toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Kerry : Plan B – déposséder Israël de ses terres et nettoyage ethnique en faveur des arabes


Kerry : Plan B – déposséder Israël de ses terres et nettoyage ethnique en faveur des arabes

Devant les faits, la désinformation ne tient pas – Nous rappelons encore et encore que près de 2 millions d’arabes colonisent la Judée-Samarie, terres données au Foyer National Juif au traité de San-Rémo en 1922 et seul valable aux yeux du droit international, qu’Israël a fait des concessions majeures lors des accords d’Oslo en octroyant l’autonomie à ces populations arabes. Ces derniers n’ont respecté aucun des accords signés notamment en ce qui concerne la violence, le terrorisme et la construction illégale. Que ceux qui parlent de colonisation israélienne, officiels comme médias se rapportent aux traités et au droit international, qu’ils bafouent allègrement et distordent pour mieux servir la propagande mensongère arabe.

Annexer la Zone C est un Plan B pour la Farce de Kerry

Par Albert Soued, écrivain  pour nuitdorient

Le marathon Kerry se terminera bien un jour. Et après ce jour, il y aura la récolte de ce que cet homme Mar-Athon aura semé.

S’il y a un « accord » entre Israël et le Fatah, il ne peut être qu’aussi vaseux que celui conclu entre les « 5+1″ et l’Iran sur le nucléaire. Une simple feuille de route où chacun pourra comprendre et raconter ce qu’il veut, avec les conséquences les plus attendues et les plus inattendues.

Parmi les premières, le Fatah va poursuivre son travail pour la reconnaissance d’une « Palestine » par divers organismes internationaux, allant jusqu’à réitérer son admission comme membre à part entière de l’Onu, avec la conviction qu’il n’y aura plus de veto américain.

S’il n’y a pas d’accord, il faut s’attendre aux mêmes actions, même si le veto américain continue à s’exercer à l’Onu, auxquelles s’ajoutera avec une plus grande ampleur le travail de sape actuel de l’état d’Israël, avec l’aide d’ONG et d’organismes anti-israéliens.

Une « intifada » est peu probable. Néanmoins Abou Mazen pourra être débordé par des groupes radicalisés et incontrôlables qui pourront déstabiliser la région un certain temps.

La question qui se pose pour Israël est de savoir si ce pays a intérêt à poursuivre le maintien du statu quo en vigueur depuis le retrait unilatéral de la bande Gaza en 2005, ou à prendre les devants d’une solution provisoire qui pourrait prendre une forme définitive dans le temps.

Learn Hebrew online

Prendre les devants, c’est prendre les risques d’un isolement plus grand. Mais cet isolement est déjà dans les faits au niveau occidental, en dehors du Canada et de l’Australie et d’une grande partie du Congrès américain, supposé représenter l’opinion américaine.

Conjugué avec une bonne campagne de relations publiques, un plan unilatéral israélien ne doit plus consister en des évacuations, mais en des annexions de territoires avec le minimum de citoyens arabes, comme la zone C, où il y a dix fois plus de juifs que d’arabes.

Annexer la zone C de la Judée-Samarie et donner un délai de dix ans aux zones A et B pour se déterminer quant à une

– annexion ou gestion par Israël

– annexion ou gestion par la Jordanie

-autonomie sous la forme de 6 ou 7 émirats unis comme le préconise Mordekhay Kedar

La seule issue qui reste après l’échec de 20 ans de pourparlers autour de positions aux antipodes les unes des autres, c’est soit le statu quo, soit une initiative courageuse qui ne déplace aucun individu, mais les frontières, et qui laisse un laps de temps aux populations pour se déterminer politiquement.

Le statu quo qui dure depuis 10 ans après le retrait contesté de Gaza et l’abandon de 8000 citoyens israéliens ne pourra pas se prolonger très longtemps et porte préjudice de toute manière à la notoriété du pays sur le plan politique. L’abandon de 80 000 citoyens israéliens implantés en Judée-Samarie, loin de la ligne verte ou le déplacement physique de citoyens arabes ou juifs ne sont plus acceptés ni acceptables aujourd’hui.

Quant à Gaza peuplée par des arabes « égyptiens » elle reste une bande liée à l’Egypte, une affaire à résoudre par l’Egypte.

Rappel

Au terme des accords d’autonomie, les deux régions ont été divisées en trois zones :

une zone A comprenant, depuis 1994, Gaza ainsi que les villes de Jéricho, Jénine, Qalqilya, Ramallah,Tulkarem, Naplouse, Bethléem (la ville d’Hébron fera l’objet d’un accord distinct en janvier 1997) sur laquelle l’Autorité palestinienne exerce une juridiction civile incluant les pouvoirs de police ;

une zone B comprenant les autres zones de Cisjordanie (autres bourgades et camps de réfugiés) dans laquelle l’Autorité nationale palestinienne exerce des compétences civiles, la sécurité intérieure étant exercée conjointement avec l’armée israélienne ;

une zone C incluant les colonies israéliennes implantées en Cisjordanie, à Gaza (démantelées depuis 2005) et à Jérusalem-Est, qui reste sous le contrôle de l’État hébreu.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Kerry : Plan B – déposséder Israël de ses terres et nettoyage ethnique en faveur des arabes

    1. HADDAD

      que servirait il un eventuel accord avec abbas ,si il ne detient pas les commandes ,sur toutes les factions ????comprend pas comment ce sujet n est pas souleve !!! HADDAD BRESIL

    2. Robert Davis

      Je suis d’accord avec Albert Soued sauf sur un point à savoir que les annexions indispensables doivent préparer à l’expulsion des faux « palestiniens » en Jordanie ou y procéder trés rapiudement puisque cela a assez duré et plus attend plus Israel est isolé. Avec l’expulsion des « palestiniens » l’isolement CESSERA puisque les pressions sur Israel ne serviront plus à RIEN de chez RIEN! Auant à l’onu si la 3Palestine » était acceptéz elle serait TOTALEMENT ET INEGRALMENT ILLEGALE vu l’artilce 80 de sa Charte!Elle serait entâchée de NULLITE et Israel n’aurait PAS à la reconnaitre. Or sans la reconnaissance d’Israel cet « état-fantôme » serait INEXISTANT. Il est temps que Netanyahou ou d’autres politiciens israéliens comme BENNETT OU DANON et d’autres prennent les choses en mains si Netnyahou n’est pas capable de s’opposer à obama et EXPULSENT les arabes pour en finir de ce conflit. Non seulement une telle attitude de « révolte contre le père » est utile et approuvée par tous les psychologues mais en plus obama aura bientôt terminé son mandat s’il arrive au bout vu ses ennuis judiciaires(-mensonges,meurtre de 2 journalistes enquêtant sur son passé,colère du peuple contre lui etc.) mais elle modifierait complètement en faveur d’Israel sa situation géo-politique,point trés important pour les européens qui sont des lâches et des opportunistes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *