toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un arabe de Gaza fête son 125 ème anniversaire. Les statistiques prouvent que l’on vit vieux à Gaza et en Judée-Samarie !


Un arabe de Gaza fête son 125 ème anniversaire. Les statistiques prouvent que l’on vit vieux à Gaza et en Judée-Samarie !

 Un «palestinien» fête son 125e anniversaire; malgré la pauvreté, le déplacement et la violence, les arabes de Gaza et Judée-Samarie, vivent longtemps.

• Un arabe du nom de Rajab Al Toum vient récemment d’atteindre un seuil exceptionnel  – il a célébré son 125e anniversaire dans sa ville natale de Jabalia, au nord de la ville de Gaza. Al Toum, qui est né en 1889 à l’époque où l’Empire ottoman en décomposition régnait sur une grande partie du Moyen-Orient, a attribué sa longévité en partie à son régime alimentaire à base de légumes, dépourvu de viande rouge, a rapporté Al Bawaba, un journal basé à Amman en Jordanie. «En ce qui concerne ma santé, je me sens encore en pleine forme» a dit Al Toum, sans doute l’une des personnes les plus âgées sur terre.
«Je ne mange que des aliments sains comme l’huile d’olive, le lait, le pain brun, les légumes, les fruits et la viande de lapin». Et d’ajouter: «Ne vous fiez pas à la viande rouge»

Al Toum a expliqué à Al Arabiya News – une publication à capitaux saoudiens – qu’il consommait de l’huile d’olive et du thym, une plante médicinale, tous les matins pour le petit déjeuner et de la viande de lapin pour le déjeuner tous les jours. Il a également dit que le « ghee » – une sorte de beurre clarifié généralement associé  à l’Inde – constitue une partie importante de son alimentation quotidienne. Emirates 24/7 News a indiqué que Al Toum pense effectivement être la personne la plus âgée sur terre et souhaite être reconnu comme tel dans le Livre Guinness des Records du Monde.

Au cours de sa longue vie, Al Toum a assisté à un nombre ahurissant d’événements historiques et aux allers et venues de puissances étrangères – depuis les Turcs ottomans (dans les rangs desquels il a combattu comme jeune recru, pendant la Première Guerre mondiale) et en passant par les britanniques, les égyptiens et les israéliens, jusqu’au Hamas, le groupe militant islamique fondamentaliste qui régit maintenant la Bande de Gaza dont il est natif.
Al Arabiya a rapporté l’année dernière qu’Al Toum a évoqué comment, durant sa jeunesse, il pouvait voyager à travers le Moyen-Orient (entre la Turquie, le Liban, la Syrie, la Jordanie et même jusqu’en Libye) sans passeports ou papiers d’identité.

Il a également évoqué avec une certaine mélancolie ce qu’il prétend être un passé paisible sous les Turcs ottomans. «Sous les Ottomans, tout était gratuit», a déclaré à Al Arabiya.
«Nous étions employés dans l’agriculture et nous cultivions des baies, pêches, raisins, nous les vendions et les mangions».

Al Bawaba a noté qu’Al Toum est retourné à Gaza suite à la défaite des Ottomans pendant la Première Guerre mondiale et a eu quatre fils et cinq filles. Sa famille élargie compte aujourd’hui près de 370 personnes. «J’ai 300 petits-enfants et je ne peux pas me souvenir de tous les noms», s’est-il vanté à Al Arabiya News. Emirate News a noté qu’à un certain moment au début de sa vie d’adulte, Al Toum a également travaillé dans le port méditerranéen de Haïfa et dans la ville de Beersheba, dans le désert du Négev (maintenant toutes deux comprises dans l’état moderne d’Israël) avant de s’installer à Gaza comme agriculteur.

Sous le régime du mandat britannique (qui a régi ce qui est essentiellement aujourd’hui Israël et des régions du Liban et de la Syrie contemporaine de 1922 à 1948), Al Toum a dit qu’il a été impliqué dans l’insurrection. «J’étais avec eux [les révolutionnaires palestiniens] et j’avais un fusil, je savais comment le porter et tirer», a-t-il déclaré à Al Arabiya.
«Nous sortions la nuit pour détruire les ponts utilisés par les occupants [britanniques]»
En 1948, Al Toum avait alors près de 60 ans, il a vu l’expulsion de centaines de milliers de ses compatriotes palestiniens de leurs maisons par les forces militaires du nouvel état d’Israël. (Il dit en plaisantant que beaucoup d’Arabes ont gardé la clé de leur maison en pensant leur déplacement ne serait que temporaire)
(Note du traducteur : Il n’y a pas eu d’expulsion par les forces israéliennes. Certains arabes sont partis,  incités par les dirigeants arabes, ayant refusé la partition proposée par les Nations Unies. La preuve, la majorité de ces arabes vit toujours là, à Gaza et en Judée -Samarie)

L’agence de Nouvelles Anatoliennes Turques a noté qu’Al Toum, comme musulman pieux, passe désormais ses journées à lire le Saint Coran et à regarder les informations à la télévision, ajoutant que le flot apparemment sans fin des reportages de violence et de meurtres dans les pays arabes le désole. Al Toum a aussi donné quelques conseils simples à sa grande famille et pour les «palestiniens» dans leur ensemble. «Protégez votre terre, de la façon dont vous protégez votre femme et vos enfants, et travaillez dans l’agriculture comme cela vous serez encouragés à préserver votre terre et à la défendre», a-t-il déclaré à Al Arabiya.

Alors qu’Al Toum peut représenter un cas extrême, l’espérance de vie à travers le monde arabe, y compris chez les «palestiniens» de Gaza et en Judée-Samarie, est assez élevée par rapport aux normes occidentales. Al Bawaba a indiqué que le climat du Moyen-Orient, la nourriture et la tendance à se lever tôt (pour la prière) se prêtent à promouvoir une bonne santé et une longue vie, malgré la hausse des taux d’obésité, des taux élevés de tabagisme et le stress résultant de la violence périodique.

En ce qui concerne les «palestiniens» en particulier, le Bureau central palestinien de statistiques (PCBS) a déclaré que la région régie par l’AP a connu des améliorations de l’espérance de vie au cours des deux dernières décennies. En effet, l’espérance a augmenté d’environ cinq à sept ans au cours des deux dernières décennies, le PCBS a relevé les chiffres de 67 ans en 1992 à 71,5 pour les hommes en 2013, et de 67 à 74,4 pour les femmes au cours de cette même période. En 2015, on s’attend à ce que l’espérance de vie des arabes de l’AP atteigne 72 pour les hommes et 75 pour les femmes. Ces chiffres sont légèrement inférieurs aux taux correspondants pour les peuples régionaux. Selon le CIA World / Panorama, les statistiques de l’espérance de vie moyenne en Israël donnent 81,2 ans, tandis que pour les pays arabes voisins, les chiffres sont de 80,3 en Jordanie (une nation avec une population à majorité «palestinienne»); 78,2 au Qatar, 77,5 au Koweït ; 75,5 en Liban, 75,1 en Syrie, et 74,6 en Arabie Saoudite.

Malgré ces chiffres de longévité propres à l’Occident, les «palestiniens» âgés sont en proie à des problèmes. Entre autres choses, les PCBS ont relevé que plus de la moitié (54,8 pour cent) des arabes âgés n’ont pas achevé leurs études – le chiffre pour les femmes âgées pouvait atteindre 71,1 pour cent à partir de 2012. En outre, plus d’un tiers (37,7 pour cent) de tous les «palestiniens» dans la bande de Gaza et la Cisjordanie sont analphabètes. En outre, les données de l’Enquête sur la famille arabe pour 2010 ont révélé que 70,7 pour cent des personnes âgées (personnes de 60 ans et plus) souffrent d’au moins une maladie chronique.

Il est choquant de constater qu’une grande partie des «palestiniens» âgés fument – dont 30,9 pour cent d’hommes. En outre, plus d’un cinquième des personnes âgées vivaient en dessous du seuil de pauvreté en 2011 (avec des taux de pauvreté deux fois supérieurs dans la bande de Gaza à ceux de Judée-Samarie).

En tout cas, Al Toum a déjà vécu 50 années au-delà de l’espérance de vie habituelle pour cette population, et peut-être 70 ans de plus que ce qu’on pouvait espérer à sa naissance.

(Note: Photo of West Bank provided by Shutterstock.com

Palash Ghosh –  25 février 2014 – Traduction Europe Israël
 http://www.ibtimes.com/palestinian-man-reaches-125th-birthday-despite-poverty-displacement-violence-arabs-gaza-west-bank

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap