toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dieudonné l’antisémite : quand le Canard Enchaîné épingle sa « fortune planquée »


Dieudonné l’antisémite : quand le Canard Enchaîné épingle sa « fortune planquée »

« Moralité, si l’on ose dire : c’est le fan-club de Dieudonné qui l’a aidé à payer ses impôts ! », constate cette semaine le  Canard.Photo : AFP archives

OUPS – L’hebdomadaire relate cette semaine la comptabilité de l’humoriste controversé, lequel a eu recours à un appel aux dons malgré des dépenses faramineuses.  Mais le Canard Enchainé est loin de dévoiler tous les revenus de Dieudonné: chacune de ses tournées lui rapporte plusieurs millions d’euro, chaque spectacle à la Main d’Or lui rapporte plus de 15 000 euro… Sans vouloir faire d’estimation précise on peut imaginer que Dieudonné l’antisémite, et l’escroc comme semble le prouver cette volonté d’organiser son insolvabilité, gagnerait au moins 2 millions d’euro par an…

Mais non seulement il gagne des fortunes mais il a l’audace de faire appel à la naïveté de ses fans en leur demandant de faire des dons pour l’aider à payer ses condamnations… qu’il n’a jamais payé !

Dieudonné l’antisémite est visé par une enquête préliminaire pour organisation frauduleuse d’insolvabilité, blanchiment et abus de biens sociaux.

« C’est le produit de la billetterie. Tout cela est totalement transparent, » avait martelé le 29 janvier Me Verdier à l’issue de la perquisition qui avait permis de mettre la main sur près de 650.000 euros et 15.000 dollars chez Dieudonné. Deux semaines plus tard, l’humoriste controversé risque de donner une nouvelle fois du fil à retordre à son avocat. Car selon le Canard Enchaîné, les enquêteurs auraient découvert que le quadragénaire est à la tête d’une petite fortune.

« Les poulets épluchent la comptabilité de Dieudonné, ses comptes bancaires, ses acrobaties financières, ses titres de propriété et la manière dont il a organisé son insolvabilité au nez et à la barbe du Trésor public », explique l’hebdomadaire. Exemple à l’appui : un quad acquis en 2012 pour la modique somme de 10.000 euros, une péniche de 14 mètres pour 68.000 euros, ou encore un break Mercedes à 20.000 euros acheté durant l’été 2013 ou un scooter à 1850 euros. Des dépenses qui ont surpris le parquet de Paris, lequel planche sur l’insolvabilité déclarée de l’humoriste dans la tourmente. Ce dernier devrait en effet près de 900.000 euros au fisc. Une dette qui ne l’a pas empêché de faire appel à ses fans pour racheter sa propriété de Saint-Lubin-de-la-Haye.

Un don de 25.000 euros

D’une valeur de 551.000 euros, le domaine a en effet été racheté – après avoir été saisi – grâce à un appel aux dons. Montant des dons : 561.000 euros. Car entre janvier et mars 2013, ils ont été près de 1.800 selon le Canard à envoyer un chèque et des espèces à Dieudonné après son appel aux dons sur Internet. Parmi eux, une quarantaine a envoyé 1000 à 2000 euros, un ouvrier du bâtiment aurait même offert 25.000 euros… Le pactole, après avoir été déposé sur un compte, aurait été viré sur celui de sa compagne Noémie Montagne avant d’atterrir sur le compte des Productions de la plume, la société dirigée par cette dernière.

« Moralité, si l’on ose dire : c’est le fan-club de Dieudonné qui l’a aidé à payer ses impôts ! », constate le Canard, sans oublier de rappeler que l’ancien comparse d’Elie Semoun s’est déjà fait épingler pour avoir expédié 415.000 euros au Cameroun. Un fan-club également sollicité pour régler les amendes de ce dernier, lesquelles frisent les 65.000 euros.

Flanqué de ses gardes du corps, l'humoriste Dieudonné quitte la salle de spectacle de Nyon (Suisse) où il s'est produit, le 3 février 2014.
Flanqué de ses gardes du corps, l’humoriste Dieudonné quitte la salle de spectacle de Nyon (Suisse) où il s’est produit, le 3 février 2014. (BORIS HEGER / AFP)

Les finances de Dieudonné intriguent le parquet de Paris. L’humoriste est visé par une enquête préliminaire pour organisation frauduleuse d’insolvabilité, blanchiment et abus de biens sociaux. Les enquêteurs étudient de près la comptabilité du polémiste depuis que 415 000 euros ont été expédiés au Cameroun et depuis qu’ils ont découvert, lors d’une perquisition à son domicile, 600 000 euros et 15 000 dollars en espècesLe Canard enchaîné a également mené l’enquête. Dans son édition du mercredi 12 février, l’hebdomadaire satirique révèle comment Dieudonné se finance grâce aux dons de ses partisans.

Début 2013, l’humoriste rachète sa seconde propriété de Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir), saisie par le fisc, grâce à l’appel aux dons qu’il avait lancé sur internet le 8 janvier 2013. Il est redevable de 887 135 euros au fisc et doit débourser 551 000 euros pour racheter la résidence. Il récolte plus de 561 000 euros, grâce à 1 761 donateurs. Il reçoit des chèques de 50 à 200 euros pour la plupart, une quarantaine pour un montant de 1 000 et 2 000 euros, une dizaine de 10 000 euros, mais aussi un de 25 000 euros et un autre de 165 000 euros. Certains donateurs expliquent au journal satirique qu’il s’agissait d’un prêt et qu’ils ont été remboursés. Ces dons et ces prêts n’ont pas été déclarés, assure Le Canard enchaîné.

Dieudonné propriétaire de la résidence du Mesnil-Simon

Cet argent est versé par Dieudonné sur un compte une banque, ouvert à son nom, dans une agence de Houdan (Yvelines). Entre le 15 et le 19 mars 2013, il dépose 1 390 chèques. Mais le 19 mars, le fisc ordonne une saisie et Dieudonné fait un virement de 558 000 euros à sa compagne, Noémie Montagne. Celle-ci a, à son tour, procède à un virement sur un compte de la société de production Les Productions de la plume. Et ce sont Les Productions de la plume qui rachètent la demeure. 

Les enquêteurs soupçonnent aussi des abus de biens sociaux aux Productions de la plume, qui appartient à part égale à la compagne et à la mère de l’humoriste. Ils s’étonnent des chèques de dizaines de milliers d’euros versés par la société de production à Noémie Montagne, mais aussi des véhicules de l’entreprise qui passent aux mains de membres de la famille de Dieudonné. Le Canard enchaîné révèle aussi, au passage, que Dieudonné est bien le propriétaire de la résidence du Mesnil-Simon (Eure-et-Loir), contrats d’assurance et relevés de propriété fiscaux à l’appui.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Dieudonné l’antisémite : quand le Canard Enchaîné épingle sa « fortune planquée »

    1. MEYER

      …Et dire qu’il y a des abrutis qui continuent à se faire entuber par cet antisémite, et qu’ils en redemandent !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap