toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie: Tsahal riposte à l’attaque de ses soldats


Syrie: Tsahal riposte à l’attaque de ses soldats

L’armée israélienne a visé un QG militaire syrienne après que 4 soldats ont été blessés dans le Golan.

L’armée de l’air israélienne a attaqué mercredi matin des cibles de l’armée syrienne en réponse à l’attaque d’une jeep de soldats israéliens mardi dans le Golan, qui a fait 4 blessés.

Parmi les cibles militaires visées par Tsahal figurent un quartier général militaire et une base d’entraînement de l’armée syrienne, selon l’armée israélienne.

Loading...

Le ministre israélien de la Défense Moshe Ya’alon a déclaré qu’Israël tenait le président syrien Bachar al-Assad comme responsable de ce qui se passe dans son pays.

« S’il [ Assad ] continue à coopérer avec les terroristes qui cherchent à nuire à Israël, il le regrettera« , a déclaré Ya’alon.

« Nous allons continuer à agir de façon responsable afin de préserver la sécurité des citoyens d’Israël« , a-t-il ajouté.

Quatre soldats israéliens ont été blessés mardi par une explosion au passage de leur jeep sur le plateau du Golan, près de la frontière avec la Syrie, a annoncé l’armée.

Un engin a explosé au passage de soldats en patrouille le long de la frontière entre Israël et la Syrie, pays en guerre depuis 2011, a précisé le porte-parole de l’armée israélienne.

Quatre soldats ont été blessés par l’explosion, dont un qui se trouve dans un état grave, a-t-il ajouté.

Learn Hebrew online

L’attaque s’est produite dans la zone sud du village druze de Majdal Shams.

Israël a répondu par des tirs d’artillerie sur des positions de l’armée syrienne.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a averti mardi qu’Israël réagirait « avec force » à cette attaque. « Nous agirons avec force pour assurer la sécurité d’Israël », a affirmé M. Netanyahou, dont les propos tenus lors d’une réunion de son parti Likoud, ont été diffusés par la radio militaire.

Loading...

L’armée israélienne avait annoncé le 5 mars avoir tiré sur deux membres du Hezbollah libanais, impliqué dans les combats en Syrie aux côtés du régime de Bachar el-Assad, et de les avoir touchés alors qu’ils plaçaient un engin explosif dans le nord du Golan.

La situation sur le plateau du Golan est tendue depuis le début du conflit en Syrie en 2011, mais les incidents sont restés mineurs, avec quelques tirs à l’arme légère ou au mortier auxquels l’armée israélienne a parfois répliqué.

L’armée syrienne avait revendiqué en mai 2013 pour la première fois des tirs ayant touché un véhicule militaire israélien sur le Golan.

En février, deux roquettes tirées de Syrie s’étaient abattues sur la partie israélienne du plateau du Golan, peu après une visite du Premier ministre Benyamin Netanyahou dans cette région.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *