La preuve d’ailleurs, vous vous en êtes rendu compte et vous tentez un dernier pétard mouillé avant la fuite.

      M’a semblé voir quelques personnes réellement intéressantes ici, j’vais continuer ma visite.

    6. Elia

      EDL, nous avons bien compris, vous devriez arrêter d’insister comme un gamin.
      On a un peu mal à la tête de lire vos histoires. Faitez une bonne siéste, allez prendre un bol d’air, ou faitez la vaisselle ou jouez à la marelle.
      Nous on va se reposer !
      Merci

    7. EDL

      Elia, c’est vous la maîtresse de cette cour de récré ? c’était un dialogue entre Nemo et moi, entretenu jusque là des DEUX côtés, alors soit vous avez des choses intéressantes à dire (ou contredire), et bienvenue, soit si c’est pour sortir des sornettes de maternelle, restez y.

      (Et puis assumez un peu de parler pour vous, au lieu de penser pour les autres avec des « on », « nous » etc…)

    8. Nemo

      Dernière tentative pédagogique à l’amuseur public :

      Question : « alors moi je vous en demande des exemples, quels peuples donc, ont leurs états ? »

      Définition ordinaire d’un peuple : ensemble d’individus ayant en commun une langue, une culture, des traditions et formant une communauté partageant majoritairement un sentiment d’appartenance durable, un destin commun.

      Réponse : c’est le cas pour la plupart des états de la planète, dont bien sûr l’état du Peuple Juif.

      Il ne reste plus qu’à espérer que cette réponse évidente, à laquelle un enfant de CP aurait pu répondre, satisfasse les insatisfaits chroniques … ce dont je doute car l’objectif de cet amuseur n’est ni de poser des questions ni d’obtenir des réponses rationnelles ! 🙂

    9. Nemo

      Remarquons que l’amuseur public commence à perdre ses nerfs …. et que ses traits de caractère envahissants et dirigistes, pour ne pas dire totalitaires, pointent étrangement leur nez : parfait inconnu sur ce site et débarqué de la veille, il en est déjà à vouloir décider QUI a le droit de lui répondre et de se mêler à la conversation.

      🙂 🙂 🙂

    10. EDL

      L’amuseur public ne perds ni son calme, ni sa patience (et n’est pas dupe de vos attaques détournées… ce n’est pas moi qui me suis pris pour le maître du jeu ici, bien relire Elia au dessus, mmmm ?). De plus, oui je décide de ne pas me laisser provoquer et invectiver gratuitement sans répondre, et ça c’est mon droit le plus élémentaire.

      Bon, redevenons sérieux, je vous ai demandé UN OU DEUX exemple précis de peuple ayant leur état ? Vous m’avez répondu avec des généralités. Moi je demande un exemple CONCRET, ça devrait pas être si difficile, non ?

      Ensuite vous n’avez pas répondu non plus à ceci :

      « Nemo, encore une question, vous dites qu’un peuple se définit, entre autres et je vous cite :

      « les Juifs sont un peuple …/… et ils peuvent être religieux ou laïcs.
      Un peuple se définit par… une culture commune (la référence au Livre,… ) »

      De quel Livre vous parlez ? »

      Allez, 2 questions simples, non ? Et que vous le croyez ou non, ce sont vraiment des réponses qui m’intéressent pour ma culture personnelle, d’une part parce que je ne connais aucun état qui ne soit pas cosmopolite, d’autre part (la 2ème question) parce qu’un peuple qui pourrait être laïc mais qui se définirait par une référence au Livre, pour moi il y à une contradiction. Si vous êtes si sûr de vous, elle doit être facile à lever, au lieu de vous en agacer 😉

    11. Nemo

      Cher amuseur public,
      Je vous prie de bien vouloir vous reporter à ma précédente explication complète au commentaire 45. Je n’y peux rien si vous ne savez pas lire.

      «  »je ne connais aucun état qui ne soit pas cosmopolite » »
      Définition de « cosmopolite » = sentiment d’être citoyen du monde.

      Il s’agit d’une contradiction intrinsèque = le citoyen d’un état est d’abord le citoyen de l’état où il travaille, paie des impôts, élève sa famille et vote.
      A la rigueur, il peut avoir une double nationalité, mais rarement plus de 2 (cela fait beaucoup de complications administratives)

      Le « cosmopolitisme » est donc une posture, un point de vue, et pas une réalité effective et matérielle. Tant sur le plan individuel que de la part d’un Etat, qui n’a pas vocation a administrer les citoyens des autres états du Monde.

      Par conséquent : «  »je ne connais aucun état qui ne soit pas cosmopolite » », ne veut strictement rien dire.
      🙂

    12. EDL

      Cher poisson rouge, souvenez vous que
      1/vous ne m’avez toujours pas donné d’exemple concret de peuple ayant son état, ce qui serait pourtant commode pour crédibiliser vos propos
      2/Vous n’avez pas répondu de quel Livre vous parlez plus haut

    13. EDL

      PS : vous voulez vraiment continuer à noyer les poissons, jeter des écrans de fumée, ou pire : vous faire passer pour plus bête que vous ne l’êtes (on va toucher les profondeurs) ? Bien sûr que si ça veut dire quelque chose, puisqu’il faut vous le traduire, ça veut dire, au contraire de vous, « moi je ne connais aucun peuple qui aie son état », point. Autrement dit, tous les états que je peux voir sont cosmopolites et abritent en leur sein plusieurs peuples, plusieurs communautés, plusieurs religions, plusieurs couleurs de peau, plusieurs cultures, parfois même plusieurs nationalités.

      Alors quand vous me dites pour justifier la politique d’Israël que « tous les peuples ont leur état sauf les juifs », et bien j’attends légitimement que vous puissiez illustrer clairement ce propos en sortant une multitude d’exemples du genre « tel peuple à tel état », « tel peuple à tel état », etc…

      Et j’attends toujours…

    14. Nemo

      Cher amuseur public, je vous réponds pour la dernière fois car votre insistance est d’une lourdeur qui finit par devenir pénible, et plus guère amusante : je vous ai dit que c’est le cas partout.

      Toutes les nations du monde sont constituées à partir d’un peuple qui parle la même langue, procède d’une histoire singulière lié à un territoire précis, partage peu ou prou la même culture et les mêmes traditions, et à le sentiment d’une appartenance commune et d’un destin commun.
      Sinon ce ne seraient pas des Etats.

      Il faut vous le dire sur quel ton ?
      Il peut bien sûr exister, au sein de ces états-nations, des minorités avec des spécificités différentes, mais elles n’en sont pas moins tenues à s’adapter à la langue et au minimum de règles et coutumes partagées quand elles sont les citoyens de ces états.

      Ainsi pour prendre des exemple basiques et simplistes et me mettre à votre niveau, le peuple russe est tout différent du peuple chinois.
      Le peuple français est tout différent du peuple italien ou espagnol.
      C’est l’évidence même.

      Et pareil pour le peule juif, qui a une histoire singulière, une langue (l’hébreu), parlée depuis 3000 ans, sa culture et ses traditions, et partage un sentiment d’appartenance et de destin commun (la contribution des antisémites à cet état de fait n’étant pas négligeable)

      et ceci, même si les différentes communautés qui composent ce peuple, du fait de sa longue histoire d’exil depuis plus de 2000 ans, au travers une multitude de pays, lui confèrent l’apparence d’une mosaïque … mosaïque étant le nom bien trouvé d’ailleurs puisqu’il nous renvoie à Moïse … 🙂

      Et tout cela bien sûr, que l’on soit religieux ou laïc, comme par exemple Ben Gourion.

    15. Robert Davis

      edl vous parlez beaucoup pour ne rien dire : vous etes prolixe parce que malade ou malade parce que prolixe? 1 ou 2 peuples qui ont leurs états : que pensez-vous de la france,italie,allemagne etc etc vous en avez déja entendu parler? quant aux juifs antisionistes,il est « impossible de les taxer d’antisémitisme »? vous sortez d’où? d’un asile d’aliénés? alors pour ne pas que vous mourriez idiot, il y en a des tas et trés célèbres hélas,sand,sidney morghenthau et une masse d’autres tellement merdiques que je ne veux même pas me fatiguer à les énumérer! Maintenant vous pouvez retourner à l’asile,vous en avez appris suffisamment pour une journée.

    16. Nathan

      Bonjour,
      Article sympa que pas beaucoup de monde pourra appréhender tant la connaissance basique de ce qu’est un Juif, pour commencer, n’est pas si évidente, notamment pour les non-Juifs.
      Ce commentaire surtout pour vous dire que votre page a un problème dans sa barre d’onglet (qui masque une partie de la suite) et dans le chargement des boutons de partage FB et autres, qui les rendent inopérants.
      Shavouah tov!
      Nathan

    17. EDL

      Mouarf… tout ça pour me faire comprendre au final que vous confondez un peuple, avec un état, des frontières et une nation…

      Les peuples français, italiens, espagnols, etc, N’EXISTENT PLUS aujourd’hui : ce sont des NATIONALITÉS (notion datant du XIXéme quand même, faut vous mettre à jour) !

      Un exemple : l’origine du « peuple français », ce sont les francs (amusant, non ?) et les gaulois, et si vous regardez l’origine de ce « peuple », avec l’évolution des territoires consacrés, vous verrez qu’historiquement, ça passe donc par les frontières actuelles de la France -moins l’aquitaine- la belgique, la suisse, le nord de l’italie et l’allemagne -rive gauche du rhin-…

      Les « français » doivent-ils faire la guerre à tous ces pays pour récupérer « la terre historique des francs » ou admettre que le temps à passé et qu’on peut tous vivre dans une paix relative ? O:)

      Quand au peuple germain (allemand), donc, pour répondre aussi à ce cher et sympathique Robert Davis, ce sont « à l’origine » des ethnies indo-européennes originellement établies en Europe septentrionale, alors voir le rapport avec le peuple « allemand » et les frontières allemandes d’aujourd’hui, permettez que je m’esclaffe…

      Le reste est a l’avenant… « peuple chinois », plié de rire :))

      Pas étonnant que certains soient complètement paumés, le discours de 2014 à un fondement historico-religieux qui remonte à 3000 ans… le monde à bien changé depuis, faut bien faire avec (ou assumer les conséquences).

      PS à Robert Davis : je parle tant qu’on me répond… vous ne voulez pas lire, et bien vous ne lisez pas ;). Je ne vous permet pas d’être insultant, donc soit vous restez d’une relative politesse (prenez exemple sur Nemo), soit vous allez vous faire pendre.

      Un antisémite étant, par définition, le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs. Expliquez moi donc comment un juif, sauf à être psychologiquement atteint (donc, svp, ne me faites pas une généralité d’un cas isolé), peut être antisémite ? je vous demande pas des exemples dont même internet n’à aucune trace, je vous demande de m’expliquer cette contradiction même dans l’énoncé (enfin, si vous ne voulez pas, j’en mourrai pas, hein, j’en tirerai juste ma conclusion que vous en êtes incapable, point)

    18. Nathan

      Re-bonsoir-bonjour,
      Juste un hommage appuyé à la patience infinie de Nemo face à la « maladive prolixité » de cet inculte bouffon qui n’entend que ce qu’il peut comprendre, apparemment, c’est à dire pas grand chose.
      Encore bravo, un exemple pour tous les profs de France et de Navarre.
      Shavouah Tov et Moadim LeSimcha!
      Nathan

    19. Nemo

      Le grand relativiste fumeux est de retour avec son déni de réalité coutumier

      Florilège :

      «  »Les peuples français, italiens, espagnols, etc, N’EXISTENT PLUS aujourd’hui » »
      « « peuple chinois », plié de rire :)) »
      «  »le discours de 2014 à un fondement historico-religieux qui remonte à 3000 ans… le monde à bien changé depuis, faut bien faire avec (ou assumer les conséquences). » » (fin de citation)

      J’ai l’impression qu’il n’a pas du rencontrer beaucoup de français, d’italiens, d’espagnols ou de chinois … 🙂

      Oui, le monde a bien changé depuis 3000 ans : il existe de nouveau aujourd’hui un état qui s’appelle Israël.
      Etat-nation du Peuple Juif.

      Que ça vous plaise ou non.
      Que ça vous chatouille ou que ça vous grattouille.

      Et comme le dit magnifiquement cet article :

      Le sioniste est donc celui, juif ou non, qui reconnaît la légitimité de l’Etat d’Israël, reconnaît à ce pays le droit d’exister, de faire ses propres choix politiques et sociétaux, de développer ses propres modèles économiques, etc. Et bien entendu, le sionisme reconnaît à ce pays le droit de se défendre et d’assurer sa sécurité.

      Que les antisionistes « cosmopolites » et surtout très paumés, qui ne savent pas où ils crèchent, et nous servent des poncifs post-soixanthuitard totalement éculés, en prennent de la graine !

    20. EDL

      Et bien non, du peuple français original, il ne reste que quasiment peau de chagrin (et encore), quand aux frontières, comme je l’ai expliqué, n’en parlons pas…

      Il existe un état français oui, bien sûr. Une nation française si vous voulez, mais du « peuple » et de la terre originelle des francs telles que vous me les avez définies, nib ou quasi !

      Quand à votre état-nation, quand diable allez vous vous mettre dans la tête qu’Israël je n’en ai rien à carrer tant qu’il ne va pas casser les bonbons aux voisins… Faut bien une autorité pour mettre un peu de paix dans le monde, ne vous déplaise que cette autorité soit en total désaccord avec la politique actuel d’Israël ! (mais c’est sûr qu’être d’accord avec tous ceux qui sont d’accord avec vous, c’est plus facile)

      L’origine de ce débat, si on le recentre, est que affirmer que « l’antisionisme est une idéologie génocidaire » relève au mieux du déni le plus total de la différence entre une opinion politique (sans notion de peuple, de race ou de religion) et une notion de peuple/race/religion (sans notion de politique), au pire du foutage de gueule et de l’hypocrisie la plus infecte pour se cacher sous couvert de bons sentiments (le pire fléau), et au pire du pire, va entrainer incompréhension, donc haine, donc violence… et tout ça à l’égard de qui ? des juifs, donc ça va donner quoi ? de l’antisémitisme !

      Et qui y aura contribué ? Ce genre d’articles et de positions !

      Bref, je n’en dévierai pas d’un pouce. J’espère que votre bocal n’est pas trop exigu, un jour j’espère que vous verrez un bel aquarium qui s’appelle « la Terre » et qui est remplie de plein de merveilleux poissons : « les êtres humains ».

    21. EDL

      PS : parlez moi de poncifs éculés, plié de rire… « Eretz Ysraël », c’est un poncif de quand ? tiens j’me marre… merci 😀

    22. Nemo

      Mais oui, mais oui … les français ne se sentent pas faire partie du peuple français, les italiens du peuple italien, les espagnols, de peuple espagnol, les chinois du peuple chinois, les russes du peuple russe, etc, etc …

      Ca vous arrive de sortir de votre bulle de temps en temps ?
      Vous n’allumez jamais la télé ni n’écoutez la radio ?

      En quelle langue parlez-vous ?
      En marsien ?

      Depuis quand Israël « casse-t-il les bonbons » (décidément, quelle vulgarité d’expression .. qui va avec la vulgarité de la pensée) aux « peuples voisins » ?
      A l’évidence, depuis 48, ce sont ses voisins qui s’échinent à essayer de lui « casser les bonbons » … en vain fort heureusement.

      De quelle autorité parlez-vous ?
      De celle qui est incapable de mettre un terme à l’épouvantable guerre civile qui sévit dans un des pays voisins ? Et qui doit en être à plus de 200 000 morts, et un pays dévasté qui est un vrai champ de ruine ?
      Et qui n’a rien de mieux à faire que se distraire de son impuissance en se focalisant sur le seul pays du coin où les gens sont heureux ?

      ah ah ah !
      Vraiment inénarrable notre antisioniste de service ! 🙂

      Ils nous les fait toutes … les bulles et les boulettes !

    23. EDL

      Plié de rire, faudrait déjà savoir ce que c’est, le « peuple français », du n’importe quoi de compétition antédiluvien… Je vous l’ai démontré, de même que les autres, ça ne rime plus à rien… y’a eu du sacré brassage ethnique, depuis le premier être humain, au cas où vous en soyiez resté là… on à même retrouvé du sang (des gênes) africains chez un raciste convaincu blanc-américain (cherchez cette vidéo, vraiment c’est génial !).

      Les français d’aujourd’hui, a part vivre sur un territoire délimité et être titulaire d’une nationalité, si on cherche leurs origines de « peuplade », on va bien rire…

      De quelle autorité je parle ? de l’ONU et quasiment du reste du monde. Et ne vous en dédouanez pas par dériver la conversation vers ce qui peut se passer et se laisser faire dans les pays voisins (et ailleurs dans le monde entier aussi, il y à tellement de problèmes a résoudre que tout le monde ne peut pas être partout, CE QUI NE CHANGE PAS ce qui se passe dans les conflits au moyen orient et en Israël, et même un enfant n’oserait pas une telle félonie.

      Quand à briser les bonbons, c’est l’expression la plus polie que j’ai trouvé, et l’avis de la majeure partie de la communauté internationale (et venez pas me chatouiller sur le « seul pays où les gens sont heureux », vous croyez aux contes de fées ou vous êtes endoctrinée par du lavage de cerveau ? j’en connais qui y vivent (du moins qui tentent de), j’en connais qui y sont partis en mission, j’en connais qui y sont encore… et c’est loin d’être le havre de paix et de bonheur que vous croyez

    24. Nemo

      «  »Quand à briser les bonbons, c’est l’expression la plus polie que j’ai trouvé » »

      Cela ne m’étonne pas.
      Israël ne « brise les bonbons » qu’aux antisémites patentés.

      Israël, j’y suis la moitié de l’année.
      Non seulement les gens y sont parfaitement heureux mais ils se fichent comme d’une guigne de ceux qui parlent au nom des autres pour manifester de plus en plus clairement que l’existence de ce pays leur donne des crises d’urticaire … 🙂

    25. EDL

      C’est pas l’existence de ce pays, qui me donne des crises d’urticaire, loin de là. Par contre, les discours scandaleusement hypocrites et extrémistes dont le titre de ce billet torchon n’est qu’un résumé, si ! parce qu’ils incitent au repli, à la haine, à la violence, à l’incompréhension, aux racismes, à let ça dans mon pays : jamais !

    26. EDL

      (Nathan : merci mon chou, t’es trop mignon, devant tant d’intelligence et de participation constructive au débat, tu peux quitter la table mon grand, lave toi bien les mains avant de te coucher, et accessoirement comme tu as été sage, tu peux aussi aller te faire pendre)

    27. Nemo

      C’est quoi au fait votre pays ?
      La Belgique ?

      🙂

      Pour quelqu’un qui défend mordicus la « liberté d’expression » de certains antisémites obsessionnels multi-condamnés, je comprends que ce billet vous chagrine.

      « L’antisionisme est donc loin d’être innocent. Il n’est pas une simple opposition à la politique d’un pays. Il constitue une idéologie génocidaire qui se pare des atours d’un militantisme humanitaire bon teint. Si l’antisémitisme est abject, comprenons que l’antisionisme l’est tout autant, et il est grand temps que le masque tombe. Que l’on ne prenne plus les antisionistes pour de joyeux agitateurs ou des boyscouts des droits de l’homme. Considérons-les pour ce qu’ils sont, les idéologues du prochain holocauste. »

    28. Nemo

      Citation EDL :N°26

      (Nathan : merci mon chou, t’es trop mignon, devant tant d’intelligence et de participation constructive au débat, tu peux quitter la table mon grand, lave toi bien les mains avant de te coucher, et accessoirement COMME TU AS ETE SAGE, TU PEUX AUSSI ALLER TE FAIRE PENDRE)

      Quand les masques du pseudo-humaniste tombent ….

    29. EDL

      Z’avez pas besoin de connaître mon pays de résidence, pour le débat, on s’en fout un peu… non ?

      Si j’admettrai (façon de parler) d’un extrémiste fou furieux qu’il puisse dire que « les antisémites sont les idéologues du prochain holocauste », c’est fou mais cohérent, je ne peux pas l’admettre si on remplace par antisioniste, c’est uniquement de la propagande (qui ne dessert que les juifs, espérons qu’ils ne s’en rendront pas compte trop tard).

      Au fait, rien à voir entre mon chagrin pour ce billet, et ma défense de la liberté d’expression rassurez vous, je fais bien la distinction.

      Ne cachez pas une opinion politique sous une notion de peuple/race/religion (ou l’inverse), c’est ça, qui est un vrai futur « holocauste ».

      Et prenons l’inverse : si le contenu de ce billet était vrai, prouvé et avéré, croyez vous que des groupes officiels anti-sionistes aient seulement le droit d’être créées ? Pourtant, il en existe, sans qu’ils se cachent, bien au contraire (même des juifs, il existe une asso « juifs antisionistes de france »).

      Un peu de sérieux..

      Vous adhérez plutôt aux idées du parti communiste ? ou du front national ? P
      Peu importe, vous tolérez bien que les deux co-existent ? sans que leurs sympathisants aient notion de peuple, race ou de religion ?

      Que diriez vous si d’un coup le FN en France disait « tout ce qui ne soutient pas et qui n’est pas d’accord avec le programme du FN est un idéologue génocidaire des français, des blancs et des chrétiens » ?

      Cela vous semblerait-il un discours honnête, censé et cohérent ?

      Et bien c’est l’effet que lire le simple titre de ce billet me fait : révulsant !

    30. Nemo

      Citation EDL :N°26

      (Nathan : merci mon chou, t’es trop mignon, devant tant d’intelligence et de participation constructive au débat, tu peux quitter la table mon grand, lave toi bien les mains avant de te coucher, et accessoirement COMME TU AS ETE SAGE, TU PEUX AUSSI ALLER TE FAIRE PENDRE)

      Quand les masques du pseudo-humaniste tombent ….
      Ca lui a échappé.
      Et il essaie encore de noyer le poisson avec ses discours brumeux sans queue ni tête et totalement imbitables !

    31. EDL

      Nemo, concernant ma citation à Nathan (qui ne regarde au passage que lui et moi, mais bon, c’est bien gentil de l’avoir soulignée, hein, des fois que personne ne l’ai vue, d’ailleurs vous n’auriez pas pu écrire plus gros ? limite avec un bandeau clignotant, que tout le monde voie bien que JE L’AI ENVOYÉ SE FAIRE PENDRE AILLEURS ? ), vous croyiez que j’allais me laisser traiter d’ « inculte bouffon maladivement prolixe » sans rien dire, peut être ?

      Hey, chuis peut être un humaniste, ça n’a jamais été un prétexte pour pouvoir m’insulter gratuitement. Tendre l’autre joue, J.-C. à donné en son temps, on à vu où ça l’à mené, et ses vacances de pâques, il à fait une croix dessus. Moi j’ai ski et vélo avec ma môme, pour la crucifixion, vous repasserez :p

    32. EDL

      (Non non, ça ne m’à pas échappé, c’était bien volontaire, aucun doute des fois qu’il en reste un..

      Quand au discours brumeux et imbitable, marrant ça, 99,9 % de mes relations, toutes confondues (amis, pros, voisins, vagues connaissances), le comprennent très bien. J’ai pas dit qu’elles étaient toujours d’accord avec, mais le comprendre, aucun problème…

      Y’aurait-il un message caché pour vous ?

      Enfin, moi je vous comprends très bien, aucun soucis, enfin, ce que je comprends très bien, c’est qu’il n’y à rien à comprendre dans les vertiges de vos contradictions, d’écrans de fumée, d’incohérences, et de conflit total de valeurs de base…

      Discuter Terre, humanité, pacifisme, ouverture d’esprit, tolérance, paix… avec un nationaliste patriote extrémiste endoctriné, belliqueux, obtu, buté, et qui est viscéralement contre tout ce qui n’est pas pour lui… forcément, ça coince…

       » Quelle triste époque vivons-nous, où il est plus difficile de briser un préjugé qu’un atome », Albert Einstein.

    33. Nemo

      Mon diagnostic : les antisionistes et les antisémites sont pour la plupart des psychopathes.

      Ils n’ont aucune notion de la loi, de ce qui est permis ou interdit
      Aucune limite.
      A constater qu’ils n’ont pas non plus de perception de la différence entre eux et les autres, le public et le privé.
      Ils « parlent dans leur tête » sur un site public, en ignorant visiblement que n’importe qui peut les lire et leur répondre.
      Avec un petit vélo qui roule tout seul.

      Leur délire est envahissant si personne ne les stoppe.

      Et après ils vont couiner à la « pauvre victime » quand ils finissent pas se prendre un bon coup de pied au derrière salutaire !

      Toujours le même cirque.

    34. EDL

      Mon cher Nemo, mon meilleur conseil à lire votre dernier message (mais uniquement pour vous, que personne d’autre ne se sente visé) : consultez… c’est urgent…

    35. Nemo

      Mon diagnostic : les antisionistes et les antisémites sont pour la plupart des psychopathes.

      Ils n’ont aucune notion de la loi, de ce qui est permis ou interdit
      AUCUNE LIMITE
      A constater qu’ils n’ont pas non plus de perception de la différence entre eux et les autres, le public et le privé.
      Ils « parlent dans leur tête » sur un site public, en ignorant visiblement que n’importe qui peut les lire et leur répondre.
      Avec un petit vélo qui roule tout seul.

      Leur délire est envahissant si personne ne les stoppe.

      Et après ils vont couiner à la « pauvre victime » quand ils finissent pas se prendre un bon coup de pied au derrière salutaire !

      Toujours le même cirque.

    36. Nemo

      Neshikot à Nathan dont je viens de lire le gentil message.

      Et shavoua tov à tous, vous souhaitant une joyeuse Mimouna !

    37. R.S.

      Or le droit des juifs à disposer d’un foyer national est tout à fait incontestable.
      Les antisionistes contestent ce droit aux juifs.
      C’est de l’antisémitisme/judaïsme pur.

    38. EDL

      [Or le droit des juifs à disposer d’un foyer national est tout à fait incontestable.]

      Au nom de quoi serait-il incontestable ? Parce que pour un droit incontestable, il est quand même pas mal contesté dans le monde.

      [Les antisionistes contestent ce droit aux juifs.]

      Les radicaux, oui. Définition officielle : « À l’époque contemporaine, l’antisionisme couvre plusieurs concepts et peut désigner l’opposition à certaines positions ou politiques de l’État d’Israël ainsi qu’à son extension. Dans sa forme la plus extrême, il peut marquer l’hostilité à son existence-même »

      [C’est de l’antisémitisme/judaïsme pur.]

      Non, c’est de la politique. Rien à voir avec la notion de peuple ou de religion définie par l’antisémitisme (les premiers sionistes « fondateurs » étaient athées !). On parle de l’avenir et de la politique d’un pays, pas de celui de ses habitants. Et ceux qui l’extrapolent et l’amalgament a des notions de religion/peuple sont, eux, les vrais racistes.

      Je suis un sioniste (parce que je suis pour que les juifs aient une terre), et pourtant je suis contre la politique actuelle menée par Israël !

      Mélangez pas tout, ça ne peut qu’attiser la haine.

    39. Nemo

      Le droit du peuple juif à disposer d’un foyer national a été acté successivement par la conférence de San Remo, base du droit international, et par la résolution du 29 novembre 47 de l’AG de l’ONU.

      C’est donc un fait incontestable et une réalité entérinée par toutes les nations membres de l’ONU.

      Rappelons que la résolution 181 du 29 novembre 1947 parle bien d’un état Juif.
      La reconnaissance par les Nations unies du droit du peuple juif à établir son État indépendant ne saurait donc être révoquée.

    40. EDL

      Bien, voilà qui pour une fois est clair, précis et factuel. MAIS : Et le reste de l’argumentaire, la discusssion sur le sionisme et la politique actuelle d’Israël, qu’en faites vous ?

      [La reconnaissance par les Nations unies du droit du peuple juif à établir son État indépendant ne saurait donc être révoquée.]

      On est bien d’accord, ceci dit aujourd’hui, Israël existe, point. Faudrait passer à autre chose, et revenir sur le sujet : On parle donc de sa politique actuelle (sionisme, ultrasionisme, antisionisme…), ce qui n’à RIEN A VOIR avec une notion ethno-religieuse.

    41. EDL

      [La reconnaissance par les Nations unies du droit du peuple juif à établir son État indépendant ne saurait donc être révoquée.]

      L’état EST établi. C’est sa politique actuelle, qui est contestée !

    42. Nemo

      Qui reconnait la légitimité de l’Etat d’Israël, reconnaît à ce pays le droit d’exister, de faire ses propres choix politiques et sociétaux, de développer ses propres modèles économiques, et reconnait à ce pays le droit de se défendre et d’assurer sa sécurité. (cf.. article en ligne).

      Tout comme à n’importe quel pays.

      La politique d’Israël, pays où il fait bon vivre et fer de lance de la créativité dans les domaines de la science, de l’art, de l’éducation et de l’écologie, est bien moins problématique que celles de nombre de pays environnants où les gens se massacrent entre eux et qui stagnent, économiquement et culturellement.

      Ceux qui se focalisent sur Israël, sans jamais émettre la moindre « contestation » ou début de critique de la politique des pays environnants, démontrent une partialité suspecte et obsessionnelle.
      Ils devraient plutôt prendre ce pays comme modèle.

      Mais les antisionistes sont des gens totalement irrationnels.

    43. EDL

      [Qui reconnait la légitimité de l’Etat d’Israël, reconnaît à ce pays le droit d’exister, de faire ses propres choix politiques et sociétaux, de développer ses propres modèles économiques, et reconnait à ce pays le droit de se défendre et d’assurer sa sécurité. (cf.. article en ligne).]

      Oui, oui, oui, et encore oui. C’est le droit fondamental de n’importe quel pays, 4 lignes pour ne rien dire.

      [La politique d’Israël, (blablabla) est bien moins problématique que celles de nombre de pays environnants où les gens se massacrent entre eux et qui stagnent, économiquement et culturellement.]

      bla bla bla bla bla blabla bla blaaaaaaaaaaaaa…. tenter de rejeter la faute sur les voisins pour tenter de camoufler ou excuser les siennes, et de se grandir pour que les voisins paraissent plus petits, je vais vous dire, même ma fille n’oserait pas le faire, elle à compris depuis longtemps que ça ne changerait ni sa taille, ni sa faute à elle.

      Le sujet ici, c’est Israël et sa politique. Quand le sujet sera « la façon de faire des autres », on parlera de « la façon de faire des autres ».

    44. Nemo

      Il ne s’agit pas de « se grandir » = ça c’est la problématique d’individus à l’égo hypertrophié, qui projettent leur mal-être sur les autres,
      mais de constater simplement les faits objectifs.

      Comparons simplement les données économiques, culturelles et sociales des pays de la région. Ainsi que l’état de stabilité ou d’instabilité politique qui y règne.

      S’obséder sur la critique du seul pays vraiment démocratique et en avance sur tous les plans, de la région, est totalement maladif.

    45. EDL

      [Il ne s’agit pas de « se grandir » = ça c’est la problématique d’individus à l’égo hypertrophié, qui projettent leur mal-être sur les autres,
      mais de constater simplement les faits objectifs.]

      Voilà, sage ! Maintenant que vous vous êtes auto-diagnostiqué, prenez donc une tite pilule bleue, et revenez donc parmis nous sur le thème : « l’antisionisme, une idéologie génocidaire » !

      [Comparons simplement les données économiques, culturelles et sociales des pays de la région. Ainsi que l’état de stabilité ou d’instabilité politique qui y règne.]

      MAIS JE M’EN TAPE, des données économiques ou ce que vous voulez, des autres, c’est pas le sujet, les autres. Qu’est ce que vous venez me casser les noix avec les autres ? Z’êtes pas assez malin tout seul pour vous défendre tout seul ?

      [S’obséder sur la critique du seul pays vraiment démocratique et en avance sur tous les plans, de la région, est totalement maladif.]

      Pardon, je ne suis pas sur EUROPE-ISRAËL, sur un sujet qui concerne Israël ? ?

      Quand je serai sur Europe-Iran, ou sur « Europe-Fox à poil dur », je parlerai des sujets qui m’intéressent et dans le cadre du thème imposé

    46. Nemo

      MAIS JE M’EN TAPE, des données économiques ou ce que vous voulez, des autres, c’est pas le sujet, les autres. Qu’est ce que vous venez me casser les noix avec les autres ? (EDL)

      ———————-

      On ne peut que constater la rapide dérive du discours antisioniste dans la vindicte violente (et puérile) dès qu’il est confronté à des arguments concrets et objectifs.

      Abandonner sa fixette : c’est trop dur !

      Preuve s’il en est que l’antisionisme est bien une idéologie de haine irrationnelle qui a pour fond l’antisémitisme.

    47. EDL

      Nemo, vous ne valez pas plus que la demi-seconde et les quelques lettres qui forment le mot « méprisable ».

    48. Nemo

      Choisissez les mots qu’il vous plait, ils décriront toujours parfaitement ce que vous êtes vous-même.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *