toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les illusions séduisantes d’Obama face au réalisme de Netanyahou


Les illusions séduisantes d’Obama face au réalisme de Netanyahou

La rencontre de Netanyahou avec Obama à la Maison Blanche n’a pas été une partie de plaisir. Secoué la veille par une tempête de neige, Washington a réservé au Premier ministre de l’Etat juif un accueil glacial qui s’est traduit par un protocole strict et une interview surprenante et fort désagréable du président Obama. Ce n’est pas ainsi que l’administration américaine devrait accueillir le leader d’un pays ami et fidèle des Etats-Unis. C’est seulement le lendemain, devant les 14 000 délégués juifs de l’AIPAC, que Netanyahou sera reçu chaleureusement avec des salves d’applaudissements.

En fin diplomate, Netanyahou a réussi à écarter avec habilité et beaucoup de tact les frictions inutiles, en dissipant les malentendus, en déjouant les pressions du président et les pièges des journalistes. Obama a saisi le message et par la suite, par politesse, a rectifié le tir. Devant les caméras il a adouci le ton en qualifiant Netanyahou de leader courageux et intelligent. Obama joue donc un double jeu dangereux qui pourrait être interprété par ses adversaires et par nos ennemis comme une preuve de faiblesse, un manque de vision pour régler les affaires du monde. Plongé dans la crise ukrainienne, face à un Poutine déterminé et arrogant, hésitant sur la marche à suivre dans tous les dossiers de politique étrangère, le Président américain ne peut donner des leçons de morale à un Premier ministre israélien qui défend la juste cause de son pays et sauvegarde ses intérêts sécuritaires. Obama a une fois encore commis une erreur stratégique en fixant une date butoir aux négociations de paix : fin avril 2014. Est-il aussi naïf pour croire qu’en quelques semaines, voire en quelques mois, nous allons signer un accord de paix permanent avec l’Autorité palestinienne ? A-t-il vraiment trouvé la formule miracle à un conflit qui dure depuis plus d’un siècle ? N’est-il pas avéré que les Palestiniens ratent à chaque fois les rendez-vous de l’Histoire ? Ce ne sont pas eux qui, à la dernière minute, posent des conditions et des ultimatums inutiles ? Pourquoi toujours accuser l’Etat Juif de saboter le processus de paix et mettre Netanyahou au pilori ? La construction des implantations est peut-être illégale aux yeux des Américains et des Européens, mais les colonies de peuplement n’ont jamais été un obstacle à la signature d’un traité de paix. Comment ose-t-on décrire les Juifs comme des étrangers colonialistes dans leur propre patrie ? Ne s’agit-il pas de l’un des grands mensonges des Temps modernes ?!

Certes, la majorité écrasante des Israéliens et de Juifs de la diaspora souhaite ardemment la paix, mais pas une paix signée à la va-vite sur le papier pour satisfaire les caprices d’un président en perte de crédibilité : ils veulent une paix viable et solide pour de longues années. Obama nous promet des garanties sécuritaires, parfait ; mais l’expérience nous enseigne qu’il ne faut compter que sur nous-mêmes et que seul Tsahal pourra nous défendre contre les menaces proches et lointaines.

Loading...

Freddy Eytan

Le CAPE







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Les illusions séduisantes d’Obama face au réalisme de Netanyahou

    1. Laurence

      Prix Nobel de la Paix sans avoir rien fait.
      En faisant un peu il a montré son hostilité déguisée contre Nétanyahou .Il est envers et contre tout avec les arabes .Il a trop d’intérêt avec eux qu’il laisse tomber Israel. Tant qu’il sera au pouvoir il n’y aura jamais de paix entre Israelien et Palestiniens

    2. Tamara

      Israël doit faire le statut quo n’en déplaise aux gauchistes utopistes, à toute l’Internationale . Israël est légitime en Israël et sa capitale toute est Jérusalem. Ses voisins ne l’aiment pas et sèment dans le monde leur propagande avec des pleurnicheries et des accusations infondées. Ses voisins élèvent leurs enfants dans la haine, et les résultats ne seront pas beaux pour le Monde entier.
      Alors bravo Netanyahou, tu es dans le Vrai, et toutes les pressions et promesses ne feront pas de bien à Israël. Tamara

    3. Robert Davis

      netanyahou n’est pas un « fin diplomate » c’est un politicien ayant une trés mauvaise stratégie et une tactique tout aussi mauvaise! Il aurait dû comprendre depuis longtemps que obama a l’intention de détruire Israel avant la fin de son mandat ou à tout le moins l’affaiblir tellement par ses provocations incessantes qu’il sera trés difficile sinon impossible à Israel de remonter le courant après son misérable passage. Il faut donc CESSER les visites à la MB les éviter à tout prix même si elles sont demandées par obama ce qui actuellement n’est même pas le cas puisque c’est le PM qui le sollcite! Comment s’étonner dès lors s’il est mal reçu? sa tactique est aussi mauvaise que sa stratégie car il n’aurait jamais dû accepter le principe d’un état arabe. Se faisant ,il a signé son propre arrêt de mort comme PM car il faut à Israel un autre PM pour démentir cette idiotie!

    4. Robert Davis

      fredy eytan n’est il pas l’ancien ambassadeur d’Israel à Paris qu’on a vu quelquefois à la télé française toujours à 4 pattes devant les ennemis d’Israel quand ils dénigraient Israel sans jamais être vraiment contredis par eytan? c’est un « béni oui oui »…s’il le pouvait il détruirait lui-ême Israel!

    5. philippe

      C’est que je pose comme question, pourquoi en 1948 lors de la fondation de SDN ou société des nations le père de l’ONU , on reconnu Israël comme Etat Indépendant par les mêmes pays aujourd’hui qui poussent Israël a cédé une partie de terre aux palestiniens et ils n’ont reconnu Palestine comme Etat pourquoi à cette même époque? se sont eux qui occupaient le Canaan, et plus grave les Anglais qui administraient ce territoire sont le responsable de la répartition de donner la cis-jordanie aux palestiniens et cédaient la bande Ouest aux Israéliens, aujourd’hui ils ne parlent pas de ces affaires, mais la réunion de cette affaire de terre se sont eux qui demandèrent la réunion pour reconnaitre Israël comme État. qui dribble qui ? les intêrets vous tuerons….

    6. Yéochoua

      De toute façon, les prétendus « palestiniens » seraient envahis par d’autres factions islamiques dès qu’un accord entrerait en vigueur. Le mieux à faire pour eux est de reconnaître qu’ils n’ont rien de palestiniens et qu’ils sont des usurpateurs sur la terre du peuple d’Israë, véritable peuple de la Palestine sans interruption depuis Abraham Abinou, y compris pendant l’exil d’Edom.

    7. Europe-Israel.org

      la Société des Nations, la SDN existait bien avant 1948. Elle a voté en 1922 la partition de la « Palestine » sous mandat britannique en deux Etat: l’un Juif y compris la Judée Samarie (appelé Cisjordanie) et l’autre arabe appelé Jordanie.

      En 1948 l’ONU successeur de la SDN a voté une seconde partition en rognant encore le territoire prévu pour l’Etat Juif.

    8. Elie

      Ce que déclare ou souhaite l’obamarabe ne COMPTE PLUS !!!

      Depuis ce « président » l’Amérique n’a plus aucune crédibilité dans le monde !!

      M.NETANYAHU continue dans sa politique de DEFENSE D’ISRAEL ET DU PEUPLE JUIF, ET IL S’EN SORT REMARQUABLEMENT BIEN !!!

      KOLA KAVOD !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *