toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Négociations : John Kerry et les palestiniens veulent le retour des réfugiés palestiniens et un état palestinien soit le beurre et l’argent du beurre !


Négociations : John Kerry et les palestiniens veulent le retour des réfugiés palestiniens et un état palestinien soit le beurre et l’argent du beurre !

De qui se moque John Kerry, qui propose le retour de 80 000 réfugiés palestiniens en Israël, et Mahmoud Abbas qui veut qu’Israël accepte ce fameux « droit au retour » alors que dans le même temps ils veulent la création d’un Etat Palestinien ?

Mais à quoi bon créer un Etat pour accueillir tous les réfugiés palestiniens si par ailleurs on demande leur retour en Israël ?

Il faut choisir : soit il existe un peuple « palestinien » constitué de réfugiés arabes des guerres de 1948 et 1967 qui aspire à avoir son propre Etat indépendant, soit il existe des réfugiés arabes qui veulent rentrer dans ce qu’ils considèrent comme « chez eux » et qui se trouve en Israël et dans ce cas ils n’ont pas besoin d’un autre Etat !

Loading...

On voit ici que la logique palestinienne n’a qu’un seul but détruire Israël par tous moyens y compris par une invasion intérieure d’arabes « réfugiés ».

Le problème des réfugiés dit « palestiniens », que l’on devrait plutôt qualifier de réfugiés « arabes », empoisonne le conflit israélo-palestinien depuis 63 ans.

En effet, depuis l’indépendance de l’Etat d’Israël les pays de la Ligue Arabe et l’Autorité Palestinienne instrumentalisent ces réfugiés « palestiniens » pour entretenir la détestation d’Israël.

Véritable arme d’une propagande haineuse qui produit des générations de futurs terroristes mais aussi véritable escroquerie qui permet à l’Autorité Palestinienne d’encaisser des millions d’Euros d’aide humanitaire pour des réfugiés « fantômes ».

De tout temps les conflits armés ont généré des réfugiés. Les réfugiés « palestiniens » sont la conséquence des guerres de 1948 et 1967. Mais à la différence de tous les autres conflits, la question des réfugiés « palestiniens » n’a jamais été réglée par une intégration dans le pays d’accueil. Bien au contraire, les nations Arabes ont parqué ces réfugiés et les ont artificiellement maintenus à l’état de réfugié.

Le nombre de réfugiés « palestiniens », une escroquerie à l’aide humanitaire

Learn Hebrew online

En 2005, le nombre de réfugiés inscrit sur les rôles de l’UNWRA, agence de l’ONU chargée des seuls réfugiés « palestiniens », atteignait le chiffre de 4,25 millions.

Pour la première fois dans l’histoire des instances internationales on avait créé un « statut de réfugié » transmissible de génération en génération. Fait unique qui ne s’est jamais reproduit ailleurs. Ainsi de père en fils, les réfugiés « palestiniens » se transmettent ce statut de réfugié.

Le Bureau central des statistiques de l’Autorité Palestinienne donnait en 2004 le chiffre fantaisiste de 9,7 millions de réfugiés « palestiniens » dans le monde.

Loading...

L’UNWRA indiquait dans son rapport en 1952 : « Les naissances sont déclarées avec empressement mais les décès passés sous silence afin que la famille continue à toucher les rations du mort. Chaque fois qu’un recensement a été tenté, cela a provoqué des émeutes et les Etats Arabes s’y opposent. »

Il apparait donc que cette croissance exponentielle du nombre de réfugiés « palestiniens » est purement fictive et due à la fois aux « petits trafics » des réfugiés eux-mêmes mais aussi aux exagérations de l’Autorité Palestinienne qui en tire profit par l’intermédiaire de l’aide humanitaire internationale.

Or si on revient aux chiffres exacts des réfugiés lors des deux guerres ont obtient :

Au total le chiffre des réfugiés « palestiniens » à l’issue de la Guerre d’Indépendance est compris entre 500 et 600 000 personnes.

Le second conflit qui « produit » des réfugiés arabes fût la Guerre des Six Jours.

Cette guerre génèrera entre 200 et 300 000 réfugiés mais au moins la moitié d’entre eux étaient déjà des réfugiés de la guerre d’Indépendance de 1948.

Aujourd’hui dans la « West Bank », territoire géré par l’Autorité Palestinienne, vivent environ 2,8 millions de « palestiniens » et 1,3 millions à Gaza.

Si on en croit les statistiques palestiniennes il y aurait plus de 5,6 millions de réfugiés palestiniens vivant dans les pays voisins soit un total de 11 millions de palestiniens (selon les statistiques officielles palestiniennes 2014).

Si Israël acceptait un pseudo droit au retour, qui n’a jamais existé dans toute l’histoire de l’humanité, c’est plus de 5 millions d’arabes hostiles qui débarqueraient pour envahir l’Etat Hébreu ! Ainsi avec les 2 millions d’arabes israéliens vivant déjà en Israël les arabes supplanteraient le nombre de Juifs en Israël !

Israël, selon cette stratégie, deviendrait à terme un nouvel état arabe palestinien !

Et dans le même temps Israël devrait accepter la création d’un second Etat palestinien en Judée Samarie, la fameuse West Bank (le premier Etat palestinien a été créé par la Société des Nations et s’appelle la Jordanie).

Il est temps d’arrêter cette mascarade et de remettre les pendules à l’heure : soit les palestiniens renoncent définitivement à leur trop fameux « droit au retour », invention de pure circonstance *, soit ils renoncent à la création d’un Etat indépendant !

 Reproduction encouragée avec la mention:

© Jean-Marc MOSKOWICZ pour Europe Israël

 * Source : Comment les réfugiés « palestiniens » furent inventés ? Récit d’une escroquerie…

 

 

Opt In Image
Abonnez vous à notre Newsletter

Restez connectés à Europe Israël news  premier site européen, avec plus d'un million de visiteurs par mois. Déjà plus de 63 000 Inscrits à notre newsletter.

  • Soutient Israël, la seule démocratie du Moyen Orient
  • Lutte contre la désinformation sur Israël et le Moyen Orient
  • Lutte contre l'antisémitisme
  • Défend les Chrétiens d'Orient




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Négociations : John Kerry et les palestiniens veulent le retour des réfugiés palestiniens et un état palestinien soit le beurre et l’argent du beurre !

    1. yoniii

      hi

      le veritable scandale ce sont ses pourrie de dhimmiphié de services en occident

      si ils veulent creuver qu’ils creuvent

      mais qu’ils ne poussent pas israel a s’auto detriure liu meme pour leurs plaisir

      par ailleurs , israel et une partie dyu peuple juifs est fortement fautif dans ce cirque

      ont a jamais vu le vainqueur , ce soumettre au vaincus

      et si israel et le peuple juifs avainet perdu , les muzz leurs rendrais , une terre , leurs rendrais la libertté ,

      de qui ce moque ton

      que israel et le peuple juifs arrette ce massacre programmer n ce genocide , cette nouvelle shoa sur israel et le peuple juifs qui ce trouve programme par les muzz avec leusr dhimmiphie en occident

      merde israel a l’arme supreme nucleaire , c’est a israel de dicter ses exigence et de soumettre ses ennemi

      et pas l’inverse

      by

    2. Robert Davis

      Il n’y a pas de conflit « Israelo-palestinien » et il n’y en a jamais eu : cela est un trucage habile de la propagande arabe! Le conflit est entre Israel et la ligue arabe dont les faux « palestiniens » ne sont que la marionnette bonne à tout faire. En acceptant cette formulation,Israel a accepté de se fourvoyer dans des négociations avec une non entité politique et à parti de là toutes les fantaisies, aberrations,mensonges,PROVOCATIONS surtout ont été possiles et frankenstein se prend maintenant pour son créateur.Et Israel continue à marcher dans cette mystification insensée qui lui vaut tous les ennuis possibles et imaginables. La solution consiste à TOUT ARRETER et surtout RENVERSER LA TABLE pour remettre les pendules àl’heure en expulsant les « palestiniens ». Que les arabes qui ont créé ce problème en s’infiltrant en Palestine et en refusant ensuite de reprendre leurs correligionnaires se débrouillent avec eux,ce n’est PAS le problème d’Israel.

    3. Robert Davis

      Michael Dar : l’équation est fabriquée par les faux « honest brokers » et gauchistes s’érigeant en « juges »!!! Ceux-ci ont truqué les « points à régler » en ne prenant en considération que ce qui convient aux arabes. Le fait que à San Remo La Palestine fut donnée aux Juifs n’est pas mis dans la balance alors que c’est le PREMIER POINT à prendre en compte puisque TOUT PART DE LA en Palestine.Les données ont éte faussées dés le départ dans ces négociations qu’Israel aurait dû rejeter dés le départ. Ce crétin de netanyahou a tout détruit en acceptant dés le départ la création d’un état arabe QUI N A RIEN A FAIRE LA.

    4. michel boissonneault

      je suis d’accord avec John Kerry , il faudrait que l’état d’israel donne a chaque
      palestinien 1 maison + 1 Mercedes Benz + des électro-ménager neuf +
      une session de massage par semaine pour chaque palestinien incluant
      la scéance de manicure + le coiffeure mais surtout il ne faut pas oublier
      la gouvernante….. j’ai les musulmans l’esclavage est normal donc toléré
      et avec tout cela …. est-ce que les palestiniens vont signer le traiter de paix
      avec les juifs ? peut-être après les avoir toute exterminer
      je m’excuse ce matin d’être sarcastique mais j’hais vraiment John Kerry
      et je n’accepte pas son chantage de boycott contre l’état d’israel

    5. Myriam amie d Israël

      Il n y a pas de peuple palestinien, ni de culture palestinienne, il n’y a pas eu de roi, ni de langue, ni quoi que ce soit, alors cessons tout compromis avec l ennemie. Il faut éduquer les jeunes générations. J ai vu un reportage sur la jeunesse de Tel Aviv, c effrayant leur discours de gauchiste mal informé sur leur propre histoire et la légitimité d Israël. La jeunesse fume, danse et fuit la réalité bien que le service militaire les confronte au monde réel. C comme le spectacle de timsit , il blague sur les cichés du racisme et pour ne pas oublié les juifs, il plaisante a la légère sur le conflit avec les arabes de l ex Palestine . Non il n utilise pas les bons mots, qu il plaisante sur autre chose mais pas ce qui alimente la haine de nos banlieusards et autres stupides mal informés. Merci Européen israel pour votre travail d information.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *